En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

07.

Ces fautes de l’administration française

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépites > France
Drame
Suicide des agriculteurs : un député LREM chargé de faire un état des lieux
il y a 13 heures 36 min
décryptage > Economie
Négociations

Brexit : vers une bataille de poissonniers

il y a 19 heures 57 min
décryptage > Media
En route vers les César de la connerie

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

il y a 20 heures 27 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Pourquoi la pollution automobile aurait quand même baissé (et peut-être même plus) sans la politique anti-voitures d’Anne Hidalgo
il y a 20 heures 53 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

La colère du peuple algérien face au règne d'Abdelaziz Bouteflika

il y a 21 heures 56 sec
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La philosophie : ce sentiment premier de l’existence

il y a 21 heures 1 min
décryptage > International
Un homme averti n’en vaut toujours pas deux

Nouvelles ingérences électorales (de Russie ou d'ailleurs) en vue : les démocraties occidentales toujours pas vaccinées

il y a 21 heures 19 min
décryptage > Société
M'as-tu vu

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

il y a 21 heures 45 min
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 1 jour 14 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 1 jour 17 heures
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Agence spatiale européenne vous propose de passer des mois dans un lit en apesanteur ; Seti met en ligne deux pétaoctets de données pour la recherche extraterrestre
il y a 19 heures 3 min
décryptage > France
Kafkaïen

Ces fautes de l’administration française

il y a 20 heures 14 min
décryptage > International
Désaveu

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

il y a 20 heures 36 min
décryptage > Europe
Bonnes feuilles

L’Europe face aux défis migratoires

il y a 21 heures 50 sec
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Agriculture : l’élevage, l’allié de la planète

il y a 21 heures 1 min
décryptage > Education
Mal adaptés

Pourquoi les plus introvertis sont injustement traités par le système scolaire

il y a 21 heures 2 min
décryptage > High-tech
Menace

Ransomware : radioscopie d'un méga risque économique sous estimé en France

il y a 21 heures 32 min
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 1 jour 13 heures
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 1 jour 15 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 1 jour 17 heures
Le 29 mai, la Commission européenne rendra publiques les réformes de structure qu’elle attend de plusieurs pays, dont la France.
Le 29 mai, la Commission européenne rendra publiques les réformes de structure qu’elle attend de plusieurs pays, dont la France.
Rencontre au sommet

Grand oral à Bruxelles : ce que Hollande devrait dire à Barroso pour vraiment le rassurer

Publié le 15 mai 2013
François Hollande face à la Commission européenne au complet. Une rencontre exceptionnelle a lieu ce mercredi à Bruxelles afin de discuter des réformes structurelles réclamées aux Français par l'Union européenne qui, de son côté, devrait alléger les contraintes budgétaires.
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Hollande face à la Commission européenne au complet. Une rencontre exceptionnelle a lieu ce mercredi à Bruxelles afin de discuter des réformes structurelles réclamées aux Français par l'Union européenne qui, de son côté, devrait alléger les contraintes budgétaires.

Atlantico : François Hollande doit rencontrer le président de la Commission européenne Manuel Barroso, en préalable au sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne du 22 mai. Quels thèmes principaux devraient être abordés entre les deux hommes ?

Jean-Paul Betbèze : Selon moi, le sujet majeur est la situation globale de la zone euro, qui est à la traine de la reprise mondiale d’un côté, et victime des politiques économiques des régions qui sortent de la crise de l’autre. Les Etats-Unis, et plus encore le Japon, se lancent ainsi dans des politiques monétaires agressives pour faire baisser le dollar et le Yen, tandis que la Chine freine la montée du Yuan. Moralité, c’est l’euro qui est fort, avec une économie en récession ! La coopération internationale doit aller en outre au-delà des tensions sur les changes, pour lutter contre les autres distorsions de concurrence, au premier rang desquelles figurent les conditions de travail et la protection des brevets et des marques.

Ensuite, dans le cadre européen, il s’agit de voir comment mettre en place une politique de croissance, avec un soutien aux PME et à l’emploi des jeunes, autrement dit avec des financements spéciaux de la BCE et de la BEI. Ceci devant être mis en relation avec une politique de réduction graduelle du déficit public ! Cette politique doit être ainsi mieux coordonnée, entre pays d’une part, entre secteur privé à dynamiser et secteur public à moderniser de l’autre, au niveau européen les deux. Pas facile, pas d’autre voie.

Enfin, il est nécessaire de faire un point sur les tensions intra-européennes, sur les fiscalités, les brevets, l’union bancaire, et d’aider à valoriser la proposition franco-allemande en faveur des PME et des jeunes.

Le 29 mai, la Commission européenne rendra publiques les réformes de structure qu’elle attend de plusieurs pays, dont la France. L’objectif principal de François Hollande, à l’occasion de cette rencontre et du sommet du 22 mai, n’est-il pas surtout de rassurer ses partenaires européens ? Quels propos devrait-il tenir à Manuel Barroso pour rassurer Bruxelles sur la bonne marche des réformes françaises ?

Les réformes de structure, en France et ailleurs, sont surtout la flexibilisation du marché du travail et le renforcement du système de retraite. En même temps, il s’agit partout de renforcer les PME et d’homogénéiser les systèmes de concurrence, notamment fiscaux et sociaux. Le terrain de jeu homogénéisé du marché unique n’est pas encore là, ce qui affecte la France.

Pour ce qui concerne le fait de rassurer les partenaires européens, il est assez clair qu’une politique économique à l’Espagnole, avec baisse des salaires et récession, outre ses aspects sociaux, pourrait économiquement déstabiliser la zone euro dans son ensemble. On a vu, avec l’Italie, les limites de ce type de politique pour les gros pays. Ceci doit être compris. La France doit faire des efforts bien sûr, mais sa taille même rend dangereux un rythme d’ajustement trop important. Ceci ne veut pas dire qu’il s’agit d’un traitement spécifique, mais qu’il faut trouver une politique monétaire PME, couplée avec des formations adaptées pour les jeunes.

Quel est le plus grand défi de François Hollande : rassurer la Commission européenne ou convaincre une majorité de Français de la nécessité de ces réformes ? Quelle est pour lui la marche à suivre ?

Attention à ne pas défigurer la situation : la France n’est pas accusée de tous les maux, et Bruxelles n’est pas l’accusateur ! La France doit ainsi demander à Bruxelles de jouer un rôle plus net dans les débats actuels sur la concurrence mondiale, notamment dans la cadre de l’OMC. Il faudra donc accepter des tensions dans le débat sur la fiscalité internationale ou les droits de propriété.

Au fond, il est évidemment de l’intérêt de la France d’avoir plus de croissance. L’Allemagne a des marges de manœuvre, et son geste pour les PME et les jeunes va dans le bon sens : c’est ainsi qu’il faut avancer. On comprend bien que la croissance sera très faible cette année et l’année qui vient, il ne peut y avoir de miracle. Dans ce contexte, le risque est toujours la désunion, au sein de la zone euro, au sein du G20. Comment faire passer le message des réformes, sans la crainte de l’apocalypse (comme en Grèce) et dans la durée, sachant que le résultat met plusieurs années à se révéler ? C’est une question dont la solution passe par des actions et des messages coopératifs, bien plus coopératifs qu’aujourd’hui.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

07.

Ces fautes de l’administration française

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
VV1792
- 15/05/2013 - 23:03
@cpamoi
En effet, rien ne sert de plus epiloguer, tres, tres bon commentaire. La racine de notre mal est la, c' est l' Axiome dont tout le reste provient..
Madelin l 'a crie en son temps, vu la contamination socialo communiste generalisee, seul quelques courageux ont pu l' entendre dans le desert... La meute continue toujours a crier contre, meme sur ce site, ou pourtant, nous sommes qd meme contents de pouvoir en trouver qqs uns qui comprennent...

Montjoie!
CN13
- 15/05/2013 - 17:56
J'ai pris en cours de route
le discours (encore un) de Hollande. Bon sang ! non seulement il fait des phrases longues, entrecoupées de heu..heu.. à endormir ceux et celles qui l'écoutent parler... et on n'a rien appris de concret.
Par ailleurs, des journalistes ont posé des questions assez "con"descendantes au lieu de poser de bonnes questions.
Et il va remettre le couvert demain, jeudi. Quel cauchemar, ce mec.
On va voir s'il y a des journalistes digne de leur profession, courageux de poser des vraies questions qui concernent la France et les Français.
benj90
- 15/05/2013 - 17:51
@gdv
Avez vous des chiffres à nous fournir pour étayer vos arguments (ce serait pire sans l'ue et l'euro?) Que pensez vous du rôle des quantatives easing sur la hausse des matières premières. Pour le déficit, pensez vous que le système peut-être maintenu? La dette est-elle soutenable ou remboursable?