En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

05.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

06.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

07.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
pépites > Social
Montoir-de-Bretagne
Les Gilets jaunes ont bloqué brièvement une usine chimique classée Seveso en Loire-Atlantique
il y a 37 min 33 sec
décryptage > Sport
Euro 2020

France - Moldavie : Olivier Giroud se rapproche du record de buts de Michel Platini... ou pas

il y a 1 heure 54 min
décryptage > Science
Espace

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

il y a 2 heures 35 min
décryptage > Société
"Arabe de service", "nègre de maison" et autres joyeusetés

Pourquoi les militants qui traitent leurs adversaires issus de minorités de "native informant" ne sont ni démocrates, ni républicains

il y a 3 heures 15 min
décryptage > Social
Mesures fortes ?

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

il y a 3 heures 44 min
light > Sport
"Etat de santé confidentiel"
Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1
il y a 17 heures 30 min
pépite vidéo > Santé
Prouesse médicale
Une opération de deux soeurs siamoises s'est déroulée avec succès
il y a 18 heures 26 min
pépites > Santé
Réponse du gouvernement
Crise à l'hôpital : Emmanuel Macron dit avoir "entendu la colère et l'indignation" et promet des mesures fortes
il y a 19 heures 47 min
décryptage > Société
Rhétorique hochet

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

il y a 21 heures 7 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 13 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 21 heures 58 min
décryptage > Politique
Sondages

Cette volatilité croissante de l'électorat qui renforce le risque de crise sociale

il y a 1 heure 30 min
décryptage > Education
Comme les chemises brunes…

Fac de Jussieu : une conférence sur le terrorisme interdite par des terroristes d'un nouveau genre !

il y a 2 heures 17 min
décryptage > Media
France Télévisions

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

il y a 2 heures 48 min
décryptage > High-tech
Maîtres des données personnelles

Ce que Margrethe Vestager ne semble pas comprendre à la phase 2 de la conquête du monde par les GAFAM

il y a 3 heures 29 min
décryptage > France
Politique territoriale

Cette case qui manque aux élites françaises pour trouver le remède à l’impuissance politique et à la crise de défiance généralisée

il y a 4 heures 6 min
pépites > Europe
Voix de la France
La candidature de Thierry Breton à la Commission européenne a été validée par les eurodéputés
il y a 18 heures 1 min
pépites > International
Lourd bilan
Cessez-le-feu à Gaza après deux jours d'affrontements
il y a 19 heures 28 min
pépite vidéo > France
Incendie
Le toit de la mairie d'Annecy a été ravagé par les flammes
il y a 20 heures 19 min
pépites > France
Coup de sang
Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"
il y a 21 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un amour sans résistance" de Gilles Rozier : interroge intelligemment en laissant la place à plusieurs interprétations

il y a 22 heures 45 min
© Flickr/benjaminasmith
"Les Français n'arrivent pas à s'auto-congratuler. C’est dans leurs gènes !"
© Flickr/benjaminasmith
"Les Français n'arrivent pas à s'auto-congratuler. C’est dans leurs gènes !"
Heureux qui, comme Jacques...

Merde à la déprime : quand Jacques Séguéla veut redonner le sourire aux Français

Publié le 10 mai 2013
Dans son livre "Merde à la déprime", le célèbre publicitaire dénonce la morosité ambiante française et fait la liste des nombreux motifs de satisfaction que nous pouvons avoir.
Jacques Séguéla est un publicitaire, cofondateur de l'agence de communication RSCG en 1970 (absorbée par le Groupe Havas en 1996). Il s'est impliqué dans la communication de nombreuses personnalités politiques.Il a récemment publié Le pouvoir dans la...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Séguéla
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Séguéla est un publicitaire, cofondateur de l'agence de communication RSCG en 1970 (absorbée par le Groupe Havas en 1996). Il s'est impliqué dans la communication de nombreuses personnalités politiques.Il a récemment publié Le pouvoir dans la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans son livre "Merde à la déprime", le célèbre publicitaire dénonce la morosité ambiante française et fait la liste des nombreux motifs de satisfaction que nous pouvons avoir.

Atlantico : Dans votre dernier livre, Merde à la déprime, vous dénoncez la "sinistrose" ambiante qui touche notre société. Cette morosité générale est elle-elle historique ou seulement contextuelle du fait de la crise ?

Jacques Séguéla : Les deux mon général ! Nous sommes un pays qui a l’esprit de doute et l’esprit jaloux. C’est notre grand défaut : la jalousie ! A cause de notre culture judéo-chrétienne nous avons un malaise avec l’argent. Un chiffre est intéressant à cet égard : à la question « êtes-vous heureux de votre vie ? », il y a 6 mois, 82% des Français répondaient oui. En revanche, quand on leur demande s’ils pensent que leur voisin est heureux de sa vie, ils répondent non à 72%. Nous avons la déprime collective mais le bonheur égoïste ! C’est quelque chose de napoléonien, de sarkozyste même, que nous avons ancré dans nos gênes.

La crise a définitivement amplifié les choses. Cet espèce de malaise, dans des temps heureux, peut se terminer par de l’humour. Or, cette fois-ci, la crise, qui a été financière puis économique et maintenant sociétale, est devenue aujourd’hui une "crise de nerf". Les Français sont à deux doigts de la rupture...

Quel rôle jouent les politiques dans cet état de fait ?

Les politiques ne sont plus audibles. Nous sommes passés du seuil d’impopularité, au seuil d’immobilité, au seuil d’incompatibilité. Nous sommes dans une situation de divorce avec les politiques, de droite comme de gauche. On ne les croit plus, ils nous ont trop menti et ils sont ailleurs incapables de résoudre les problèmes. L’affaire Cahuzac a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Je pense que la situation est désormais irréversible, en tout cas pour de nombreux mois. Les politiques sont comme la plus belle femme du monde, ils ne peuvent pas donner plus que ce qu’ils ont…

Cependant, je trouve qu’il faudrait un peu les laisser tranquilles, même si, j’ai aussi tendance personnellement à les enfoncer. Ce n’est pas en répétant sans cesse "J’ai mal ! J’ai mal !" que l’on va arriver à guérir.

Quelles raisons avons-nous d’être optimistes aujourd’hui en France ?

Notre première force est notre natalité. Nous faisons plus de 820 000 bébés par an, ce qui est phénoménal. En 2030, nous dépasserons l’Allemagne et nous deviendrons le plus grand pays d’Europe, le plus puissant, car ce sont nos enfants notre puissance.

Ensuite, contrairement à ce que l’on peut croire, le Français n’est pas une langue morte. En 2050, notre langue sera parlée par 700 millions à 1 milliard d’individus dans le monde. Ils seront à 80% en Afrique, ce qui fait de ce continent une donnée importante de notre futur.

En ce qui concerne l’économie, il est vrai que des pans entiers s’effondrent comme l’automobile et l’industrie lourde. En revanche, nous pouvons avoir de nombreux motifs de satisfaction. 40% du luxe qui se vend dans le monde est français. Nous sommes également très bien placés dans les domaines de l’énergie, de l’agriculture, du divertissement. Il ne faut pas oublier que Vivendi est le premier marchand de musique au monde. Notre gastronomie est au patrimoine mondial de l’humanité et nous sommes toujours le pays le plus visité au monde. Une anecdote intéressante et symbolique : la Tour Eiffel a été évaluée par les Américains à plus de 430 milliards de dollars. Nous sommes un pays riche ! Il s’agirait de s’en rappeler…

Nous n’arrivons pas à nous auto-congratuler. C’est dans nos gênes. Notre égocentrisme, notre jalousie de l’autre et notre mal-être congénital nous en empêchent. Par exemple, le roi du Bhoutan ne parle pas de Produit National Brut mais plutôt de Bonheur National Brut. C’est même un concept qui a été inscrit dans la constitution du royaume. Son pays est jugé à l’aune de son bonheur et lui sera également jugé à l’aune du bonheur qu’il est capable de donner à ses sujets. Si on faisait cela, je crois que cela changerait tout mais il y a chez nous un problème d’état d’esprit.

Les Français font-ils un complexe par rapport au bonheur ?

Etant donné que nous sommes complexés par l’argent, nous pensons qu’il fait le bonheur. Or, durant le siècle dernier, les Français ont doublé leur pouvoir d’achat mais ils ne sont pas deux fois plus heureux pour autant. Ils sont en fait deux fois plus malheureux ! Il faut chercher le bonheur ailleurs, là où il est. Il va falloir vivre différemment. Le temps de l’argent jeté par les fenêtres est derrière nous. Le temps de la propriété est, je le crois, aussi dernière nous. Notre peuple travaille toute une vie pour pouvoir s’acheter un lopin de terre qu’il va laisser à ces enfants au lieu de penser à jouir de la vie. C’est ce que font les Américains, aujourd’hui tout se loue ! Une perceuse sert en moyenne 20 minutes par an. Qui peut se le permettre de nos jours ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

05.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

06.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

07.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Gégé Foufou
- 11/05/2013 - 08:16
Il ose dire
"Une déprime sarkozyste, que nous avons ancré dans nos gênes"
Pas un chromosome plutôt ?
Gégé Foufou
- 11/05/2013 - 08:05
Hé Jacques
T'aurais pas quelques milliers d,euros à me refiler, ils contribueraient à mon bonheur.
Comme dit l'autre l'argent ne fait pas le bonheur, mais il y contribue.
Faut vraiment être vicieux pour pondre un bouquin comme "merde à la déprime" en étant millionnaire et encore plus con de l'acheter et de le lire.
gliocyte
- 11/05/2013 - 07:48
Publicitaire?
Un ramassis de lieux communs...; 800 000 naissances par an d'enfants qui auront en commun d'aimer la France ou leur religion? D'avoir envie de travailler pour la France ou de vivre à ses crochets en la vilipendant?
Le summum: "déprime collective mais bonheur égoïste, quelque chose de Sarkosyste que nous avons ancré dans nos gênes." Sarkosy a piraté nos gênes... Seguela est d'une telle stupidité qu'il en deviendrait marrant. Même le publicitaire censé faire l'éloge de la Gauche est nullissime..