En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
Confidentiel

Nathalie Kosciusko-Morizet et le préfet de Police de Paris au chevet des contractuels poignardés

Publié le 18 septembre 2013
La candidate UMP à la mairie de Paris Nathalie Kosciusko-Morizet et le préfet de Police de Paris ont rendu visite hier aux deux contractuels poignardés hier mardi en plein cœur de la capitale.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La candidate UMP à la mairie de Paris Nathalie Kosciusko-Morizet et le préfet de Police de Paris ont rendu visite hier aux deux contractuels poignardés hier mardi en plein cœur de la capitale.

Le préfet de police Bernard Boucault et la candidate UMP à la mairie de Paris Nathalie Kosciusko-Morizet ont rendu discrètement visite aux deux contractuels hospitalisés mardi 17 septembre à l'hôpital Georges Pompidou dans le XVème arrondissement. Les deux policiers avaient été poignardés le matin, l'un au bras et l'autre derrière le genou par un homme qui a réussi à prendre la fuite. Selon nos sources, un suspect aurait été arrêté et interrogé.

La visite du préfet et de la députée a duré une demi-heure pendant laquelle les victimes, qui ont été opérées en urgence mardi, ont expliqué dans le détail les circonstances de l'agression. Un collaborateur de Bernard Boucault avait pris la précaution de demander aux familles l'autorisation de se rendre aux chevets des blessés.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

02.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

05.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
gliocyte
- 19/09/2013 - 08:49
J'adore
Un collaborateur du préfet de police avait demandé aux victimes si elles accepteraient de recevoir le Préfet de police. On comprend, un homme prudent, ce collaborateur, qui connaît le ras le bol de tous les agents municipaux, des policiers, des CRS qui en ont tous assez d'avoir glissé du statut de défenseur du citoyen à celui de défenseur des politiques en place qui tremblent devant des pacifiques, que Valls a transformés en police politique, avec l'accord de ce préfet... zombie.
legaulois
- 19/09/2013 - 08:27
on va demander
à POUTINE de remettre de l'ordre en FRANCE avec lui cela ne va pas traîner ( camp de rééducation q h s dans les prisons avec des constructions nouvelles expulsion de tous les sans papiers frontières remises et utilisation de l'arme de service plus libre pour les forces de gendarmerie et de police ) et la subitement le calme et la sécurité vont revenir pour le citoyen de base
MauvaiseFoi
- 19/09/2013 - 07:43
Gaz à Marseille
Et Manuel Gaz où est-il passé ?
Il paraît qu'il ne se déplace plus que quand il y a mort d'homme. Des flics blessés, agressés, caillassés, c'est du tout-venant.
C'est la raison pour laquelle il a déménagé à Marseille. Là, il est sûr de passer souvent à la télé.