En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Reuters
"Il déteste le grand capital, les requins de la finance et les fascistes auxquels il ressemble beaucoup"
Quand un animal chasse l’autre
Opération “Coup de balai” mélenchoniste : et maintenant voici le beauf de gauche !
Publié le 04 mai 2013
C’est une espèce promise à un bel avenir. Le 5 mai elle se réunira à la Bastille.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C’est une espèce promise à un bel avenir. Le 5 mai elle se réunira à la Bastille.

Vous vous souvenez du beauf de Cabu ? Il était con, français et fier de l’être, portait un maillot de corps et les jours quand il était d’humeur badine il prenait son fusil de chasse et tirait sur les "bronzés" et les "basanés" qui lui gâchaient le paysage… L’animal a disparu ou en tout cas, est en voie d’extinction.

Il a été remplacé par le beauf de gauche, une nouvelle espèce qui prolifère allègrement. Le beauf de gauche est con, de gauche et fier de l’être. Il est protégé, choyé par la belle gauche qu’il gène certes un peu par ses excès et sa vulgarité mais qui, pour rien au monde ne voudrait le voir s’éloigner d’elle. Il aime ou -croit aimer- les "bronzés" et les "basanés". Il déteste le grand capital, les requins de la finance et les fascistes auxquels il ressemble beaucoup (mais pour ne pas le voir il a cassé le miroir qui lui renvoyait cette déplaisante image).

Le beauf de gauche déteste les riches : il voudrait qu’ils deviennent pauvres ! Le beauf de gauche dresse le poing comme d’autres, ses cousins abhorrés, lèvent le bras. Le beauf de gauche a voté Hollande aux présidentielles : il s’est laissé envouter et gruger par la douce chanson du candidat socialiste qui déclarait la guerre à la finance et promettait de taxer à 75% les hauts revenus ! Le beauf de gauche est - c’est lui qui le dit - de gauche vraiment de gauche. Il veut "qu’ils s’en aillent tous", que les pourris et les voleurs soient balayés et que les délinquants financiers (les seuls qui l’intéressent) croupissent en prison. Marine Le Pen dit la même chose. Mais pour le beauf de gauche elle est le diable, incarne "les heures les plus sombres de notre histoire etc." alors que lui combat pour l’avenir radieux de l’humanité.

A l’appel de Jean-Luc Mélenchon, du PC et de quelques autres le beauf de gauche manifestera le 5 mai à la Bastille. Contre les salopards, contre le capitalisme bien-sûr mais surtout contre François Hollande pour lequel, séduit puis abandonné, il a voté. Car le beauf de gauche est un cocu ! Mais pas un cocu complaisant. Car il ne souhaite pas tenir la chandelle pendant que le social-traitre Hollande se livre à d’affreux ébats avec Mme Bettencourt. Le beauf de gauche est donc très en colère. Et comme il partage avec Nicolas Sarkozy une certaine aversion pour La princesse de Clèves il défilera avec une banderole empruntée  à une manif pro-mariage gay : "Hollande si tu recules, on t’enc…" ! Comme on le voit le beauf de gauche un homme. Un vrai. Pas une chochotte de droite ou de gauche BCBG.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
02.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
03.
L'association WWF accusée de stériliser des populations aux abords de parcs nationaux en Afrique et en Inde
04.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
05.
La droite s'insurge contre un nouveau clip raciste et haineux du rappeur Nick Conrad
06.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
07.
Plus on en sait et moins on en sait : le grand paradoxe de la science du XXIème siècle
01.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
06.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Européennes : François-Xavier Bellamy a exposé sa vision de l'Europe face à Nathalie Loiseau lors d'un débat organisé par l'Institut Montaigne
Commentaires (27)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
louis victor
- 05/05/2013 - 09:34
beauf de gauche
vous allez vous faire des amis! la vous y allez fort et direct,c est courageux.Melenchon serait au cote de hollande pour faire la meme politique si on lui avait donne la place qu il juge meriter.Il se fout du sort de ses suporters ,ils lui servent juste a se rendre important.
will.83
- 05/05/2013 - 09:05
Le bobo parisien de la gauche caviar
Aucune comparaison entre Georges MARCHAIS et Méchancon. Marchais lui vivait dans une cité du Val de Marne, reversait la plus grande partie de ses indemnités au parti communiste. Méchancon l'opportuniste, ex sénateur et ministre socialiste, lui vit dans un bel appartement des beaux quartiers parisiens avec 14000 euros par mois et résidence secondaire à la campagne. Alors rien d'étonnant à ce que les ouvriers et employés aient abandonné la gauche caviar pour voter au Front National.
alfredo6
- 05/05/2013 - 08:48
Pas mal
La comparaison avec le beauf de Cabu me convient parfaitement ...
Il va finir en animateur de radio crochet car il fait de l'audience à la télé, mais pas de votes ... c'est son gros problème.
Je prédis une nouvelle "gamelle" pour ce beauf, après l'élection présidentielle, la législative d'Hénin-Beaumont et "sa" manif du 5 mai.