En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

05.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

06.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

07.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

ça vient d'être publié
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le noir passe au blanc et quand le design horloger est de retour : c’est l’actualité des montres à l’heure du Covid-19
il y a 6 min 14 sec
pépite vidéo > Europe
Lutte contre l'extrémisme
Attentats à Hanau : l'hommage émouvant des Allemands envers les victimes
il y a 1 heure 2 min
décryptage > Environnement
Inquiétudes

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

il y a 2 heures 24 min
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 3 heures 50 min
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 4 heures 56 min
décryptage > Europe
(in)Stabilité politique

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

il y a 5 heures 32 min
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 19 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 19 heures 24 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 19 heures 51 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 21 heures 20 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Covid-19 : un expert chinois indique que des patients "guéris" pourraient toujours véhiculer le virus
il y a 27 min 40 sec
décryptage > Défense
Dissuasion

L’armement nucléaire français est incontournable à l'indépendance de la France

il y a 2 heures 6 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"
il y a 2 heures 52 min
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 4 heures 20 min
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 5 heures 13 min
décryptage > Société
Divisions

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

il y a 5 heures 43 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 19 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 19 heures 38 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 20 heures 48 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 21 heures 59 min
L’islam a pris chez nombre de jeunes le relais de la République.
L’islam a pris chez nombre de jeunes le relais de la République.
Bonnes feuilles

Génération islam : ces jeunes convertis qui ont la rage et oublient la République

Publié le 06 mai 2013
L'auteur Élisabeth Schemla dénonce la pénétration progressive de la France par l'islamisme et son prodigieux écho dans la "génération islam". Extrait de "Islam, l'épreuve française" (2/2).
Élisabeth Schemla a été rédactrice en chef du Nouvel Observateur et directrice adjointe de l’Express avant de fonder le site proche-orient.info. Spécialiste du Maghreb, du Proche et du Moyen-Orient depuis plus de trente ans, elle a publié six ouvrages...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Élisabeth Schemla
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Élisabeth Schemla a été rédactrice en chef du Nouvel Observateur et directrice adjointe de l’Express avant de fonder le site proche-orient.info. Spécialiste du Maghreb, du Proche et du Moyen-Orient depuis plus de trente ans, elle a publié six ouvrages...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'auteur Élisabeth Schemla dénonce la pénétration progressive de la France par l'islamisme et son prodigieux écho dans la "génération islam". Extrait de "Islam, l'épreuve française" (2/2).

Rien d’étonnant, exploitant ces failles, à ce que l’islam ait pris chez nombre de jeunes le relais de la République. A la devise Liberté Egalité Fraternité, qui réclame un effort permanent, répond, redoutable de simplicité et de paresseuse capacité mobilisatrice, Allah Akbar, Dieu est le plus grand. Le Coran enseigné par de piètres maîtres est présenté à ces jeunes – bien à tort – comme un livre autrement plus accessible et passionnant que les manuels scolaires, un objet intouchable de recettes millénaires régulant toute la vie qui se retient de mémoire, par une répétition obsédante, sans se penser et se discuter aussi par l’intelligence. La "nation" musulmane quant à elle apporte le réconfort d’une communauté qui abolit toutes les Génération islam : ces jeunes qui ont la rage 161 différences et transcende tous les États, pour peu que soit acceptée l’absolue soumission à Dieu. Une fraternité universelle. L’islam est un refuge, une réponse. Et un avenir.

Il l’est aussi pour des jeunes Français de plus vieille souche, plongés dans la même désorganisation de leur environnement et un identique désordre familial et intime. Selon le ministère de l’Intérieur et des Cultes, il y aurait 4000 conversions par an et 100 000 convertis aujourd’hui, soit plus du double qu’en 1986. Les organisations musulmanes affirment que ce serait 200 000. En vérité, on n’en sait rien puisque, en ce domaine aussi, les statistiques et les études scientifiques font défaut. Aucune classe sociale n’a l’apanage de la conversion : médecins, avocats, hommes d’affaires, cadres, employés deviennent aussi des fidèles des mosquées. Mais leur démarche est la plupart du temps d’ordre spirituel. Ils choisissent généralement le soufisme, contrairement aux jeunes des banlieues et quartiers pris en main par le wahhabo- salafisme, le Tabligh ou les Frères musulmans. Les témoignages parus dans Le Monde Magazine sous le titre "L’islam en France, itinéraires de convertis" expriment fort bien le parcours et l’état d’esprit de ces nouveaux croyants de vingt ans qui font de la surenchère identitaire, affichent tous les signes extérieurs – vêtements pour les deux sexes, barbe pour les garçons – et endossent avec une ardeur néophyte les modes de pensée clivants de leur religion d’adoption. Les idoles qui leur montrent la voie, rappeurs et sportifs, viennent des mêmes territoires. Contrairement à une idée reçue, on compte parmi eux autant de Noirs que de Blancs. Mais Akhenaton, soufiste comme Abd al Malik, revenu du radicalisme, ne donne évidemment pas le même exemple qu’un Nicolas Anelka ou un Franck Ribéry (qui a prénommé son fils Seif, "Glaive de l’islam"), deux sportifs chez qui religion et comportements douteux font bon ménage. Et puis, il y a les femmes, comme Mélanie Georgiades, catholique, nom de scène Diam’s, un talent formidable, une hargne douloureuse aux tripes, des trous noirs à l’âme. Elle s’est convertie à l’islam après avoir rencontré son mari. On l’a retrouvée sous un hidjab et elle s’est éloignée des planches comme si Satan lui brûlait les pieds. Du coup, la presse a craint pour les jeunes. "Si j’avais fini comme Amy Winehouse, est- ce qu’on aurait dit de moi ce qu’on a dit, d’être un danger pour les jeunes ? Prôner la paix, être quelqu’un de bon, vouloir une vie de famille. C’est ça le danger ? Finalement, je me suis dit que si ce sont ces destins “trash”- là qui les font rêver, je les laisse se “crasher” tout seuls. Moi ce n’est pas la fin que je rêve d’avoir… Je veux vous emmener sur les routes sinueuses que j’ai foulées, dans mes voyages au bout du monde mais aussi dans ce voyage au fond de mon coeur pour que vous compreniez ce qui m’a émue, ce qui m’a bouleversée, et qui m’a fait renaître." Ce born again est à la fois le signe de la réislamisation des musulmans et de l’islamisation des chrétiens.

La conversion elle- même est une formalité, d’une grande modernité à l’ère fast- food- zapping- Twitter. C’est aussi l’une des clés de son succès. Je me suis présentée dans une mosquée de Grenoble. En fait, une pièce faisant office de salle de prière au pied de l’escalier d’un petit immeuble du quartier Saint- Bruno. L’adjoint de l’imam nettoyait à grande eau le local pour les ablutions situé à l’arrière, dans une courette. Il m’a regardée arriver. Mon intention était d’engager une conversation et de rencontrer 1. Sur TF1, dans "7 à 8", Diam’s est apparue en niqab. Les vidéos de l’émission ont toutes été retirées du Web. Islam, l’épreuve française 164 l’imam. Il y a dix ans, il se serait méfié : une indic ? une provocatrice ? une flic ? une journaliste ? Là, pas du tout. Avant même que je n’ouvre la bouche, il m’a spontanément demandé si je venais pour me convertir : c’était sans aucun problème ! Délaissant un moment sa brosse, il m’explique qu’il faut « avoir la foi, commencer à lire le Coran, savoir et croire qu’il est la parole de Dieu révélée par lui, le Coran c’est un guide pour tout ». Après, pour être admise dans la oumma, la communauté, il faudra, devant deux témoins ou l’imam, prononcer la chahada. Il récite la phrase : "Ach- hadou an la ilaha illa Allah wa ach- hadou anna Mohamadane Rassouloulah." Traduction : "J’atteste qu’il n’y a de Dieu qu’Allah et j’atteste que Mahomet est son Messager." C’est tout ? "Oui, c’est tout, mais il faut travailler ta foi." Il m’a encouragée à revenir à l’heure de la prière où je pourrai m’installer dans la pièce réservée aux femmes. Deux heures après, je m’y suis retrouvée, seule.

A la fin du culte, sortant de la grande salle, un petit homme maigre d’une quarantaine d’années, bonnet sur la tête, un converti, s’est dirigé vers moi et m’a gentiment proposé d’aller prendre un café. Pierre - Jelel - vient de Marseille, de la délinquance, et il est passé par la case prison, haut lieu de la Génération islam et du recrutement des radicaux dont certains passeront au terrorisme. On sent qu’il a rompu toutes les amarres, qu’il n’a personne dans sa vie : "Je ne veux pas aller avec n’importe quelle femme, ce serait pécher, j’attends de trouver celle qu’Allah me destine." Il a rendez- vous avec sa solitude, tous les jours, dans cette brasserie ouverte au milieu d’un centre commercial. Là, il passe les heures entre deux prières à sa mosquée, car il n’en manque pas une. "J’étais mal barré. La foi, je l’ai acquise en taule et ça m’a sauvé. Allah m’a remis dans le droit chemin. Il y a des années, j’ai quitté Marseille pour venir ici, m’éloigner des mauvaises fréquentations, prendre un travail. Je suis dans le bâtiment et j’ai demandé à travailler dans l’équipe du matin pour pouvoir aller à toutes les prières à la mosquée à partir de midi. Les autres, je les fais sur le chantier, le patron est d’accord. Les cinq prières, c’est très, très important, ça vous structure, ça vous oblige à penser toute la journée au bien et au mal, et ça, ça vous préserve, ça vous rappelle à vos engagements." Il a du coup la mentalité sectaire du converti, il suit à la virgule son dogme, n’admettant même pas qu’on lui souhaite joyeux Noël. Mais les imams aumôniers de prison le savent : l’islam sauve quand même des voyous.

Où serait le problème d’une réislamisation et d’une islamisation dans le respect de la laïcité républicaine s’il n’y avait le flot de haine qui est déversé au sein de cette génération islam, souvent sans qu’elle en ait pleinement conscience ? Car nous ne sommes pas tout à fait au rassemblement de Taizé ! C’est là que le bât blesse, terriblement.

Extrait de "Islam, l'épreuve française" (Plon), 2013. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

05.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

06.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

07.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
c es c a
- 08/05/2013 - 00:31
hj
la france pays islamophobe
Pierre1961
- 07/05/2013 - 18:32
1
Да, да это слдедующий этап развитя цивилизации. Государство перекладывает на себя часть обязанностей населения. Вы знакомы со школьным образованием, метро, армией... Демократия устарела, как когда-то устарело самодержавие. Они уже не работают! Они не способны справляться со всем этим. Люди больше не могут контролировать все самостоятельно. Нужно часть обязанностей отдать государству. Это следующий этап развития.
Pierre1961
- 07/05/2013 - 18:29
Этот поворот уже навсегда.
Этот поворот уже навсегда. Западная цивилизация гибнет. Государство всегда ставило определенные "костыли", чтобы цивилизация смогла развиваться дальше. В 1991 году умерло последнее европейское государство, которое пыталось ставить эти "костыли". В 22 веке, бородатые европейцы будут поднимать руки в молитве и смотреть с надеждой небо, на падающие звезды. Будут загадывать желания в надежде на лучшую жизнь или предсказывать катаклизмы. А с этих падающих звезд на них будут смотреть японцы и тыкать пальцем в глупых индейцев, которые живут в резервациях. Чтобы победить ислам, нужен "костыль". Это скептическое отношение ко всему и образованное общество в целом. Это не христианство, которое есть деградация. Но это не будет сделано. Так как у вас очень слабые социальные лифты, расслоение общества на классы и подклассы, паразиты-капиталисты и не существует ограничение богатства и ограничения бедности. Общество от безысходности идут в религию и секты. Давно пора начать делать детей из пробирок, чтобы спасти демографию. Это следующий "костыль". Да, да это слдедующий этап развитя цивилизации.