En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon le JDD, Pavlenski aurait poignardé deux personnes au Nouvel An de Juan Branco

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

04.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

05.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

06.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

07.

Daniel Markovits : “L’élitisme managérial a tué les classes moyennes.”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

05.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

06.

Mais d’où vient ce mystérieux signal radio émis des profondeurs de l’espace à destination de la Terre ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

Panorama 2070 : ce qu’on sait faire, ce qu’on pourrait apprendre à faire et ce qu’on ne pourra pas faire pour gérer les impacts du dérèglement climatique

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Evguénie Sokolov, une pièce de théatre d'après le conte de Serge Gainsbourg

il y a 18 min 56 sec
pépites > International
Chevaux de Troie
Des soldats israéliens dupés par la ruse téléphonique des fausses femmes du Hamas
il y a 2 heures 3 min
décryptage > Environnement
Écologiste de plus en plus radicale

Écologie : vers un joli totalitarisme à visage humain

il y a 3 heures 10 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Signal, enfin une messagerie réellement cryptée pour protéger vos messages ?
il y a 4 heures 29 min
décryptage > Politique
Dure traversée de l'hiver ?

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

il y a 5 heures 6 min
décryptage > Politique
Discours présidentiel

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

il y a 5 heures 42 min
décryptage > Politique
Grève

Grève dans les transports : que reste-t-il vraiment sur la réforme des retraites ?

il y a 7 heures 5 min
pépites > Politique
Municipales
Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris
il y a 23 heures 19 min
pépite vidéo > Sport
Système D
Confiné à cause du coronavirus, il court un marathon... dans son salon
il y a 23 heures 46 min
décryptage > Politique
Il a besoin d’une boussole...

Macron se plaît à déplorer « l'affaiblissement de l’Occident ». Mais connaît-il seulement le sens de ces mots?

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Minute antique", des excellentes courtes chroniques

il y a 34 min 12 sec
pépite vidéo > Politique
Affaire Griveaux
Juan Branco: "J'ai accompagné Piotr Pavlenski en tant qu'avocat et je continue à le faire"
il y a 2 heures 38 min
décryptage > International
Chiffre mensonger

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

il y a 3 heures 39 min
décryptage > Politique
Rappel à l'ordre

Concurrence : quand Mario Monti rappelle sèchement aux Etats de l’UE leurs propres responsabilités dans l’absence de champions industriels européens

il y a 4 heures 50 min
décryptage > Economie
Disparition des classes moyennes ?

Daniel Markovits : “L’élitisme managérial a tué les classes moyennes.”

il y a 5 heures 32 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Mutuelles de santé : l‘UFC-Que choisir alerte sur la hausse des tarifs mais se garde d’en donner la raison

il y a 6 heures 42 min
pépites > Justice
Coupure de courant
Le PDG d'EDF annonce avoir déposé "entre 80 et 90" plaintes pour des coupures intempestives
il y a 22 heures 43 min
light > Sport
Biathlon
Emilien Jacaquelin champion du Monde de poursuite
il y a 23 heures 27 min
pépites > Faits divers
Déboires d'arrière cuisine
Selon le JDD, Pavlenski aurait poignardé deux personnes au Nouvel An de Juan Branco
il y a 1 jour 15 min
pépites > Justice
Conséquences
Affaire Griveaux : Piotr Pavlenski et sa compagne en garde à vue
il y a 1 jour 1 heure
Antisèche

Medef : ce qu'il faut (vraiment) retenir de l'université d'été des patrons

Publié le 31 août 2013
Réunis à Jouy-en-Josas sur le campus d'HEC, les membres de l'organisation patronale ont terminé leur université d'été vendredi. Malgré les annonces de l'Etat, ils restent préoccupés par les faibles marges des entreprises et l'instabilité juridique française.
Jean-Yves Archer est économiste, spécialisé en Finances publiques. Il dirige le cabinet Archer, et a fondé le think tank économique Archer 58 Research. Né en 1958, il est diplômé de Sciences-Po, de l'ENA (promotion de 1985), et est titulaire d'...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Yves Archer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Yves Archer est économiste, spécialisé en Finances publiques. Il dirige le cabinet Archer, et a fondé le think tank économique Archer 58 Research. Né en 1958, il est diplômé de Sciences-Po, de l'ENA (promotion de 1985), et est titulaire d'...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Réunis à Jouy-en-Josas sur le campus d'HEC, les membres de l'organisation patronale ont terminé leur université d'été vendredi. Malgré les annonces de l'Etat, ils restent préoccupés par les faibles marges des entreprises et l'instabilité juridique française.

Cette réunion de rentrée a été l'occasion d'une reprise de dialogue avec l'Etat. Même si les ministres Fleur Pellerin et Sylvia Pinel ont eu des difficultés (le mot est faible) à convaincre les participants à leurs tables rondes, incontestablement Pierre Moscovici et Arnaud Montebourg ont répété à plusieurs reprises que "l'entreprise n'est pas un problème mais une solution". Si ce discours a un contenu et n'est pas seulement de façade, notre pays aura significativement avancé.

Concrètement, l'annonce la plus importante a été celle que le ministre de l'Economie a pris le soin de lire (le détail a son importance et son sel) : " la réforme des retraites sera intégralement compensée pendant tout le quinquennat ".

Les points clés des engagements – verbaux – de l'Etat :

  • Compensation de la hausse de 0,15 point des cotisations vieillesse par un allègement des cotisations employeurs à la branche employeur.


  • Rien n'a été dit sur le financement par les seules entreprises du compte pénibilité (plus de 2 milliards d'euros).

  • Plafonnement de la déductibilité de la CVAE, contribution sur la valeur ajoutée des entreprises, (qui a remplacé la taxe professionnelle) de l'assiette de l'impôt sur les sociétés.

  • Futur décret supprimant l'indicateur 040 de la Banque de France qui listait les dirigeants d'entreprise ayant été concernés par une liquidation judiciaire.


  • "Les prélèvements obligatoires sur les entreprises n'augmenteront pas dès le projet de loi de finances 2014" (Pierre Moscovici) mais Bercy admet que des hausses d'impôts pourraient ponctuellement intervenir en compensation avec d'autres prélèvements dont le rendement diminue. Il s'agit là d'un mouvement de près de 6 milliards : à ce stade, qui croire ? D'autant que la majorité parlementaire est loin de cette ligne et ne voit que des "cadeaux " aux patrons...


A côté de ces annonces de l'Etat, il reste trois grandes préoccupations pour les chefs d'entreprise

  • La question des marges qui n'ont jamais été aussi faibles (28% contre près de 42% en Allemagne) et qui sont un verrou pour l'investissement.

  • L'arrêt apparent de la dégradation conjoncturelle est fragile et il ne faudrait pas que les pouvoirs publics adressent des messages contradictoires. Question de la fiscalité verte ?


  • Les normes sont complexes et l'instabilité juridique est un fait dans notre pays. Songeons à la décision très récemment rendue par le conseil des Prud'hommes de Compiègne qui annule les 680 licenciements de 2010 chez Continental. Par-delà la joie qu'on imagine chez les travailleurs, comment peut-on fonctionner dans un pays où la justice économique ou sociale est engorgée à ce point ? Yves Dubief, président de l'Union des industries textiles, a rappelé les hypothèques qui pèsent encore sur la croissance.


Pour demain et l'année 2014, il reste à relever trois points distincts

Tout d'abord, au sein du Medef, il y a érosion de l'influence de la puissante UIMM (l'Union des industries et métiers de la métallurgie) et remontée des services notamment des assureurs : il suffit de voir la vigueur et la densité du message énoncé par Denis Kessler, président de la Scor.

Puis, il est troublant que l'Etat n'ait pas prononcé clairement des axes pour la réduction du coût du travail. Comme le dit Geoffroy Roux de Bézieux, ce n'est pas d'une compensation des charges dont nous avons besoin mais de compétitivité.

Enfin, l'Etat a été silencieux sur une idée qui survole les couloirs de Bercy et qui consisterait à effectivement laisser s'éteindre l'IFA (imposition forfaitaire annuelle) mais de la remplacer par une taxation minimum forfaitaire générale assise non plus sur le bénéfice mais sur l'excédent brut d'exploitation. Nous sommes décidément un pays fiscalement créatifs, n'en déplaise à l'opération séduction intervenue à Jouy en Josas auprès du Medef.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon le JDD, Pavlenski aurait poignardé deux personnes au Nouvel An de Juan Branco

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

04.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

05.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

06.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

07.

Daniel Markovits : “L’élitisme managérial a tué les classes moyennes.”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

05.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

06.

Mais d’où vient ce mystérieux signal radio émis des profondeurs de l’espace à destination de la Terre ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

Panorama 2070 : ce qu’on sait faire, ce qu’on pourrait apprendre à faire et ce qu’on ne pourra pas faire pour gérer les impacts du dérèglement climatique

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Jean-Pierre
- 01/09/2013 - 07:58
Le MEDEF doit enregistrer les déclarations gouvernementales...
.
... pour les ressortir le jour venu, quelques mois plus tard, quand Hollande et consorts jouent les cons qui n'avaient rien promis ou jouent sur les mots pour expliquer qu'il s'agit d'une incompréhension et non d'un mensonge éhonté !
.
Ce n'est évidemment pas les journalistes qui vont faire le job, ils sont trop occupés à astiquer le pouvoir socialiste plutôt qu'à se poser des questions sur sa politique et ses méthodes douteuses.
.
Aux armes, citoyens entrepreneurs !
.
jean fume
- 31/08/2013 - 13:53
A noter d'une croix sur le calendrier !
Bigre ! :
""Pierre Moscovici et Arnaud Montebourg ont répété à plusieurs reprises que "l'entreprise n'est pas un problème mais une solution""
C'est l'estomac qui a toujours raison ! Ils ont enfin compris d'où provenait leur nourriture ! Du coup, il ont fait un énorme progrès en une seule séance !
ZOEDUBATO
- 31/08/2013 - 11:34
Plus de patrons, pluys d'entreprise: morts au combat économique
mlgré les 2 boulets que la Gauche leur a mis à chaque pied et qui auraient dus les aider à courir
Alors maintenant ce sont ceux qui vivent du travail des autres via les impôts qui vont nous aider à survivre ?
La France des Prédateurs Sociaux du Public et des morts vivants du Privé est en marche