En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

04.

Tentative de main basse sur Hong Kong et l’Asie : les Chinois profitent du Coronavirus pour lancer une inquiétante offensive

05.

Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie

06.

Génération loose (salariale) : les diplômés de 2020 se préparent à des années de galère

07.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

ça vient d'être publié
décryptage > France
Monde d'après

Alerte météo : Climat pourri pour les chasseurs homosexuels musulmans de droite

il y a 57 min 31 sec
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

La BCE et la Cour de Karlsruhe

il y a 1 heure 45 min
décryptage > Economie
Disparition

Alberto Alesina, l’économiste qui mettait les pieds dans le plat des sujets qui fâchent

il y a 2 heures 33 min
décryptage > France
Danger public

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

il y a 3 heures 10 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les entreprises aspirent à plus de Made in France, moins de CO2... mais surtout pas à la décroissance

il y a 3 heures 50 min
light > Culture
Goût de la lecture
Les ventes de livres sont en forte hausse depuis la levée du confinement
il y a 14 heures 28 min
pépites > Santé
"Etude foireuse" ?
Covid-19 : l'OMS décide de suspendre temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine
il y a 17 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Killign Eve" de Phoebe Waller-Bridge (saison 1), Emerald Fennell (saison 2) et Suzanne Heathcote (saison3) : la série qui tue !

il y a 18 heures 39 min
pépites > Santé
Réforme
Plan Ségur de la santé : Edouard Philippe promet des changements rapides et annonce une hausse des salaires "significative"
il y a 19 heures 17 min
pépites > Justice
Colère des syndicats
Déclarations de Camélia Jordana : Christophe Castaner ne saisira pas la justice
il y a 21 heures 13 min
décryptage > Economie
Politique industrielle

Les Etats moyens d’Asie, ces alliés "naturels" pour la France et l’Europe

il y a 1 heure 8 min
décryptage > Sport
Activité physique

L’avenir en demi-teinte pour le sport en ville par temps de pandémie

il y a 2 heures 3 min
décryptage > Economie
Génération Covid-19

Génération loose (salariale) : les diplômés de 2020 se préparent à des années de galère

il y a 2 heures 42 min
décryptage > International
Stratégie

Tentative de main basse sur Hong Kong et l’Asie : les Chinois profitent du Coronavirus pour lancer une inquiétante offensive

il y a 3 heures 29 min
décryptage > Santé
Réforme

Ségur de la santé : voilà pourquoi l’argent seul ne réglera pas les problèmes des hôpitaux français

il y a 4 heures 19 min
pépites > France
"Route Nationale 7"
Nicolas Dupont-Aignan réclame la gratuité des autoroutes pour cet été
il y a 14 heures 43 min
pépites > Economie
Soutien aux salariés
Coronavirus : les entreprises vont assumer 15% du coût du chômage partiel dès le 1er juin
il y a 17 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy : une épopée envoûtante, Bataille d'Hastings, Tapisserie de Bayeux, druides contre chrétiens et... amour toujours !

il y a 18 heures 54 min
Vigilance
La Californie fait face à une importante vague de chaleur
il y a 20 heures 21 min
pépites > Justice
Moteurs truqués
Dieselgate : la justice condamne Volkswagen à rembourser partiellement un client
il y a 21 heures 51 min
Un avion Air France.
Un avion Air France.
Ici ?

Sur une botte de foin, en forêt, dans l’avion : pourquoi certains endroits stimulent notre libido

Publié le 14 août 2013
Lors d’un vol long courrier cette semaine, un couple très amoureux a débuté des préliminaires... Les chauds lapins risquent 90 jours de prison selon la justice américaine.
Pascal de Sutter est psychologue-sexologue et enseigne dans plusieurs universités de France et de Belgique, dont Lille et Metz. Il est l'auteur, avec Catherine Solano, de plusieurs ouvrages sur la mécanique sexuelle des hommes aux éditions Robert...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal De Sutter
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal de Sutter est psychologue-sexologue et enseigne dans plusieurs universités de France et de Belgique, dont Lille et Metz. Il est l'auteur, avec Catherine Solano, de plusieurs ouvrages sur la mécanique sexuelle des hommes aux éditions Robert...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lors d’un vol long courrier cette semaine, un couple très amoureux a débuté des préliminaires... Les chauds lapins risquent 90 jours de prison selon la justice américaine.

Atlantico : Un couple d'Américains a été surpris lundi 12 août en pleine séance de préliminaires dans un avion. Est-ce que certains lieux comme l'avion, le train ou le cinéma stimulent davantage notre libido ? Cela relève-t-il du fantasme ?

Pascal de Sutter : Oui, certains lieux vont éveiller notre libido plus que d’autres. Cela relève tout d’abord du fantasme, car une ambiance qui rejoint nos fantasmes va augmenter l’excitation. Par exemple : faire l’amour dans un château, dans les bois, dans un champ de blé… Cela peut être un peu sophistiqué : costumes, accessoires…L’excitation est due au stress généré par la nouveauté,  l’inhabituel, le différent, l’original, voire le transgressif. Mais ce type de pratiques ne convient pas à tout le monde, cela peut bloquer certaines personnes.

Les cinq sens sont également importants. Il ne faut pas les oublier, ils tiennent une place essentielle dans la sexualité : les odeurs, la vue, l’ouïe…

Comment expliquer qu'avoir des rapports sexuels dans un lieu public soit si stimulant ?

Tous les lieux publics ont un côté grisant. Ils induisent l’idée d’être surpris pendant l’acte et cela excite les hommes et les femmes. Au-delà de la peur de se faire voir, on trouve l’aspect transgressif : c’est amusant car c’est interdit comme dans une église ou dans un cimetière. Un avion est à la fois un lieu public, et en même temps les rapports sexuels y sont proscrits d’où le piment de la situation.

Ces pratiques sont vues comme une sorte de défi. C’est un peu comme le saut en parachute : on cherche à sauter plus haut et là où c’est interdit. Les couples sont à la recherche d’une excitation particulière dans des lieux originaux, particuliers.

Est-ce une envie courante, ou une sorte de déviance ?

En soi, réaliser ses fantasmes est très sains, certaines études montrent que ceux qui le font sont plus heureux que les couples qui se freinent. Ils y trouvent un bien-être conjugal et sexuel, cela rapproche le couple. Dans une certaine mesure cela n’a rien de pathologique, bien au contraire on observe même des effets très positifs sur la vie en couple.

Cependant, lorsque la recherche de lieux devient une compétition, voire une forme d’addiction, cela devient plus inquiétant. Si on franchit la barre de la fantaisie pratiquée dans un univers de sécurité raisonnable, cela devient un comportement dysfonctionnel.

A partir du moment où les risques sont élevés, que l’aspect légal est en jeu et que les partenaires sont à la recherche constante de ces pratiques, cela devient un problème.

Après, c’est un mythe de croire que si on s’abandonne de temps en temps à une fantaisie on va finir accro ou sombrer dans la débauche. Tout comme on ne devient pas alcoolique avec un verre de whisky. Ce n’est plus une frivolité lorsque que cela sort du cadre légal et peu gêner autrui.

Ce couple américain risque 90 jours de prison, comment épicer notre vie sexuelle sans pour autant choquer, ou risquer d’être sanctionné ?

Il faut évidemment respecter la loi ! Après, il est tout à fait possible d’épicer sa vie de couple sans perturber qui que ce soit. Il existe des chaînes d’hôtels qui proposent des chambres dans des lieux insolites : châteaux, donjons, église, chapelle … On peut occuper des lieux originaux dans un cadre légal. En Belgique, il est tout à fait légal de faire l’amour dans un champ ou un bois, à condition de ne pas s’exhiber et de ne pas être dans le passage.

Il faut également penser aux fantaisies chez soi : changer de pièces, se déguiser. Avec des ambiances on peut recréer ce sentiment de transgression sans pour autant se mettre dans les ennuis. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ABCD
- 15/08/2013 - 02:00
Il ne faut décevoir personne.
Le couple "fellacieux" veut épicer sa petite vie minable. Pourvu qu'ils ne soient pas privés de leur épiçage et qu'ils obtiennent bien leurs 90 jours de prison ferme.
copélia
- 14/08/2013 - 12:01
et la Harley Davidson?
Je n'ai besoin de personne
En Harley Davidson
Je n'reconnais plus personne
En Harley Davidson
J'appuie sur le starter
Et voici que je quitte la terre
J'irai peut-être au Paradis
Mais dans un train d'enfer

Je n'ai besoin de personne
En Harley Davidson
Je ne reconnais plus personne
En Harley Davidson
Et si je meurs demain
C'est que tel était mon destin
Je tiens bien moins à la vie
Qu'à mon terrible engin

Je n'ai besoin de personne
En Harley Davidson
Je ne reconnais plus personne
En Harley Davidson
Quand je sens en chemin
Les trépidations de ma machine
Il me monte des désirs
Dans le creux de mes reins

Je n'ai besoin de personne
En Harley Davidson
Je ne reconnais plus personne
En Harley Davidson
Je vais à plus de cent
Et je me sens à feu et à sang
Que m'importe de mourir
Les cheveux dans le vent

Signé
Serge Gainsbourg
tubixray
- 14/08/2013 - 10:29
variety is the spice of life
Me disait il y a fort longtemps un collègue canadien ... équivaut en français à l'expression "il faut varier les plaisirs".