En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

02.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

03.

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

04.

Rester scotché jusqu’à tard le soir sur l’écran de son smartphone nuit plus à la santé mentale que ce vous imaginez sans doute

05.

L'autre remaniement dont la France aurait vraiment besoin (mais qu'Emmanuel Macron ne fera pas malgré ses promesses)

06.

Pour beaucoup de chefs d’entreprises, les écologistes peuvent faire capoter le plan de relance...

07.

Ce que les scientifiques ont découvert grâce à l’anthropause, cette grande mise à l’arrêt de l’activité humaine liée à la pandémie Covid-19

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

05.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

06.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

04.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Oeuvre ciblée
Stains : la fresque en hommage à George Floyd et Adama Traoré a été vandalisée
il y a 9 min 17 sec
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit best of des applications et gadgets tech à ne pas oublier avant de partir en vacances
il y a 55 min 11 sec
décryptage > Economie
Survie économique

Ce que nous apprend le top 100 des entreprises mondiales ayant le plus bénéficié de la crise du Coronavirus

il y a 1 heure 31 min
décryptage > Economie
Transactions immobilières

Hausse ou baisse : quel impact redouter de la crise du coronavirus sur l’immobilier ?

il y a 2 heures 17 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Pour beaucoup de chefs d’entreprises, les écologistes peuvent faire capoter le plan de relance...

il y a 2 heures 57 min
light > Insolite
L'or sur
Voici un mystérieux masque d'or pour se protéger de la Covid-19
il y a 16 heures 20 min
pépites > Sport
Respect piloté
Des pilotes posent un genou à terre avant le départ du grand prix d'Autriche
il y a 17 heures 41 min
pépites > France
Un incendie pas encore éteint
Pour la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France la crise a été gérée sans prise en compte de principes fondamentaux
il y a 18 heures 19 min
pépites > Education
Médaille en chocolat
Dans certaines académies, on félicite les enseignants avec des badges
il y a 19 heures 21 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Ce trou noir monstrueux dévore l'équivalent d'un Soleil par jour ; Pour coloniser Mars, il faudra au moins 110 personnes »
il y a 22 heures 43 min
décryptage > High-tech
Piratage informatique

La guerre des codes : les cyberattaques redéfinissent les lignes de bataille des conflits mondiaux

il y a 38 min 18 sec
décryptage > Histoire
Encore un effort

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

il y a 1 heure 12 min
décryptage > Société
Bien gérer son stress

Comment prendre des décisions importantes (sans se noyer... ni se tromper)

il y a 1 heure 56 min
décryptage > Politique
Tous les nouveaux chemins mènent à Rome... ou nulle part

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

il y a 2 heures 34 min
décryptage > Politique
Haute fonction publique

L'autre remaniement dont la France aurait vraiment besoin (mais qu'Emmanuel Macron ne fera pas malgré ses promesses)

il y a 3 heures 13 min
pépites > International
Il y a toujours pire ailleurs
L'Angleterre réouvre les pubs dans la cacophonie générale
il y a 16 heures 52 min
pépites > Politique
Speedy Castex
À peine arrivé à Matignon, Jean Castex veut "aller vite"
il y a 18 heures 5 sec
light > Insolite
La revanche des singes
En Thaïlande, les singes font la loi dans la ville
il y a 18 heures 38 min
pépite vidéo > Media
ONPC c'est fini
ONPC touche à sa fin, voici le best-of des clashs de l'émission
il y a 22 heures 13 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les leçons du combat d’une urgentiste contre le coronavirus

il y a 22 heures 44 min
© Reuters
La France compte 3,22 millions de chômeurs de catégorie A (sans aucune activité).
© Reuters
La France compte 3,22 millions de chômeurs de catégorie A (sans aucune activité).
Et hop, disparu !

Inversion de la courbe du chômage : François Hollande prépare-t-il une filouterie ?

Publié le 18 mai 2013
François Hollande veut inverser la courbe du chômage, mais la croissance atone ne donne pas le coup de pouce nécessaire. Qu'importe, un subtil jeu de vases communicants s'en chargerait tout aussi bien...
Thomas Guénolé
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thomas Guénolé est politologue et maître de conférence à Sciences Po. Son dernier livre, Islamopsychose, est paru aux éditions Fayard. Pour en savoir plus, visitez son site Internet : thomas-guenole.fr
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Hollande veut inverser la courbe du chômage, mais la croissance atone ne donne pas le coup de pouce nécessaire. Qu'importe, un subtil jeu de vases communicants s'en chargerait tout aussi bien...

Atlantico : Vous avez déclaré hier sur Europe 1 que François Hollande prépare peut-être une filouterie sur les chiffres du chômage. Qu'entendez-vous par là ?

Thomas Guénolé : Ce n'est pas une certitude, mais c'est un risque. Alors qu'il y a plus de 25 000 chômeurs de plus par mois depuis que François Hollande est président, il a réaffirmé hier son engagement d'inverser la courbe du chômage d'ici la fin de 2013. On peut penser que c'est du volontarisme politique, ou que c'est une promesse inconsidérée. Mais on peut malheureusement craindre que ce soit en fait une filouterie qui se prépare au gouvernement en la matière.

C'est-à-dire ? Que prépare-t-il concrètement pour brouiller les chiffres du chômage ?

François Hollande a insisté sur trois leviers pour combattre le chômage : les emplois d'avenir, les contrats de génération, en les étendant massivement dans le privé, et davantage de formation pour les chômeurs. Or ces trois leviers ont pour point commun de réduire artificiellement le chiffre du chômage.

Le chiffre officiel du chômage, celui que médias et experts commentent et analysent, c'est le chômage de catégorie A de l'INSEE : les demandeurs d’emploi qui ne sont ni en temps partiel, ni en formation, ni en contrat aidé. Or les trois leviers cités par François Hollande ont pour point commun de faire changer des chômeurs de catégorie. Les chômeurs bénéficiant des emplois d'avenir passent en catégorie E, celle des contrats aidés. Ceux qui bénéficient des contrats de génération passent en catégorie B ou C, les chômeurs en temps partiel, ou éventuellement eux aussi en catégorie E. Et ceux qui bénéficient d'une formation professionnelle entrent en catégorie D, celle des chômeurs en formation.

Il y aurait donc une réduction du chômage affiché en changeant les chômeurs de catégorie de chômage ?

Exactement. Et c'est là qu'il y a un risque de filouterie de la part du gouvernement : s'il concentre la mise en oeuvre de ces mesures sur novembre et décembre, les changements de catégorie de milliers de chômeurs peuvent alors dépasser le rythme de plus de 25 000 chômeurs supplémentaires par mois. Donc on aurait l'illusion d'optique d'une d’une baisse du chômage, mais ce serait en réalité une baisse du chômage de catégorie A par basculements artificiels dans les autres catégories de l’INSEE.

Alors si François Hollande a réaffirmé son volontarisme sur l'inversion de la courbe du chômage, c'est parce qu'il sait que son gouvernement prépare cette illusion d'optique pour la fin de l'année ?

Encore une fois, ce n'est pas une certitude : mais le risque existe que cette filouterie soit en préparation. Malheureusement, ce ne serait pas la première fois qu'un gouvernement tenterait de faire baisser artificiellement le chiffre officiel du chômage par ce type de méthodes.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (28)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
parisien9999
- 19/05/2013 - 11:18
Enlevez l'argent à l'Etat
Un exemple pour assécher l'Etat et gagner plus d’argent. Vous avez de l'argent sur vos livrets (notamment livret A qui sert au logement social) ou compte chèque dont vous n'avez pas l'utilité et un prêt à la consommation ou immobilier que vous n'avez pas fini de rembourser ?
Négociez un remboursement anticipé sans frais, partiel ou total, en priorité de votre prêt conso (les taux sont en principe plus élevés que pour l’immo) ou de votre prêt immo. Attention, les sommes ne seront plus disponibles, il faut être sûr de ne pas en avoir besoin.
Cela prive l'Etat de votre argent (sauf ISF si vous y êtes assujetti) puisque des taxes sont appliquées sur les intérêts et que le livret A par exemple sert directement à l’Etat et vous gagnez plus ! Un taux de prêt immo récent c'est entre 3 et 5% grosso modo et conso c’est entre 3.5 et 19% alors que le livret A rapporte moins de 2%.
parisien9999
- 19/05/2013 - 10:44
Une autre forme de grève
Les lecteurs parlent d'une forme de grève d'un nouveau genre. Ils ont raison, l'Etat ne les écoute pas.
Je pense à une autre forme de grève discrète, qui est en train de se passer, mais violente : les précautions que prennent les Français, qui du coup enlèvent de l'argent à dépenser aux élus :
- ils n'achètent plus de voitures,
- ne se précipitent plus dans les agences immobilières (baisse des volumes de ventes malgré les taux à un niveau historiquement bas) : les communes, et notamment Paris, dont le budget est essentiellement alimenté par les droits de mutation, va souffrir ! le dispositif Duflot est un flop.
- ne font plus de crédit à la consommation (Sofinco et compagnie vont mal)
- partent moins en vacances
- fraudent de plus en plus le fisc, etc.

Je vous invite à continuer comme ça, à consommer le moins possible, et à mettre l'argent de côté, mais pas à la banque, ou alors demandez à augmenter les mensualités de remboursements de vos prêts : l'Etat ne pourra pas ponctionner ces sommes (sauf ISF) et ça rapporte plus (différence de taux). En effet l'Etat va faire comme à Chypre et ponctionner les comptes. Pas aussi violemment certes.
JanniV
- 19/05/2013 - 09:00
N'oubliez pas les retraités
Autre vase communicant: mettre les gens a la retraite. Pour les finances du pays c'est toujours la poche de l'Etat qui paie, donc ça reste du "bad house-keeping", pur produit de la pensée de ces énarques colbertistes et étatistes qui n'en finissent pas depuis 40 ans d'achever un pays doté de tant d'atouts. Quel gâchis!