En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Reuters
1,2 million de sachets d’aspirine de contrefaçon en provenance de Chine ont été saisis le 17 mai par les douanes du Havre.
Intox
Où finissent les médicaments de contrefaçon ?
Publié le 29 mai 2013
La semaine dernière, la plus importante saisie de médicaments de contrefaçon a été réalisée en France. Si les risques d'en trouver chez votre pharmacien sont proches du zéro, les sites Internet en proposeraient à la pelle.
Le Pr Jean-Paul Giroud est l'un des spécialistes les plus reconnus en pharmacologie. Membre de l'Académie nationale de Médecine, de la commission d'Autorisation de Mise sur le Marché, de la Commission de pharmacovigilance et expert auprès de l'OMS, il...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Giroud
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Pr Jean-Paul Giroud est l'un des spécialistes les plus reconnus en pharmacologie. Membre de l'Académie nationale de Médecine, de la commission d'Autorisation de Mise sur le Marché, de la Commission de pharmacovigilance et expert auprès de l'OMS, il...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La semaine dernière, la plus importante saisie de médicaments de contrefaçon a été réalisée en France. Si les risques d'en trouver chez votre pharmacien sont proches du zéro, les sites Internet en proposeraient à la pelle.

Atlantico : Quelque 1,2 million de sachets d’aspirine de contrefaçon en provenance de Chine ont été saisis le 17 mai par les douanes du Havre. Il s’agit de la plus importante saisie de contrefaçon de médicaments réalisée en France. Lorsque ces médicaments ne sont pas saisis par les douanes, dans quels circuits se retrouvent-ils ? Peut-on retrouver ces contrefaçons dans les pharmacies ou parapharmacies ?

Jean-Paul Giroud : Étant donné le prix de l'aspirine, j'imagine que ces contrefaçons n'étaient pas destinées au marché français mais plutôt aux pays en voie de développement. La contrefaçon se développe surtout dans les pays pauvres du Sud. Et cela relève de la catastrophe parce que le principe actif peut être sur-dosé ou sous-dosé, voire inexistant. Un anti-paludisme peut sauver une personne mais lorsque le produit n'est pas bien dosé, il peut aussi bien la tuer. 

Les laboratoires pharmaceutiques estiment que le phénomène se développe de plus en plus en Europe mais normalement en France, le circuit du médicament est relativement sérieux. Un médicament part du laboratoire et passe par un distributeur avant d'arriver au pharmacien. Il y a une réelle traçabilité. La question est de savoir si le pharmacien est honnête et qu'il n'a pas lui même acheter une contrefaçon. Mais je pense que l'on peut aisément leur laisser le bénéfice du doute. Le système est fiable à 99%.

Le réel problème se situe sur Internet. En ligne, il est possible de trouver toute sorte de médicaments, même des médicaments de prescription. Entre 50 à 70% des médicaments que l'on trouve sur la toile sont contrefaits.

Comment peut-on être sûr de ne pas être face à une contrefaçon ?

Dans le circuit français, le meilleur moyen d'éviter les contrefaçons est encore d'acheter ses médicaments en pharmacie. Parce que l'aspect et l'emballage d'une contrefaçon ne peuvent la trahir. Bien souvent, l'emballage est copié. Malheureusement, personne ne peut vous dire ce qu'il y a l'intérieur du paquet et de la gélule. 

Si j'avais un conseil à donner : fuir les ventes sur Internet. D'autant plus lorsqu'il s'agit de produits amincissants ou de viagra. 

Quels risques sanitaires présentent ces contrefaçons ?

Les ingrédients des contrefaçons peuvent être nocifs, le principe actif peut être sur-dosé ou sous-dosé. Cela aboutit à des échecs thérapeutiques et peut aller jusqu'à des intoxications fatales. 

En cas de maladie grave, un médicament de contrefaçon peut être équivalent à une absence de traitement et peut entraîner la mort. 

Comment peut-on lutter contre l’afflux de contrefaçons toujours plus nombreuses ?

Les ventes sur Internet ne permettent pas un réel suivi. Par ailleurs si le prix de vente des médicaments est plus avantageux qu'en pharmacie, les sites vous font souvent payer le portage.

Néanmoins, je ne vois pas comment lutter contre les contrefaçons sur Internet car bien souvent nous n'en connaissons pas l'origine. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
02.
Ce que le projet de loi Dussopt sur la fonction publique indique des renoncements d’Emmanuel Macron
03.
Projet de réforme des retraites : règle d’or et cagnotte, les deux points qui risquent de mettre le feu aux poudres
04.
Un président étranger à son peuple mais aussi de plus en plus étranger à la communauté internationale
05.
Ces inquiétants progrès de l’idéologie décoloniale en France
06.
Une mystérieuse créature sème la panique dans un parc chinois
07.
14 tonnes d’aide humanitaire française pour le Venezuela confisquées à Caracas par la Garde nationale
01.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
04.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
05.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
06.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
04.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
05.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
06.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
mich2pains
- 29/05/2013 - 15:38
REPONSE !
Dans la même cuvette de WC que les autres , après un très long voyage dans vos intestins .

Question cruciale suivante ?
Loupdessteppes
- 29/05/2013 - 11:25
Le générique autorisé est déjà une forme de contrefaçon
L'emploi du générique ne favorise en aucune manière la recherche et permet le développement de sociétés dont le seul but est le profit et non la créativité. De plus des études montrent que le générique n'est pas toujours à la hauteur du produit dont il est issu...
sbgf43
- 29/05/2013 - 10:27
Et les poursuites ?
1,2 millions de cachets.....il doit bien y avoir un expéditeur qui a reçu ce lot d'un fournisseur ...alors pourquoi n'y a -t-il pas de suite a ces escroqueries....ces cachets ne sont pas fabriqués sur le pouce.a la veillée...même en Chine ou aux Indes....