En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

03.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

04.

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage

07.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

06.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Brexit
Il pourrait y avoir une alternative au "backstop" pour Boris Johnson
il y a 3 heures 31 min
décryptage > International
élections israéliennes

Ces noeuds gordiens que devra trancher le système politique israélien après l’échec de Benjamin Netanyahu

il y a 4 heures 6 min
light > Justice
Mystérieuse affaire
Ils abandonnent leur fille adoptive et déménagent au Canada
il y a 4 heures 35 min
décryptage > Justice
Enquête virage

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

il y a 5 heures 58 min
décryptage > Economie
projet d'innovation

Les banques et les assurances vont dégager 5 milliards d'euros d’investissement pour les start-up

il y a 7 heures 45 min
pépites > France
Une nouvelle grogne des Gilets jaunes ?
Un possible retour de la taxe carbone est envisagé
il y a 9 heures 44 min
décryptage > Société
Tribune

Quelques bonnes raisons de promouvoir le travail post retraite

il y a 11 heures 23 min
décryptage > Politique
unification des forces ?

Rencontre Macron-Conte en Italie : mais à quoi peuvent aboutir les discussions entre partis attrape-tout ?

il y a 11 heures 42 min
décryptage > Economie
un non-dit dans ses déclarations

Politique fiscale : ce que la France pourrait faire pour répondre aux appels du pays de Mario Draghi

il y a 12 heures 9 min
décryptage > High-tech
navigateur internet

Faut-il faire confiance aux promesses de protection accrue de la vie privée faites par Firefox ?

il y a 12 heures 35 min
pépite vidéo > Insolite
record
Une américaine traverse la Manche à la nage quatre fois d'affilée
il y a 3 heures 48 min
light > Santé
santé publique
L'Etat de New York interdit les cigarettes électroniques aromatisées
il y a 4 heures 17 min
pépites > Religion
sondage
L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France
il y a 5 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Catamount, la Justice des Corbeaux" de Benjamin Blasco-Martinez

il y a 7 heures 35 min
chocs culturels
Une loi interdisant de manger des chiens est bloquée au Royaume-Uni
il y a 9 heures 25 min
pépite vidéo > Environnement
climat
Greta Thunberg rencontre Barack Obama
il y a 10 heures 21 min
décryptage > Style de vie
Wikiagri

Envie de vous calmer ? Après les bars à chat, la ferme aux chameaux

il y a 11 heures 34 min
décryptage > Société
immigration

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

il y a 11 heures 57 min
décryptage > Santé
mortalité

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

il y a 12 heures 17 min
décryptage > Style de vie
C’est arrivé près de chez vous

Le pays champion du monde en termes de durabilité alimentaire est…

il y a 12 heures 56 min
Les compagnies aériennes européennes sont en crise.
Les compagnies aériennes européennes sont en crise.
Ciel menaçant

Ce que gagnent les voyageurs à l’augmentation de la concurrence dans le secteur aérien

Publié le 13 juin 2013
Plusieurs syndicats aériens ont appelé à la grève afin de protester contre le projet de Bruxelles visant à créer un « ciel unique » européen. Si le personnel aérien n'y gagnerait rien, il n'en est peut-être pas tout à fait de même pour les usagers.
François Nénin est journaliste d'investigation spécialiste de l'aérien. Il a publié trois livre-enquêtes sur l'aérien dont Transport aérien le dossier noir  et Ces avions qui nous font peur aux éditions Flammarion. Collaborateur des...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Nénin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Nénin est journaliste d'investigation spécialiste de l'aérien. Il a publié trois livre-enquêtes sur l'aérien dont Transport aérien le dossier noir  et Ces avions qui nous font peur aux éditions Flammarion. Collaborateur des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Plusieurs syndicats aériens ont appelé à la grève afin de protester contre le projet de Bruxelles visant à créer un « ciel unique » européen. Si le personnel aérien n'y gagnerait rien, il n'en est peut-être pas tout à fait de même pour les usagers.

Atlantico : L’intérêt de l’usager est-il d’avoir une concurrence accrue dans le domaine aérien, notamment en termes de prix ?

François Nénin: D’après les pilotes que j’ai pu interviewer, ainsi que d’après le principal syndicat patronal des compagnies aériennes, l’intérêt du projet tel que présenté sera d’avoir des routes plus directes, donc une plus grande fluidité, ce qui entraînerait moins de problème de retard et moins de circuits d’attente à l’arrivée. Et donc mécaniquement une économie de carburant. Quant à savoir si les compagnies aériennes, qui sont en crise rappelons-le, choisiront de répercuter réellement cette économie sur le prix du billet, rien n’est moins sûr.

Cet objectif de plus grande ponctualité et de plus grande fluidité peut de prime abord paraître tout à fait louable. Aujourd’hui en effet, chaque pays à son propre système de « contrôle en route » : les avions volent de point en point et ne font pas de routes directes. Ce que disent les pilotes aujourd’hui concernant le projet de « ciel unique » européen, c’est que l’on aura ainsi des routes beaucoup plus directes, comme cela se fait aux États-Unis par exemple.

La peur que l’on peut percevoir du côté des syndicats des aiguilleurs du ciel serait donc liée à la perte d’une mainmise sur le contrôle en route en France. C’est vrai que ces syndicats d’aiguilleurs sont connus pour une certaine tendance à faire la grève. Mais il est également vrai que souvent ces aiguilleurs se retrouvent débordés, du coup ils n’arrivent pas à gérer un système qui devient très rapidement engorgé : les avions sont ainsi mis sur des circuits d’attente. C’est un système qui d’après les pilotes ne fonctionne pas, se verrouille assez vite avec des passagers mécontents car en retard et qui ratent leurs correspondances.

Il faut également entendre le discours de ces syndicats qui affirment que le libéralisme que l’on est en train de mettre en place au niveau aérien en Europe peut potentiellement représenter un danger. Eux parlent même de dégradation de la sécurité. Donc en externalisant à des sociétés privées le contrôle, il peut y avoir aussi une logique de rentabilité qui consiste à utiliser moins de personnel. Rappelons-nous la catastrophe de d’Uberlingen en 2002 : un contrôleur unique gérait plusieurs espaces. Il s’est retrouvé débordé et a indirectement provoqué une catastrophe aérienne en donnant des ordres aberrant à deux avions qui sont finis par rentrer en collision. C’était la société privée Skyguide qui gérait cet aspect. La menace brandie de collisions dans le ciel et d’une détérioration de la sécurité peut faire en effet froid dans le dos.

Le bras de fer auquel nous assistons représente donc des logiques antagonismes difficiles à faire cohabiter. Ce qui est sûr c’est que l’Europe gagnera puisque ce sont des recommandations qui sont faites par l’agence européenne de sécurité aérienne. La commission va les suivre évidemment, puis va les soumettre au Parlement européen qui n’a pas une très grande marge de manœuvre pour réviser les textes ou les amender. Ce « ciel unique » européen, on y arrivera donc certainement.

Vous parlez de danger de sécurité. Le projet de « ciel unique » européen n’est-il que fait de dérégulation ou prend-il également en compte ces risques et ces situations pour les encadrer et éviter de telles catastrophes ?

Le projet dans sa présentation actuelle ne porte pas en lui les germes d’un risque immédiat pour les passagers. C’est juste que quand on dérégule et insuffle du libéralisme, sans mettre de garde-fou, tout est autorisé. Cependant, si l’on examine d’autres projets de loi sur la question, les choses peuvent sembler inquiétantes. Quand on lit attentivement le projet de loi sur les temps de repos des pilotes, porté par la même agence européenne de sécurité aérienne, par la même commission et par le même parlement (ça sera soumis au vote fin août), ce projet envisage qu’un pilote puisse rester éveillé pendant 22 heures – être en stand-by pendant 8 heures et ensuite voler 14 heures, c’est un projet complètement fou ! C’est délirant de se dire qu’un pilote va pouvoir poser un avion 22 heures après démarré son temps de travail –puisqu’il est en uniforme est sur son lieu de travail pendant la période de stand-by.

Quand on regarde certaines dispositions de la refonte de l’aérien en Europe, cela fait froid dans le dos. Il y a cela, et puis il y a aussi le fait que l’on puisse voler jusqu’à 12h30 alors que les études scientifiques montrent qu’après 10h de temps de vol, la vigilance se relâche. Ce projet ne va donc pas dans le bon sens.

Peut-on envisager des billets d’avion à des prix plus bas que ceux actuels en Europe ? Que faudrait-il pour garantir des prix de billets plus bas pour les usagers ?

Il faut vraiment se méfier de la pression induite par les consommateurs sur les prix bas. N’oublions pas une chose que personne ne veut regarder, ni les usagers ni les compagnies : l’avion est un moyen de transport qui coûte cher. Il inclut en effet une masse salariale importante, beaucoup de taxes, le prix du kérosène ainsi que le coût de la maintenance qui ne peut être qu’élevée. On a déjà descendu le prix de l’avion à un niveau très bas puisqu’on a pu démocratiser les voyages, on peut aller à Venise pour 29 euros. Le problème est qu’il me semble difficile du point de vue des compagnies de pouvoir réellement réduire davantage le prix des billets. On atteint un seuil dans certaines compagnies lowcost comme on le voit avec Ryan Air par exemple qui économise sur les emports de kérosène. À un moment donné on ne peut plus tirer les prix vers le bas à moins de fatalement grignoter sur la sécurité.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

03.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

04.

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage

07.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

06.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
mich2pains
- 12/06/2013 - 17:33
Perte d'une "main-mise sur le contrôle en route " !
Et dire que ça fait grève pour cela !
Et pourtant , les consommateurs s'y retrouveraient vu que les trajets seraient directs et , avec moins de con sommation , les prix s'en ressentiraient . Les Ecolos devraient applaudir cette initiative européenne .....
PS ; maintenant je sais pourquoi l'avion partant de Marseille pour Marrakech a fait un détour par .....Strasbourg ! ( 2h30 de plus a/r)
C'était pour éviter une ..." main-mise sur le contrôle en route " !
Et sans " main-mise" des syndicats , grèves à répétition !