En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

07.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Société
Polémique
Femme voilée au conseil régional : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école
il y a 33 min 20 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 2 heures 41 min
décryptage > Culture
7ème art

Soubresauts, horreurs et beauté du monde à Saint-Jean de Luz

il y a 4 heures 15 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 13 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 4 heures 28 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Cette semaine l’Europe joue son destin sur le Brexit

il y a 5 heures 6 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 5 heures 38 min
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 6 heures 12 min
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 6 heures 29 min
pépites > Europe
A contre courant
Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe
il y a 22 heures 24 min
pépites > Education
Urgence
Violence scolaire : "entre 20 et 30 incidents graves" chaque jour, selon Jean-Michel Blanquer
il y a 22 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 2 heures 31 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 2 heures 53 min
décryptage > Social
Exercices de coloriage

Il est beaucoup question du "vieux mâle blanc". Mais pourquoi ne parle-t-on jamais du " vieux mâle noir" ?

il y a 4 heures 24 min
décryptage > Religion
Loi de 1905

Pourquoi la laïcité ne devrait pas être invoquée dans la lutte contre l’islamisme

il y a 4 heures 59 min
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 5 heures 32 min
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 6 heures 8 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 6 heures 18 min
décryptage > Politique
Lourde tâche

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

il y a 6 heures 43 min
light > People
Carnet rose
Nabilla a accouché d’un petit garçon
il y a 22 heures 37 min
pépites > Environnement
Pas désintéressés
A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine
il y a 23 heures 6 min
Les chiffres de l'administration pénitentiaire publiés vendredi, révèlent un taux d'occupation des prisons françaises de 118,5%
Les chiffres de l'administration pénitentiaire publiés vendredi, révèlent un taux d'occupation des prisons françaises de 118,5%
Pousser les murs

Record du nombre de détenus en France : pourquoi la réponse à la surpopulation carcérale ne peut pas être de vider les prisons mais de construire les milliers de places qui manquent

Publié le 25 mai 2013
Les chiffres de l'administration pénitentiaire publiés vendredi, révèlent un taux d'occupation des prisons françaises de 118,5%. Comparée à d'autres pays européens, la France dispose de peu de places de prison.
Alexandre Giuglaris est délégué-général de l’Institut pour la Justice. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre Giuglaris
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre Giuglaris est délégué-général de l’Institut pour la Justice. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les chiffres de l'administration pénitentiaire publiés vendredi, révèlent un taux d'occupation des prisons françaises de 118,5%. Comparée à d'autres pays européens, la France dispose de peu de places de prison.

Atlantico : Selon les chiffres de l'administration pénitentiaire, la France comptait au 1er mai 2013, 67 839 personnes incarcérées, un nouveau record. Combien de places de prison manque-t-il en France ? Quelles sont les conséquences de cette situation ?

Alexandre Giuglaris : Le calcul est simple, on comptait 67 839 détenus au mois de mai pour une capacité carcérale de 57 235 places. On manque donc, déjà, de 10 000 places rien que pour régler le problème de la surpopulation carcérale qui concerne avant tout les maisons d’arrêt.

Mais ce que l’on sait moins c’est que des dizaines de milliers de peines de prison fermes sont inexécutées chaque année, faute de places ! 87 000 au 1er janvier 2012 pour être précis. Et c’est là que réside un véritable scandale qui explique une grande partie du sentiment d’impunité dans notre pays. Faute de places, on ne met pas à exécution les courtes peines de prison, on développe les aménagements de peine pour des condamnations à moins de deux ans et parfois même on abandonne purement et simplement l’exécution de la peine de prison prononcée…

Notre pays manque donc d’au moins 20 000 places de prison pour nous remettre au niveau de la moyenne européenne.

Pourquoi semble-t-il si difficile de mettre en œuvre la construction de places de prison ?

Il y a évidemment un coût qui peut dissuader mais face à celui de la criminalité, direct et indirect, que l’économiste Jacques Bichot chiffre à 150 milliards d’euros par an, on constate que c’est un mauvais calcul.

Mais la principale résistance est idéologique et donc politique. L’influence de Michel Foucault dans la pensée française mais surtout dans la sphère politique a été particulièrement négative. Certains trouvent plus "humaniste" de refuser d’incarcérer. Tant pis pour la hausse de la criminalité et du nombre de victimes…

Quelles est la situation dans d’autres pays européens ?

Selon les dernières statistiques pénales du Conseil de l’Europe, la France comptait en 2011, 56 562 places contre 75 647 en Espagne, 77 669 en Allemagne ou 96 158 au Royaume-Uni. Ces chiffres montrent que dans des pays relativement comparables en termes de population, le nombre de places de prison est bien supérieur, en particulier avec le Royaume-Uni qui est le plus proche.

Concernant la surpopulation carcérale, il faut savoir que la moitié des pays du Conseil de l’Europe sont concernés.

Certains, à l’instar de la ministre de la Justice, Christiane Taubira, voient dans ce phénomène une conséquence du "tout carcéral". Ils appellent ainsi à des solutions alternatives à la prison (réduction de peines, bracelet électronique, etc.). Cette approche pourrait-elle être une réponse efficace à la surpopulation carcérale et quelles en seraient les conséquences ?

Rien n’est plus faux que de parler de "tout carcéral" quand on se compare avec nos voisins européens ou quand on voit tous les dispositifs mis en place pour éviter d’envoyer des délinquants ou criminels en prison comme la systématisation des aménagements de peine.

Sur le bracelet électronique, l’idée n’est pas nouvelle et a été largement développée ces dernières années puisque cela concerne aujourd’hui plus de 10 000 personnes. C’est une bonne idée sauf quand elle est utilisée pour contourner la prison faute de places ou que le suivi des condamnés est défaillant…

Les alternatives à la prison sont déjà très nombreuses dans notre pays ce qui peut être nécessaire parfois. Mais aujourd’hui, ce n’est plus d’alternatives dont nous avons besoin, c’est de courage et de fermeté pour entamer enfin, la construction des 20 000 places qui nous manquent.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

07.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

Commentaires (34)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
jorsoni96
- 27/05/2013 - 01:10
Un seul mot pour une solution durable!!!
CAYENNE !!!
fms
- 26/05/2013 - 16:48
5 millions de mal-logés en France...
il semble effectivement urgent de commencer par les prisons :0)
golvan
- 26/05/2013 - 10:56
@ marchois
Et qu'est ce qu'on a à faire que vous animiez un "collectif" de je ne sais quoi.
Je répondais hier à "skip j" qu'il comparait des torchons et des serviettes, vous le faites aussi remarquer, mais aussitôt vous comparez l'Europe aux Usa, et dans ce cas vous auriez raison !
Le fond du problème est toujours le même: vous ne parlez que de réinsertion et jamais de châtiment.
Les positions des uns et des autres sont donc inconciliables.
La question est de savoir comment des délinquants qui ont goûté aux joies de l'argent facile des trafics divers et variés vont apprendre un métier payé au smic en prison et l'exercer à la sortie.
Ce qui est sûr c'est que les multirécidivistes délinquants qui n'effectuent jamais de peine continuent d'être des multirécidivistes délinquants. Les deux abrutis qui ont tué deux policier sur le périphérique parisien en les percutant avaient été plusieurs fois condamnés sans effectuer aucune peine, nul doute que cette mansuétude a été efficace.
Dernier point: c'est fou ce que les gens de gauche sont nauséeux, vous devriez vous faire soigner.