En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Lancés en juillet, les emplois francs sont destinés à lutter contre le chômage des jeunes de quartiers réputés difficiles.
Faut arrêter maintenant

Petit rappel : pourquoi les emplois francs, ça ne fonctionne pas

Publié le 11 août 2013
Les emplois francs, réservés aux jeunes de moins de 30 ans habitant dans les quartiers populaires, sont une des solutions avancées par François Hollande pour prendre à bras le corps le problème de l'emploi dans les banlieues. Mais les aides à l'embauche ont toujours souffert de leur caractère aléatoire et discrétionnaire.
Gilles Saint-Paul est économiste et professeur à l'université Toulouse I.Il est l'auteur du rapport du Conseil d'analyse économique (CAE) intitulé Immigration, qualifications et marché du travail sur l'impact économique de l'immigration en 2009.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Saint-Paul
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Saint-Paul est économiste et professeur à l'université Toulouse I.Il est l'auteur du rapport du Conseil d'analyse économique (CAE) intitulé Immigration, qualifications et marché du travail sur l'impact économique de l'immigration en 2009.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les emplois francs, réservés aux jeunes de moins de 30 ans habitant dans les quartiers populaires, sont une des solutions avancées par François Hollande pour prendre à bras le corps le problème de l'emploi dans les banlieues. Mais les aides à l'embauche ont toujours souffert de leur caractère aléatoire et discrétionnaire.

Atlantico : Lors de sa tournée des campagnes, avant de prendre ses vacances, François Hollande a mis en avant les emplois francs. Pour créer ces emplois, l'Etat verse 5 000 € en deux fois aux entreprises qui embauchent en CDI un jeune de moins de 30 ans. Ces jeunes doivent résider en Zone Urbaine Sensible (ZUS) et être à la recherche d'un emploi depuis au moins 12 mois. Ce système est-il une solution viable et durable pour lutter contre le chômage dans les quartiers populaires ? Quels sont les travers des emplois francs ?

  1. Ce qui intéresse le politique, c’est de montrer qu’il s’agite afin de récolter des voix en provenance d’une frange donnée de l’électorat, à un coût relativement faible. Telle est la logique des emplois francs et de bien d’autres mesures supposées lutter contre le chômage. Le faire sérieusement, notamment dans les « quartiers », suppose une action bien plus en profondeur. 

  2. Il faudrait lutter contre la délinquance qui fait fuir les commerces et les services , tout en offrant à certains jeunes des activités bien plus lucratives qu’un « emploi Franc ». Il faut aussi traiter le problème de la dégradation de notre système éducatif, qui réduit le capital humain de ces jeunes alors que le SMIC et autres rigidités réduisent leur employabilité. Des mesures comme les « emplois francs » ne sont que cosmétiques.

  3. Le « CPE » de Dominique de Villepin, tant décrié, était mieux conçu dans la mesure où il incitait les entreprises à embaucher un « jeune » à l’essai ce qui permettait de le tester, tandis que la prime associés aux emplois francs a peu de chance de compenser l’entreprise pour le risque qui consiste à embaucher en CDI un candidat issu de ces « quartiers ».

  4. Le Président de la République espère 10 000 emplois de ce type d'ici 3 ans. Historiquement, est-ce que les aides pour embaucher dans les ZUS ont-elles été efficaces ?

  5. 10000 emplois , c’est en tout état de cause ridicule par rapport à l’ampleur du problème. Les aides à l’embauche ont toujours souffert de leur caractère aléatoire, discrétionnaire et incertain et ne se sont jamais attaquées aux causes profondes du chômage.  Elles sont avant tout des démonstrations d’activisme à fins électorales, pas une politique de l’emploi.

  6. Quelle serait la bonne politique à adopter pour que les quartiers populaires renouent avec l'emploi ?

  7. Lutter contre les trafics illicites, s’attaquer à la médiocrité et la démagogie du système éducatif, et flexibiliser le marché du travail pour augmenter l’employabilité de ces populations.

  8. Emplois d'avenirs, contrats de génération et emplois francs : François Hollande est-il en train d'acheter l'inversion de le courbe du chômage qu'il espère tant ?

  9. Je pense qu’il espère avant tout limiter la casse à l’approche des municipales. Ces emplois ne représentent qu’une faible partie du chômage total et il y a d’importants effets d’aubaine (emplois qui auraient été créés de toute façon). Il est peu probable que ces mesures aient un effet significatif sur la « courbe du chômage » mais elles donnent à l’électorat l’impression que le gouvernement  se mobilise.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

02.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

03.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

06.

Et si nous aussi on faisait nos camps décoloniaux ?

07.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Commentaires (23)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
saint just
- 12/08/2013 - 12:57
ils ne veulent pas travailler
ceux qui veulent vraiment travailler trouvent un Job.Mal payé, bien sur et peu reluisant pour la Cité, mais ils trouvent. Mais pourquoi chercher un petit boulot alors qu'on peut se faire 10 fois plus sans rien faire. Je ne parle même pas de la drogue, mais de tous ces objets qui tombent des camions et qu'on a qu'à ramasser.....Mon fils dans son appart à Marseille a été cambriolé deux fois en 4 ans....deux motos volés. On a pas recherché les coupables mais on lui a demandé de se chercher une autre assurance....Ah Ah Ah....
la saucisse intello
- 12/08/2013 - 07:54
Avis aux amateurs.............
Nota : Je dis "amateurs" car les vrais professionnels laisseront ces épaves là où elles sont ! Ceci dit, pour vous défaire d'un de ces "employés", le billet de sortie (remboursement des 5000 euros+prud'hommes) vous coûtera AU MINIMUM 30.000 euros. Réflêchissez bien. Et les dealers que vous embaucherez, sachant qu'en cas de rupture vous devrez rembourser 5000 euros, vous en demanderont 3000 au black en échange d'une lettre de démission. Ensuite, ils vous accuseront de leur avoir extorquée leur démission et vous casquerez à nouveau ! J'avais dit "emplois ethniques", j'aurais du dire "emplois y te niquent" !
quesako
- 12/08/2013 - 00:18
Rien de moins qu'un CDI et pour 5000€ en 2 fois !
Quel est le chef d'entreprise d'une entreprise prospère, sur un créneau viable, qui va oser embaucher en CDI quelqu'un qu'il sera obligé de garder à vie (de l'entreprise)?
La proportion abyssale de fonctionnaires dans les rangs du PS et de la gauche leur empêche complètement de raisonner dans la réalité.
Pas étonnant que pour Hollande et Moscovici (qui a du se faire remonter les bretelles par Hollande) la crise soit derrière nous !