En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
Le rire est bon pour la santé et permet de retisser du lien social.
C'est pas une blague

Bon pour la drague, mais pas seulement : les superpouvoirs du rire

Publié le 04 août 2013
"Femme qui rit, à moitié dans ton lit" : d'après une étude américaine, les femmes seraient plus attirées par les hommes drôles. Le rire a aussi de nombreux bienfaits physiques, psychologiques et sociaux.
Martine Medjber-Leignel, psychothérapeute et enseignante à l’Ecole Internationale du Rire est co-auteure avec la journaliste Joëlle Cuvilliez de Le rire pour les nuls (First Editions). Elles co-animent le club de rire de Vincennes tous les mardis de 19H...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Martine Medjber-Leignel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Martine Medjber-Leignel, psychothérapeute et enseignante à l’Ecole Internationale du Rire est co-auteure avec la journaliste Joëlle Cuvilliez de Le rire pour les nuls (First Editions). Elles co-animent le club de rire de Vincennes tous les mardis de 19H...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Femme qui rit, à moitié dans ton lit" : d'après une étude américaine, les femmes seraient plus attirées par les hommes drôles. Le rire a aussi de nombreux bienfaits physiques, psychologiques et sociaux.

Atlantico : Les vertus du rire passionnent les scientifiques. A l'heure actuelle, quels sont les bienfaits avérés du rire sur notre corps ?

Martine Medjer-Leignel : Le rire sollicite deux fonctions essentielles de l’organisme : le système nerveux et la respiration.  La pratique régulière du rire équilibre nos systèmes sympathique et parasympathique, ce qui conduit à une réduction et à une maîtrise du stress. Rire chaque jour au moins dix minutes renforce nos défenses immunitaires et notre résistance aux infections. Rire permet d’évacuer nos tensions émotionnelles et physiques  en aérant nos cellules et en rendant vivant notre ventre et notre diaphragme. Le rire est un merveilleux partenaire santé, accessible à tous, gratuit et n’engendrant que des effets secondaires bénéfiques.
 

Au-delà des avantages physiques, quel est le rôle social du rire ?

 Le rire est communicatif, il se partage et permet de retisser du lien social, surtout lorsqu’il est pratiqué dans un esprit bienveillant, non pas pour se moquer ou humilier les autres mais pour le plaisir de rire ensemble, ce qui est  le préalable éthique dans un club de rire. Une séance de rire relaxe, revitalise, court-circuite nos 40.000 à 60 000 pensées quotidiennes et nous ramène à l’instant présent, ce que peu d’entre nous savent faire. A la fin d’une séance d’une heure, on pratique un fou-rire collectif, nommé « méditation du rire » que des méditants expérimentés ont appelé « la Roll Royce des méditations ».
 
Le yoga du rire, ou le rire sans raison peut se pratiquer pour le plaisir, une fois de temps en temps, mais il est aussi un merveilleux outil de croissance et de connaissance de soi, lorsqu’on le pratique chaque semaine dans ces lieux privilégiés. Rendez-vous compte : se réunir pour rire ensemble ! On découvre par la pratique qu’être en contact avec les autres à partir du cœur au lieu de l’être à partir du mental change du tout au tout la qualité relationnelle et cela a des implications dans tous les secteurs de notre vie .
  

Le rire est-il une drogue ? Comment expliquer la multiplication des clubs de rire dans le monde et en France ?

Rire est une expérience physique, relationnelle et chimique. Les « centres de la récompense » situés dans la partie gauche du cerveau sont activés et libèrent de la dopamine, neurotransmetteur essentiel dans les sensations de plaisir. De plus, la production d’endorphines naturelles a un effet anti dépresseur et agit contre la douleur en nous rendant euphorique. Devenir «  addict au rire », comme beaucoup le sont avec le sport est un bon projet, car il n’apporte que des bénéfices pendant et après, pour soi et pour les autres.
 
La fréquence assidue d’un club de rire, c’est-à-dire, rire avec d’autres une heure par semaine,  permet de développer l’esprit du rire : du recul et l’intelligence de ne plus se prendre au sérieux. Enfin et surtout la pratique du rire, permet de voir à nouveau le monde avec les « yeux du cœur » et ça, c’est la vraie pépite. 
 

Est-ce vrai de penser que les femmes sont plus attirées par des hommes qui les font rire ? Quelle place pour le rire dans nos relations amoureuses ?

 Les sondages ici ont peu d’intérêt, à chacun(e) de se souvenir du tendre abandon, de l’énergie et de l’excitation que procure une connivence heureuse avec un homme ou une femme qui nous plait et avec qui l’on rit. Peu de moments sont aussi délicieux et aussi érotiques que ces fous rires partagés avec celui ou celle qu’on aime. C’est une joie de se sentir vibrants et vivants ensemble.
 
Le jeu et l’humeur ludique ont ceci de merveilleux : légèreté, disponibilité, fraîcheur, attention réciproque… autant de grâces dont nous sommes assoiffés et qu’il est bon de réhabiliter au quotidien. La pratique régulière du rire est un chemin d’excellence vers l’amour en soi, de soi, de l’autre, des autres et de la nature. Rire en couple, en famille, en société ne peut que contribuer à plus de paix sur notre planète.
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

02.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

03.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

04.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

05.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Redmonde
- 04/08/2013 - 20:17
MAIS ARRETEZ
De nous rebattre les oreilles avec cette étude bidon qui ne portait que sur 22 individus.
Aucune conclusion valide ne peut être tirée d'observations faites sur un échantillon aussi faible.
Dans une école de journalisme, la première chose que l'on vous apprend à faire est de vérifier la véracité des faits qu'on publie au lieu de croire aveuglément et de recycler bêtement tout ce que vous entendez ou lisez.
C'est vraiment un manque de professionnalisme journalistique de faire circuler de tels bobards.
ciceron
- 04/08/2013 - 13:49
Ami(es) Léa et rafales
Comme vous avez raison.....
Et vous m'avez bien fait rire !! Merci à vous !
Léa
- 04/08/2013 - 11:27
C'est un mythe tenace.
Les femmes ne préfèrent en aucun cas les rigolos. Le boute-en-train, c'est un bon copain et rien de plus. Faire sourire une femme par un trait d'esprit, oui, la faire rire aux éclats, non : ça court-circuite le romantisme nécessaire à... bref, vous voyez, quoi.