En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

03.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

06.

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

07.

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Justice
Nice : un homme écope de 18 mois de prison ferme pour avoir menacé de mort un professeur
il y a 16 min 30 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La voyageuse de nuit" : une enquête magistrale où se côtoient révolte et tendresse

il y a 2 heures 30 min
pépites > France
Juste une mise au point
Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers
il y a 3 heures 7 min
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 4 heures 20 min
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 5 heures 35 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 6 heures 13 min
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 6 heures 28 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 6 heures 31 min
décryptage > Politique
Baroque

Commission sur l'article 24 de la loi "sécurité globale" : le symptôme du grave déficit de culture démocratique du quinquennat Macron

il y a 6 heures 31 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les perdants magnifiques : Pierre Mendès France, ou la vertu du renoncement

il y a 6 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Histoires du Vendée Globe 2" : L’Everest de la voile vu de l’intérieur !

il y a 2 heures 27 min
light > Insolite
Ah
Lille : la Grande roue sera installée, mais restera fermée au public
il y a 2 heures 38 min
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 3 heures 39 min
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 4 heures 45 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 6 heures 5 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 6 heures 28 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 6 heures 31 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 6 heures 31 min
décryptage > France
En roue libre

Violence contre un producteur : qui saura reprendre en main l’encadrement de la police ?

il y a 6 heures 31 min
décryptage > Société
Pas de bébés confinement

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

il y a 6 heures 31 min
© DR / De l'autre côté du lit
Partir en vacances avec des enfants qui ne sont pas les vôtres n'est pas toujours facile à gérer.
© DR / De l'autre côté du lit
Partir en vacances avec des enfants qui ne sont pas les vôtres n'est pas toujours facile à gérer.
Pièce rapportée

A quoi occuper les enfants en vacances : 5) Quand ce ne sont pas les vôtres

Publié le 12 juillet 2013
Partir en vacances avec les enfants de son conjoint, son neveu, sa nièce ou encore un copain d'école de votre enfant n'est pas toujours chose aisée. Mieux vaut en avoir conscience. Cinquième épisode de notre série "Comment occuper vos enfants en vacances".
Edwige Antier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pédiatre et mère de famille, ancienne interne des Hôpitaux de Paris, diplômée en psychopathologie, Edwige Antier exerce la pédiatrie depuis trente ans. Connue pour son travail de députée à l'Assemblé nationale pour la protection des enfants, elle a...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Partir en vacances avec les enfants de son conjoint, son neveu, sa nièce ou encore un copain d'école de votre enfant n'est pas toujours chose aisée. Mieux vaut en avoir conscience. Cinquième épisode de notre série "Comment occuper vos enfants en vacances".

Atlantico : Souvent en vacances les adultes partent avec des enfants qui ne sont pas les leurs : enfants d'amis, neveux, nièces, enfants du conjoint... Comment bien gérer la période estivale avec ces enfants là ? Faut-il aborder les activités différemment lorsque ce ne sont pas nos enfants ?

Edwige Antier : Oui, on emmène un copain de son enfant parce qu’ainsi, il s’ennuiera moins ; et l’enfant (ou les) de notre compagnon parce que c’est sa période avec ses enfants. Mais ce n’est pas la même ambiance : le copain de votre enfant peut être adorable ou irritant, c’est le copain de la chaire de votre chair, vous aurez une indulgence naturelle… L’enfant "de l’autre", c’est l’enfant de sa vie précédente : quelles que soient vos bonnes dispositions, si vous ne vous êtes pas préparé psychologiquement, l’atmosphère risque vite de devenir électrique !

Dans notre société, de nombreuses familles sont des familles recomposées. Comment proposer une activité à un enfant qui n'est pas le sien ? La pédagogie est-elle différente ? Si oui, pourquoi ?

Dites-vous d’abord que, quoi qu’il vous en coûte, cet enfant est venu pour passer du temps tranquille avec son père (ou sa mère). Les enfants me disent souvent ce mot : "tranquille". Ils veulent par exemple vraiment se retrouver de père à enfant, et vous êtes une pièce rapportée, peut-être détesté par sa maman, l'ex-compagne de votre conjoint ? Vous voir marcher devant, en promenade la main dans la main avec son père, devoir respecter vos siestes… c’est très douloureux. Donc laissez votre compagnon choisir les activités en fonction de son enfant (même si vous n’êtes pas d’accord), soit vous suivez, soit vous en profitez pour chiner, bouquiner de votre côté… Par ce respect de leur complicité, vous serez adopté(e).

Quelle position doit adopter la belle-mère ou le beau-père, pour éviter les conflits surtout pendant  les vacances : autoritaire ou non ? Avons-nous tendance à être dans la "séduction" avec les enfants des autres (par exemple en les gâtant davantage pour éviter les conflits) ?

Vous ne pouvez pas le (la) "commander", ce n’est pas votre enfant, vous n’êtes pas légitime à donner des ordres. La séduction s’épuisera vite, l’enfant en sentira l’aspect forcé. C’est le respect de l’enfant qui vous protégera de conflits épuisants. Réfléchissez que ce n’est pas évident pour lui, se retrouver avec un père amoureux d’une autre que sa mère. Tant pis pour les démonstrations amoureuses, évitez. Dites-lui : "Dis-moi si tu as envie d’être seul avec papa, pas de problème !" Mais ne le gâtez pas spécialement, tout en comprenant qu’il a besoin de petits plaisirs : un journal de Mickey, un petit coquillage pour sa maman... Ne critiquez jamais son père "qui lui passe tout" ni sa mère "qui devrait couper le cordon". Ce n’est pas votre affaire !

Les activités que l'on fait avec ses enfants et celles que l'on fait avec les enfants de son partenaire sont-elles les mêmes ?

Non, ce ne sont pas les mêmes activités parce que chacun a son éducation. Pour ne pas devenir chèvre avec différents programmes, laissez votre compagne (ou compagnon) choisir pour son enfant et vous pour le vôtre. Personne comme le parent lui-même sait ce qu’il faut pour son enfant…

Quels sont les enjeux lorsque l'on part en tant que famille recomposée ? En quoi cette période est-elle propice aux rapprochements familiaux ?

J’espère que vous réservez vos ébats amoureux pour des moments sans les enfants et que vous êtes disponibles pour eux. Le danger, c’est d’inviter un copain de l’enfant de l’autre en se disant qu’ainsi, il sera occupé, vivra sa vie et vous laissera un peu tranquille en couple. Danger parce qu’à l’adolescence, il ne pourra plus se passer des copains, se lèvera tard, rentrera tard et deviendra un étranger qui vit en bade ! Mieux vaut se consacrer à son bien-être avec vous, pour qu’il vous adopte, et qu’il vous réclame ! Une grande victoire pour toute une vie devant vous !

Propos recueillis par Manon Hombourger.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Jean-Pierre
- 13/07/2013 - 07:33
Merci Edwige Antier !
.
"J’espère que vous réservez vos ébats amoureux pour des moments sans les enfants et que vous êtes disponibles pour eux."
.
Tout est dit...