En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

07.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Coronavirus
Virus en Chine : l’OMS prolonge sa réunion d’urgence d’une journée, les transports publics suspendus à Wuhan
il y a 2 heures 41 min
pépites > International
Soupçons
Piratage du téléphone de Jeff Bezos par l'Arabie saoudite : des experts de l'ONU réclament une enquête
il y a 5 heures 56 min
pépite vidéo > International
Tension
Incident entre Emmanuel Macron et des policiers israéliens au cœur de la Vieille Ville de Jérusalem
il y a 9 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" de Arnaud Viard : l'amour, la tendresse et la nostalgie en partage...

il y a 11 heures 47 min
pépite vidéo > Europe
Vigilance
Les images impressionnantes de la tempête Gloria dans les Pyrénées-Orientales et en Espagne
il y a 12 heures 53 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

L’affaire des "médecins empoisonneurs" : quand Staline inventait des complots imaginaires contre les Juifs

il y a 14 heures 36 sec
décryptage > Economie
Larmes de crocodile

Inégalités : et le choeur des pleureuses milliardaires repris à Davos

il y a 14 heures 14 min
décryptage > Social
France

Les cercles vicieux du modèle social français

il y a 14 heures 50 min
décryptage > Europe
Concurrence européenne

Post-Brexit : entre un Singapour britannique et un cavalier solitaire allemand, quel destin pour l’économie française ?

il y a 16 heures 9 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

A trop célébrer l’attractivité française, on en oublie les effets pervers

il y a 17 heures 11 min
pépites > Justice
Ultimes mystères
Affaire Benalla : le témoin-clé Chokri Wakrim met en cause des membres de l’Elysée sur la question de la disparition des coffres-forts
il y a 3 heures 31 min
pépites > Politique
L'heure du bilan
69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022
il y a 6 heures 43 min
light > Culture
"Always look on the bright side of life"
Mort de Terry Jones, membre des Monty Python et réalisateur de "La Vie de Brian"
il y a 10 heures 55 min
pépites > Politique
Bataille de chiffres
L'Association des maires de France souhaite obtenir une modification de la "circulaire Castaner" pour les municipales
il y a 12 heures 17 min
décryptage > Santé
Industrie pharmaceutique

Autorisation de médicaments : les consommateurs ont droit à la transparence

il y a 13 heures 45 min
décryptage > Social
Surtout que Martinez ne se fâche pas !

CGT : Cancer Généralisé du Travail

il y a 14 heures 5 min
décryptage > Social
Réforme

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

il y a 14 heures 30 min
décryptage > Environnement
Révolution ?

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

il y a 15 heures 38 min
décryptage > Politique
Souvenirs, souvenirs

Nicolas Sarkozy présente ses voeux, c’est l’occasion de se repencher sur son mandat ou le dernier mandat présidentiel "tranquille"

il y a 16 heures 43 min
décryptage > Environnement
Davos 2020

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

il y a 17 heures 27 min
© DR
Le maire de Montréal, accusé de fricoter avec la mafia, vient d’être arrêté avec 14 chefs d’accusation.
© DR
Le maire de Montréal, accusé de fricoter avec la mafia, vient d’être arrêté avec 14 chefs d’accusation.
Little Italy

Arrestation du maire de Montréal : comment le Québec est tombé sous la coupe de la mafia

Publié le 20 juin 2013
Le maire de Montréal, accusé de fricoter avec la mafia, vient d’être arrêté avec 14 chefs d’accusation. Complot, fraude, abus de confiance, crime organisé, liasses de billets et accords douteux entre mafieux et politiciens dans des arrière-salles de bars…
Diplômé de l'Institut de Criminologie et d'Analyse en Menaces Criminelles Contemporaines à Paris II, Master II "Sécurité Intérieure" - Université de Nice. Animateur du site spécialisé crimorg.com. Derniers livres parus : "La 'Ndrangheta" et "Planète...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphane Quéré
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Diplômé de l'Institut de Criminologie et d'Analyse en Menaces Criminelles Contemporaines à Paris II, Master II "Sécurité Intérieure" - Université de Nice. Animateur du site spécialisé crimorg.com. Derniers livres parus : "La 'Ndrangheta" et "Planète...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le maire de Montréal, accusé de fricoter avec la mafia, vient d’être arrêté avec 14 chefs d’accusation. Complot, fraude, abus de confiance, crime organisé, liasses de billets et accords douteux entre mafieux et politiciens dans des arrière-salles de bars…

Atlantico : Quelle est l’ampleur de la corruption et de l’influence mafieuse sur Montréal ? Depuis quand cette situation existe-t-elle ?

Stéphane Quéré : Cela est difficile à évaluer, mais on notera d’abord qu’il y a une forte communauté italienne dans le quartier de Saint-Léonard à Montréal –ce qui bien sûr ne veut pas dire qu’ils soient tous mafieux ou sous la coupe de la mafia- mais la mafia italo-canadienne et montréalaise jouit d’un fort pouvoir de mobilisation en matière de vote, notamment au sein de sa communauté et sans doute même au-delà. Cela date donc depuis un certain temps.

Le premier gros scandale impliquant la mafia en lien avec la politique remonte à l’exposition universelle de 1967 à Montréal, où il y avait eu des fournisseurs proches de la mafia qui avaient répondu aux appels d’offre et avaient été admis. Il y avait eu à l’époque un scandale sanitaire impliquant des reventes de viande avariée recyclée par des proches de la mafia.

Il y a eu d’autres part en 1972 une commission d’enquête sur le crime organisé, CECO. Déjà on évoquait des liens d’un ancien ministre avec le crime organisé. Cette question date au moins des années 1960 et était déjà mise sur la place publique dès les années 1970.

N’oublions pas aussi que Montréal est un port. Qui dit port, dit trafic.

Il y a donc une espèce de triade entre des hommes politiques, des entrepreneurs et le crime organisé. Sachant qu’en plus, au court des années 1970, 80 et 90, il y a eu un fort développement économique, et notamment immobilier, sur Montréal et sa région. Cela a profité à un certain nombre de personnes. Nous avons donc le maire de Montréal qui vient d’être arrêté et a démissionné, alors même que son prédécesseur avait lui-même dû démissionner en novembre dernier pour des accusations de corruption. Il y a aussi le maire de Laval (troisième ville du Québec située au nord de Montréal) qui a été aussi été arrêté il y a 10-15 jours également pour des accusations de corruption.

Donc tout cela ne date pas d’aujourd’hui, et c’est essentiellement sur fond d’élections et de financement de campagnes électorales.

Pourquoi parle-t-on de mafia et pas simplement de corruption ? Y a-t-il certaines méthodes ou « faits d’armes » propres justifiant cette appellation que l’on retrouve ici, et quels sont-ils ?

Dans le cas de Montréal, cela va clairement au-delà des affaires de corruption. Evidemment, on peut trouver des affaires de corruption non-mafieuses, comme des affaires de financement illégal de partis politiques. Mais là nous sommes au cœur de quelque chose de plus important, où il y a la mafia montréalaise derrière et qui est extrêmement puissante depuis déjà la période de la prohibition aux Etats-Unis. À cette époque, le Canada était en effet fournisseur d’alcool pour leur comparse américain. Il y a eu donc un boom financier du côté de la mafia au Canada à cette époque-là, et également pendant la French Connexion où il y a avait des réseaux corses qui acheminaient l’héroïne aux États-Unis via le Canada et via les mafieux italo-canadiens installés sur place. Il y a eu aussi avec la French Connexion un boom économique qui a fait que la mafia montréalaise est devenue extrêmement puissante. Voilà pour le contexte.

Actuellement, on s’aperçoit dans les affaires du maire de Montréal qu’il y a un homme d’affaire « en odeur de mafia » -selon l’expression italienne que l’on utilise pour ce genre de personnage- qui s’appelle Tony Magi. C’est un entrepreneur soupçonné d’être un usurier, qui a fait l’objet de plusieurs tentatives de meurtre, que l’on sait lié au clan Rizzuto, principal clan de la mafia montréalaise. Il se sert de figures de gangs de rue comme hommes de main. Voilà quelque chose de très important. Parmi une des personnes qui ont été arrêtées avec le maire de Montréal, on retrouve un de ses bras droits, qui accordait les permis de construire et qui avait eu plusieurs réunions avec ce personnage-là (Tony Magi). À au moins deux de ces réunions était présent Frank Rizzuto junior qui est le fils du grand parrain actuel (et qui a été abattu en 2009).

Il y a donc un certain nombre d’hommes d’affaire qui ont des liens avec la mafia, voire en sont membres.

La description que vous nous donnez laisse donc entendre une mafia bien implantée dans la métropole de la Belle Province, avec des ramifications jusqu’aux milieux politiques et économiques où elle serait influente. La situation peut-elle vraiment s’améliorer dans le court terme, ou bien le pouvoir à Montréal est-il trop gangréné par la mafia ?

Actuellement, nous nous situons à un carrefour.  Il y a ces enquêtes anti-corruption qui touchent le pouvoir politique, menées par une unité appelée l’UPAC (l’Unité permanente anti-corruption du Québec). En parallèle nous trouvons cette commission d’enquête sur les marchés publics, dite commission Charbonneau, qui entend un certain nombre d’hommes politiques, de fonctionnaires, de mafieux, d’entrepreneurs, et qui a d’ailleurs demandé une rallonge de temps pour poursuivre ses travaux (elle travaille toujours actuellement), car il y a beaucoup de choses sur lesquelles enquêter qui se sont révélées. Elle réalise un travail de mise en lumière des connexions entre les mondes mafieux, politiques et économiques.

Concernant cette commission Charbonneau, il s’agit d’ailleurs de saluer le bel effort de transparence réalisé : les auditions sont en effet filmées et mises en ligne sur leur site en temps réel. En épluchant les 400 appels d’offre passés par la mairie de Montréal entre 1996 et 2011, les enquêteurs se sont aperçus de plusieurs choses. Ils ont ainsi remarqué qu’il y a eu 53 entreprises ayant répondu à ces appels d’offre (pour des réfections de route et autres travaux publics assez banals) et que parmi celles-ci, six entreprises ont raflé 90% des marchés en question. Ces six entreprises sont dirigées par des hommes d’affaire d’origine sicilienne, tous originaires d’un petit village en Sicile d’où est originaire le clan Rizzuto. En parallèle, on s’aperçoit que les autres entreprises non-siciliennes et non-italiennes du bâtiment et travaux publics à Montréal ont arrêté de répondre aux appels d’offre car ils avaient bien compris que cela ne servait à rien.

Cela illustre bien le pouvoir des entreprises mafieuses de Montréal en matière de travaux publics. Sachant qu’en matière de crime organisé les travaux publics et les appels d’offre constituent quelque chose de vital. C’est de l’argent facilement fait avec des poursuites pénales quasiment inexistantes.

Deuxième chose importante, et là nous quittons la corruption pour aller sur le terrain purement mafieux : il y a eu une tentative de reprise du pouvoir criminel à Montréal, depuis 2004. En 2004, le parrain, Vito Rizzuto, était à la tête de la pègre montréalaise. Il a été arrêté et extradé aux Etats-Unis où il a été condamné à purger une peine de 10 ans de prison. Pendant ce temps-là, son pouvoir a été contesté sur place. Son fils a été abattu, son père a été abattu, son beau-frère a été abattu et un certain nombre de ses lieutenants ont été abattus par des gens qui voulaient prendre sa place, ce qui est assez traditionnel. On l’annonçait mort et enterré, mais Rizzuto est revenu des Etats-Unis en octobre dernier il me semble. Il a effectué un certain nombre d’assassinats ciblés, ce qui fait qu’il soit revenu sur le devant de la scène. A priori maintenant, la situation est sous contrôle pour son clan à lui. Cela devrait cependant perturber les équilibres internes.

Nous avons donc ici plusieurs phénomènes concomitants : cette enquête de la commission Charbonneau qui décortique les liens mafieux entre politiques et entrepreneurs, et en parallèle nous avons le clan Rizzuto qui selon ces enquêtes anti-corruption revient sur le devant de la scène avec un certain nombre de nouvelles alliances, notamment avec les gangs de rues et les gangs de motards.

Il y a donc un certain nombre de changements en cours en ce moment, que cela soit en matière de crime organisé, au niveau de la rue, ou en matière de cols blancs. Est-ce que cela va remettre en cause les équilibres, est-ce que la mafia ne va pas devoir trouver de nouveaux correspondants politiques, c’est la grande question qui se pose actuellement.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

07.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
mich2pains
- 20/06/2013 - 19:11
Pour une fois que ce RIPOUX .....
n'est pas un élu Français , ça mérite d'être souligné !
Glop Glop
- 20/06/2013 - 18:43
Le Québec...
... seul touché? Il faut être naïf pour penser que ce phénomène n'est pas une réalité internationale et que la France à elle seule doit être un roman d'autant de tomes que de vérues politiques.