En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
La quantité de cannabis produite et consommée en France représente 12% de la consommation globale française.
Pétard français !

Cannabis : un Made in France en plein boom

Publié le 12 septembre 2013
Des policiers du Gard ont réalisé une saisie impressionnante de 1 800 plants de cannabis sous serre, d'une valeur de près de 5 millions d'euros.
David Weinberger est chercheur à l'institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ). Il a écrit plusieurs articles sur le sujet dont " réseaux criminels et cannabis : Indoor en Europe : maintenant la France ?" et une...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Weinberger
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Weinberger est chercheur à l'institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ). Il a écrit plusieurs articles sur le sujet dont " réseaux criminels et cannabis : Indoor en Europe : maintenant la France ?" et une...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des policiers du Gard ont réalisé une saisie impressionnante de 1 800 plants de cannabis sous serre, d'une valeur de près de 5 millions d'euros.

Atlantico : Ce lundi 9 septembre, 1 800 plants de cannabis, soit une valeur marchande de 5 millions d'euros, ont été retrouvés dans le Gard. D'où provient ce cannabis consommé et transformé par les Français ? 

David Weinberger : Ici il s’agit d’une production française a priori à destination de la France. De façon plus générale, en Europe, la production est plutôt localisée aux Pays-Bas, au Royaume-Unis et plus récemment en Espagne ou en Italie. On constate une production de cannabis intra-européenne destinée à la revente dans les différents pays européens, ce qui présente l’avantage pour les trafiquants de ne pas avoir à passer les frontières. C’est un phénomène qu’on identifie de manière croissante depuis les années 2000, surtout aux Pays-Bas, et qui dans les années 2010 s’est étendu aux autres pays européens.

La production locale est-elle en hausse ? Est-ce un business en hausse depuis la crise ou s'agit-il de production personnelle ? Que risque-t-on ?

L’INHESJ a publié une étude en 2010 qui montrait plusieurs catégories. Sur les cannabiculteurs : 50% des interpellés font de l’auto-production, 30 à 40% entretiennent  un petit réseau proche avec des éventuels effets de reventes et de dons, et enfin 5 à 10% de cannabiculteurs sont des commerciaux.  Par contre, ces derniers produisent beaucoup, environ 40% du cannabis français.

Le marché à surtout suivi l’augmentation de production de cannabis en Europe, depuis que la résine de cannabis marocaine ne suffit plus à répondre à la demande européenne, d’où l’installation d’un nouveau produit : l’herbe de cannabis produite en indoor qui s’impose comme un produit complémentaire. On voit dans les cités aujourd’hui des offres constituées de résine et d’herbe de cannabis, essentiellement produite en Europe.

La législation française ne fait pas de différence entre les produits, on risque 20 ans de prison pour production de drogue et 30 ans en bande organisée. Dans les faits, les magistrats contextualisent la situation et donne des peines en adéquation avec le profil des cannabiculteurs.

Quels sont les réseaux criminels sollicités pour acheminer du cannabis en France ? 

On a identifié des réseaux criminels plutôt néerlandais, ces derniers ont une posture d’expert et vont vendre leur savoir-faire à d’autres criminels locaux. Sur le cannabis produit en France, on observe des personnes venues des milieux locaux, qui se lancent dans la production de cannabis et qui payent un expert néerlandais pour l’aider à mettre en place sa plantation et à produire du cannabis de bonne qualité.

Quelles sont les évolutions qu'a connues le marché du cannabis en France ces dernières années ? 

Jusqu’à la fin des années 90, l’essentiel du marché était de la résine en provenance du Maroc, avec une seule qualité de résine. Depuis, on a vu une professionnalisation du marché, avec l’apparition de l’herbe qui a une forte contenance en substance active (THC) et différents taux de qualité de résine avec des prix variables. Le cannabis de basse qualité se vend entre 3 et 5 euros le gramme et celui de bonne qualité peut dépasser les 10 euros par gramme.

Un plan de cannabis acheté entre 50 centimes et 1 euro peut produire entre 100 et 400 grammes tous les 4 mois, donc un plant peut facilement rapporter entre 3000 et 10000 euros par an.

La quantité de cannabis produite et consommée en France représente 12% de la consommation globale française. Ce marché global est estimé à 835 millions d’euros. Les français sont de gros consommateurs de cannabis, nous sommes dans le top 3 des pays où le cannabis est le plus consommé avec l’Espagne et le Royaume-Uni.

Comment expliquer que pendant longtemps la France a été moins imprégnée que ses voisins européens par le marché de l'herbe dans des réseaux criminels ?

L’innovation du cannabis indoor, a été développée aux Etats-Unis puis est arrivée aux Pays-Bas. A partir des Pays-Bas, on a vu un cercle concentrique de la diffusion de l’innovation qui a plutôt touché les pays où il y avait peu de cannabis présent : le Royaume-Uni par exemple, car la résine était très chère et peu présente.

Dans les pays du sud, proche du Maroc, la diffusion de l’herbe s’est fait plus lentement, mais les consommateurs ont des demandes plus élaborées qu’il y a quelques années.

Propos recueillis par Manon Hombourger

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

04.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

05.

Après l’annonce de la mort d’Hamza Ben Laden, de hauts responsables d’Al-Qaida réapparaissent

06.

Classement Bloomberg des familles les plus fortunées : pourquoi les dynasties règnent plus que jamais sur le capitalisme mondial

07.

Balance ton port : les Marseillais veulent-ils couler leurs gros bateaux ?

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

06.

Affaire Jeffrey Epstein : cette épidémie de suicides dans les prisons françaises qu'il serait également bon d'interroger

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
carioca
- 13/09/2013 - 11:12
@isga
que voulez vous démontrer?
Devant les argumentations prouvant que vos allégations sont fallacieuses, vous êtes déjà passé du cannabis tradition française séculaire au chanvre coupant le tabac..
seul hic, le tabac n'est arrivé en France qu'au XVI siècle, et pas pour être fumé. La mode de fumer le tabac n'a dépassé les autres utilisations (chiquer, macher, priser) qu'au début du XX ème; Alors le couper avec autre chose, c'est pas très séculaire..
le haschih n'est pas originaire du Maroc, mais d'Asie (chanvre indien ou afghan!!) et trsè populaire dans les pays arabbes (Egypte, Syrie..) le Maroc est un pays maghrébin, pas arabe!!
Le haschich a été introduit en France dans les années 1830par le docteur Moreau (voir T Gautier lol) Le chanvre français ne permettant pas, vu la très faible teneur en THC (malgré vos mensonges) de fabriquer ce produit..
arbat
- 12/09/2013 - 22:34
merci montebour
au lieu de cramer la production francaise on ferait mieux de l encourager ce qui redresserait un peu la balance et en plus c est écolo car produit localement pour une consommation locale ce qui réduit concidérablement l empreinte carbone
Glop Glop
- 12/09/2013 - 19:44
Ceci expliquerait bien
Ceci expliquerait bien facilement la grande réactivité à l'égard du Front National surtout quand on a sans doute mis le doigt sur ce que pourrait être l'ISGA de service... se disant "de droite" mais vantant des Fillon et des NKM inféodés PS (selon le contenu d'une réaction parmi d'autres de ces dernières 24h)... traitant l'électorat Front National d'antisémite une réaction sur deux même quand ce n'est le sujet de l'article alors que plus antisémite que les coranisés du pays où siège l'ISGA il n'y a que dans les pays frères de barbe que ça se trouve...