En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
Polémique
Rwanda : il faut rétablir la vérité !
Publié le 22 avril 2011
Depuis le génocide au Rwanda en 1994, l'armée française a été plusieurs fois mise en cause pour sa supposée complicité dans les massacres entre Tutsis et Hutus. Pour le général Didier Tauzin, qui a commandé plusieurs opérations au Rwanda dont l'opération Turquoise qui s'est interposée entre Tutsis et Hutus et a mis fin aux exactions, il est grand temps de répondre aux mensonges et aux calomnies colportés par ceux qui, en France comme en Afrique, souhaitent réécrire l'histoire et portent ainsi atteinte à l'honneur des soldats français.
Didier Tauzin est général de division.Il a commandé de 1992 à 1994 le prestigieux RPIMa (Premier régiment parachutiste d'infanterie de marine), notamment lors d'opérations au Rwanda.Il est l'auteur du livre Rwanda, je demande justice pour la France et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Didier Tauzin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Didier Tauzin est général de division.Il a commandé de 1992 à 1994 le prestigieux RPIMa (Premier régiment parachutiste d'infanterie de marine), notamment lors d'opérations au Rwanda.Il est l'auteur du livre Rwanda, je demande justice pour la France et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis le génocide au Rwanda en 1994, l'armée française a été plusieurs fois mise en cause pour sa supposée complicité dans les massacres entre Tutsis et Hutus. Pour le général Didier Tauzin, qui a commandé plusieurs opérations au Rwanda dont l'opération Turquoise qui s'est interposée entre Tutsis et Hutus et a mis fin aux exactions, il est grand temps de répondre aux mensonges et aux calomnies colportés par ceux qui, en France comme en Afrique, souhaitent réécrire l'histoire et portent ainsi atteinte à l'honneur des soldats français.

Depuis 1994, Kagamé et ses soutiens étrangers, notamment français, veulent réécrire l'histoire de la guerre du Rwanda. Selon eux, la France, émule de l'Allemagne nazie, aurait contribué à l'organisation d'un génocide comparable à la Shoah ; l'Armée française aurait fait pire au Rwanda que les Waffen SS à Oradour sur Glane. A l'appui de ces calomnies, Kigali a publié à l'été 2008 le rapport Mucyo qui prétend établir les preuves de ces crimes, mais qui n'a pas résisté à l'analyse sérieuse qui en a été faite : c'est un tissu de mensonges, de calomnies et d'approximations digne de ce que faisait autrefois le KGB, artiste de la désinformation.

Quand certains veulent réécrire l'histoire

En France même, l'association Survie qui, depuis 1989 au moins, soutient Kagamé en désinformant l'opinion publique et en sapant la politique française en Afrique, participe encore aujourd'hui à ce travail de réécriture de l'histoire.

Tout cela, nos autorités politiques l'acceptent sans sourciller : sans exiger rétractation et réparation de ces injures attentatoires à l'honneur de la France, de son armée et d'un président de la République, sans s'élever contre la réécriture de l'histoire au détriment de la France, elles ont pris l'initiative de rétablir les relations diplomatiques que Kagamé avait rompues suite à l'émission de mandats d'arrêt internationaux par le juge Bruguière, et envisagent de le recevoir en visite officielle.

Mais le jour vient où Kagamé sera inculpé de génocide pour le comportement de ses troupes en République Démocratique du Congo de 1996 à 2006 : le rapport Mapping, publié par l'ONU en octobre 2010 ouvre très clairement cette perspective. Ce jour là, les Français complices de Kagamé auront eux aussi à rendre des comptes.

Rétablissons l'honneur de la France !

Rétablir la vérité sur la guerre du Rwanda est le combat de ceux qui refusent que les enfants de France apprennent, contre toute vérité, que leur pays et leurs soldats se sont déshonorés.

Rétablir la vérité sur la guerre du Rwanda est un combat civique pour la justice et la liberté. Une nation qui se laisse insulter est une nation qui sera méprisée ! Elle est en danger d'asservissement lorsque l'Etat accepte que l'opinion soit désinformée et manipulée, lorsqu'il ne protège plus les valeurs fondamentales que sont la vérité, la justice, l'honneur, la fierté d'appartenir à un peuple digne et respecté parce que respectable.

Rétablir la vérité sur la guerre du Rwanda est une cause humaine : nous devons la vérité à la mémoire des 6 000 000 de victimes de la guerre du Rwanda et de ses suites. Nous devons faire la vérité si nous voulons vraiment, au delà de la démagogie politicienne et électorale, construire un monde moins inhumain.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
02.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
03.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
04.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
05.
Tensions grandissantes en Algérie : Bouteflika n’est plus là, mais les généraux, si
06.
Cannes : Abdellatif Kechiche s'emporte contre la question "imbécile" et "malsaine" d'un journaliste
07.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
uwera
- 22/04/2011 - 20:25
plaidoirie ou réquisitoire?
Le livre de M. Tauzin n'est en aucun cas une plaidoirie pour "l'armée française" mais plutôt un réquisitoire contre celle-ci et surtout contre lui-même. Non seulement il professe un racisme anti-tutsi décomplexé, mais livre des éléments qui éclairent la proximité avec les responsables rwandais du génocide des Tutsi. Monsieur Tauzin, votre "vérité" confirme bon nombre d'accusations du rapport Mucyo
ZOEDUBATO
- 21/04/2011 - 19:31
La vérité ou le politiquement correct?
Si c'est la vérité alors il faut demander une enquête de l'ONU par des pays sans intérêts dans ce conflit ou du Tribunal International pour qu'aucun soupçon ne puisse en entâcher les résultats
le Gône
- 21/04/2011 - 13:59
en 1940..on les appelait les colabos..
Ces "Francais" prêt a tout pour démolire l'honneur de notre Pays et de son armée..aujourd'hui ils sont toujours là, tels ces socialistes sans fierté de "leurs" Armées, prêt a toutes les bassesses, toutes les compromissions, quels pire ministres des Armées que ceux de la gauche..Mais la rumeurs est là relayée par quelques avocats repus..N'ayez crainte Général peu de gens les croient..