En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

07.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

03.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Affaire Griveaux
Piotr Pavlenski indique être à l'origine du vol des vidéos sur l'ordinateur d'Alexandra de Taddeo
il y a 15 min 22 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"What is love" d'Anne Buffet : un contrepied systématique et réjouissant des poncifs sur l’amour

il y a 2 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Miroir de nos peines" de Pierre Lemaitre : un roman passionnant dont on regrette de tourner la dernière page...

il y a 2 heures 30 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Covid-19 : un expert chinois indique que des patients "guéris" pourraient toujours véhiculer le virus
il y a 3 heures 6 min
décryptage > Défense
Dissuasion

L’armement nucléaire français est incontournable à l'indépendance de la France

il y a 4 heures 45 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"
il y a 5 heures 31 min
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 7 heures 5 sec
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 7 heures 52 min
décryptage > Société
Divisions

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

il y a 8 heures 23 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 21 heures 54 min
light > Politique
Classe politique endeuillée
L'ancien ministre socialiste Michel Charasse est décédé à l'âge de 78 ans
il y a 1 heure 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie de Gérard Fulmard" de Jean Echenoz : un pastiche de polar, plaisant mais pas fracassant !

il y a 2 heures 22 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le noir passe au blanc et quand le design horloger est de retour : c’est l’actualité des montres à l’heure du Covid-19
il y a 2 heures 45 min
pépite vidéo > Europe
Lutte contre l'extrémisme
Attentats à Hanau : l'hommage émouvant des Allemands envers les victimes
il y a 3 heures 41 min
décryptage > Environnement
Inquiétudes

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

il y a 5 heures 3 min
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 6 heures 30 min
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 7 heures 35 min
décryptage > Europe
(in)Stabilité politique

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

il y a 8 heures 12 min
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 21 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 22 heures 4 min
Contre la crise : l'optimisme

La France est une chance

Publié le 24 avril 2011
Qu’ils soient industriels, investisseurs ou simples visiteurs, bien des étrangers nous le disent : la France est une chance. Serions-nous les seuls à ne pas y croire ?
Gilles Deléris et Denis Gancel sont publicitaires et co-fondateurs de l’agence W & Cie (Groupe Havas).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Deléris et Denis Gancel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Deléris et Denis Gancel sont publicitaires et co-fondateurs de l’agence W & Cie (Groupe Havas).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Qu’ils soient industriels, investisseurs ou simples visiteurs, bien des étrangers nous le disent : la France est une chance. Serions-nous les seuls à ne pas y croire ?

La France est sans doute le pays au monde qui dit le plus de mal de lui-même. Peuple réputé râleur, il râle sans cesse contre son camp ! Dès qu’un Français grimpe de quelques échelons dans l’échelle sociale, il s’empresse de devenir champion de la dérision et du dénigrement ! C’est à Londres qu’il faut faire ses études, c’est à San Francisco qu’il faut entreprendre, c’est en Italie qu’il faut vivre, c’est en Belgique ou en Suisse, qu’il faut payer ses impôts… À les entendre, c’est toujours ailleurs qu’en France qu’il faudrait être

Pourtant la France est plébiscitée par les investisseurs étrangers, par les industriels qui viennent s’y installer et par les touristes du monde entier. Nous nous désespérons alors que la recherche française est l’une des toutes premières d’Europe. Nos entreprises et nos marques françaises rayonnent et comptent parmi les plus puissantes de la planète. La qualité de vie, le modèle social, la modernité des infrastructures sont des atouts que le monde nous envie. Il y a donc toutes les raisons de porter un regard positif sur notre avenir, toutes les raisons de reprendre confiance pour relever les défis qui s’annoncent. 

On convoquera Descartes, les Lumières, l’universalisme français, pour justifier ce phénomène qui fait que jamais un Français ne pourra faire bloc comme les autres…

Les autres, ce sont ces pauvres élites primaires des « autres pays », nos concurrents qui, dit-on, s’enflamment et ne se vantent que de leurs mérites, sans discernement ni recul, partant à la conquête des marchés et des emplois…

L’esprit de corps n’est pas de chez nous, on lui préfère coûte que coûte l’indépendance d’esprit érigée en parangon de la lucidité.

La dérision est le poison de tout projet : projet de vie, projet d’un pays, projet d’entreprise !

Jean-Paul Delevoye, dans son dernier rapport de médiateur de la République, a tiré la sonnette d’alarme, évoquant la cassure psychologique française.

Le pessimisme français, l’esprit de distance au regard du moindre succès en sont des symptômes. Ils constituent aujourd’hui des désavantages économiques majeurs. Pas une marque au monde ne résisterait au régime de dérision que les Français s’imposent à eux-mêmes. Position intenable alors que de récentes enquêtes d’opinion indiquent que les deux principales préoccupations des Français demeurent l’emploi et la croissance économique.

La mondialisation est une guerre économique dans laquelle chaque protagoniste doit jouer à plein ses atouts et prouver sa valeur.

À un moment où justement la source de cette valeur est en train de sortir de son lit. Elle était autrefois matérielle. On n’évaluait que ce que l’on pouvait compter, mesurer, voir et toucher. Elle devient aujourd’hui immatérielle et consacre désormais les concepteurs de logiciels, les inventeurs d’applications, les créatifs et les marchands de rêves !

Faut-il se résoudre à ce paradoxe qui verrait la France se dénigrer alors qu’elle est sans doute le pays qui possède le plus grand gisement de valeur immatérielle au monde ?

Motif d’espoir : les Français se déclarent favorables au lancement d’une marque France à plus de 80 % ! Ils y voient une opportunité de réunir nos forces, de promouvoir nos talents, de valoriser nos atouts.Tout ce que sait faire une marque !

Entrepreneurs, nous savons qu’en amont de toute entreprise, il y a un esprit d’entreprendre, un ardent désir, (une foi), un engagement, un moral, une façon positive d’affronter les problèmes qui expliquent une grande partie de la réussite.La marque traduit cette énergie-là. Elle est, comme le disait Rimbaud de la poésie, « en avant ».

Et si la marque France était un préalable à toute croissance économique, toute conquête, toute création d’emploi durable ? 

Spécialistes des marques depuis plus de vingt ans, nous proposons à tous les acteurs économiques, à tous les entrepreneurs, une marque France sur un mode participatif.

Nous invitons tous ceux qui le souhaitent à poster sur le site www.lafranceestunechance.com leurs réussites entrepreneuriales. (L’observatoire de la Marque France révèle que les Français considèrent que ce sont les entreprises et les PME en particulier qui sont les mieux placés pour porter la marque France.)

« lafranceestunechance.com » un anti « vie de merde » économique 

Outre les témoignages de tous ceux qui voudront râler contre le pessimisme – quitte à râler, râlons utile –, chacun pourra s’emparer de ce message optimiste « La France est une chance ». Il pourrait être le signe de connivence de tous ceux qui veulent faire œuvre d’antidérision économique !

Pour nous, il ne fait aucun doute que « la France est une chance ». Nous sentons que le moment est venu de le dire et de le prouver.

Porter et s’approprier le « F » de « La France est une chance », c’est dire notre reconnaissance, notre enthousiasme, notre attachement à la France qui entreprend. C’est dire notre volonté d’être à la hauteur des exigences que cette chance implique.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

07.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

03.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
NOVY12
- 25/04/2011 - 09:40
@neo93500
Entièrement de votre avis.
Il faut dire que certains politiques relayés par certains médias se complaisent dans la mixité, le misérabilisme, et la culpabilisation de ceux qui aiment leur pays leur drapeau leur hymne et l' histoire de France.
Mais un vent nouveau va rétablir un certain équilibre salutaire..
neo93500
- 24/04/2011 - 15:41
je suis d'accord mais...
comment voulez vous que les Français soient fiers de leur pays quand depuis 30 ans, politiques, intellectuels ont mis en place une auto flagellation permanente, une culture du repentir.On détruit dans les écoles l'histoire de France, les épisodes les plus glorieux (Napoléon, Louis XIV, Henri IV) sont occultés voir supprimés. Aujourd'hui, vous dites "je suis patriote" et on vous classe "facho"