En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

07.

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Atantico Business

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

il y a 15 min 5 sec
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 13 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 13 heures 56 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 14 heures 52 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 16 heures 53 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 18 heures 24 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 18 heures 36 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 20 heures 9 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 20 heures 24 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 20 heures 45 min
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 12 heures 46 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 13 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 14 heures 10 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 16 heures 21 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 17 heures 5 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 18 heures 34 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 19 heures 6 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 20 heures 13 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 20 heures 37 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 21 heures 6 min
© Reuters
Les ministres Manuel Valls et Christiane Taubira.
© Reuters
Les ministres Manuel Valls et Christiane Taubira.
Maillon faible

Sièges éjectables : Manuel Valls contre Christiane Taubira, qui François Hollande devrait-il débarquer en premier ?

Publié le 16 août 2013
La publication par "Le Monde" d'une note très critique de Manuel Valls adressée à François Hollande au sujet du projet de réforme pénale de Christiane Taubira a fait polémique.
Thomas Guénolé
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thomas Guénolé est politologue et maître de conférence à Sciences Po. Son dernier livre, Islamopsychose, est paru aux éditions Fayard. Pour en savoir plus, visitez son site Internet : thomas-guenole.fr
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La publication par "Le Monde" d'une note très critique de Manuel Valls adressée à François Hollande au sujet du projet de réforme pénale de Christiane Taubira a fait polémique.

Atlantico.fr : Mardi 13 août, la publication par "Le Monde" d'une note très critique de Manuel Valls adressée à François Hollande au sujet du projet de réforme pénale de Christiane Taubira a fait polémique. La ligne de fermeté du ministre de l'Intérieur paraît de plus en plus incompatible avec la politique pénale de la ministre de la Justice. Si François Hollande devait trancher entre ces deux ministres, lequel d'entre eux choisirait-il de virer en premier ?

Thomas Guénolé : Tout dépendrait des critères qu’il retiendrait alors pour prendre sa décision. S’il privilégiait la popularité dans l’électorat total, il aurait à garder Manuel Valls. S’il privilégiait la popularité dans l’électorat de gauche, il aurait à garder Christiane Taubira. S’il privilégiait l’efficacité dans les relations publiques et les campagnes de médiatisation, il aurait à garder Manuel Valls. Et s’il privilégiait l’efficacité dans la conduite des réformes, il aurait à garder Christiane Taubira.

François Hollande peut-il se permettre de se priver de son ministre le plus populaire ?

Oui. Au bout d’un an, le bilan ministériel de Manuel Valls est encore assez maigre. Il n’y aurait donc ni groupe d’intérêt ni clientèle pour prendre sa défense s’il était limogé. Tout au plus y aurait-il quelques semaines d’agitation médiatique, alimentée par les relais de Manuel Valls dans les médias. Au demeurant, s’il est le ministre le plus populaire du gouvernement, c’est parce qu’il a une popularité correcte à gauche mais surtout très forte à droite. L’insatisfaction dans l’opinion publique en cas de limogeage de Manuel Valls se situerait donc essentiellement chez un électorat qui ne vote jamais socialiste.

Quels seraient les avantages et les inconvénients d'un limogeage de Manuel Valls ?

Dans la mesure où il a pris répétitivement la pose d’une alternative à l’actuel Premier ministre voire à l’actuel président, le limoger pour manque de respect de la hiérarchie constituerait une très forte affirmation de l’autorité de François Hollande sur l’équipe gouvernementale. Ce serait l’équivalent du « Je décide, il exécute » de Jacques Chirac, en bien plus tranchant. Pour autant, Manuel Valls chercherait immédiatement à s’ériger dans les médias en pire critique du président, équivalent à gauche de ce que Dominique de Villepin fut à Nicolas Sarkozy pendant le quinquennat de ce dernier.

Quels seraient les avantages et les inconvénients d'un limogeage de Christiane Taubira ?

Malgré sa maladresse dans ses récentes déclarations au New York Times, personne ne comprendrait un limogeage de la ministre de la Justice. Elle est en effet très respectée dans l’électorat de gauche pour son efficacité et sa pugnacité, face à l’opposition en général et face aux opposants au mariage des couples de même sexe en particulier.

Les deux ministres peuvent-il malgré tout continuer à cohabiter dans le même gouvernement ? Comment ?

Au delà des personnes, c’est une cohabitation entre deux lignes du PS en matière de sécurité. La ligne Taubira réhabilite la position traditionnelle de la gauche sur la criminalité et la délinquance. D’une part, elle explique d’abord la criminalité par la pauvreté, ce qui est statistiquement vrai en dehors des maffias et des gangs professionnels. D’autre part, elle privilégie la réinsertion et la prévention sur la répression. La ligne Valls, au contraire, est calquée sur la ligne Sarkozy du temps où celui-ci était ministre de l’Intérieur, avant la lepénisation de 2007 sous l’angle de « l’identité nationale ». En pratique, il est parfaitement possible que ces deux ministres, tenants de ces deux lignes, cohabitent dans le même gouvernement. Après tout, il y a déjà eu des attelages plus aberrants dans des gouvernements de gauche. Par exemple, dans les années quatre-vingts, Jacques Delors et Jean-Pierre Chevènement participaient au même gouvernement alors que leurs positions sur la politique économique étaient totalement incompatibles.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (43)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Anguerrand
- 21/08/2013 - 07:19
Retraite
Mais non notre pingouin ne prendra pas position entre vals et taubirat ça lui permet de ratisser de l'extrême gauche à la droite.
Je doute néanmoins que Valls soit aussi populaire que ce que disent les médias ...quand on voit les résultats,on n'a jamais eu autant de délinquance ,au l.etudiant vosgien est décédé égorgé par un musulman mais ça les médias ont oublié de nous le dire...
jurgio
- 18/08/2013 - 00:37
Tout à fait !
L'enfumeur normand, adepte du "ni oui ni non" devrait virer les deux ensemble pour ne pas avoir à choisir ! !
ledevois
- 17/08/2013 - 17:02
il serait temps
de virer tous ces parasites qui ne servent à rien --!
oui ils ont critiqué la droite , -- pour quel résultat --
nous avons à faire a des gens sans cervelle qui ne pensent qu'à eux et à la carrière --
pour ma part ce sont des fumistes de la société Française et ce n'est pas parce que je critique les socialistes que je pense du bien de la droite --
hollande n'est pas dans sont rôle -- le pire c'est qu'il n'est même pas respecté par ses ministres ,