En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Ce laser super puissant développé par Israël pourrait devenir un instrument de paix

04.

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

05.

Plus précieux que l’or, le palladium : les raisons d’un envol des prix

06.

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

07.

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

01.

Un concours de sosie de William et Kate Middleton

01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

06.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

04.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

ça vient d'être publié
pépites > High-tech
Apple Pay
2020 : 99 % des cartes françaises seront compatibles Apple Pay
il y a 12 heures 21 min
pépite vidéo > Media
Un bad buzz
Rognée d'une photo officielle : Vanessa Nakate dénonce un acte raciste
il y a 14 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dépendances" : une pièce de théâtre où la fratrie est mise en avant

il y a 18 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Là où chantent les écrevisses" : un roman qui a déjà conquis 4 millions de lecteurs

il y a 18 heures 26 min
décryptage > Santé
Un nouveau débat ?

Fongicides : ces lanceurs d’alerte qui plombent les débats scientifiques

il y a 19 heures 21 min
décryptage > Santé
Septicémies

Alerte à l’empoisonnement du sang : une mort sur 5 dans le monde causée par les sepsis

il y a 20 heures 54 min
décryptage > High-tech
Adieu l'intimité !

Cette si discrète entreprise qui pourrait faire que nos vies privées ne le soient… plus jamais

il y a 21 heures 14 min
décryptage > Economie
Attention !

Alerte au Coronavirus sur l’économie mondiale : une panique planétaire couve sur les marchés

il y a 21 heures 45 min
décryptage > Politique
Un parti à bout de souffle ?

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

il y a 22 heures 22 min
pépites > Santé
Lutte contre le virus
Coronavirus : l'OMS fait évoluer son évaluation de la menace en la qualifiant "d'élevée" à l'international
il y a 1 jour 9 heures
pépites > Politique
Et après ?
Brexit : Quelles sont les démarches que les Français devront effectuer pour se rendre en Grande-Bretagne ?
il y a 13 heures 10 min
pépites > Santé
Conoravirus
Coronavirus : comment les Français atteints du virus sont-ils pris en charge sur le territoire ?
il y a 15 heures 55 min
décryptage > Politique
C'est grave docteur ?

Et Benjamin Griveaux dérailla gravement à la gare de l'Est…

il y a 18 heures 14 min
décryptage > Politique
Nouvelle technologie

Ce laser super puissant développé par Israël pourrait devenir un instrument de paix

il y a 19 heures 4 min
décryptage > Politique
Lendemains qui déchantent

L’Europe face à une gueule de bois post Brexit

il y a 20 heures 6 min
décryptage > Santé
Le fugitif

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

il y a 21 heures 7 min
décryptage > Société
Inquiiétude

De l’inquiétant au dramatique : ces réalités diverses qui se cachent derrière le chiffre global de la hausse des actes racistes et xénophobes

il y a 21 heures 29 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit à J-4 : Boris Johnson doit tout changer pour que rien ne bouge

il y a 21 heures 55 min
pépite vidéo > Social
Aucune réponse du gouvernement
Eric Drouet se confie sur sa décision de se retirer du mouvement des Gilets jaunes
il y a 1 jour 9 heures
pépites > Politique
Officialisation
Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, s’engage dans la campagne des municipales et sera tête de liste à Tourcoing
il y a 1 jour 10 heures
© Reuters
"Il faudrait une révolution shumpeterienne en France, une économie tournée vers l’entrepreneuriat et l’innovation."
© Reuters
"Il faudrait une révolution shumpeterienne en France, une économie tournée vers l’entrepreneuriat et l’innovation."
Échec assuré

De Florange à SeaFrance, la maladie française de l’étatisme

Publié le 05 mai 2013
La volonté permanente de l'État de s'ingérer dans la gestion de certaines entreprises empêche ces dernières de s'adapter aux évolutions de l'environnement économique. Une stratégie vouée à l'échec qui appelle à un vrai désengagement de l'État.
Édouard Josse est étudiant à Sciences-Po Lyon et est engagé au sein de l'équipe de Michel Havard, candidat UMP à la mairie de Lyon.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Édouard Josse
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Édouard Josse est étudiant à Sciences-Po Lyon et est engagé au sein de l'équipe de Michel Havard, candidat UMP à la mairie de Lyon.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La volonté permanente de l'État de s'ingérer dans la gestion de certaines entreprises empêche ces dernières de s'adapter aux évolutions de l'environnement économique. Une stratégie vouée à l'échec qui appelle à un vrai désengagement de l'État.

Il y a quelques jours, plusieurs de mes collègues de l’UMP publiaient dans le Cercle des Échos, une tribune en faveur d’un choc de compétitivité. Intitulée "La révolution du travail : préférons Shumpeter à Keynes", ses auteurs parmi lesquels l’ancienne députée Valérie Rosso-Debord, proche de Jean-François Copé, prônaient assurément un tournant libéral face à la crise du tout-État. Baisse des charges,  réforme et nouveau financement de la protection sociale, simplification du droit du travail, abrogation des 35h et flexibilité du temps de travail, bref, les mesures de bon sens qui font défaut à la France depuis une trentaine d’années. Celles que le Royaume-Uni et l’Allemagne ont mené avec la réussite que l’on connaît. 

Mes amis appelaient également de leurs vœux un véritable changement culturel dans ce pays où le travail est trop souvent déconsidéré voire méprisé par des élites de fonctionnaires. Je crois au contraire que les Français partagent une conception tout autre de la valeur travail, qu’ils considèrent comme une libération. Ils plébiscitent d’ailleurs le travail, l’effort et le mérite dans les enquêtes d’opinion. Le chômage, l’assistanat, voilà la véritable aliénation qu’il nous faut dénoncer.

Il faudrait alors une révolution shumpeterienne en France, une économie tournée vers l’entrepreneuriat et l’innovation. Une économie où l’offre désinhibée par le progrès technique créerait naturellement de nouveaux emplois dans les secteurs innovants. Pour cela, nous n’avons pas besoin de l’État, nous avons besoin qu’il retourne au contraire à ses missions régaliennes. L’économie est notre affaire, reprenons le pouvoir aux technocrates et donnons-le aux véritables créateurs de richesses.

Florange : quand l’État flingue l’industrie française

Ce que certains appellent déjà le fiasco de la gauche n’est en fait pas imputable à une politique industrielle en particulier, mais à l’existence même d’un tel interventionnisme, pour ne pas dire une planification.

Il y a quelques mois, au cours de l’épisode SeaFrance, peu de décideurs politiques s’étaient posés les bonnes questions. Une société indépendante, une filiale de la SNCF, une SCOP couverte par Eurotunnel, quelle importance ? La vraie interrogation était de savoir si à l’heure du tunnel sous la Manche, des liaisons Eurostar et des compagnies aériennes low-cost, le ferry avait une quelconque viabilité économique. À l’évidence non. Sur le marché en déclin du ferry, le britannique P&O domine largement avec plus de 50% du marché. Faire un chèque à des salariés pour qu’ils le réinvestissent dans un projet sans aucun avenir était donc terriblement cynique. Je regrette l’attitude du gouvernement précédent dans ce dossier, que je soutenais par ailleurs. Il aurait dû dire qu’il était impuissant face à la "destruction créatrice" de l’économie décrite par Shumpeter, ce qui eut été parfaitement vrai. Le marché est un processus permanent de création, de destruction et de restructuration des activités économiques. En effet, selon Shumpeter, 'le nouveau ne sort pas de l’ancien, mais à côté de l’ancien, lui fait concurrence jusqu’à le nuire".  Le tunnel, l’Eurostar et l’avion low-cost ont contribué à la fin de SeaFrance, il fallait en prendre acte et passer à autre chose.

Mais l’État a monté une SCOP, rebaptisée "My Ferry Link", qui est aujourd’hui maintenue à flot par Eurotunnel. Le groupe met à disposition les bateaux et finance leur maintenance, sous la pression de l’État français. L’hypocrisie ne connaît pas l’alternance, et avec Montebourg elle a redoublé à Florange. Remuer du vent pour retarder l’échéance, voilà tout ce dont il s’agit.

Au XXIe siècle, à l’heure de la compétition internationale et des défis environnementaux, il apparaît comme impensable que les aciéries soient installées ailleurs qu’en bord de mer. Les composants venus du monde entier peuvent y être plus rapidement et plus facilement acheminés, les mêmes avantages concernant la livraison de la production.

Il y a donc pourtant des solutions à la désinstruliation et à la muséification de la France, c’est la libération du travail, la formation, la reconversion, la bataille pour la compétitivité. La plus grande difficulté est de dire quelles sont les activités du passé et du futur. Certains choix sont évidents, d’autres le sont moins, mais ils seront de toute évidence souvent douloureux tant ils provoqueront de la casse sociale à court-terme. Quoi qu’il en soit, le devoir de vérité et de neutralité des hommes politiques à l’égard les Français et des acteurs doit primer en toute circonstance. L’État ne peut pas tout, car il n’est plus à sa place. Le pragmatisme doit l’emporter sur la démagogie et le clientélisme. Oui, il faut le dire sans tergiverser, les ferries français sur la Manche, la sidérurgie en Lorraine, c’est terminé. Des secteurs disparaissent et de nouveaux marchés se créent, générateur de nouveaux emplois. L’innovation est la clé de l’emploi et de la croissance, la France doit enfin saisir sa chance.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Ce laser super puissant développé par Israël pourrait devenir un instrument de paix

04.

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

05.

Plus précieux que l’or, le palladium : les raisons d’un envol des prix

06.

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

07.

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

01.

Un concours de sosie de William et Kate Middleton

01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

06.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

04.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
vangog
- 05/05/2013 - 21:58
Oui, Edouard Josse, la culture étatiste dispensée par l'ENA
massacre la France depuis plus de trente ans!
Cela a commencé avec Giscard, qui cédait aux syndicats mafieux, pour subventionner les canards boiteux industriels et empirait avec Mitterrand, Jospin, Chirac...
Puis la culture étatiste a colonisé tous les corps d'état et corps intermédiaires, toujours un peu plus, à chaque alternance gauchiste.
Maintenant, il est trop tard car il faudrait tout reprendre à zéro!
Alors, la prochaine crise sociale Européenne sera peut-être la destruction créatrice que vous espérez...
yvonman53
- 05/05/2013 - 19:02
Justement
""Celles que le Royaume-Uni et l’Allemagne ont mené avec la réussite que l’on connaît. ""
Des précisions , please .danke schön
yvonman53
- 05/05/2013 - 18:59
Faudrait savoir
L’État intervient ,ça gueule !
L’État n'intervient pas ,ca gueule !