En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
Bruxelles, nid d'espions
Entre surveillance high tech et bonnes vieilles méthodes, petit guide pratique des techniques d'espionnage au XXIe siècle
Publié le 01 juillet 2013
Les révélations d'Edward Snowden sur les programmes de cybersurveillance ont pris une ampleur nouvelle avec les informations du Spiegel et du Guardian. Alors que le scandale avait débuté sur un mode high tech, les révélations de ce week end prouvent que les Etats-Unis espionnent aussi leurs alliés européens via des méthodes beaucoup plus traditionnelles héritées de la guerre froide. Comment espionne-t-on aujourd'hui ? Les explications d'un ancien de la DGSE
Alain Chouet est un ancien officier de renseignement français.Il a été chef du service de renseignement de sécurité de la DGSE de 2000 à 2002.Alain Chouet est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l’islam et le terrorisme. Son dernier livre, "Au coeur des...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Chouet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Chouet est un ancien officier de renseignement français.Il a été chef du service de renseignement de sécurité de la DGSE de 2000 à 2002.Alain Chouet est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l’islam et le terrorisme. Son dernier livre, "Au coeur des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les révélations d'Edward Snowden sur les programmes de cybersurveillance ont pris une ampleur nouvelle avec les informations du Spiegel et du Guardian. Alors que le scandale avait débuté sur un mode high tech, les révélations de ce week end prouvent que les Etats-Unis espionnent aussi leurs alliés européens via des méthodes beaucoup plus traditionnelles héritées de la guerre froide. Comment espionne-t-on aujourd'hui ? Les explications d'un ancien de la DGSE

Si les moyens déployés par la NSA pour espionner l'Europe n'ont pas d'égales dans le monde, les recettes utilisées par les renseignements américains ne sont pas nouvelles. Il n'y en fait que trois méthodes efficaces d'espionnage : le renseignement humain, le renseignement opérationnel et le renseignement technique. 

La bonne vielle technique du renseignement humain 

Définition :  Ce type de renseignement consiste à convaincre des sources humaines qui se trouvent dans les structures utiles de donner des informations. Il s'agit souvent de violer la loi des autres : on ne recherche pas "la recette de la tarte Tatin" mais des renseignements couverts par la mouture "secret défense nationale". 

Procédures utilisées :   On utilise des techniques d'approche psychologique. L'idée est de se concilier l'amitié et la confiance de la source. On peut également utiliser des techniques de soumission ou de chantage. L'idée est que la source doit prendre le risque de nous livrer des informations interdites. 

Pour ceux qui aiment l'action, le renseignement opérationnel 

Définition :  Ce type de renseignement consiste à s'approprier le renseignement sous sa forme physique là où il est caché : un coffre fort, une usine protégée. Cela peut-être la molécule d'une formule pharmaceutique ou un ordre de bataille pour des militaires. Tout document qui peut donner des informations sur les intentions des autres, leurs capacités technologiques ou militaires.  

Procédures utilisées : L'espion opère de manière physique un peu comme un cambrioleur professionnel. A la différence qu'une fois volé le renseignement doit être remis à sa place en toute discrétion pour que la personne espionnée ne change pas ses plans. Il faut donc procéder à une duplication.  Personne ne doit s’apercevoir que l'espion est passé là. Il faut s'approprier la forme physique du renseignement sans l'altérer et en le laissant en place. 

Le renseignement technique en pleine mutation

Définition :  Durant des années le renseignement technique a circulé soit par des fils avec le téléphone, soit par des ondes électromagnétiques avec la radio et a consisté à placer des écoutes sur ces différents flux. 

Depuis une vingtaine d'années, les choses se sont compliquées. La radio et le téléphone servent de moins en moins. Le problème est désormais d'intercepter du flux informatique qui passe, via internet, par des réseaux extrêmement complexes. Les intervenants se comptent par milliards. 

Procédures utilisées :  L'information circule toujours soit via des fils soit via des ondes. Le problèmes est la multiplication de ces fils et les canaux différenciés. Les techniques d'interception sont toujours les mêmes : il faut mettre une bretelle sur des fils ou de grandes oreilles qui écoutent les ondes électromagnétiques. La NSA fonctionne comme les autres services de renseignements, mais avec des moyens beaucoup plus importants.

Je suis surpris de voir les médias et les hommes politiques tomber de l'arbre en poussant des cris de vierges effarouchées. La NSA, comme les services européens, fonctionne de la même façon depuis 60 ans. C'est peut-être inacceptable, mais en aucun cas nouveau. Et si les services européens ne font pas exactement la même chose, c'est surtout une question de moyen.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Projet de réforme des retraites : règle d’or et cagnotte, les deux points qui risquent de mettre le feu aux poudres
02.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
03.
Bercy découvre que les entreprises françaises sont menacées par « des casseurs » venus de la finance anglo-saxonne
04.
Sommes-nous véritablement de plus en plus allergiques ?
05.
Pourquoi le nouvel angle d’attaque d’Emmanuel Macron pour les européennes est bien plus intéressant que le précédent
06.
Carla Bruni : "On a fait passer mon mari pour un bourrin inculte"
07.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
01.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
02.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
03.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
04.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
05.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
06.
Comment on a tué les centre-villes de ces villes moyennes où une majorité de Français voudraient pourtant vivre
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
03.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
04.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
EOLE
- 01/07/2013 - 18:28
Un égal...
des négos!
mich2pains
- 01/07/2013 - 17:46
Il est vraiment épatant votre " Petit guide " .....
Je viens de le lire entièrement puis j'ai aussitôt envoyé ma candidature à la NSA , en remplacement de leur SNOWDEN égaré et HOP , voilà que je suis embauché !
Merci à ANTLANTICO pour votre " petit guide " qui dit tout ce qu'il faut savoir .
Désormais , vous ne saurez plus rien de moi car je deviens un agent SECRET de la NSA . (Ca en jette !...)
yt75
- 01/07/2013 - 17:42
Internet, virtuel
Peut-être ne pas aussi oublier autour de cette affaire les aspects simplement "normaux et commerciaux" autour des données personnelles et de l'environnment actuel "3 ou 4 monstres géants du web". Et à ce sujet sans doute important de comprendre que pour que les choses fonctionnent "sans friction", il n'y a strictement aucun besoin d'ID unique par utilisateur partagé entre les services, au contraire garantie d'échec et à éviter à tout prix. Par contre besoin d'un nouveau rôle, plusieurs organisations dans le rôle et séparation des rôles.
Il serait pas mal que F Pellerin le comprenne au sujet d'IDeNum :
http://iiscn.wordpress.com/2011/06/29/idenum-une-mauvaise-idee/


Et puis si cette histoire calmait aussi un peu le viol du terme virtuel au sujet d'internet numérique et compagnie, viol avec lequel quasi tt le monde s'est amusé depuis le début des nineties, par là ?
Ce serait pas mal non ?