En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

03.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

04.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

05.

Education : Plusieurs études convergent pour dire que mieux payer les enseignants est le meilleur moyen d'améliorer la situation des jeunes enfants

06.

Les éoliennes produisent-elles une énergie "écologique” ?

07.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

ça vient d'être publié
Very bad trip
Etats-Unis : à 5 ans il amène de la cocaïne à l'école
il y a 12 heures 57 min
pépites > Justice
Aucun remord
Bilal Taghi, le premier homme à avoir fomenté un attentat djihadiste en prison, jugé dès ce mardi
il y a 14 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Un dimanche à Ville d'Avray" de Dominique Barbéris : Une Madame Bovary des temps modernes, un roman à l’humour mordant

il y a 16 heures 16 min
light > People
The Big bucks
Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars
il y a 17 heures 56 min
pépite vidéo > Politique
Décentralisation
François Baroin : "la fédération des volontés locales" plus importante "qu'un pouvoir très centralisé"
il y a 18 heures 20 min
décryptage > Justice
Je baise la France jusqu'à l'agonie

Pourquoi il faut laisser s'exprimer Nick Conrad

il y a 18 heures 40 min
décryptage > Politique
Adieu Jupiter!

Hollande c'était "moi je " : Macron c'est "bibi"

il y a 18 heures 51 min
décryptage > Société
Bonne solution ?

Education : Plusieurs études convergent pour dire que mieux payer les enseignants est le meilleur moyen d'améliorer la situation des jeunes enfants

il y a 19 heures 1 min
décryptage > Politique
Libéralisation ?

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

il y a 21 heures 15 min
décryptage > Science
Etrange...

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

il y a 23 heures 13 min
pépites > Politique
Sauvetage
Congrès des maires de France: Emmanuel Macron dit avoir "tant appris" des élus
il y a 13 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : Perrine Perrez "Celle qui a dit non" : Nous on dit "oui" sans hésiter !

il y a 16 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Encre sympathique" de Patrick Modiano : Modiano en détective, une délicieuse partition sur l’écriture et l’oubli

il y a 16 heures 25 min
Couette tueuse
Le mystère de la couette tueuse enfin élucidé !
il y a 18 heures 1 min
décryptage > Politique
Perte d'autorité

L’autorité de l’Etat ne sera pas restaurée par la violence

il y a 18 heures 31 min
décryptage > Economie
La traque

Mais pourquoi traquer la fraude fiscale ?

il y a 18 heures 45 min
décryptage > Science
Kesako ?

Les éoliennes produisent-elles une énergie "écologique” ?

il y a 18 heures 54 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 18 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 19 heures 57 min
décryptage > Economie
Tout ça pour ça

Vote du PLF 2020 : 3 mois de débats pour presque rien (de nouveau)

il y a 21 heures 19 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

il y a 23 heures 30 min
© Reuters
Les députés ont adopté cette semaines les principales mesures du projet de loi Duflot.
© Reuters
Les députés ont adopté cette semaines les principales mesures du projet de loi Duflot.
Derrière les bonnes intentions

Loi Duflot : en route vers l'hyper-précarisation

Publié le 15 septembre 2013
Le projet de loi pour l'Accès au logement et à un urbanisme rénové (Alur) a été présenté cette semaine devant les députés qui en ont adopté les principales mesures. Il fera l'objet d'un vote solennel mardi 17 septembre.
Erwan Le Noan est consultant en stratégie et président d’une association qui prépare les lycéens de ZEP aux concours des grandes écoles et à l’entrée dans l’enseignement supérieur.Avocat de formation, spécialisé en droit de la concurrence, il a été...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwan Le Noan
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwan Le Noan est consultant en stratégie et président d’une association qui prépare les lycéens de ZEP aux concours des grandes écoles et à l’entrée dans l’enseignement supérieur.Avocat de formation, spécialisé en droit de la concurrence, il a été...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le projet de loi pour l'Accès au logement et à un urbanisme rénové (Alur) a été présenté cette semaine devant les députés qui en ont adopté les principales mesures. Il fera l'objet d'un vote solennel mardi 17 septembre.

A en croire la frénésie interventionniste du gouvernement, il n’est pas de sujet qui ne puisse être réglé par une interdiction ou une taxe. L’année dernière, à cette période de l’année où l’on sent venir le projet de loi de finances, la guillotine fiscale avait la vedette. Depuis, la célébrité l’a visiblement fatiguée et l’excuse de la redistribution, elle même bien éculée, a cédé devant la réalité de l’asphyxie économique. En cette rentrée, c’est l’arme réglementaire qui revient en force : un drive trop dérangeant, un auto-entrepreneur trop volontaire, un taxi trop disponible… Les condamnés se bousculent – de force – aux pieds de l’échafaud.

Le projet de loi pour l'Accès au logement et un urbanisme rénové présenté la semaine dernière devant les députés par Madame Duflot est, en la matière, un recueil de contraintes diverses et variées. Les intentions se prétendent généreuses, mais les résultats seront meurtriers. En prétextant défendre les locataires, la ministre veut étrangler les propriétaires : elle n’en obtiendra que le cadavre froid d’un marché de l’immobilier anéanti. Au lieu de soulager le secteur de ses pesanteurs et de lui simplifier l’existence, elle a choisi de généraliser ses tracasseries administratives et ses charges. Tous égaux dans la contrainte. Cette solution atteint gravement les fondements du marché. Elle constitue même une trahison économique qui affaiblira considérablement ceux qui, aujourd’hui, sont à la recherche de logements.

Plus un marché est atomisé, moins il est probable qu’une régulation uniforme et centralisée lui conviendra. La tendance de l’économie contemporaine est d’ailleurs qu’elle décentralise toujours plus les transactions et les décisions. En France, l’INSEE recense environ 33 millions de logements – et un peu moins de 40 % de nos concitoyens sont locataires. Cette année, un peu plus de 600 000 logements devraient faire l’objet de transactions. Imposer une régulation unique à cette pluralité est au mieux illusoire, au pire criminel.

Dans une économie libre, les prix doivent refléter l’équilibre des transactions. C’est ce mécanisme qui permet des négociations décentralisées. En régulant les prix, comme on n’imaginait plus le faire depuis longtemps, le projet de loi Alur ne parviendra qu’à rigidifier un marché déjà bien contraint. Combien de personnes accepteront de se défausser de leur droit de propriété au profit de l’administration ? Combien, au contraire, sortiront du marché ? Il est fort probable que la fuite immobilière succédera à l’exil fiscal déjà en cours, alimentant la pénurie de logement.

Comme s’il ne suffisait pas que le marché soit régi de manière hyper-centralisée, il sera aussi perverti par la dilution des responsabilités. Le nouveau président de la Banque centrale indienne, l’économiste Raghuram Rajan, s’est fait connaître du grand public en identifiant les éléments annonciateurs de la crise avant qu’elle ne survienne : il avait vu, avant les autres, les risques induits par le marché immobilier. Parmi les enseignements qu’il en a tiré, il ne cesse de répéter qu’un marché ne peut tendre vers l’efficacité si ceux qui prennent des risques ne les assument pas. L’absence de responsabilité, voilà la perversion des marchés !

Or, le projet de loi présenté par Madame Duflot poursuit exactement ce but malsain. La "garantie universelle des loyers", qui assurera un paiement en lieu et place des locataires indélicats, est une incitation à la déresponsabilisation. Un "parachute doré" offert à l’ensemble des mauvais payeurs et financé, évidemment, par l’ensemble des contribuables au moyen d’une "cotisation" des propriétaires et des locataires. Une autre façon de privatiser les gains (pour les quelques bénéficiaires) et de généraliser les pertes (pour les contribuables qui devront les assumer). Un moyen efficace, aussi, de faire fuir les investisseurs inquiets.

Ayant usé jusqu’à la corde l’arme fiscale, le gouvernement n’a plus d’autre moyen d’intervention que la contrainte réglementaire. En se parant d’intentions angéliques, le projet de loi Alur n’amènera qu’à des résultats néfastes pour les locataires, nuisant profondément au marché. Paradoxalement, l’hyper-protection prépare l’hyper-précarisation.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

03.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

04.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

05.

Education : Plusieurs études convergent pour dire que mieux payer les enseignants est le meilleur moyen d'améliorer la situation des jeunes enfants

06.

Les éoliennes produisent-elles une énergie "écologique” ?

07.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

Commentaires (42)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
charlesingalls64
- 16/09/2013 - 09:45
@Jerem
Donc en résumé, soyez indulgent mais vous suivre relève du masochisme :

- La finance ça eut rapporté mais ça rapporte plus.
- L'immobilier se porte comme un charme en France.
- Merkel est communiste.

Ça devient un peu trop compliqué pour moi. Je laisse le soin aux autres d'essayer de vous suivre. Tous ces demis tours ça fout la lourde..... je crois que vous êtes totalement paumé.
jerem
- 16/09/2013 - 07:18
@charlesingalls64 - 15/09/2013 - 19:43
au fait a propos des allemands .... vous n'oublierez pas de vous faire un recap pour regarder comme les coalitions (oui car merkel est en coalition depuis son 1er mandat) ont évolué .... et il paraitrait qu'en 2013 , les liberaux ne feront pas assez pour etre encore dans l'equipe gagnante .....

la stabilité de facade (merkel en vitrine) . encore faut il voir comment se forme la coalition ....

et bonjour la girouette.

Contre tous smic puis finalement pas contre ....
jerem
- 16/09/2013 - 07:14
@charlesingalls64 - 15/09/2013 - 23:16
c'est parce que le bouillon à la bourse a été consequent que le marché de l'immobilier se porte comme un charme .. parce que les demandes d'investisseurs dans l'immobilier n'ont pas été reduite à la part incongrue.....


que les investisseurs aillent prendre des risques sur le marché de l'entreprise (à la bourse ou en direct) , on ecoutera le discours sur le marché régulateur .... juste pour voir ....

et on ecoutera aussi les discours à la reichman sur les retraites par capitalisation qui evidemment ne participerait pas a pousser les prix à la hausse pour un retour de nouveaux institutionnels majoritaire sur le marche de l'immobilier .....