En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

03.

Retraites : ce qui se joue vraiment avec l’avis du Conseil d’Etat sur le projet de loi du gouvernement

04.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

05.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

06.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

07.

Bilan d’Anne Hidalgo : ce sont les grandes fortunes qui plébiscitent finalement Paris comme ville la plus attractive du monde

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

ça vient d'être publié
pépites > Science
Prouesse
Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles
il y a 21 min 1 sec
light > Science
Age bonifié ?
Des scientifiques écossais ont utilisé la datation au carbone 14 afin de prouver l'âge réel des bouteilles et pour lutter contre les fraudes
il y a 1 heure 27 min
pépites > Terrorisme
Terrorisme
L'Etat islamique annonce une "nouvelle phase de son jihad" et menace Israël
il y a 2 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'offrande grecque, une aventure de Bernie Gunther" de Philip Kerr : du rififi chez les Grecs !

il y a 3 heures 52 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Pourquoi les Américains et les Chinois sont-ils meilleurs que nous ?

il y a 4 heures 41 min
pépite vidéo > Sport
Immense tristesse
Kobe Bryant, la légende des Los Angeles Lakers, est décédé à l'âge de 41 dans un crash d'hélicoptère
il y a 6 heures 2 min
décryptage > Politique
Projections financières lacunaires

Retraites : ce qui se joue vraiment avec l’avis du Conseil d’Etat sur le projet de loi du gouvernement

il y a 7 heures 10 min
décryptage > Politique
Calendrier électoral

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

il y a 7 heures 41 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Le vrai coût de l’utilisation de Google et Facebook : notre vie privée et nos données
il y a 8 heures 15 min
décryptage > Economie
Matières premières

Plus précieux que l’or, le palladium : les raisons d’un envol des prix

il y a 9 heures 12 min
pépites > Justice
Justice
Patrick Balkany reste en prison après le rejet de la cour d'appel
il y a 54 min 34 sec
décryptage > Société
Insultes et menaces

#JeSuisMila : la France en plein naufrage relativiste

il y a 2 heures 10 min
pépites > France
"Lutter contre l'oubli et le négationnisme"
Emmanuel Macron a inauguré le Mur des Noms rénové au Mémorial de la Shoah
il y a 3 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les feux de l'amour et du hasard" : ce Marivaux revisité en soap américain ne fait pas dans la nuance

il y a 4 heures 3 min
pépites > Politique
Bras de fer politique
Municipales à Paris : Stanislas Guerini, délégué général de LREM, estime que Cédric Villani n'est plus "adhérent"du parti
il y a 5 heures 27 min
décryptage > France
Perception

Bonheur, sens du travail et raison d’être : les attentes légitimes des Français et.... celles qui le sont moins

il y a 6 heures 44 min
décryptage > Economie
Inquiétudes sur les marchés

Récession mondiale : une forme de virus ? Comment la traiter ?

il y a 7 heures 23 min
décryptage > Politique
Une mémoire très sélective…

Quand Macron assimile la guerre d’Algérie à la Shoah !

il y a 7 heures 49 min
décryptage > Religion
Paradoxe

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

il y a 8 heures 31 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bilan d’Anne Hidalgo : ce sont les grandes fortunes qui plébiscitent finalement Paris comme ville la plus attractive du monde

il y a 9 heures 40 min
© Reuters
Le chef de l'État s'est rendu mercredi à Clichy-sous-Bois, la ville d'où étaient parties les émeutes de 2005.
© Reuters
Le chef de l'État s'est rendu mercredi à Clichy-sous-Bois, la ville d'où étaient parties les émeutes de 2005.
Quitte ou double

La discrète opération séduction de François Hollande en banlieue n’est pas sans risque

Publié le 02 août 2013
Le gouvernement va examiner ce vendredi un nouveau projet de loi sur les banlieues. Présenté par le ministre de la Ville François Lamy, celui-ci prévoit de concentrer les crédits sur les poches de grande pauvreté, de poursuivre la rénovation urbaine et de créer une dotation spécifique.
Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le gouvernement va examiner ce vendredi un nouveau projet de loi sur les banlieues. Présenté par le ministre de la Ville François Lamy, celui-ci prévoit de concentrer les crédits sur les poches de grande pauvreté, de poursuivre la rénovation urbaine et de créer une dotation spécifique.

Atlantico : Le chef de l'État s'est rendu mercredi à Clichy-sous-Bois, la ville d'où étaient parties les émeutes de 2005. En plein cœur de l'été, François Hollande tente d'adresser un message aux habitants des banlieues qui ont voté massivement pour lui lors de la dernière présidentielle alors même que 56 % des Français jugent que le gouvernement n’a pas assez fermement agi en réponse aux violences urbaines de Trappes (Voir le sondage de Valeurs Actuelles ici). Cette stratégie est-elle à double tranchant ?

Jérôme Fourquet : Effectivement, les différentes enquêtes que nous avons publié, notamment sur Atlantico (voir notre sondage ici), montrent qu'il y a une demande de fermeté très forte qui s'exprime pour réprimer la violence dans les banlieues. Cette demande de fermeté trouve son origine dans le fait que le regard sur les causes de la violence dans les banlieues a évolué au cours des dernières années. Nous sommes passés d'une lecture sociale de la violence dans les banlieues à une lecture beaucoup plus dure qui incrimine d'abord la dérive délinquante, voire mafieuse qui gangrènerait ces quartiers. Un certain niveau d'exaspération a été atteint et Manuel Valls tente d'y répondre par un discours d'autorité.

Cela étant, François Hollande a son propre agenda. Il faut effectivement rappeler les scores spectaculaires qu'il a recueillis dans certaines villes de banlieue :  Clichy-sous-Bois (72%), Aubervilliers (73%), Bobigny (77%). Les communes de banlieue ont été très durement touchées par la crise et il n'est pas anormal que François Hollande aille sur le terrain dans ces communes. L'objectif du président de la République est de montrer qu'il mène une politique qui marche sur ses deux jambes : à la fois fermeté et rétablissement de l'ordre républicain partout sur le territoire avec Manuel Valls au ministère de l'Intérieur, mais aussi politique sociale de lutte contre le chômage et les inégalités. Si François Hollande arrive à articuler ces deux orientations politiques, cela peut être accepté, compris et bien reçu.  

En s'adressant en priorité à l'électorat des banlieues urbaines, François Hollande ne prend-t-il pas le risque de s'aliéner une autre partie de l'électorat, notamment les classes populaires habitants les zones périurbaine et qui se sentent de plus en plus délaissées ?

Le risque est que les dispositifs d'emplois d'avenir soient perçus par l'opinion publique comme uniquement réservés aux jeunes des quartiers à l'exclusion de tous les autres. Il faut tenir une ligne de crête : affirmer que ces quartiers sont dans la République et doivent être aidés mais aussi affirmer qu'il faut mener une lutte très ferme contre les trafics. Par ailleurs, dans une période de crise, il ne faut pas laisser s'installer l'idée dans l'opinion que les maigres ressources dont dispose l'Etat sont concentrés uniquement sur ces quartiers au détriment de zones rurales, elle aussi, fragilisées.

Tout est une question de dosage. On peut comprendre que François Hollande aille sur le terrain dans ces communes de banlieue car une part importante de la population y réside. Cela ne peut pas lui être reproché. Mais, encore une fois, il ne faudrait pas laisser penser que l'ensemble du travail gouvernemental est tourné vers ces quartiers et que les quelques dispositifs d'aide à l'insertion professionnelle de jeunes sont fléchés uniquement vers ces quartiers. Objectivement, en terme de nombre de déplacements officiels que François Hollande a effectué depuis son élection, on ne peut pas dire que les communes de banlieue ont été privilégiées. Les élections présidentielles ont montré que nous sommes dans une société très fragmentée avec des clivages sociaux-territoriaux marqués. Si on donne du temps et des moyens à certains type de territoires, il ne faut pas pour autant en oublier les autres sous peine d'un effet boomerang qui peut être assez violent. 

Dans un rapport intitulé "Gauche, quelle majorité électorale pour 2012", le think thank Terra Nova préconisait au PS de se tourner vers les "les diplômés", "les jeunes", "les minorités" et "les femmes" plutôt que vers les ouvriers et les classes populaires. François Hollande ne fait-il finalement qu'appliquer cette stratégie ?

Ce type de débat continue de traverser le Parti socialiste. Mais François Hollande en bon artisan et spécialiste de la synthèse "solférinienne" sait se tenir à l'écart de ce genre de théorie. Il va donc essayer de trouver le bon équilibre. François Hollande est aussi l'élu de Tulle en Corrèze. Il sait que son élection s'est jouée dans les banlieues, mais aussi dans un certain nombre de territoires ruraux, de petites et moyennes villes de France où la gauche est attendue. Il ne faut pas donner trop d'importance à ce déplacement. Ce n'est pas le dixième déplacement de François Hollande en banlieue depuis son élection. En revanche, il s'est déplacé des dizaines de fois dans les territoires périurbains. Les scores obtenus par le Front national dans ces territoires ont interpellé au plus haut niveau et ils sont surveillés comme le lait sur le feu. Il ne s'agit pas de laisser penser que tous les efforts sont concentrés sur les banlieues. 

Propos recueillis par Alexandre Devecchio

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

03.

Retraites : ce qui se joue vraiment avec l’avis du Conseil d’Etat sur le projet de loi du gouvernement

04.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

05.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

06.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

07.

Bilan d’Anne Hidalgo : ce sont les grandes fortunes qui plébiscitent finalement Paris comme ville la plus attractive du monde

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

Commentaires (41)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
LILLBee
- 03/08/2013 - 22:54
Pas sans risques, en effet
Aujourd'hui Hollande était en visite en Dordogne, il y a eu orage de grêle ... en plein mois d'Août!
Mais où vas-t-on, sérieux?
winnie
- 03/08/2013 - 11:43
Le roi est nu !
Il n'y a plus que les immigrés ou les d'origine immigré ou les sodomites pour voter socialo même les prof gôcho les fonctionnaires ,les CGTistes ne croient plus en eux donc HOLLANDE se raccroche aux branches (qui plient de plus en plus)
ledevois
- 03/08/2013 - 10:38
ça y'est nous sommes reparti en campagne
pas plûtot arrivé il pense à 2017