En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

03.

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

04.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

05.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

06.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

07.

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > France
Manifestations
Loi "sécurité globale" : très forte mobilisation à Paris et dans toute la France
il y a 10 heures 33 min
pépites > Economie
Covid-19
Le plafond d'indemnisation pour les entreprises fermées sera doublé, à 200.000 euros par mois
il y a 11 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Histoires du Vendée Globe 2" : L’Everest de la voile vu de l’intérieur !

il y a 14 heures 10 min
light > Insolite
Ah
Lille : la Grande roue sera installée, mais restera fermée au public
il y a 14 heures 21 min
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 15 heures 21 min
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 16 heures 28 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 17 heures 48 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 18 heures 10 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 18 heures 14 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 18 heures 14 min
light > Media
C'est d'actualité
France Télévisions prépare une adaptation en série TV de "La peste" d'Albert Camus
il y a 11 heures 4 min
pépites > Justice
Justice
Nice : un homme écope de 18 mois de prison ferme pour avoir menacé de mort un professeur
il y a 11 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La voyageuse de nuit" : une enquête magistrale où se côtoient révolte et tendresse

il y a 14 heures 13 min
pépites > France
Juste une mise au point
Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers
il y a 14 heures 50 min
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 16 heures 3 min
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 17 heures 18 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 17 heures 56 min
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 18 heures 11 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 18 heures 14 min
décryptage > Société
Pas de bébés confinement

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

il y a 18 heures 14 min
© Reuters
Après la taxe sur les sodas, il a été question de la taxe Nutella en France.
© Reuters
Après la taxe sur les sodas, il a été question de la taxe Nutella en France.
Pause goûter

Pourquoi surtaxer les sodas, Nutella et autres produits gras est contre-productif

Publié le 15 mai 2013
Le syndrome de la taxation des produits "malsains" semble pénétrer de plus en plus profondément la pensée politique française. Mais au-delà de la déresponsabilisation des consommateurs que cela implique, les conséquences économiques sont réelles.
Institut économique Molinari
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'institut Molinari est un Think Tank de pensée libérale basé à Bruxelles et consacré à la recherche et à l'éducation. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le syndrome de la taxation des produits "malsains" semble pénétrer de plus en plus profondément la pensée politique française. Mais au-delà de la déresponsabilisation des consommateurs que cela implique, les conséquences économiques sont réelles.

« Taxer la nourriture pour des raisons de santé est au mieux malavisé et au pire contre-productif » a averti le ministre des Finances danois.

Après la taxe sur les sodas, il a été brièvement question de la taxe Nutella en France. La taxation nutritionnelle a néanmoins réussi son entrée dans l’Hexagone et risque bel et bien de s’y implanter. Or, l’expérience danoise montre que c’est une politique dangereuse pour les producteurs, les distributeurs et les consommateurs en matière d’emplois, de compétitivité et de bien être. Un an après l’entrée en vigueur de la première taxe au monde sur les graisses saturées (fat tax), elle a été abolie. Trop d’effets pervers et un impact peu convaincant sur les modes de consommation. Le gouvernement danois vient aussi d’annoncer la suppression prochainement de leur « taxe soda » mise en place dans les années 1930.

Une baisse de la consommation sans taxation

Accusée de favoriser l’obésité et de causer des maladies, la graisse saturée a été taxée au Danemark à hauteur de 2,15 euros par kilogramme. Le recours à la contrainte fiscale y était d’autant plus surprenant que la consommation de matières grasses par habitant avait en réalité déjà considérablement baissé aux cours des dernières décennies au Danemark.

  • Beurre : -67 %
  • Margarine : -48 %
  • Graisses : -20 %
  • Viande de porc : -44 %
  • Consommation totale de matières grasses : -43 % (entre 1958 et 1999)

27 millions de pertes pour le commerce de gros et de détail

La mise en place de la fat tax s’est avérée être un casse-tête réglementaire pour les entreprises danoises qui y ont perdu en compétitivité.

Les coûts de gestion et d’informatique se sont par exemple élevés à 201 000 euros pour un fabricant de margarine et à 57 000 pour une petite boulangerie industrielle. Pour l’ensemble du commerce de gros et de détail, ils ont été estimés à 27 millions d’euros.

Perte de pouvoir d’achat avec des augmentations de prix jusqu’à 34 fois supérieurs à la moyenne européenne

Alors que le pouvoir d’achat est partout menacé, la fat tax a poussé les prix à la hausse au cours du dernier trimestre 2011. Le prix des huiles et des graisses y ont progressé de 14% (34 fois supérieur à la moyenne de l’UE). Le prix de la viande y a augmenté de 4% et ceux du lait, formage et œufs de 3%.

Gaspillages : Danemark « battu » par l’Allemagne et la Suède

Poussés à faire leurs courses à l’étranger, les Danois ont boosté le commerce allemand et suédois tandis qu’ils délaissaient leurs propres entreprises, condamnées à exporter les produits plutôt qu’à les vendre sur place. On estime à 1300 postes le coût en termes d’emploi.

Ce faisant, ils ont perdu leur temps et leur essence dans des déplacements inutiles.

Un impact négligeable de 0,4%

Les effets de la fat tax sur la consommation et la santé auraient été négligeables, voire contre productifs.

  • Entre octobre 2011 et juillet 2012, la baisse de la consommation aurait été de 0,4%, sachant que la tendance était déjà à la baisse.
  • 80 % des personnes interrogées confirment d’ailleurs ne pas avoir changé leur consommation. Le choix a aussi parfois été de substituer des produits moins chers et de moindre qualité.

« Taxer la nourriture pour des raisons de santé est au mieux malavisé et au pire contre-productif » : tel est l’avertissement du ministre des Finances danois. 

Intitulée "Fiscalité « nutritionnelle » : les coûts de la fat tax au Danemark", l’étude complète est disponible sur le site de l'Institut économique Molinari, basé à Bruxelles et Paris.


Cet article a initialement été publié sur le site www.contrepoints.org

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Jean85
- 17/05/2013 - 23:41
Que de d'amateurs.
"l'huile de palme n'est pas toxique"

Le sel non plus n'est pas toxique, en consommer trop cela devient problématique. Les industriels nous en font manger sans nous en informer. C'est le libéralisme mystérieux.

" le rendement par hectare de l’huile de palme est d’environ 3,72 tonnes alors que celle du soja est de 0,40 et celle du colza de 0,72 tonnes"

Le rendement mondial. Comparer palme et soja : erreur fatale. Le soja est surtout utiliser pour ses protéines. Avez-vous effectuer le comparatif de rendement en protéines des palmiers ? Enfin le colza européen est 2 à 4 fois plus rentable et lui aussi voit ses résidus (tourteaux) utilisés pour l'alimentation animale. Ledit palmier est aussi improductif pendant 5 ans... pas comptabilisé dans les calculs. Bref

Niveau déforestation, l’Indonésie compte 20M d'ha de terres en friche. assez pour subvenir aux besoins mondiaux de palme. Mais nos amis capitalistes préfère déforester car ça fait de l'argent (et oui les 5 premières années on ne gagne rien). Les "petit producteurs" réels sont peu, car généralement rattachés à de grandes plantations.

Alors la simplicité neuneu de Ilmryn et al. qui donne des leçons sans rien savoir...
Ilmryn
- 15/05/2013 - 02:25
@Jean-Baptiste S. - Hautement toxique.... !?
Jean-Baptiste S. - "l'huile de palme, produit hautement toxique et raison d'importantes dégradations environnementales dans des pays où la main d'œuvre est exploitée à ces fins."
.
Coté nutrition l'huile de palme n'est pas toxique elle a même de nombreux avantages, greenpeace est parti en guerre uniquement à cause de leurs cultures dans les pays pauvre.
.
Hors le rendement par hectare de l’huile de palme est d’environ 3,72 tonnes alors que celle du soja est de 0,40 et celle du colza de 0,72 tonnes.
.
En bref les pays pauvre vont devoir multiplier les surfaces de culture par 3 ou 4 pour avoir les mêmes rendements sans toucher un cents de plus.
.
C'est bien la palme (lol) de l'imbécilité. Une de plus ! En fait ce sont les escrologistes qui sont néfaste pour l'homme et pour la planète. On ne compte plus les mesures imbéciles du genre qui négligent totalement les interactions complexe, les effets de bord et autres effets induits au profit d'une vision infantile et simpliste du monde.
gliocyte
- 14/05/2013 - 18:00
Matraquage
L'huile de palme n'est pas toxique, l'acide palmitique est même l'acide gras que fabrique le plus le foie avec l'acide oléique. Le foie aurait-il un instinct suicidaire? Le problème réel est la concurrence acharnée que se livrent les lobbies agro-alimentaires. ( je ne travaille pas chez Nutella et n'est aucun accord avec eux)
Les acides gras saturés ne sont pas plus toxiques que les autres, l'absence de double liaison leur confère même une plus facile incorporation dans le cycle de Kreps et ils sont moins attaquables par les radicaux libres, lors de leur transport. Plus ils sont courts, plus ils semblent protéger contre l'obésité. Condamner les acides gras les plus longs revient à condamner les neurones qui en sont les plus gros consommateurs. Les acides gras insaturés n'ont jamais montré leur intérêt, si ce n'est pour les lobbies agro-alimentaires car il permettent une durée de consommation plus grande de leurs "simili beurres" mais ce faisant les agros sont obligés par réaction chimique d'en transformer une partie en AG saturés afin de rendre le mélange plus solide.
Le sucre n'est pas mauvais pour la santé, seul l'aspartam l'est. On veut en fait taxer pour taxer!!!