En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

05.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

06.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

07.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

06.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Pas d'hommes, pas de problèmes
La saleté à Paris ? "Un problème d'éducation" pour Anne Hidalgo
il y a 3 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Contre l'écologisme" de Bruno Durieux : Contre l'écologisme, Pour une croissance au service de l'environnement

il y a 5 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L’homme à la tête de chou" : Un hommage à Gainsbourg proche de la perfection, mais qui pèche là où on ne s’y attendait pas...

il y a 5 heures 51 min
pépites > Politique
Immigration et personnes âgées
Sibeth Ndiaye : Le débat sur l'immigration souffre de "trop de passions"
il y a 8 heures 31 min
décryptage > Société
Les yeux ouverts

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

il y a 10 heures 22 min
décryptage > Social
La chair est faible, l'esprit aussi

Etude sur les conditions de travail : pourquoi la pénibilité a changé de camp

il y a 10 heures 33 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Comment le nouvel Ipod touch réhabilite un support parfois jugé obsolète
il y a 10 heures 57 min
décryptage > Religion
Repentance

Abus sexuels dans l’Eglise : ce renouveau spirituel qui devrait accompagner l’appel au témoignage

il y a 11 heures 16 min
décryptage > Politique
Division des droites ?

LR face à la Convention de la droite : deux droites différentes ou deux générations ?

il y a 11 heures 32 min
light > Culture
Héritage
Plus de 12 millions de visiteurs ont participé aux Journées du patrimoine en France
il y a 23 heures 50 min
pépites > International
Rapatriement
10 000 Français bloqués à l'étranger après la faillite de Thomas Cook
il y a 4 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Le cours classique" : L'éducation continue de faire parler ... au théâtre aussi

il y a 5 heures 39 min
light > Histoire
Fiesta loki
Comment les berserkers vikings entraient en transe avant le combat
il y a 7 heures 29 min
décryptage > Société
Blindhunter

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

il y a 9 heures 43 min
décryptage > Sport
Se queda

LYON/PSG: O/1 : Grâce à Neymar, les Parisiens s'imposent sans trembler et marquent les esprits

il y a 10 heures 29 min
décryptage > Finance
Ca va tweeter

Pour Trump, la Fed et Jerome Powell n’en font jamais assez… pour compenser les effets de sa politique !

il y a 10 heures 46 min
décryptage > Société
Profit

Comment les géants du porno en ligne profitent du "revenge porn" malgré leurs dénégations

il y a 11 heures 3 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

il y a 11 heures 27 min
décryptage > Economie
En même temps

Martin Wolf 1 - Thomas Piketty 0 : ou comment comprendre les dérives du capitalisme financier sans renoncer au libéralisme

il y a 11 heures 47 min
light > Culture
Chiffres pharaoniques
1,42 million de personnes ont visité l'exposition Toutânkhamon
il y a 1 jour 22 min
© Reuters
La mise sur le marché d'un bien n'est pas toujours jugée rentable par les propriétaires, du fait notamment de la fiscalité appliquée aux revenus tirés du foncier.
© Reuters
La mise sur le marché d'un bien n'est pas toujours jugée rentable par les propriétaires, du fait notamment de la fiscalité appliquée aux revenus tirés du foncier.
Paris mon amour

Chers Parisiens, voilà les 5 raisons pour lesquelles vos loyers sont aussi chers

Publié le 15 juillet 2013
Alors que de nombreux Français cherchent à se loger à Paris, beaucoup déchantent devant le prix au mètre carré, de 21,6 euros en moyenne, deux fois supérieur à la moyenne des autres grandes villes françaises.
Nicolas Costes est économiste spécialiste du logement. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Costes
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Costes est économiste spécialiste du logement. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que de nombreux Français cherchent à se loger à Paris, beaucoup déchantent devant le prix au mètre carré, de 21,6 euros en moyenne, deux fois supérieur à la moyenne des autres grandes villes françaises.

Dans son rapport 2013, l’Observatoire des loyers de l’agglomération parisienne (OLAP) fait état d’un loyer moyen dans Paris de 21,6€/m² (au 1er janvier 2013). Ce niveau représente près du double des loyers moyens observés dans les principales villes de France (Marseille, Lyon, Toulouse, Bordeaux) qui se situent autour des 12€/m².

Ce niveau de loyer élevé à Paris n’est que le résultat du fonctionnement du marché du logement dont les deux composantes (l’offre et la demande) sont très sensibles aux orientations prises en matière de politiques publiques (urbanisme, fiscalité, réglementation des relations bailleurs-locataires…). Voici donc la liste des raisons pour lesquelles les Parisiens paient des loyers si élevés :

1/ Une offre très contrainte

Le marché du logement parisien est atypique du fait de sa densité déjà très élevée et de la rareté du foncier disponible. L’offre nouvelle, locative notamment, est de ce fait extrêmement faible et largement insuffisante pour répondre à la demande.

2/ Une demande très dynamique

En tant que capitale, Paris est très attractive, aussi bien pour les jeunes, attirés par l’offre de formations (universités, grandes écoles, etc.) que pour les actifs qui disposent d’un bassin d’emplois extrêmement vaste et diversifié (nombreux sièges sociaux, nombreuses administrations, etc.). La demande est donc très importante ; la demande locative l’est d’autant plus que les prix immobiliers très élevés à l’achat font que de très nombreux ménages parisiens sont contraints à la location.

La confrontation de cette demande très dynamique et d’une offre atone se traduit par une hausse des loyers. Sauf à vouloir lancer un grand mouvement de décentralisation des grandes administrations et des sièges sociaux des grandes entreprises afin de faire diminuer la demande, la seule solution à mettre en œuvre pour ralentir la hausse des loyers serait de dynamiser l’offre de logements et notamment de logements locatifs.

Or, de nombreuses réglementations freinent l’ajustement de l’offre locative et constituent des facteurs sous-jacents de hausse des loyers :

3/ Les règles d’urbanisme

Définies notamment de le Plan local d’urbanisme, certaines de ces règles (hauteur des immeubles, stationnement, transformation d’immeuble), parfois très restrictives, constituent des freins au développement de l’offre nouvelle et renchérissent son prix, sans compter les lourdeurs administratives qui font que les délais de constructions peuvent s’allonger.

4/ Les contraintes réglementaires et fiscales concernant la mise en location

La mise sur le marché d’un bien n’est pas toujours jugée rentable par les propriétaires du fait notamment de la fiscalité appliquée aux revenus tirés du foncier.

De même, les investisseurs se sont assez largement désengagés du marché de l’immobilier résidentiel eu égard au risque encouru et au niveau de protection jugé élevé dont bénéficient les locataires ; le risque d’impayé associé à la mise en location d’un bien et la gestion coûteuse et longue des conflits locatifs les ont conduits à retirer leurs biens du marché locatif en les laissant vacants ou en les vendant.

5/ L’obligation légale de construire 25% de logements sociaux dans certaines communes

Cela peut paraître paradoxal mais l’obligation de construire des logements sociaux peut se traduire par une hausse des loyers dans le parc locatif privé. Dans les agglomérations où le foncier est rare, les élus locaux, contraints de respecter la loi SRU (la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains, NDLR) , réservent une grande part des surfaces disponibles au développement de l’offre sociale. Mécaniquement, l’offre locative non sociale se développe moins et ses loyers augmentent dès lors que la demande reste forte.

Au-delà des difficultés grandissantes que les parisiens éprouvent pour se loger, le niveau de loyer atteint à Paris nuit à la compétitivité des entreprises qui sont contraintes de proposer des salaires toujours plus élevés pour contenir le poids des loyers dans le budget des ménages et ainsi attirer la main-d’œuvre.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

05.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

06.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

07.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

06.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

Commentaires (22)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
jerem
- 16/07/2013 - 12:10
Au fait le chomage en province : nickel chrome !!!
on suppose donc qu'avec des salaires nettement plus compétitif car l'entreprise de province n'a pas a soutenir le prix des loyers , le choamge et les defaillances d'entreprises se concentre sur l'ile de france ......

Bien sur .....

jerem
- 16/07/2013 - 12:08
oui la taxe sur la vacance trop bon marché !!
"La mise sur le marché d’un bien n’est pas toujours jugée rentable par les propriétaires du fait notamment de la fiscalité appliquée aux revenus tirés du foncier."

Fantastique !!!

mais comment se fait il qu'il soit toujoursi nteressant de garder un bien sans produit , au pretexte que la fiscalité des revenus du foncier est trop lourde ???? la fiscalité sur le patrimoine ne serait pas assez elevée ? ou la hausse mecanique du m2 a la vente serait auto entretenu et toujours rentable ?

Comme la thesaurisation participe activement par cette passivité ... une solution gonfler fortement la taxe sur les logements vacants. Etre propriétaire pour confisquer le bien à son usage normal .. cela merite un traitement bien particulier ..une bonne taxe bien calibrée et on verra si jouer sur la rarefaction sera un petit jeu encore jouable .
jerem
- 16/07/2013 - 12:04
LEs entreprises .... ah mais oui , bien sur !!!!
"le niveau de loyer atteint à Paris nuit à la compétitivité des entreprises qui sont contraintes de proposer des salaires toujours plus élevés"

ah oui d'ailleurs bien connes elles sont les premieres a attendre benoiteement que se contruisent encore 30% de bureaux supplementaires sur la défense au lieu de construire exactement ce volume a l'est .... mettant en rapport domicile et travail .

Au lieu de cela , elles voient leur contribution au transport en commun augmentée pour amplifier le niveau des volumes detransport proposés a commencer par les 2 etages des rammes du RER A .....

Entreprises victimes ? ...... non bien sur !!!

Comme pour les 3 jours de carence pris en charge à la palce de la securité sociale .....Les charges sotn trop elevées mais l'entreprise prend un mutuelle qui paie les 3 jous de carence..... Resultat , le public fait comme si la situation était valable pour toute les entreprise du privé pour expliquer qu'il est normal de maintenir le 0 jour de carence dans le publique ....

L'entreprise victime ou totalement conne ?