En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

03.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

04.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

05.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

06.

Enfance : ces autres besoins nettement plus urgents que d'accompagner les parents pendant les 1000 premiers jours de leurs bébés

07.

Didier Barbelivien relate le souvenir du jour où lui et Nicolas Sarkozy ont failli mourir en avion

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

05.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

ça vient d'être publié
light > Histoire
Fiesta loki
Comment les berserkers vikings entraient en transe avant le combat
il y a 32 min 35 sec
décryptage > Société
Blindhunter

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

il y a 2 heures 46 min
décryptage > Sport
Se queda

LYON/PSG: O/1 : Grâce à Neymar, les Parisiens s'imposent sans trembler et marquent les esprits

il y a 3 heures 32 min
décryptage > Finance
Ca va tweeter

Pour Trump, la Fed et Jerome Powell n’en font jamais assez… pour compenser les effets de sa politique !

il y a 3 heures 49 min
décryptage > Société
Profit

Comment les géants du porno en ligne profitent du "revenge porn" malgré leurs dénégations

il y a 4 heures 6 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

il y a 4 heures 30 min
décryptage > Economie
En même temps

Martin Wolf 1 - Thomas Piketty 0 : ou comment comprendre les dérives du capitalisme financier sans renoncer au libéralisme

il y a 4 heures 50 min
light > Culture
Chiffres pharaoniques
1,42 million de personnes ont visité l'exposition Toutânkhamon
il y a 17 heures 25 min
pépite vidéo > Environnement
Pollution
Journée sans voiture : les images surréalistes des rues de Paris
il y a 19 heures 53 min
pépites > Société
Engagement
Extension de la PMA : Agnès Buzyn ne partage pas les réserves émises par l'Académie de médecine
il y a 21 heures 21 min
pépites > Politique
Immigration et personnes âgées
Sibeth Ndiaye : Le débat sur l'immigration souffre de "trop de passions"
il y a 1 heure 34 min
décryptage > Société
Les yeux ouverts

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

il y a 3 heures 25 min
décryptage > Social
La chair est faible, l'esprit aussi

Etude sur les conditions de travail : pourquoi la pénibilité a changé de camp

il y a 3 heures 36 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Comment le nouvel Ipod touch réhabilite un support parfois jugé obsolète
il y a 4 heures 37 sec
décryptage > Religion
Repentance

Abus sexuels dans l’Eglise : ce renouveau spirituel qui devrait accompagner l’appel au témoignage

il y a 4 heures 19 min
décryptage > Politique
Division des droites ?

LR face à la Convention de la droite : deux droites différentes ou deux générations ?

il y a 4 heures 35 min
light > Culture
Héritage
Plus de 12 millions de visiteurs ont participé aux Journées du patrimoine en France
il y a 16 heures 53 min
pépite vidéo > International
Epicentre
L'Albanie a été touchée par le séisme le plus fort depuis plus de 20 ans
il y a 19 heures 12 min
pépites > Politique
Secret de polichinelle
Municipales à Paris : Anne Hidalgo devrait officialiser sa candidature "dans les prochaines semaines"
il y a 20 heures 41 min
décryptage > Politique
Effet de mode ?

Vraie fausse valeur : de Meghan Markle à Jean-Luc Mélenchon, anatomie de l'insoumission contemporaine

il y a 22 heures 33 min
Ecologiquement incorrect

"Le gaz de schiste est une chance"

Publié le 13 avril 2011
Avec Max Falque
Alors que les prix de l'énergie s'envolent, le PDG de Total, Christophe de Margerie, s'est dit ce mardi favorable à la prospection du gaz de schiste contenu dans le sous-sol français. Un avis partagé par le consultant spécialisé dans les problèmes d'environnement Max Falque qui répond aux questions d'Atlantico sur les enjeux politiques et économiques de cette nouvelle "ressource stratégique" décriée par les écologistes mais d'ores et déjà exploitée en Amérique du Nord.
Max Falque est consultant, spécialiste des problèmes d'environnement, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Il a notamment publié un ouvrage sur la régulation de la consommation d'eau par l'échange de droits, L'eau entre...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Max Falque
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Max Falque est consultant, spécialiste des problèmes d'environnement, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Il a notamment publié un ouvrage sur la régulation de la consommation d'eau par l'échange de droits, L'eau entre...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que les prix de l'énergie s'envolent, le PDG de Total, Christophe de Margerie, s'est dit ce mardi favorable à la prospection du gaz de schiste contenu dans le sous-sol français. Un avis partagé par le consultant spécialisé dans les problèmes d'environnement Max Falque qui répond aux questions d'Atlantico sur les enjeux politiques et économiques de cette nouvelle "ressource stratégique" décriée par les écologistes mais d'ores et déjà exploitée en Amérique du Nord.
Avec Max Falque

Atlantico : la France peut-elle se passer du gaz de schiste ?

Max Falque : Les informations les plus récentes laissent à penser qu’il s’agit  d’une énorme nouvelle source d’énergie, comme si on avait découvert une ou plusieurs Arabie Saoudite, mais présente sur tous les continents et donc susceptible de bouleverser la géopolitique énergétique. Les enjeux sont tels qu’il vaut mieux voir les choses en face : ne pas s’opposer systématiquement et considérer le gaz de schiste non comme un inconvénient mais comme une chance.

Nous risquons en France de nous trouver dans une situation comparable à celle des OGM. Astérix  résiste désespérément en s’interdisant une avancée technologique et économique… tout en important des aliments OGM  en provenance du monde entier. C’est la double peine, fruit empoisonné du « principe de précaution » malheureusement introduit dans notre constitution au même titre que la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789.

Pour autant, il faut raison garder : on ne connaît pas encore la rentabilité du gaz de schiste car la technologie est très récente ni la réalité des impacts environnementaux. Cependant, aux Etats-Unis, les sociétés qui les exploitent, sans aucune subvention, gagnent beaucoup d’argent et la multiplication des permis de recherche en France constitue des indications.

La procédure de l’étude d’impact sur l’environnement est précisément au service de la rationalité de la décision.

Pourquoi le gaz de schiste n’a pas été identifié et exploité jusqu’à aujourd’hui ?

Il est  connu depuis 50 ou 60 ans, mais n’est rentable qu’à partir d’un prix élevé de l’énergie. Par ailleurs, les technologies récentes ont permis de faire des forages latéraux, et de travailler à plus de 1 000 m sous terre. C’est l’espoir sinon la certitude que le prix du baril de pétrole se maintienne durablement qui permet de se projeter dans l’avenir.

Pourquoi alors cette levée de boucliers en France ?

Elle est d’ordre esthétique, environnementale, et économique. Les personnes qui résident dans les zones d’exploitation, auront tout à perdre. En droit français, les ayant droits et notamment les propriétaires n’ont aucun droit sur les ressources du sous-sol. Autrement dit, un agriculteur sera exproprié au prix du terrain agricole mais n’aura pas d’intéressement à l’exploitation d’une ressource dont il n’est pas propriétaire, en fonction du Code minier de 1810. La « Common Law » au contraire  qui régit les pays de droit anglo-saxon, prévoit que le propriétaire possède le sous-sol jusqu’au centre de la terre, et sur la colonne d’air, jusqu’au ciel… à l’exception notable de la navigation aérienne (et cela a du faire l’objet d’arrêts de la Cour Suprême aux Etats-Unis) ! Le respect du droit de propriété permet aussi au propriétaire de s’opposer à toute exploration au titre de ses préférences pour l’environnement.

S’il y avait une indemnisation qui reste à définir - Claude Allègre propose un intéressement à hauteur de 5 % sur le chiffre réalisé pour les propriétaires de terrains - il est évident que le niveau d’opposition baisserait d’intensité comme on peut le constater en Pennsylvanie.

Une réforme est-elle possible et envisageable ?

Mais le cœur du débat devrait porter sur l’indemnisation des contraintes réglementaires, dont l’interdiction a été généralisée en 1943, par le régime de Vichy au titre de l’urbanisme. L’extension de cette disposition aux nuisances (bruit, odeur, esthétique…)  engendrées  par des équipements publics (autoroute, ligne TGV, décharge, station d’épuration, aéroport, etc..) ou encore les contraintes environnementales concernant l’utilisation de l’espace (interdiction de construire, d’exploiter, de chasser…) est inique dans la mesure où elle déroge au principe de l’égalité des citoyens devant les charges et avantages du service  public. Elle est aussi inefficace puisque la gestion environnementale exige la collaboration du propriétaire.

La plupart des pays soumis à l’état de droit (rule of law) ont mis en place des mécanismes ouvrant certains droits à indemnisation qui parfois impliquent la  péréquation.

En effet lors de l’établissement des documents d’urbanisme, s’il est légitime de définir l’utilisation différenciée de l’espace il serait également légitime qu’une partie de la plus value des terrains constructibles soit accordée aux propriétaires d’espaces destinés à la protection pérenne de l’environnement. En l’absence d’un tel mécanisme on peut parler d’ « expropriation réglementaire » qui, à la différence de l’expropriation physique n’ouvre droit à aucune indemnisation. Ce problème est si difficile à résoudre qu’aucun gouvernement n’ose  envisager de le résoudre car il remet en question la fiscalité foncière et le pouvoir de 36 000 maires, devenus propriétaires de fait du territoire communal mais soumis à de dangereuses pressions grosses de risques de corruption.

A défaut de mettre en place l’indemnisation des servitudes environnementales et/ou l’extension des droits de propriété au sous-sol il y a fort à parier que la France connaîtra des difficultés considérables pour exploiter une ressource stratégique.

Mais, en invoquant le « principe de précaution » nous serons « constitutionnellement correct » !

 

Propos recueillis par Jean-Baptiste Giraud

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

03.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

04.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

05.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

06.

Enfance : ces autres besoins nettement plus urgents que d'accompagner les parents pendant les 1000 premiers jours de leurs bébés

07.

Didier Barbelivien relate le souvenir du jour où lui et Nicolas Sarkozy ont failli mourir en avion

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

05.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Didier Lejeune
- 13/04/2011 - 14:26
Nouveau slogan
En France, on n'a pas d'idées mais on a du gaz de schiste.
Varois
- 13/04/2011 - 13:08
NON Monsieur !! Ce n'est pas
NON Monsieur !! Ce n'est pas qu'une question d'argent ou d'indemnisation !! Je vous conseille d'aller voir le film "Gasland", on verra si vous ne changerez pas d'avis ensuite !! Décidément le lobby pétrolier aura tout essayé: La menace du litre à 2€, l'indemnisation !! Il oublie de dire qu'aux USA, vu les dégâts, les gens regrettent d'avoir accepté une indemnisation, ils sont obligés de partir !
popolR
- 13/04/2011 - 12:01
+ 1 Piano
Et prendre les OGM comme une chance alors que ces cultures sont une menace immense à la biodiversité......
Quel malheur de voir encore de nos jours des personnes penser uniquement ARGENT sans jamais réfléchir aux couts écologogique ni même sociaux......
Pauvre Monde.