En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

03.

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

04.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

05.

Quand Bruno Le Maire se couche devant Trump… et affirme qu'il se tient debout…

06.

Villes fermées et quarantaine : ce qui pourrait (ou pas) se passer en France en cas de pandémie aigüe

07.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

ça vient d'être publié
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

il y a 6 min 20 sec
décryptage > Politique
SOS contrat social

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

il y a 58 min 34 sec
pépite vidéo > Santé
Prévention
Trois premiers cas du coronavirus en France : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Agnès Buzyn
il y a 12 heures 8 min
pépites > Santé
Enrayer la progression du virus
Coronavirus chinois : Agnès Buzyn confirme trois premiers cas avérés en France, à Bordeaux et à Paris
il y a 13 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La jungle des océans. Crimes impunis, esclavage, ultraviolence, pêche illégale" de Ian Urbina : enquête percutante sur les mauvaises pratiques en mer

il y a 16 heures 38 min
light > Insolite
Psychose ?
Coronavirus : le jeu vidéo "Plague Inc." rencontre un franc succès
il y a 17 heures 45 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la souris fait un sourire et quand le soleil fait sa ronde : c’est l’actualité des montres garantie sans coronavirus
il y a 18 heures 44 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Les chrétiens d'Afrique subsaharienne menacés par le terrorisme islamiste
il y a 21 heures 10 min
décryptage > Politique
Objectif 2022 ?

Ségolène Royal ou le retour d’un fervent désir d’avenir (personnel)

il y a 23 heures 5 min
décryptage > Economie
C'est gonflé quand même…

Quand Bruno Le Maire se couche devant Trump… et affirme qu'il se tient debout…

il y a 23 heures 55 min
décryptage > Politique
Mission impossible

Retraites : pourquoi la complexité du système fiscal et social français rend les études d’impact

il y a 30 min 6 sec
pépites > Santé
2019-nVoC
Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète
il y a 8 heures 55 min
pépites > International
Vive inquiétude
L’association française SOS Chrétiens d’Orient a annoncé la disparition de quatre de ses collaborateurs en Irak
il y a 12 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"En couple (situation provisoire)" : un an après, la pièce à succès de Jean-Michel Ribes retrouve le haut de l'affiche

il y a 16 heures 28 min
pépites > Politique
Violence
Elections municipales : la permanence de l'ancien candidat Pierre-Yves Bournazel a été vandalisée
il y a 17 heures 11 min
pépite vidéo > Santé
Grands moyens
Lutte contre le coronavirus : la Chine va construire un hôpital en dix jours afin de faire face à l'épidémie
il y a 18 heures 27 min
pépites > Faits divers
Enquête en cours
Plusieurs morts dans une fusillade en Allemagne à Rot am See
il y a 19 heures 19 min
pépites > Politique
Confidences du chef de l'Etat
Violences en France, communautarisme, islam : Emmanuel Macron se confie aux médias après son déplacement en Israël
il y a 22 heures 1 min
décryptage > Economie
Entreprises menacées par le virus ?

Wuhan, la plus connectée à la France des villes chinoises

il y a 23 heures 35 min
décryptage > Politique
Revanche de la Ligue ?

Matteo Salvini, chronique d’un retour annoncé

il y a 1 jour 8 min
© Reuters
Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes.
© Reuters
Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes.
Ce n'est pas une fatalité

Najat Vallaud-Belkacem : "en dépit d’une loi très claire sur les mariages forcés, les drames existent en France, nous ne pouvons les ignorer"

Publié le 13 juillet 2013
Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, réagit aux 15 propositions émises cette semaine par la Commission nationale consultative des droits de l'Homme (CNCDH) pour améliorer les droits des femmes étrangères en France, afin de les protéger notamment contre les mariages forcés.
Najat Vallaud-Belkacem est ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Najat Vallaud-Belkacem
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Najat Vallaud-Belkacem est ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, réagit aux 15 propositions émises cette semaine par la Commission nationale consultative des droits de l'Homme (CNCDH) pour améliorer les droits des femmes étrangères en France, afin de les protéger notamment contre les mariages forcés.

Atlantico : Dans le cadre de votre groupe de travail interministériel vous dénoncez les mariages forcés. Qu'entend-on par mariage forcé ?

Najat Vallaud-Belkacem : Je ne suis pas là pour dénoncer mais pour agir. Pour les mariages qui ont eu lieu sur notre territoire ou qui impliquent l’un de nos ressortissants, le code civil est clair : il n’y a pas de mariage sans consentement. Dès lors que les futurs époux n’ont pas librement et sincèrement consenti à leur mariage, alors ce mariage est nul, et peut être annulé par le juge. Tout notre défi est de libérer la parole des jeunes filles concernées et de leur assurer une protection efficace. Pour les mariages qui sont intervenus à l’étranger, nous sommes parfois confrontés à des situations beaucoup plus complexes et nous devons repenser notre arsenal. Ce sont des drames humains, des vies déchirées pour les victimes qui les subissent. Le mariage forcé s’inscrit dans le continuum des violences faites aux femmes : lutter contre les mariages forcés, c’est aussi lutter contre les violences conjugales, y compris les viols conjugaux.

La ministre des Français de l'étranger a relayé le chiffre de 70 000 jeunes femmes en France par an qui seraient contraintes à une union. Quels sont les profils de ces jeunes filles qui sont forcées à se marier ? Qui les pousse à ces unions ? Et dans quelles circonstances ?

Les associations témoignent de la grande diversité des femmes, des jeunes filles parfois, contraintes au mariage. 70 000 ? C’est le chiffre retenu par le Haut conseil à l’intégration, à partir des témoignages des associations. Nous n’avons aucune certitude. Leurs histoires sont toutes très différentes. Une responsable nous relatait par exemple le récit de deux sœurs qui partaient en vacances au Mali et qui ont été amenées dans un village pour célébrer leurs mariages, arrangés bien avant leur naissance par leurs parents. Après avoir été violée, l’une des sœurs a pu s’échapper et rejoindre notre consulat pour être rapatriée. Chacune de ces histoires est bouleversante et c’est pourquoi nous prenons ce sujet à bras le corps.

Ces chiffres sont inquiétants, comment expliquer qu'une telle situation perdure en France ? Est-ce lié à l'échec du processus d'intégration ? Par souci de ne pas stigmatiser, a-t-on laissé des situations intolérables perdurer ? 

Gardons-nous des caricatures. Même en dépit d’une loi très claire, les drames existent et traversent notre territoire. Nous ne pouvons les ignorer. Mais tout se joue en amont. Un projet de loi est actuellement présenté au Parlement qui introduit dans notre code pénal un nouveau délit, celui de tromper quelqu’un afin de l’emmener à l’étranger pour lui faire subir un mariage forcé. C’est une avancée très concrète. Au-delà, nous devons mieux informer les potentielles victimes et mieux dissuader, c’est tout l’objet des recommandations qui nous ont été présentées lundi 8 juillet par la CNCDH. Les collaborations entre les services de police, de justice et les services consulaires sont la clef.  C’est le modèle de la Forced Mariage Unit au Royaume-Uni, que j’ai visitée l’année passée et dont nous devons nous inspirer.

Vous avez établi une typologie des situations à risque et des pays à vigilance normale à vigilance renforcée. Qu'en ressort-il ?

Effectivement, avec Hélène Conway-Mouray, nous avons demandé aux consulats d’établir une typologie des situations à risque. Leur travail est très éclairant et permet d’intervenir de façon efficace. La vigilance normale s’applique aux pays où cette situation est peu fréquente et ou la tradition du mariage arrangé subsiste mais se base sur le consentement mutuel des époux : c’est le cas du Cameroun ou de la Thaïlande par exemple. La vigilance renforcée concerne neuf pays dans lesquels les ressortissants touchés par les mariages forcés sont le plus souvent de jeunes femmes mariées de force dans le pays d’origine de leurs parents.

Quelles sont vos propositions pour lutter contre ces pratiques ? Cela passe-t-il par des mesures ciblées ou par une réflexion plus globale sur l'éducation et l'intégration ?  

Comme je vous le disais précédemment, nous avons d’ores et déjà introduit un nouveau délit dans le code pénal pour lutter davantage contre les mariages forcés. Nous travaillons aussi avec les acteurs éducatifs pour faire passer des messages de prévention à l’approche des vacances. Avec les associations sur l’accompagnement des jeunes femmes, leur hébergement lorsqu’elles n’ont d’autre choix que de fuir, etc. La CNCDH nous propose ainsi aussi de mieux informer les femmes sur leurs droits lors des divorces. C’est une suggestion tout à fait intéressante qui va dans le sens de ce que nous avons déjà engagé et que nous allons développer.

Propos recueillis par Manon Hombourger

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

03.

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

04.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

05.

Quand Bruno Le Maire se couche devant Trump… et affirme qu'il se tient debout…

06.

Villes fermées et quarantaine : ce qui pourrait (ou pas) se passer en France en cas de pandémie aigüe

07.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022