En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

03.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

04.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

05.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

06.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

07.

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
pépites > International
Problème Européen
À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève
il y a 7 min 14 sec
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’actualité grise Macron dans « sa vision romanesque de la vie »; Le PS clarifie sa ligne sur la laïcité, EELV s’embrouille sur la sienne; Hidalgo s’inquiète de l’impact du gauchisme des Verts (sur son image); Mélenchon peu présidentiable aux yeux des Fra
il y a 47 min 22 sec
décryptage > Environnement
Ecologie

Ecocide : entre impensés, mal-pensé et arrières pensées, un nouveau délit à l’application piégée

il y a 3 heures 10 min
pépite vidéo > Sport
R.I.P
Maradona s'en va, les Argentins célèbrent leur héros national
il y a 4 heures 25 min
décryptage > International
Les yeux ouverts

Le grand défi d’Aliyev

il y a 4 heures 59 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

il y a 5 heures 16 min
décryptage > Sport
Dieu du football

Maradona, l’immortalité haut le pied

il y a 5 heures 27 min
décryptage > France
Aimons nous les uns les autres

Après la résilience, la bienveillance : peut-on gouverner efficacement un pays avec des objectifs de développement personnel ?

il y a 5 heures 43 min
décryptage > France
Génie

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

il y a 6 heures 3 min
Futur best-seller
L'enquête fleuve de Society sur l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès va être publiée sous le format d’un livre accessible dès le 9 décembre
il y a 18 heures 48 min
pépites > France
Justice
Quatre adolescents placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête de l'assassinat de Samuel Paty
il y a 26 min 50 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron : tout faire pour éviter une contamination de la grogne sociale et surtout une résurgence poujadiste.

il y a 2 heures 59 min
décryptage > France
Derrière les annonces

Ce qui se cache vraiment derrière "l'inégal sens des responsabilités" évoqué par Emmanuel Macron à propos des failles françaises face au Covid

il y a 3 heures 38 min
pépites > Style de vie
Cash
70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine
il y a 4 heures 48 min
décryptage > Religion
Enfin Allah devient sélectif

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

il y a 5 heures 8 min
pépites > Politique
Communication
Voici ce qu'il faut retenir du discours de Jean Castex sur l'allègement du confinement
il y a 5 heures 26 min
décryptage > Environnement
Coeur de l'atome

Haro sur le nucléaire et l’hydrogène : l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

il y a 5 heures 33 min
décryptage > France
Première vague

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

il y a 5 heures 52 min
Effets de la parole présidentielle
Déconfinement : la SNCF a connu une hausse de 400% des ventes de billets de train juste après les annonces d’Emmanuel Macron
il y a 17 heures 52 min
light > Sport
"El Pibe de Oro"
Mort de la légende du football argentin, Diego Maradona, à l’âge de 60 ans
il y a 20 heures 9 min
/!\

Comment identifier les produits du quotidien qui nous empoisonnent

Publié le 29 août 2013
Vinaigre balsamique, bonbons, dentifrice, fond de teint : aucun rayon du supermarché n'est épargné. Les produits du quotidien sont pointés du doigt par la revue "60 Millions de consommateurs".
Jean-François Narbonne
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-François Narbonne est l'un des experts de l'ANSES, l'Agence nationale de sécurité sanitaire, professeur de Toxicologie, expert pour l’affaire du Chlordécone.Il est par ailleurs professeur à l'Université de Bordeaux 1 et docteur en...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Vinaigre balsamique, bonbons, dentifrice, fond de teint : aucun rayon du supermarché n'est épargné. Les produits du quotidien sont pointés du doigt par la revue "60 Millions de consommateurs".

Atlantico : Après la cigarette électronique, ce sont les produits du quotidien qui sont pointés du doigt par la revue "60 Millions de consommateurs". Celle-ci dénonce les produits de supermarché contenant des substances toxiques qui peuvent augmenter le risque de cancers, provoquer des allergies ou encore être à l'origine de perturbations hormonales. Comment identifier ces produits qui nous empoisonnent ?

Jean-François Narbonne : Ces produits sont potentiellement dangereux mais on ne peut pas affirmer qu’ils sont à l’origine de ces maladies. On est dans un système de précaution et si ces produits avaient un réel risque sanitaire, ils auraient été éliminés. Beaucoup de produits sont toxiques, c’est le cas de nombreux parfums, d’huiles ou même du sel de cuisine. On parle beaucoup du BHA, un additif alimentaire alors que le BHB est encore plus toxique et on en parle peu. Pour l’instant, on n’a pas démontré de relation avec la santé publique mais on entre dans un problème de précaution et gestion de la santé individuelle. C’est dans ce sens-là que l’article a été rédigé. La revue a parlé des produits qu’il fallait éviter mais pas de ceux qui ont la plus faible toxicité. En ce qui concerne le paraben, le plus utilisé est le méthyl paraben et c’est aussi le plus toxique. La revue n’en n’a pas parlé. La plupart des gens bannissent l’ensemble des paraben, ce qui est infondé. La réglementation européenne fait une différence entre les génotoxiques et les cancérigènes. Lorsqu’un produit n’est que cancérigène et qu’il n’attaque pas l’ADN, il est considéré comme ayant une dose journalière admissible.

Les consommateurs doivent surtout être vigilants sur les produits allergisants car avec de faibles doses, on peut avoir des fortes réactions. Historiquement, la réglementation sur les produits chimiques a eu du mal à s’appliquer. Au départ, seuls les médicaments étaient réglementés et ils n’étaient pas considérés comme toxiques. Maintenant, on dénonce aussi la toxicité des produits alimentaires.

Quelles sont les substances dangereuses dont il faut se méfier ? Comment différencier ces substances dangereuses de celles qui ne le sont pas ?

Les colorants naturels peuvent être dangereux, comme le henné par exemple. La protéine peut être identifiée comme une protéine étrangère. La plupart des colorants azoïques utilisés en teinturerie sont à éviter, mieux vaut privilégier des colorants naturels.

On a aussi interdit le BHA mais le BHB est encore plus dangereux.

Enfin, il y a des moyens de prévention qui ne font pas appel à la chimie, plus naturels et peu coûteux. Les lingettes et les produits de ménage peuvent être remplacés par du savon de Marseille et de l’eau de javel par exemple. Se mettre plusieurs crèmes sur la peau n’est de toute façon pas bon.

La liste des substances contenues dans ces produits est souvent incompréhensible pour le consommateur. Ce dernier dispose-t-il d’informations suffisantes sur les étiquettes pour déceler la toxicité des produits ? Existe-t-il des produits où la liste des ingrédients est absente ?

Malheureusement, non. Mettre une liste de produits chimiques sur un produit serait inutile dans la mesure où le consommateur ne la comprendrait pas. De plus, on ne peut pas tout mettre sur un étiquetage. On n’a pas trouvé de vrai système de transparence. Le consommateur ne comprend déjà pas la différence entre " génotoxique " et " cancérigène ", il comprend encore moins lorsque l’on parle de « perturbateur endocrinien », ce qui ne veut pas dire grand-chose.

Enfin, on n’a jamais pu démontrer les conséquences de certaines substances sur la santé. Le problème est le même qu’avec l’aspartame dans les boissons light, on n’a jamais pu prouvé les risques que cette substance comportait. Tout ce qui a pu être prouvé chez l’animal a été éliminé. Certaines études ont montré que les enfants qui consommaient plus de produits avec des conservateurs avaient un niveau de concentration plus faible mais rien ne le prouve vraiment, on ne peut donc rien interdire. Encore une fois, l’idéal est de remplacer tout ce qu’on peut par des produits naturels.

Ce qu’on peut faire c’est interdire les molécules les plus évidentes. Le risque est le niveau d’exposition par rapport aux valeurs toxicologiques de référence. Aujourd’hui, on n’interdit pas le produit mais on maintient l’usage de substances naturelles pour éviter les risques.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Yvantof
- 30/08/2013 - 18:13
bizzarre
Je suis plus qu'étonné de lire de la part de M. Narbonne qui et relativement connu que selon lui le methyl paraben est le plus dangereux; la dangerosité des parabens augmente avec la complexité de la ramification et comme son nom l'indique le methyl paraben est le MOINS ramifié et donc le moins dangereux car a le moins d'affinité avec les recepteurs à oestrogenes
Chribou
- 29/08/2013 - 13:14
Les études de cet institut ne
Les études de cet institut ne font que refléter les volontés du pouvoir en place, elles ne sont pas crédibles.
Ravidelacreche
- 29/08/2013 - 10:38
Comment identifier les produits du quotidien qui nous empoisonne
En les gouttant ?