En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters
 Le 22 septembre 2013, les électeurs allemands renouvelleront leur Parlement.
Wahlkampf
Un autre monde ? Ce dont parlent les Allemands pendant la campagne électorale
Publié le 18 septembre 2013
Les Allemands se rendront aux urnes le 22 septembre 2013 et choisiront entre l'Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Angela Merkel, les sociaux-démocrates ou une nouvelle alliance. Dans les multiples thèmes de la campagne, l'Europe n'est pas à l'ordre du jour.
Henrik Uterwedde est politologue et directeur adjoint de l'Institut Franco-Allemand de Ludwigsburg.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Henrik Uterwedde
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Henrik Uterwedde est politologue et directeur adjoint de l'Institut Franco-Allemand de Ludwigsburg.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Allemands se rendront aux urnes le 22 septembre 2013 et choisiront entre l'Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Angela Merkel, les sociaux-démocrates ou une nouvelle alliance. Dans les multiples thèmes de la campagne, l'Europe n'est pas à l'ordre du jour.

Atlantico : Le 22 septembre 2013, les électeurs allemands renouvelleront leur Parlement et se prononceront sur la nature du gouvernement qu’ils souhaitent pour les quatre années à venir. Quels sont les thèmes au cœur de la campagne allemande ? 

Henrik UterweddeCette campagne est dominée par les thèmes sociaux dans un sens large. Après les réformes de Schröder qui ont re-dynamisé l'économie allemande sur le plan de la croissance et de l'emploi, il est temps de corriger le tir sur certains effets plus contestables de ces réformes. Il y a un véritable retour du social : on parle de la nécessité d'un salaire minimum, de la lutte contre les bas retraites, de la réglementation plus stricte des contrats d'emploi précaires, des loyers, du besoin d'infrastructures publiques : routes, réseau du chemin de fer, ainsi que sur la politique familiale: fiscalité, accueil des enfants (crèches, cantines dans les écoles pour qu'elles puissent fonctionner à la journée, etc). A quoi s'ajoutent d'autres débats sur le financement de l'assurance maladie, ou la transition énergétique qui connait des couacs sérieux.

Au regard des programmes économiques des principaux partis de gouvernement, ces thèmes peuvent-ils avoir un impact sur la France ? En quoi ?

Pas directement. A première vue, le retour du social, qui dépasse les clivages partisans, peut rapprocher la politique allemande de celle de la France. Pourtant, les réformes Schröder et les efforts des partenaires sociaux pour la compétitivité ont été la base de tout. Cela dit, une Allemagne plus dynamique, dont la consommation reprend, pourra faciliter la reprise en Europe et détendre la situation économique et sociale en France. Reste la question des réformes auxquelles la France n'échappera pas à mon avis.

Quels sont les thèmes plus éphémères de la campagne électorale ?

Toute la politique internationale, y compris l'Europe, n'a joué qu'un rôle minime dans la campagne. Pour ce qui est de la Syrie, le consensus est très large : pas d'intervention sans mandat de l'ONU ; en tout cas pas d'intervention de la Bundeswehr.

L’Europe semble ne pas être à l’ordre du jour. Pourquoi la plupart des partis évitent-ils les questions européennes dans la campagne ? 

Angela Merkel avait certainement intérêt à en parler le moins possible, notamment sur de nouveaux engagements financiers, qu'elle sait très impopulaires. Il y a aussi la montée du parti anti-euro qui risque d'entrer au Bundestag (il est actuellement crédité de 3-4% mais pourrait franchir le seuil de 5%). Le SPD a titillé la Chancelière sur sa "mauvaise gestion" de la crise et a mis en avant un "plan Marshall pour la Grèce" mais n'a pas vraiment poussée cette thématique non plus.

De manière générale, comment expliquer que les thèmes des campagnes électorales des pays européens aient si peu de points communs ?

Je pense qu'au fond, les soucis des électeurs sont les mêmes en Europe : croissance, des emplois et des salaires décents, protection sociale, une éducation et une formation qui donnent toutes leurs chances aux jeunes.... Il y a peut-être même un "modèle européen" : un capitalisme social et régulé, qui concilie le jeu des marchés avec le souci de la cohésion sociale. Mais cela se décline de manière spécifique selon la situation concrète des pays : les problèmes se posent souvent différemment. Les traditions et approches politiques peuvent varier aussi d'un pays à l'autre : rôle de l'Etat, des marchés, des partenaires sociaux...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Campagne, programmes, allemand
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
02.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
03.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
04.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
05.
Colis piégé à Lyon : pourquoi la menace terroriste ne parviendra pas à prendre cette élection en otage
06.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
07.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires