En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

02.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

03.

HATVP : Pénélope Komitès, adjointe d'Anne Hidalgo, aurait oublié de déclarer 250.000 euros et évoque une "erreur"

04.

Macron dans le piège du micro-management; Philippe face à une fenêtre politique étroite, Castaner à la vengeance de Castex, Aubry à de graves accusations d’irrégularités, la France à de mauvais choix de relocalisation; Amazon au secours du cinéma français

05.

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

06.

Les Français ont rattrapé les Allemands en... consommation de produits bio

07.

Wall Street se résout à voir arriver Joe Biden et anticipe (sans enthousiasme) ce qui peut se passer après Trump.

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

03.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

04.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

05.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
pépites > France
Hommage
La gendarme tuée par un chauffard reçoit la légion d'honneur à titre posthume
il y a 6 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Chained / Beloved" de Yaron Shani : un dyptique dramatique passionnant autour d’un couple en difficulté…

il y a 7 heures 42 min
pépites > Justice
À coeur ouvert
L'enquête au centre du don des corps s'ouvre pour "atteinte à l’intégrité du cadavre"
il y a 8 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Bureau des légendes" de Éric Rochant : Mille sabords, quelle série !

il y a 9 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert : un roman noir publié en 1947, réédité en 2020 : l'Épuration trop "pure et dure"...

il y a 9 heures 33 min
pépites > France
Constat radical
Un groupe de sénateurs pointe la propagation de l'islam politique
il y a 11 heures 2 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
Macron dans le piège du micro-management; Philippe face à une fenêtre politique étroite, Castaner à la vengeance de Castex, Aubry à de graves accusations d’irrégularités, la France à de mauvais choix de relocalisation; Amazon au secours du cinéma français
il y a 12 heures 21 min
décryptage > France
Le retour du débat

Retraites : ce qu’il faut comprendre entre les lignes des déclarations sibyllines de Jean Castex

il y a 12 heures 59 min
décryptage > International
Bibi dans l'impasse

Pourquoi Israël va annexer la vallée du Jourdain

il y a 13 heures 33 min
décryptage > Style de vie
Bien Manger pour bien bouger

Que manger avant, pendant et après un entraînement ?

il y a 14 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le flambeur de la Caspienne" de Jean-Christophe Rufin : une enquête captivante menée par un, désormais fameux, vice-consul décalé et fin limier

il y a 7 heures 28 min
light > Economie
Couple bio-bobo
Les Français ont rattrapé les Allemands en... consommation de produits bio
il y a 8 heures 16 min
pépites > France
Ça vole haut
Greenpeace déploie une banderole sur la grue de Notre-Dame pour alerter de l'inaction climatique du président
il y a 9 heures 50 sec
pépites > Santé
Accord nocturne
Ségur de la santé : un projet d'accord trouvé dans la nuit
il y a 9 heures 22 min
pépite vidéo > International
Retour en arrière
À Melbourne, le confinement fait son grand retour
il y a 10 heures 47 min
décryptage > Justice
Reforme en marche forcée

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

il y a 12 heures 4 min
décryptage > France
Sécu d'État

Sécurité sociale : les tenants du tout-Etat gagnent du terrain

il y a 12 heures 38 min
décryptage > France
En cas de malheur

Coronavirus : et si une seconde vague arrive en France, serons-nous capables de la repérer et de réagir à temps ?

il y a 13 heures 23 min
décryptage > Culture
L'art scandale

Monde de l’art : les scandales aussi ont leurs maitres

il y a 13 heures 45 min
décryptage > International
Atlantico Business

Wall Street se résout à voir arriver Joe Biden et anticipe (sans enthousiasme) ce qui peut se passer après Trump.

il y a 14 heures 35 min
© Reuters
Parmi les sujets source de discorde dans le couple, la politique serait en 5ème place.
© Reuters
Parmi les sujets source de discorde dans le couple, la politique serait en 5ème place.
Chéri, tu votes pour qui ?

Amour 0 - Politique 1 : pourquoi votre couple a peu de chances de durer si vos opinions divergent fortement

Publié le 11 septembre 2013
Les sites de rencontres ont créé des options pour former des couples aux opinions politiques similaires. Si l'un vote à droite et l'autre à gauche, votre couple peut-il réellement durer ?
Sylviane Barthe-Liberge
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sylviane Barthe-Liberge est psychologue clinicienne et psychothérapeute. Elle anime et publie sur son site personnel : www.consultations-psychologue.com.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les sites de rencontres ont créé des options pour former des couples aux opinions politiques similaires. Si l'un vote à droite et l'autre à gauche, votre couple peut-il réellement durer ?

Atlantico : Selon une étude publiée par Political Behavior, les sites de rencontres augmenteraient le nombre de couple qui partagent les mêmes opinions politiques. En quoi des avis politiques divergents peuvent représenter un problème dans un couple ?

Sylviane Barthe-Liberge : Parmi les sujets sources de discorde dans le couple, la politique serait en 5e place - donc un point de discorde important, même si depuis ces 40 dernières années les mentalités ont évolué. C’est un problème bien plus fréquent dans le couple qu’on ne l’imagine, poussant certains à la séparation. Mais si la politique est à ce point source de conflit, cela signe avant tout une forme de rigidité intellectuelle chez les partenaires : ils n’acceptent pas les différences de valeurs idéologiques, ni ce qui les fondent (organisation sociale et économique, solidarité, valeur travail, répartition des richesses…).

En règle générale, la politique reste un sujet de discorde car il passionne. Il faut savoir faire la part des choses, distinguer les opinions de l’intégrité de chacun. Cela nécessite aussi d’avoir du recul sur les éventuelles disputes politiques, et faire preuve d’humour.

Les sites de rencontres avec leurs nombreux critères pré-remplis sont-ils en train de créer des couples préconçus ?

Ces sites de rencontres sont, d’une certaine manière, le "supermarché de l’amour" : avec ces critères stéréotypés, chacun peut "cibler" le profil de la personne recherchée. Le temps, c’est de l’argent, et la rencontre amoureuse nécessite du temps. Aussi, dans une logique économique et avec les possibilités technologiques, nous gagnons du temps (donc de l’argent) en établissant un "portrait robot" du conjoint "idéal". Mais les hommes et les femmes ne recherchent pas les mêmes choses ni le même type de relation. Par exemple, le plus souvent, les femmes recherchent une relation sérieuse pouvant aboutir à la fondation d’une famille. Alors que les hommes, généralement, cherchent un "faire valoir" (femme/maîtresse, bonne ménagère mais surtout sexy).

Echouant dans les relations réelles, les gens se tournent vers les sites de rencontre. Mais le revers de la médaille, c’est que nous perdons la magie de la rencontre (qui reste souvent un élément fort dans la vie du couple et dans la construction de son histoire). Autre point obscur : le partage des valeurs. Bien souvent, les critères sont avant tout physiques et socioculturels. Mais ils ne permettent pas vraiment de développer les valeurs essentielles. Du coup, on peut s’interroger sur la solidité dans le temps de ces couples préconçus, s’ils n’ont pris garde à échanger sur ces points.

Est-il possible d'être en couple avec une personne qui vote à l'opposé de nos convictions ? Quelle est la place de la politique dans une vie commune ?

Oui, il est tout à fait possible de vivre en couple tout en ayant des opinions politiques différentes. Mais pas diamétralement opposées tout de même. Je doute qu’un militant d’extrême gauche et un d’extrême droite parviennent à construire durablement une vie de couple. Car au-delà des divergences politiques, c’est toute une philosophie de vie et de pensées qui diverge.

Par contre, sur des opinions proches de partis plus modérés, il suffit que les conjoints soient ouverts intellectuellement et fassent preuve de souplesse d’esprit. Le couple est avant tout la somme de deux individus, ayant des points communs, mais aussi des divergences. Plus les couples communiquent sur leurs différences, plus ils construisent de nouvelles bases communes, permettant de faire évoluer chacun grâce aux arguments fournis au cours des échanges. Ils vont aussi partager certaines valeurs communes, des objectifs et des projets de vie qui vont leur permettre de dépasser leurs différences, y compris politiques.

Le risque, bien que tentant, serait d’éviter de parler de ses opinions politiques. La discussion au sein du couple est capitale, en particulier sur les sujets qui nous tiennent à cœur. Et c’est possible de le faire si l’on reste respectueux des idées de chacun, ne cherchant pas à imposer son opinion, mais plutôt à s’enrichir de la différence de l’autre. Les différences politiques sont alors vues sous l’angle de l’ouverture de ses conceptions, un enrichissement. Aussi, la politique a autant d’importance dans la vie de couple que n’importe quel autre sujet.

Un socle idéologique commun est-il nécessaire pour la pérennité d'un couple ? Pourquoi ?

Le partage de certaines valeurs est essentiel pour le couple. Ces valeurs découlent de notre éducation, de nos racines, de notre personnalité. Elles sont issues de notre environnement culturel et social, mais aussi de nos diverses expériences. Elles sont donc très singulières.

Ces valeurs nous permettent de hiérarchiser nos priorités dans la vie, mais aussi nos envies et nos besoins, guidant notre façon d’être avec les autres, y compris le conjoint. Parmi ces valeurs au sein du couple, on retrouve la question de la fidélité, du respect, de la tolérance, de  la parentalité, de l’éducation, de la carrière professionnelle ou de la spiritualité…

Même s’il est difficile de rencontrer une personne partageant l’ensemble de nos valeurs, les plus importantes, aux yeux de chacun des partenaires, doivent être communes pour envisager un avenir ensemble.

Les parents transmettent-ils systématiquement leurs opinions politiques à leurs enfants ?

Les parents transmettent d’abord ce qu’ils sont. Plus leurs opinions politiques seront fortes et discutées en famille, plus les enfants sont susceptibles de se les approprier. En fait, les convictions politiques s’acquièrent assez tôt. Les jeunes militants politiques sont d’ailleurs souvent issus de familles aux convictions politiques fortes. A contrario, lorsque les parents sont eux-mêmes militants, les enfants ont tendance à se détourner de la politique (il faut sans doute y voir le conflit intergénérationnel et l’opposition de l’adolescent à ses parents pour devenir adulte).

Quoi qu’il en soit, en transmettant leurs opinions politiques, les parents transmettent par la même occasion leurs valeurs à leurs enfants.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
lsga
- 11/09/2013 - 16:11
@mich2pain : elle est mariée à qui déjà la mère Lepen ?
et vous osez évaluer le sectarisme sur les difficultés conjugales ?
 
lamentable...
mich2pains
- 11/09/2013 - 15:22
Bien vu " THE JESTER " (mail de 10:05)
Quand vous pointez à juste titre que : " les gens de gauche ont plus de mal dans la relation de couple , malgré leur soi disant OUVERTURE d'esprit " vous ne faites que confirmer ce que FILLON a sagement décrit dans son " Invitation à voter pour le moins SECTAIRE , entre PS et ...FN " !
Du reste , avez-vous déjà vu un Enseignant-gnan-gnan (E.N) s'accoupler avec autre chose qu'un ...Enseignant-gnan-gnan ?
lsga
- 11/09/2013 - 13:42
Il faut dire que les femmes de droite
Les femmes de droite, soit :
 
- Court après le fric et le statut social
- Sont des moralistes ultra-castratrices
- Ne comprennent rien à la politique et confondent droite et égoïsme
- Comprennent la politique et comprennent droite = carriérisme
 
Les hommes de droite sont soit:

- Sont des machos qui gueulent tout le temps et prennent le monde entier pour de la merde
- Sont des consommateurs compulsifs ados attardés
- Court après tout ce qui passe, et passe leur temps chez les prostitués
- Ou au contraire ne baise jamais et vont à l'église tout les dimanches.
 
c'est sur que dans ces conditions, c compliqués...