En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?

05.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

06.

Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly

07.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le jour où de Gaulle est tombé sous le charme de Jackie Kennedy

il y a 13 min 22 sec
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le débat public peut-il se passer des Libéraux ?

il y a 13 min 52 sec
décryptage > France
Il n'est pas trop tard

Contre la pensée bourgeoise – celle du politiquement correct – osons être révolutionnaires !

il y a 14 min 12 sec
pépites > Justice
MoDem
François Bayrou a été mis en examen pour complicité de détournement de fonds publics
il y a 8 heures 55 min
Madrid
COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité
il y a 10 heures 25 min
light > Culture
The White House Plumbers
HBO prépare une série télévisée sur le scandale du Watergate
il y a 13 heures 58 min
pépite vidéo > International
Incendies
Les images impressionnantes du ciel orange à Sydney
il y a 15 heures 11 min
pépites > Société
#UberCestOver
Uber reconnaît que 6.000 agressions sexuelles ont été signalées en deux ans aux Etats-Unis
il y a 16 heures 53 min
pépites > International
Fulanis
Bernard-Henri Lévy alerte sur le massacre des chrétiens au Nigeria
il y a 17 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Funny Girl", la comédie musicale : phénoménale Funny Girl, Christina Bianco met Paris à ses pieds…

il y a 18 heures 40 min
décryptage > Sport
Bonnes feuilles

Le sportif, ce nouveau héros de temps de paix

il y a 13 min 44 sec
décryptage > International
Bonnes feuilles

Elections 2020 : les enjeux du combat face à Donald Trump

il y a 14 min 3 sec
décryptage > Economie
Paroxysme

Services publics paralysés et pression fiscale record : tous les symptômes d’une faillite programmée du système français

il y a 14 min 20 sec
light > Culture
Classe politique
Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly
il y a 9 heures 18 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 5 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 11 heures 3 min
pépite vidéo > Europe
Auschwitz
Angela Merkel déclare que la mémoire des crimes nazis est "inséparable" de l'identité allemande
il y a 14 heures 27 min
pépites > France
Pédagogie
Retraites : Edouard Philippe présentera "l'intégralité du projet du gouvernement" mercredi prochain
il y a 15 heures 35 min
pépites > France
Champions du monde
La France est le pays de l'OCDE avec la fiscalité la plus lourde
il y a 17 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Samia" de Gilbert Ponté : dernière course pour Lampedusa, haletant et poignant

il y a 18 heures 32 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le sport joue avec la sphère et quand les heures se jouent sous dôme : c’est l’actualité des montres dans les tempêtes sociales
il y a 19 heures 29 min
EDITORIAL

Conquête spatiale : une formidable fierté collective

Publié le 12 avril 2011
Il y a 50 ans, le 12 avril 1961, Youri Gagarine était le premier homme dans l’espace. De la quête de l’espace à la quête du futur.
Alain Renaudin dirige le cabinet "NewCorp Conseil" qu'il a créé, sur la base d'une double expérience en tant que dirigeant d’institut de sondage, l’Ifop, et d’agence de communication au sein de DDB Groupe.web : www.newcorpconseil.comSuivre ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Renaudin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Renaudin dirige le cabinet "NewCorp Conseil" qu'il a créé, sur la base d'une double expérience en tant que dirigeant d’institut de sondage, l’Ifop, et d’agence de communication au sein de DDB Groupe.web : www.newcorpconseil.comSuivre ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il y a 50 ans, le 12 avril 1961, Youri Gagarine était le premier homme dans l’espace. De la quête de l’espace à la quête du futur.

Ce premier vol habité dans l’espace intervient au moment où l’Union Soviétique a besoin de démontrer, en pleine guerre froide, son excellence, et surtout sa suprématie. Au-delà d’atteindre cet objectif, c’est aussi le moyen de créer une formidable fierté collective.

La conquête spatiale lancée, c’est aussi une nouvelle compétition avec les Etats-Unis, qui par l’initiative de Kennedy, lancent, à peine quelques semaines plus tard, le 25 mai 1961, le programme Apollo. Le prestige américain, vexé par cette première soviétique, doit être retrouvé. 8 ans plus tard, le 21 juillet 1969, c’est chose faite avec le premier pas d’un homme sur la lune en la personne de Neil Armstrong, membre d’équipage de la mission Apollo 11.

Des hommes, Gagarine et Armstrong, certes soviétique et américain, poussés par des États en quête de domination, mais aussi finalement des représentants de l’humanité toute entière derrière lesquels l’ensemble des peuples se retrouvaient. Une compétition que certains pourraient penser futile, mais une compétition qui a été l’occasion de créer d’extraordinaires bonds technologiques et scientifiques, et parallèlement de développer de puissants sentiments d’appartenance et de fierté collective. Nous avançons souvent beaucoup plus vite par l’activation de notre fibre de compétiteur et par la stimulation de notre orgueil et de notre fierté. Une fierté patriotique mise au service de la recherche de performance et non du repli sur soi nationaliste.

L’aptitude au défi, à l’incertain

Cette aventure spatiale a également démontré notre capacité à nous lancer dans l’inconnu. A l’heure du principe de précaution, du risque zéro, qui aujourd’hui prendrait la responsabilité de lancer de tels programmes et surtout de s’asseoir dans une capsule de métal à la tête d’un lance roquette de 280 tonnes de 30 mètres de haut ?

Entre compétition et coopération

Cette conquête de l’espace était à la fois une compétition exacerbée entre egos surdimensionnés, et une extraordinaire coopération internationale. Il faudra attendre certes quelques années et des relations internationales apaisées, mais n’oublions pas que c’est la coopération spatiale internationale qui permet à la France d’envoyer son premier « spationaute ».

Le 24 juin 1982, Jean-Loup Chrétien s’envole en compagnie d’un équipage soviétique pour rejoindre la station Saliout 7 et y effectuer des expériences médicales, à une époque où le mur de Berlin est toujours fermement érigé (construction en août 1961 – chute le 9 novembre 1989). 3 ans après ce premier français dans l’espace, ce sera au tour de Patrick Baudry le 17 juin 1985 de s’élancer à bord cette fois-ci de Discovery pour le premier vol spatial franco-américain. Onze ans plus tard, le 17 août 1996, Claudie Haigneré, première femme française dans l’espace, commence un vol de 16 jours à bord de la station orbitale russe Mir dans le cadre de la mission franco-russe Cassiopée.

Ces grands défis et ces grandes coopérations internationales non seulement demeurent mais sans doute s’intensifient, avec en permanence cette double tentation d’intérêt individuel (celui d’un État ou d’un dirigeant) et de service public international à travers des actions concertées et collégiales.

Jamais comme aujourd’hui l’humanité n’a rencontré autant de défis, sans doute plus souvent imposés que choisis. Si nous avons été capables de nous élancer vers l’espace, à nous désormais de lancer nos premiers vols habités vers l’avenir.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?

05.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

06.

Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly

07.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
texarkana
- 12/04/2011 - 22:42
Petit problème
Avec la fin de l'ISS, la recherche spatiale va de plus en plus être
privatisée, or vu les moyens qu'elle demande (surtout les vols habités)
même les plus riches des milliardaires ne pourront pas suivre.
Et du reste Gates et Buffett préférent donner pour l'humanitaire, qui
les en blâmeraient?