En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

02.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

03.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

04.

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

05.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

07.

Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

06.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Déconfinement en trois étapes
Covid-19 : retrouvez l’intégralité de l’allocution d’Emmanuel Macron sur le déconfinement
il y a 5 heures 18 min
pépites > Politique
Feu vert en première lecture
Loi sur la "sécurité globale" : l'Assemblée nationale adopte le texte controversé, à 388 voix pour et 104 voix contre
il y a 8 heures 19 min
pépites > Santé
Crise de défiance
Coronavirus : un quart des Italiens croient aux théories complotistes sur la pandémie
il y a 9 heures 10 min
pépites > Politique
Premier ministre
Loi "sécurité globale" : Jean Castex va saisir le Conseil constitutionnel sur l'article 24
il y a 10 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 12 heures 27 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 13 heures 21 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 14 heures 37 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 15 heures 17 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 15 heures 48 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 16 heures 22 min
pépites > Politique
Calendrier du déconfinement
Covid-19 : Emmanuel Macron confirme que "le confinement pourra être levé" le 15 décembre "si les objectifs sanitaires sont atteints"
il y a 5 heures 42 min
pépites > France
Chantier de la reconstruction
Notre-Dame de Paris : le démontage de l'ancien échafaudage est enfin terminé
il y a 8 heures 45 min
light > Sport
Monde du rugby en deuil
Mort de Christophe Dominici à l’âge de 48 ans
il y a 10 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 12 heures 13 min
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 12 heures 46 min
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 14 heures 11 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 14 heures 48 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 15 heures 45 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 16 heures 18 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 16 heures 40 min
Côte d'Ivoire

"Certains dirigeants socialistes abaissent l'honneur de la France"

Publié le 09 juin 2011
Depuis l'arrestation du président illégitime Laurent Gbagbo lundi dernier, de nombreux socialistes s'interrogent sur le niveau de participation de l'armée française dans cette intervention militaire et réclament que « toute la lumière soit faite sur le rôle joué par la France en Côte d’Ivoire ». Pour le député UMP et rapporteur du budget du ministère de la Défense à la commission des Finances Jean-Michel Fourgous, les critiques du PS sont malvenues et salissent l'action des militaires français.
Jean-Michel Fourgous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Député-maire d'Elancourt, il est également le fondateur d'un groupe de cent députés : Génération Entreprise.Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont  L'élite incompétente : comment les haut fonctionnaires mènent la France à la faillite.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis l'arrestation du président illégitime Laurent Gbagbo lundi dernier, de nombreux socialistes s'interrogent sur le niveau de participation de l'armée française dans cette intervention militaire et réclament que « toute la lumière soit faite sur le rôle joué par la France en Côte d’Ivoire ». Pour le député UMP et rapporteur du budget du ministère de la Défense à la commission des Finances Jean-Michel Fourgous, les critiques du PS sont malvenues et salissent l'action des militaires français.

Les fausses interrogations du PS sur le rôle de l’armée française sont d’autant plus malvenues que ce parti a toujours soutenu jusqu’à une date nettement trop récente, Laurent Gbagbo, membre de l’Internationale socialiste jusqu’en décembre dernier.

Quand le PS soutenait Laurent Gbagbo

Certes, le PS n’est pas responsable des agissements de M. Gbagbo, perverti par le goût du pouvoir au point de repousser le scrutin présidentiel cinq années de suite, et de s’y accrocher illégalement, pendant plus de quatre mois. Mais comment le PS a-t-il pu apporter son soutien à un dirigeant aussi méprisant de l’esprit démocratique et qui a pris son peuple en otage cinq années durant ? Pourquoi n’a-t-il pas dénoncé ses agissements dès 2005, terme de son premier mandat ? Aurait-il oublié que neuf de nos soldats sont tombés et 38 autres gravement blessés le 6 novembre 2004 sous le feu des roquettes lâchées par deux avions de chasse de l'armée du président Gbagbo ?

Il est toujours regrettable de devoir employer la force surtout quand d’autres voies plus pacifiques sont possibles.  A l’automne dernier, la France était prête à se mettre à l’écart de la scène ivoirienne, estimant, à juste titre que ce pays était engagé dans un « cycle vertueux » [1]. L’obstination de Laurent Gbagbo à ne pas reconnaître la victoire de son adversaire (légalement élu)  aura été néfaste et funeste pour son pays. Dès lors, faute de négociations, la force ne pouvait que prévaloir.

Pourquoi les dirigeants socialistes français font-ils planer le doute sur l’action des soldats français ? Est-ce parce qu’ils ne se reconnaissent pas dans leurs valeurs éternelles de l’honneur, du service, du sacrifice, de la patrie ? Ou bien est-ce pour mieux masquer leur impéritie ?

Quand certains dirigeants socialistes salissent l'armée française

En critiquant l’armée française, les membres du Parti socialiste se mettent hors-jeu. Ils devraient, au contraire être fiers du courage de nos unités et de leurs chefs, qui sont parvenir à éviter le pire en sauvant des populations civiles et en aidant le pouvoir démocratiquement élu. Nos soldats n’ont pas démérité. Ils ont fait leur devoir et porté haut les valeurs démocratiques de notre pays. Nombre de pays étrangers leur sont reconnaissants d’avoir protégé, secouru, exfiltré leurs ambassadeurs et leurs populations.

Le Premier ministre l’a rappelé le 13 avril devant les députés : « Nos forces présentes depuis 2002 n’ont pas vocation à rester en Côte d’Ivoire, elles rentreront quand la sécurité sera suffisante pour la population locale et nos ressortissants ». A vilipender l’action de l’armée, certains dirigeants du PS abaissent l’honneur de la France et trahissent nos militaires.

La vérité est que les dirigeants du PS sont sans doute aigris de voir un des leurs (encore) balayé par une démocratie dont ils s’approprient exclusivement les symboles et la rhétorique. Ils sont sans doute chagrinés de voir leurs rangs décimés et les membres de leur prestigieuse internationale être classés dans le camp des autocrates, sinon des dictateurs. Après le socialiste tunisien Ben Ali, après le socialiste égyptien Moubarak, après le socialiste ivoirien Gbagbo, quel sera le prochain sur la liste ? Le socialiste libyen Kadhafi, qui après un coup d’Etat a créé, en 1977 la Jamahiriya (Gouvernement des masses) arabe libyenne populaire et socialiste ?

Pour toutes ces raisons, l’attitude de certains dirigeants socialistes qui salissent l’action d’hommes et de femmes qui défendent, au péril de leur vie, les valeurs et les idéaux de la démocratie, est condamnable. L’armée française a fait du très bon travail en Côte d’Ivoire. Le PS et l’Internationale socialiste ne peuvent pas en dire autant.

 

[1] Audition de l’amiral Édouard Guillaud, chef d’état–major des armées le 6 octobre 2010 à l’Assemblée nationale

 

Pour lire la seconde partie de la tribune de Jean-Michel Fourgous, cliquez ici.


Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (34)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
405
- 20/04/2011 - 23:59
La ligne de défense bidon
"les critiques du PS sont malvenues et salissent l'action des militaires français"
les militaires font ce que les politiques leurs demandent de faire. Le PS attaque l'usage que sarko fait de la force armée.
bleuocean123
- 20/04/2011 - 16:42
L’impertinence d’un petit arriviste nommé Sarkozy..!
À une époque en France beaucoup de gens étaient inquiets par les banlieues difficiles,... un petit homme arriviste réussi à se faire nommer ministre de l’Intérieur,.. et il scandait des discours invraisemblables le fameux nettoyage au kascher..! Aux élections présidentielles, il paradait avec ça femme, la forçant à sourire aux caméras..! Il la vira ensuite pour se mettre avec un mannequin..!
bleuocean123
- 20/04/2011 - 16:42
L’impertinence d’un petit arriviste nommé Sarkozy..! suite
Président-il fut attaqué sur le financement de ses élections, l’affaire Bétancours..! Au plus fort de la crise, il se mit à expulser des centaines de Romm, uniquement dans le but de détourner les débats de ça personne..!
Lorsque les sondages pour les prochaines élections commençaient à lui être défavorables, il n’hésita pas une seconde à faire une guerre,… contre la Libye,… puis la côte d’Ivoire.