En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

07.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

01.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

02.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

03.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 47 min 45 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 3 heures 50 min
décryptage > Culture
Too much

Start-up nation oui, anglais à l’eurovision non : qui importe quel mot dans le français d’aujourd’hui ?

il y a 5 heures 37 min
décryptage > Consommation
Evènement

Salon de l'agriculture 2020 : à la découverte de cette agriculture qui "vous tend les bras"

il y a 6 heures 54 min
décryptage > Education
Machine aveugle

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

il y a 7 heures 41 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L’Algérie d’Abdelaziz Bouteflika à l’heure du Printemps arabe

il y a 7 heures 48 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le choc démographique : trop d’humains, pas assez de ressources

il y a 7 heures 49 min
décryptage > Economie
Economie à l'arrêt

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

il y a 8 heures 14 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.
il y a 8 heures 23 min
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 18 heures 4 min
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 1 heure 19 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 4 heures 3 min
décryptage > France
Image d'Epinal

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

il y a 6 heures 2 min
décryptage > Environnement
Absurdité

Nucléaire : au-delà de Fessenheim, un gâchis français

il y a 7 heures 25 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Les distorsions de concurrence qui sont préjudiciables aux agriculteurs français

il y a 7 heures 48 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les intellectuels américains et la crise de la civilisation

il y a 7 heures 49 min
décryptage > Société
Bataille à mener

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

il y a 8 heures 3 min
décryptage > Atlantico business
Dialogue

La « Food révolution » pourrait rapprocher le monde agricole et les écologistes...Encore faudrait-il qu’ils le veuillent

il y a 8 heures 18 min
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 17 heures 51 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 19 heures 16 min
© Reuters
Hassan Rouhani, le président iranien.
© Reuters
Hassan Rouhani, le président iranien.
Tweet d'espoir

L’Iran donne des gages à Israël sur Twitter : vers un changement de politique étrangère vis-à-vis de l’Occident ?

Publié le 07 septembre 2013
Bien qu'il ne soit qu'un des éléments d'un mouvement global de réchauffement des relations entre l'Occident et l'Iran, un tweet a interpellé les observateurs du monde entier. En effet, dans ce dernier, le nouveau ministre des Affaires étrangères iranien a souhaité bonne année à toute la communauté juive.
Ardavan Amir-Aslani est avocat et essayiste, spécialiste du Moyen-Orient. Il tient par ailleurs un blog www.amir-aslani.com, et alimente régulièrement son compte Twitter: @a_amir_aslani.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ardavan Amir-Aslani
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ardavan Amir-Aslani est avocat et essayiste, spécialiste du Moyen-Orient. Il tient par ailleurs un blog www.amir-aslani.com, et alimente régulièrement son compte Twitter: @a_amir_aslani.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bien qu'il ne soit qu'un des éléments d'un mouvement global de réchauffement des relations entre l'Occident et l'Iran, un tweet a interpellé les observateurs du monde entier. En effet, dans ce dernier, le nouveau ministre des Affaires étrangères iranien a souhaité bonne année à toute la communauté juive.

En provenance de l’Iran, nous proviennent des signes qui dénotent avec le passé récent de la présidence d’Ahmadinejad. Ces chants d’hirondelles qui sonnent si agréablement aux oreilles de l’Occident sont néanmoins remplis de symboles et cherchent à révéler au monde le changement en profondeur qui est en train de s’opérer en Iran depuis l’inauguration du nouveau président Hassan Rouhani. En effet, les changements qui se sont opérés tant dans le discours que dans les personnes occupant des postes à responsabilités sont autant de signes de la volonté de la nouvelle administration iranienne d’apaiser les relations de l’Iran avec l’Occident.

Ainsi, il en va, entre autres, de la désignation de Javad Zarif comme nouveau ministre des Affaires étrangères  personnage phare du gouvernement. Ce dernier, éduqué aux Etats-Unis, ancien ambassadeur à l’ONU, est particulièrement apprécié des Américains de par son discours modéré, préférant qualifier les Etats-Unis de « rival » et non plus d’« ennemi ». Ayant passé la moitié de sa vie en Amérique, il en connait intimement les instituions, se targuant même de sa qualité d’ancien élève de l’Université de Denver dans la notice biographie sur son compte Twitter (@JZarif ). Ce dernier vient de s’illustrer à l’occasion du nouvel an juif en envoyant un message de bonne année à la communauté juive. A cette occasion, lors d’un échange avec la fille de Nancy Pelosi, chef du groupe démocrate à la chambre des représentants, il a notamment affirmé que les Iraniens n’ont jamais nié l’Holocauste et celui qui l’aurait fait [ Ahmadinejad ] n’était plus aux affaires. Quel changement !

Parallèlement, la responsabilité des négociations sur la question du nucléaire vient d’être retirée au Conseil de la Sécurité Nationale pour être confiée à ce même ministre des Affaires Etrangères. Ces négociations avec le groupe de 5+1, les membres du Conseil de Sécurité de l’ONU plus l’Allemagne, avaient connu échec sur échec sous le gouvernement précédent. Le remplacement de l’ambassadeur d’Iran auprès de l’AIEA à Vienne et celui de l’administration nucléaire iranienne participent de la même volonté de modération. S’il est vrai que ces changements sont loin de garantir un succès aux rencontres à venir, ils traduisent néanmoins une réelle volonté de changement dans l’attitude des responsables iraniens. La prochaine étape sera l’assemblée générale des Nations Unies fin septembre où une rencontre est prévue entre la responsable des relations extérieures de l’Union européenne, Catherine Ashton et la délégation iranienne présidée par le président iranien nouvellement élu.

Le poids de l’extrême pression économique des sanctions sur l’Iran et l’ostracisme occidental dont fait l’objet l’Iran sont autant de vecteurs incitatifs pour la nouvelle administration de briser la glace. De même, l’avènement croissant d’une forme particulièrement intolérante de l’islamisme extrémiste sunnite, prenant indifféremment les chiites et les Américains pour cibles, participent inéluctablement au constat d’une communauté d’intérêt stratégique entre les Etats-Unis et l’Iran. Le récent déplacement en Iran du Sultan d’Oman, traditionnellement servant d’intermédiaire et de porteur de message entre Washington et Téhéran ainsi que le déplacement la semaine dernière de Jeffrey Feltman, un diplomate de haut rang du département d’Etat, à Téhéran, une première depuis plus de vingt ans, sont autant de signes avant-coureurs d’un volte-face à 180 degrés que la diplomatie américaine s’apprête à opérer sur la question iranienne au lendemain de l’inauguration du nouveau président. La communauté internationale devra se préparer à la perspective d’un accord sur le nucléaire iranien et qui sait, peut-être à la prochaine réouverture de l’ambassade des Etats-Unis à Téhéran après trente ans de rupture. Ce rapprochement se réalisera immanquablement avant la fin du mandat de Barack Obama. Le compte à rebours a commencé.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

07.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

01.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

02.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

03.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
brennec
- 08/09/2013 - 10:44
français approximatif
Entre détone, détonne et dénote l'auteur avait deux chances sur trois de se tromper, ça n'a pas manqué!
boutonnet
- 07/09/2013 - 12:44
Bonne Année Israël !
Personnellement, si l'on prend cette formule au second degré, je serai tenté de l'interprêter comme un mauvais présage pour Israël, compte tenu de ce qu'il peut se passer dans les semaines qui viennent. Notre petit joufflu, persistant à se prendre.aprés son passage au Mali, pour le petit Tondu, il va bien arriver à foutre la m... au Moyen Orient
celajun
- 07/09/2013 - 12:26
à la communauté juive iranienne
qui, autant que je sache, a toujours été ménagée par les mollahs. Les voeux ne sont pas destinés à Israel.