En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

02.

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Les investissements s’effondrent et signent la fin d’une mondialisation effrénée… Sauf pour la Chine, grande gagnante de la crise

05.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

06.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

07.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine

ça vient d'être publié
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron s’inquiète de l’affaiblissement de Castex, les islamo-gauchistes refusent d’assumer leurs responsabilités; Le juteux business des ex-politiques; Olivier Véran, l’homme qui dit qu’on n’a pas voulu l’écouter sur la gravité du Covid
il y a 11 min 3 sec
pépites > France
Opération Sentinelle
Attentat à Nice : Emmanuel Macron réhausse de "3.000 à 7.000" le nombre de militaires déployés sur le sol français
il y a 49 min 40 sec
pépites > Terrorisme
Menace terroriste
Attentat à Nice : Jean Castex indique que le plan vigipirate a été réhaussé au niveau "urgence attentat" partout en France
il y a 1 heure 55 min
décryptage > Sport
Moïse prophète en son Paris

Basaksehir/PSG : Paris, sauvé des eaux par Moïse

il y a 4 heures 10 min
décryptage > Consommation
Leçons du 1er confinement

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

il y a 5 heures 2 min
décryptage > France
Pression sur l'exécutif

Meurtre de Samuel Paty, islam et liberté d’expression : réseaux sociaux arabes, élites anglo-saxonnes, l’étau fatal qui étrangle la France

il y a 5 heures 57 min
décryptage > Economie
"Quoi qu'il en coûte"

Reconfinement : le prix que nous sommes prêts à payer pour sauver une vie est-il en train de flamber ?

il y a 6 heures 55 min
décryptage > Santé
"Tester, alerter, protéger"

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

il y a 7 heures 50 min
décryptage > France
Non, non et non

La phrase terrible du président du CFCM : "il faut savoir renoncer à certains droits"...

il y a 8 heures 28 min
pépites > France
Coronavirus
La France et l'Europe débordées par le virus : l'Hexagone se reconfine mais laisse ses établissements scolaires ouverts, nouvelles restrictions en Allemagne pendant un mois
il y a 8 heures 46 min
pépites > France
Vigilance des forces de l'ordre
Un islamiste radical armé d'un couteau a été interpellé dans le centre de Lyon
il y a 35 min 19 sec
light > Religion
Vatican
Attentat à Nice : le pape François "prie pour les victimes et leurs proches"
il y a 1 heure 33 min
décryptage > Environnement
Plan vélo

Et pendant ce temps-là se poursuivait joyeusement la guerre absurde contre la voiture

il y a 3 heures 48 min
pépite vidéo > France
Pensées aux victimes
Attaque à Nice : l’Assemblée nationale observe une minute de silence
il y a 4 heures 36 min
décryptage > Société
Second Impact du Covid-19

Petits conseils pour gérer son anxiété face à une actualité déprimante et angoissante

il y a 5 heures 17 min
décryptage > Santé
Bis repetita

Isolement des cas positifs : le ratage massif qu’Emmanuel Macron feint de ne pas voir (et qui pourrait faire échouer le 2ème déconfinement)

il y a 6 heures 26 min
pépites > France
Enquête en cours
Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé
il y a 7 heures 4 min
décryptage > International
Mais qu'est-ce qu'ils allaient faire dans cette galère ?

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

il y a 8 heures 27 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les investissements s’effondrent et signent la fin d’une mondialisation effrénée… Sauf pour la Chine, grande gagnante de la crise

il y a 8 heures 30 min
pépites > Europe
UE
L’eurodéputé Pierre Larrouturou débute une grève de la faim pour réclamer une taxe sur la spéculation financière
il y a 18 heures 44 min
© Flickr
Le marché du travail Américain est en très mauvais état.
© Flickr
Le marché du travail Américain est en très mauvais état.
A tort ou à raison

Une récession qui ne dit pas son nom : les indicateurs économiques des Etats-Unis sont manipulés (et c’est un institut américain qui le dit)

Publié le 02 août 2013
Si les chiffres officiels font état d'une croissance de 1% aux Etats-Unis, selon l'Economic Cycle Research Institute (ECRI) le pays serait en réalité en pleine récession. Explications.
Bruno Bertez
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Bertez est un des anciens propriétaires de l'Agefi France (l'Agence économique et financière), repris en 1987 par le groupe Expansion sous la houlette de Jean-Louis Servan-Schreiber.Il est un participant actif du Blog a Lupus, pour lequel il...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si les chiffres officiels font état d'une croissance de 1% aux Etats-Unis, selon l'Economic Cycle Research Institute (ECRI) le pays serait en réalité en pleine récession. Explications.

Vous connaissez notre position, nous ne cessons d’écrire que les indicateurs économiques américains sont mitigés. Tantôt, ils pointent dans le sens d’une croissance modérée ; tantôt, ils pointent dans le sens de la récession. Présentement, le rythme de croissance est faible puisque les derniers chiffres ressortent autour des 1%. Compte tenu des marges d’erreur et compte tenu des incertitudes sur la collecte des données, ces 1% de croissance annoncée peuvent très bien recouvrir une récession. Nous pensons que la meilleure caractérisation de la situation économique américaine consiste à dire que l’on flirte avec la récession.

L'ECRI, Economic Cycle Research Institute, fait autorité dans l’étude conjoncturelle et dans le diagnostic de retournement des cycles des affaires. Vous pouvez trouver ses méthodologies et ses références sur son site. Les références passées sont convaincantes, cet institut ne semble avoir aucun biais, pas plus idéologique que politique.
 


 
Lakshman Achuthan est le porte-parole de l’ECRI. Il intervient régulièrement sur les médias pour commenter les divers indicateurs que publie l’institut. Bloomberg l’a invité récemment et nous pensons que cet interview, laquelle intervient en plein débat sur la politique monétaire américaine, est importante. On est en train de débattre de l’opportunité ou de la nécessité de ralentir  les achats de titres de la Réserve fédérale ; on est en train de supputer et de tirer des conjectures sur le futur remplaçant de Bernanke. Les indications que l’on peut tirer de l’analyse de la conjoncture américaine constituent des éléments indispensables pour éclairer les débats en cours. Donc, Achuthan était sur Bloomberg. Voici l’essentiel de son intervention :
-          Achuthan considère que les Etats-Unis sont entrés en récession en 2012
-          Achuthan considère que les Etats-Unis sont dans une situation qui est comparable à celle que connaît le Japon depuis 1992
-          La croissance globale marque une tendance au ralentissement généralisé et cette tendance a commencé bien avant le début de la crise financière de 2008/2009.

Voici les propos d’Achuthan rapportés de façon un peu plus explicites. Nous avons privilégié le sens sur le formel. Les pouvoirs publics ont toujours la même politique, ils nient la réalité. Personne parmi les responsables n’a envie de reconnaître que l’économie est en récession. Au-delà des chiffres, il y a cependant une indication qui ne trompe pas : « vous n’auriez pas une politique de taux d’intérêt zéro et de Quantitative Easing qui dure depuis 4 ans si tout était OK ».

On objecte souvent que les statistiques de l’emploi s’améliorent. La réalité est que si l’on dépasse les headlines, les titres des journaux, le marché du travail est en très mauvais état. Il faut fouiller et voir en profondeur et, là, on s’aperçoit que la qualité des emplois est déplorable. Ce que l’on crée, ce ne sont pas des emplois qui font de l’argent.  Si vous avez entre 35 et 54 ans, et que vous vous placez dans la perspective des trois dernières années et demi, c’est-à-dire dans cette période de soi-disant reprise de l’emploi, vous constatez en réalité que ce qu’il y a eu, ce sont des pertes d’emplois et non pas des gains.

Dans cette tranche d’âge et au cours de cette période, près d’un million d’emplois ont été perdus. Dans cette tranche d’âge, c’est la période où vous êtes censé gagner le plus d’argent et dépenser le plus. Les gens que vous interrogez n’ont pas cette impression de gagner plus d’argent et de pouvoir dépenser plus et ceci est au cœur de la situation économique présente.


  
Il y a une sorte de bulle des inégalités et de bulle du luxe. Ceci s’explique par la vive remontée des prix de l’immobilier et la hausse du marché financier. « Si vous êtes dans l’environnement Wall Street, vous êtes près des hélicoptères qui déversent le cash ».

Hélas, tout le monde n’est pas près de Wall Street et la plupart des gens habitent Main Street. Il y a une sorte de déconnexion. Les opinions sur ce qu’il faut faire divergent. Les conservateurs disent : il y a trop de règlementations et trop de taxes. Les « liberaux » disent : « faisons un peu plus de keynésianisme » et de répartition. Nous, à l’ECRI, nous pensons que tout le monde passe à côté de l’essentiel. Et l’essentiel, c’est que la croissance a commencé à baisser bien avant la Grande Récession. C’est un phénomène de long terme qui résulte de problèmes structurels. Et ce phénomène ne concerne pas que les Etats-Unis.
Dans son interview, Achuthan ne suggère pas que les indicateurs économiques sont manipulés. Il insiste sur le fait que les chiffres publiés dans l’actualité sont toujours des chiffres préliminaires. Ils sont révisés massivement par la suite.

Et ces révisions sont, dans la plupart des cas, négatives. Les responsables de la conduite des affaires se gardent bien d’y insister. Les médias les ignorent. On applaudit des croissances de 1% alors que les révisions montrent systématiquement que des variations aussi faibles recouvrent, en réalité, des situations très incertaines et bien souvent, derrière,  la croissance masque un recul.

The GDP revision chart (pre- and post-revisions):
 


Another GDP revision chart (pre- and post-revisions):