En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© DR
Le quotidien régional La Montagne a révélé qu'un exploitant avait mis en vente sa station de ski sur le site de petites annonces Le Bon Coin vendredi 21 juin.
Pas cher, pas cher...

Sur Le Bon Coin, tout se vend (même des stations de ski)... et ce n’est pas forcément bon signe pour l’économie française

Publié le 26 juin 2013
Le quotidien régional La Montagne a révélé qu'un exploitant avait mis en vente sa station de ski sur le site de petites annonces Le Bon Coin vendredi 21 juin. Si la crise explique le succès du marché de l'occasion et des sites de petites annonces, elle n'en est pas la seule responsable.
Dominique Roux est professeur des universités en sciences de gestion. Ses recherches portent sur le marché de l'occasion et la résistance des consommateurs. Elle a écrit Marketing et résistance(s) des consommateurs (2009, Economica).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Roux
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Roux est professeur des universités en sciences de gestion. Ses recherches portent sur le marché de l'occasion et la résistance des consommateurs. Elle a écrit Marketing et résistance(s) des consommateurs (2009, Economica).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le quotidien régional La Montagne a révélé qu'un exploitant avait mis en vente sa station de ski sur le site de petites annonces Le Bon Coin vendredi 21 juin. Si la crise explique le succès du marché de l'occasion et des sites de petites annonces, elle n'en est pas la seule responsable.

Atlantico : Le quotidien régional La Montagne a révélé qu'un exploitant avait mis en vente sa station de ski sur le site de petites annonces Le Bon Coin vendredi 21 juin. Le succès de ce site et plus généralement le développement du marché de l'occasion est-il révélateur de la crise économique et sociale que nous traversons ? En quoi ?

Dominique Roux : Oui, il est bien évidemment révélateur de la crise de notre économie. On constate également un besoin de contourner les circuits conventionnels : en dehors des prix plus attractifs, il y a davantage de convivialité, et l'offre est beaucoup plus large du fait d'Internet.
 
Dans cette fréquentation accrue des sites d'occasion en général, trois dimension motivent l'achat : l'économique, le ludique et la critique. La critique passe autant par les prix que par le caractère moins inattendu de l'offre. La fréquentation des circuits habituels n'offre plus de satisfaction aux gens. La crise a accentué ce phénomène mais elle n'en est pas la seul responsable. Internet a développé des nouveaux comportements de consommateurs. Plus un consommateur va expérimenter le marché de l'occasion, plus il va voir qu'il n'y a pas de dangers relatifs à ce marché-là. 

Ce qui a changé dans le marché de l'occasion, c'est qu'il n'est plus le marché des vieux objets : la rotation par manque de place, d'argent, ou encore le désir de changement alimentent le marché d'objets très récents voire quelques fois même neufs.
 

Généralement le marché de l’occasion se développe-t-il en période de crise ou s’agit-il davantage d’une évolution des mentalités / des façons de consommer ?

Il ne faut pas considérer que le boom actuel du marché n'est lié qu'à cela. C'est lié à de multiples facteurs, dont la défiance vis-à-vis du commerce traditionnel, l'apprentissage des consommateurs ainsi que la  visibilité que les médias donnent à ce type de marché.

Certains sites comme le bon coin favorise également le commerce de proximité, c'est d'ailleurs la force du Bon Coin, mais ce n'est pas valable dans tous les cas.
 

A termes, le succès du marché de l'occasion et des sites de petites annonces pourra-t-il entraîner la disparition de certaines branche de l’économie comme par exemple les agences immobilières ?

Cela dépend des réponses que vont fournir les distributeurs traditionnels.Certains se posent des questions, d'autres ont déjà disparu du marché - Virgin, ou se repositionnent - La Fnac. Cela dépend donc de la façon dont ils vont être  capables de répondre à ces tendances de l'économie. Difficile de dire si cela va supplanter le commerce traditionnel, même si c'est peu envisageable. Ce qui est certain c'est que c'est de moins en moins anecdotique. 
 

Si la crise s'aggrave peut-on s'attendre à voir se développer davantage le troc ?

C'est probable. On a un pourcentage croissant d'individus qui basculent de la consommation traditionnelle vers un commerce d'échange.. Ce que l'on observe, c'est que la motivation première est le lien que l'on créée - notamment avec la pratique de couch surfing. Il y a un processus qui va de l'argument économique : on par de la rationalisation qui va ensuite vers un vrai plaisir; ou bien même l'argument écologique. Ce ne sont jamais des motivations absolument pures sur le marché de l'occasion, mais toujours des facteurs multiples.
 

Sur le marché de l’occasion les consommateurs deviennent des vendeurs. Est-ce que cela traduit une véritable mutation de l'économie, de la logique de l'offre et de la demande ?

Je ne suis pas certaine. Les acheteurs ne deviennent pas systématiquement vendeurs - parce que cela les ennuie, les fatigue. Les vendeurs sont par contre plus souvent des acheteurs. Sur le marché du neuf, la logique de l'offre et la demande reste la même.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

04.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

05.

Le G7 du blabla politico-diplomatique qui ne sert à rien, sauf à permettre aux dirigeants de se parler et ça, c’est primordial

06.

Incendie en Amazonie : on vient d’inventer la politique magique !

07.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

05.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
mich2pains
- 26/06/2013 - 15:30
Tiens tiens , je vais y penser !
Jusque là , j'ignorais qu'il existe un site ( LE BON COIN ) pour se débarrasser de ce que l'on ne veut plus !
De ce clavier , je vais passer une annonce du type : " Donne tout les membres de ce Gouvernement avec son Chef ayant très peu servi : cadeau parfaitement inutile mais très Kitsch , version ex-URSS . Tous vos potes en seront morts de rire ..." !