En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
Pilotes
Pourquoi il faudrait organiser un contrôle continu de nos capacités à conduire
Publié le 14 juin 2013
Le Sénat s'est penché hier sur une proposition de loi visant à mettre en place un contrôle médical pour les conducteurs âgés de 70 ans et plus. Une mesure attendue et pleine de sens dans une société dont la population vieillie.
Pierre Chasseray est délégué Général de l'association 40 Millions d'automobilistes.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Chasseray
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Chasseray est délégué Général de l'association 40 Millions d'automobilistes.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Sénat s'est penché hier sur une proposition de loi visant à mettre en place un contrôle médical pour les conducteurs âgés de 70 ans et plus. Une mesure attendue et pleine de sens dans une société dont la population vieillie.

Un contrôle continu du permis de conduire se justifie-t-il?

Bien évidemment, il pourrait être tentant pour certains de vouloir imposer aux autres une formule de contrôle continu avec la création d'un CDD du permis de conduire. Mais quel en serait le but ? Une amélioration des chiffres de la Sécurité routière ? Nous l'observons depuis plusieurs dizaines d'années, les chiffres ne cessent d'être meilleurs malgré l'augmentation inéluctable du nombre de véhicules.

Alors quel en est l'objectif sinon celui de priver de leur mobilité certaines catégories de la population, comme le propose le Sénat pour les seniors de notre pays ? La Sécurité routière ne peut se limiter au seul argument de voitures sur la route, auquel cas l'interdiction pure et simple des véhicules serait l'unique alternative pour l' "accidentalité zéro".

La sécurité routière est une alchimie de plusieurs facteurs. C'est l'optimisation de critères de sécurité à proprement parler associé à une dimension économique et sociale liée à notre liberté de déplacement.

Améliorer le permis de conduire et son obtention pourrait se traduire par l'intégration du simulateur de conduite dans le cadre de la formation pratique par exemple. Plutôt que de penser "mesures répressives", il est temps de penser la modernisation de notre système. Sans surcoût pour l'élève, ce serait un moyen innovant de repenser la formation.

Quant au permis de conduire à proprement parler, il pourrait être imaginé la création d'un principe de formation incitatif et participatif. Notre mobilité, c'est notre lien à la société. C'est le moyen de transport privilégié par les Français pour leurs départs en vacances et en week-end. C'est aussi un véritable lien social pour une majorité d'entre nous notamment dans les zones rurales. Si les automobilistes plébiscitaient dans une récente étude de "40 millions d'automobilistes" un suivi de formation tout au long de la vie, reste à imaginer un principe qui n'aurait pas vocation à engendrer la suppression de notre auto mobilité.

Aussi, nous pourrions imaginer la création d' un stage de formation continue accessible à chaque automobiliste basé sur un principe de volontariat et de remise à niveau théorique et pratique tout en intégrant les nouvelles technologies et ainsi profiter une nouvelle fois des fonctionnalités qu'elles nous proposent dans le cadre de l'amélioration de nos formations. Mais pour que ce stage de formation continue puisse connaître le succès, nous devons inciter à la participation du plus grand nombre et non en faire une contrainte contre-productive qui ne recueillerait pas l'acceptation escomptée.

Ainsi, ce stage pourrait permettre la récupération de 2 points ( tous les 5 ans). Pour récompenser les automobilistes ayant encore l'intégralité de leurs 12 points, ce même stage pourrait alors permettre de récupérer 1 point "bonus" supplémentaire dans la limite de 15 points.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Charlotte Casiraghi &Gad Elmaleh n’ont pas la même (idée de l’)éducation, Meghan Markle &son père non plus; Laeticia H. se dé-esseule avec un Top chef, Karine Ferri &Yoann Gourcuff se marient en vivant chacun seul; Jennifer Aniston : ses 50 ans avec Brad
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Comment on a tué les centre-villes de ces villes moyennes où une majorité de Français voudraient pourtant vivre
04.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
05.
Maltraitance dans les Ehpad : pourquoi des formations des personnels soignants peuvent faire une grande différence pour les personnes âgées
06.
14 tonnes d’aide humanitaire française pour le Venezuela confisquées à Caracas par la Garde nationale
07.
Fake news indétectables : GPT2, le programme développé par l’équipe d’intelligence artificielle d’Elon Musk auquel ses concepteurs préfèrent renoncer tant il leur fait peur
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
03.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
04.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
05.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
06.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
06.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
FIGAROCB
- 15/06/2013 - 09:39
Excellent article
En effet, les suggestions proposés, sont incitatives et non coercitives ce qui nous change des habitudes de nos gouvernants ! Bravo pour cette suggestion'
FIGAROCB
- 15/06/2013 - 09:39
Excellent article
En effet, les suggestions proposés, sont incitatives et non coercitives ce qui nous change des habitudes de nos gouvernants ! Bravo pour cette suggestion'
prochain
- 14/06/2013 - 16:29
Il faudrait organiser le contrôle continue des jeunes drogués
Junkies, dangers publics de tous âges confondus sans oublier les chiens errants et les chats perdus. Et les ennemis de classe.