En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

02.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

05.

Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka

06.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

07.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Les actions s'intensifieront"
Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif "Cheikh Yassine" et s'engage à "intensifier" les actions
il y a 6 heures 14 min
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 8 heures 39 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 9 heures 52 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 11 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 12 heures 29 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 13 heures 28 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 14 heures 12 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 14 heures 44 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 15 heures 8 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 15 heures 43 min
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 8 heures 16 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 9 heures 4 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 11 heures 4 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 12 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 12 heures 45 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 14 heures 8 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 14 heures 29 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 15 heures 1 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 15 heures 14 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 15 heures 43 min
© NobMouse
La signature de l'Accord national interprofessionnel : la plus grosse connerie de l'année selon Thomas Carbonnier.
© NobMouse
La signature de l'Accord national interprofessionnel : la plus grosse connerie de l'année selon Thomas Carbonnier.
Le meilleur du pire

Et selon vous, Thomas Carbonnier, quelle est la plus grosse connerie de l'année ?

Publié le 10 août 2013
Aujourd'hui, c'est aux partenaires sociaux que revient la palme de la plus grosse connerie pour la signature de l'Accord national interprofessionnel (ANI). Sixième épisode de notre série.
Thomas Carbonnier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thomas Carbonnier est avocat associé au sein du Cabinet Equity Avocats. Il intervient en droit des affaires et fiscalité pour une clientèle composée de chefs d’entreprises et de PME. Il enseigne la fiscalité en DSCG à l’INTEC (CNAM) et le droit de l...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aujourd'hui, c'est aux partenaires sociaux que revient la palme de la plus grosse connerie pour la signature de l'Accord national interprofessionnel (ANI). Sixième épisode de notre série.

La "plus grosse connerie" est l'Accord national interprofessionnel (ANI) conclu entre les partenaires sociaux le 11 janvier 2013. A la différence de la fameuse taxe à 75%, cette réforme s’applique à la très grande majorité des Français !

Cette réforme a été présentée comme une "modernisation du marché du travail" et une "rénovation de la démocratie sociale".

La réalité est malheureusement bien différente. Sous couvert de soi-disant nouveaux avantages pour les salariés, on leur a fait avaler de sacrées couleuvres. Si, en théorie, ces nouveaux avantages sont accordés à tous les salariés, en pratique, ils concernent essentiellement les salariés des grandes entreprises. Les salariés des TPE, PME ou PMI n’en verront très probablement jamais la couleur...

En contrepartie de petits avantages (complémentaire santé à minima) ou d’avantages hypothétiques (droit de recharge de l’assurance chômage), le recours au CDD est désormais taxé, les embauches de salariés à temps partiel plus encadrées, un reclassement forcé sous peine de licenciement pour motif personnel en cas de réorganisation de l’entreprise, une dérogation possible au plan social, réduction du délai de rappel de salaires de 5 ans à 3 ans, etc.

Typiquement, le salarié licencié ayant effectué des heures supplémentaires pendant 5 ans, sans être rémunéré en juste proportion, ne pourra en demander le paiement en justice que pour les 3 dernières années ! Il devra tirer une croix sur une partie de son dû…

Cette dernière mesure n’est pas de nature à sécuriser l’emploi ou à favoriser de nouvelles embauches puisque l’employeur décide seul de recourir ou non aux heures supplémentaires.

Cette grande réforme ne va avoir pour conséquence que d’accroître les tensions déjà existantes sur le marché de l’emploi.

Nul doute que notre pays ait un besoin vital de réformes pour redynamiser son marché de l’emploi et permettre à chacun d’exprimer son talent avec en rémunération en proportion. Cet accord national va en sens contraire en alimentant la course au recrutement de profils surdimensionnés pour le poste à pourvoir…

Passée sous silence, cette triste réalité a pourtant été soutenue par un gouvernement qui se veut social, préoccupé par le sort des modestes… François Hollande a appuyé cette transformation du rêve de certains employeurs en réalité !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
MauvaiseFoi
- 11/08/2013 - 06:39
Enfumage
Comment est-il possible que le peuple paraît-il le plus intelligent de la terre (on ne rit pas) n'a pas encore compris qu'il vit dans une république bolchévique qui ne dit pas son nom ?
vangog
- 10/08/2013 - 20:17
Charbonnier, vous êtes très bête de croire que
Flamby a exaucé les vœux de certains employeurs, car si vous connaissiez vraiment le monde de l'entreprise, autrement que par le biberon de la pensée unique qui nourrit les jeunes générations, et particulièrement ceux qui doivent "réfléchir" sur l'économie sociale (de ceux-la aussi, on se passe très bien...) vous sauriez que les chefs d'entreprise, dans leur très grande majorité, veulent que ce gouvernement de toquards leur foute la paix et fasse son travail, c'est à dire s'occupe des missions régaliennes de l'état qui tombent en lambeaux.
En ce qui concerne l'économie et le social des entreprises, les entrepreneurs n'ont besoin ni d'idéologues gauchistes, ni des nourrices taries du gouvernement, rien, nada, qu'ils aillent foutre la merde ailleurs!....
prochain
- 10/08/2013 - 15:27
Le plus gros mensonge
Prétendre que les syndicats (85% de syndiqués sont fonctionnaires) représentent les salariés du privé ou les
5 millions de chômeurs. On ne peut pas plaire à tout le monde hélas...