En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

03.

Corona-krach : Comment échapper à la méga crise américaine qui semble se profiler ?

04.

Coronavirus : Pour Bruno Le Maire, la France va "vraisemblablement" connaître sa pire récession depuis 1945

05.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

06.

Radioscopie des foyers épidémique français : ces semaines pendant lesquelles l’épidémie aurait encore pu être limitée

07.

Coronavirus : quand Libération fait le tri entre les religions…

01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Santé
Scandale
Une infirmière montre l'état catastrophique des nouvelles blouses reçues par son hôpital
il y a 4 heures 1 min
Surchauffe
Le mois de mars parmi les plus chauds jamais enregistrés
il y a 5 heures 15 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Confiner c’est mourir un peu. Ne pas le préparer, c’est mourir sûrement.

il y a 5 heures 50 min
Alerte
La WWF alerte sur les conséquences d'une reprise économique pouvant aggraver la crise climatique
il y a 6 heures 38 min
pépites > Economie
Économie
Coronavirus : Pour Bruno Le Maire, la France va "vraisemblablement" connaître sa pire récession depuis 1945
il y a 8 heures 52 min
pépite vidéo > International
Israël
L'église du Saint-Sépulcre à Jérusalem ferme pour cause de coronavirus
il y a 9 heures 17 min
décryptage > Société
Allah n’y est pour rien.

Coronavirus : quand Libération fait le tri entre les religions…

il y a 10 heures 22 min
décryptage > Société
Économie/société

Une autre stratégie : la bourse ET la vie

il y a 10 heures 56 min
décryptage > Santé
Covid19

Radioscopie des foyers épidémique français : ces semaines pendant lesquelles l’épidémie aurait encore pu être limitée

il y a 11 heures 39 min
décryptage > Politique
Forte tête

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

il y a 12 heures 15 min
pépites > Economie
Économie
Coronavirus : L'Espagne premier pays européen à envisager un revenu universel
il y a 4 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Brigitte Kermel "Le secret d'Hemingway" : L’ “histoire vraie” romancée du mal-être du fils d’Hemingway. Un récit un peu décevant

il y a 5 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Commandant de sous-marin" François Dupont : Vingt mille mots sous les mers : un embarquement fascinant !

il y a 5 heures 55 min
pépites > Société
Piégées
Confinement : Castaner "confirme" la hausse des violences familiales
il y a 8 heures 33 min
pépites > International
Extension du virus
Coronavirus : Un mammifère d'un zoo de New-York contaminé
il y a 9 heures 7 min
décryptage > Economie
Menace économique

Corona-krach : Comment échapper à la méga crise américaine qui semble se profiler ?

il y a 10 heures 13 min
décryptage > Economie
Économie

La pandémie telle que vue et prévue par les marchés financiers

il y a 10 heures 37 min
décryptage > Economie
Économie

La France malade de sa désindustrialisation (et de l’euro...?)

il y a 11 heures 16 min
rendez-vous > Social
La minute tech
Coronavirus : l’impression 3D à notre secours
il y a 11 heures 49 min
décryptage > Economie
Économie

Relance budgétaire européenne : une imagination débordante de Bruxelles mais aucune mise en œuvre concrète. La faute à qui ?

il y a 12 heures 34 min
Des traces avérées d'actes anthropophages ont été retrouvées dans la plus ancienne des colonies de pèlerins américains.
Des traces avérées d'actes anthropophages ont été retrouvées dans la plus ancienne des colonies de pèlerins américains.
Régime Dukan

Cannibalisme : mais dans quelles conditions mange-t-on son voisin ?

Publié le 07 mai 2013
Tabou ultime de la société postmoderne, le cannibalisme nous fascine et nous terrifie. Pourtant, des traces avérées d'actes anthropophages ont été retrouvées dans la plus ancienne des colonies de pèlerins américains.
Chargé de recherche CNRS, George Guille-Escuret est l’auteur d’une série de quatre livres Sociologie comparée du cannibalisme et de Les mangeurs d’autres – Civilisation et cannibalisme.Il mène des travaux de recherche comparative ethno-historique et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
George Guille-Escuret
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chargé de recherche CNRS, George Guille-Escuret est l’auteur d’une série de quatre livres Sociologie comparée du cannibalisme et de Les mangeurs d’autres – Civilisation et cannibalisme.Il mène des travaux de recherche comparative ethno-historique et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Tabou ultime de la société postmoderne, le cannibalisme nous fascine et nous terrifie. Pourtant, des traces avérées d'actes anthropophages ont été retrouvées dans la plus ancienne des colonies de pèlerins américains.

Des preuves d'actes de cannibalisme ont été découvertes au sein des premières colonies américaines dont on sait qu'elles ont subi de très lourdes périodes de famines et des hivers rigoureux. Cette annonce a été accompagnée d'une importante réaction médiatique et d'une vive émotion, notamment américaine. Est-il aujourd'hui possible de dire que le cannibalisme est une constituante historique des civilisations humaines ? A-t-il existé à toutes les époques et dans toutes les régions du monde ? 

Georges Guille-Escuret : Le cannibalisme en tant que coutume culturellement assumée a existé à divers moments sur tous les continents. Souvent sporadique et caractéristique de crises historiques plus ou moins longues, sa pratique régulière s’installe rarement sur le long terme et il connote alors des conflits où l’ennemi est considéré comme un pareil.

Comment expliquer que les gens soient à ce point choqués - plusieurs siècles plus tard - par ce phénomène qui semble-t-il à tout de même permis à ces pèlerins de survivre et de créer un état pérenne ? 

Le refus phobique du cannibalisme, en revanche, s’étend en tâche d’huile à partir de deux aversions différentes que la civilisation occidentale confond dans le mot même du cannibalisme à partir du XVIe siècle, à la suite de la découverte de l’Amérique (cannibale dérive de canib, ou carib, c’est-à-dire caraïbe, et le mot nous est apporté par Christophe Colomb lui-même). Si la première aversion est « civilisée » et politique, en provenance de la Grèce antique : « se manger les uns les autres » est une pratique incompatible avec la vie de la cité", la seconde aversion est mystique, produite par les monothéismes : l’homme étant à l’image de Dieu, sa chair contient une dimension sacrée.

Tout le monde se souvient de cette équipe de rugby qui, coincée dans les Andes suite à un crash aérien, avait dû avoir recours au cannibalisme. Quelles sont les conditions nécessaires pour avoir s'abandonner au cannibalisme ? Dans quelle mesure un observateur extérieur peut-il le tolérer ? 

Le cannibalisme de famine est ressenti différemment quand l’homme mangé n’a pas été tué, mais il demeure pour "la seconde aversion" objet de scandale et réclame un pardon (cf. la visite chez le pape des rescapés chrétiens de la catastrophe aérienne andine). L’observateur extérieur ne tolère jamais le cannibalisme dès lors qu’il se dit civilisé, c’est-à-dire dès lors qu’il hiérarchise les sociétés humaines. Pour lui, civilisation et cannibalisme sont à jamais antinomiques, et tout acte d’anthropophagie, quelles que soient les circonstances, reflète une bestialité et un état pré-humain ou pré-culturel. Le cannibalisme est systématiquement renvoyé à un âge antédiluvien, avant l’histoire.

Dans une société postmoderne où les barrières idéologiques et morales traditionnelles tombent les unes après les autres, diriez-vous que le cannibalisme est le plus grand et le dernier des tabous ?

Le cannibalisme demeure un tabou irréductible en fonction de son antinomie idéologique avec la civilisation. Bien que le fait de manger des congénères morts ne soit nullement aberrant a priori sur un plan matériel (comme le remarquait Freud), la phobie persiste en fin de compte pour une raison active et inattendue, au-delà de toutes les remises en question : le cannibalisme est effectivement incompatible avec la civilisation en ce sens que les sociétés conçoivent la différence de l’autre sur un axe hiérarchique, alors que toutes les sociétés qui admettent le cannibalisme voient en l’autre un alter ego. Le captif qui n’est pas mangé y est adopté et ses enfants font partie de la tribu. Chez les civilisés, l’esclave transmet son statut et sa servitude à sa descendance : on ne mange pas ceux que l’on domine.

Pensez-vous qu'il puisse disparaître un jour totalement ?

Le cannibalisme disparaîtra en tant que coutume partout où l’on revendiquera une identité civilisée et une rupture avec un état sauvage initial. Il restera au titre de l’anomalie, dans des crises matérielles extrêmes (famine) et dans des crises psychopathologiques, à travers une perturbation du sens civilisé : le cannibalisme de folie, dont nous avons eu plusieurs exemples ces derniers mois, s’inscrit dans la logique « civilisée » sans commune mesure avec une quelconque culture exotique.

Propos recueillis par Jean-Baptiste Bonaventure

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

03.

Corona-krach : Comment échapper à la méga crise américaine qui semble se profiler ?

04.

Coronavirus : Pour Bruno Le Maire, la France va "vraisemblablement" connaître sa pire récession depuis 1945

05.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

06.

Radioscopie des foyers épidémique français : ces semaines pendant lesquelles l’épidémie aurait encore pu être limitée

07.

Coronavirus : quand Libération fait le tri entre les religions…

01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
pimousse
- 08/05/2013 - 15:28
devouement
quelqu un veut il se devouer pour bouffer du (fromage)hollande
pimousse
- 08/05/2013 - 15:28
devouement
quelqu un veut il se devouer pour bouffer du (fromage)hollande
pimousse
- 08/05/2013 - 15:28
devouement
quelqu un veut il se devouer pour bouffer du (fromage)hollande