En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

06.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

07.

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 23 min 5 sec
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 1 heure 10 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 2 heures 25 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 3 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 6 heures 25 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 7 heures 11 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 7 heures 28 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 7 heures 45 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 7 heures 47 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 7 heures 48 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 47 min 52 sec
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 1 heure 33 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 3 heures 28 sec
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 3 heures 19 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 6 heures 43 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 7 heures 22 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 7 heures 45 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 7 heures 46 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 7 heures 47 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L'habile stratégie de Xi Jinping pour placer la Chine au centre de l'échiquier mondial

il y a 7 heures 48 min
© Pixabay
Le Syndicat national des journalistes (SNJ) a apporté dimanche "son plus total soutien" au Syndicat de la Magistrature mis en cause pour son" mur des cons".
© Pixabay
Le Syndicat national des journalistes (SNJ) a apporté dimanche "son plus total soutien" au Syndicat de la Magistrature mis en cause pour son" mur des cons".
Editorial

"Je dois être un peu con" : lettre ouverte à Anthony Bellanger, premier secrétaire général du Syndicat National des Journalistes

Publié le 02 mai 2013
Le Syndicat national des journalistes (SNJ) a apporté dimanche "son plus total soutien" au Syndicat de la Magistrature mis en cause pour son" mur des cons".
Pierre Guyot est journaliste, producteur et réalisateur de documentaires. Il est l’un des fondateurs et actionnaires d’Atlantico.  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Guyot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Guyot est journaliste, producteur et réalisateur de documentaires. Il est l’un des fondateurs et actionnaires d’Atlantico.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Syndicat national des journalistes (SNJ) a apporté dimanche "son plus total soutien" au Syndicat de la Magistrature mis en cause pour son" mur des cons".

Monsieur Bellanger, je dois être un peu con.

C’est en tout cas ce que je ressens en lisant le communiqué du Syndicat National des Journalistes dont vous êtes le secrétaire général et dans lequel vous expliquez que votre organisation "s’élève contre le mauvais procès fait au Syndicat de la Magistrature" dans ce qu’il faut bien appeler désormais "l’affaire du mur des cons".

En effet, je ne comprends pas que le SNJ y dénonce "l’utilisation d’images volées dans un lieu privé, en l’occurence les locaux du SM" (Je cite votre communiqué à la lettre près et donc en respectant les fautes d’orthographe…)

Je crois que, comme vous, je conçois assez clairement le concept de "lieu privé".  Je tiens également à vous témoigner ici ma conviction qu’il est nécessaire de respecter le droit, et donc le droit syndical. Cependant, si vous recevez dans les locaux du SNJ de la rue du Louvre, Monsieur Bellanger, non pas un journaliste mais une équipe de trois personnes (un journaliste, un journaliste reporter d’images et un preneur de son) qui ne vous ont absolument pas dissimulé leur identité, que ces trois personnes vous ont informé être là pour réaliser un reportage et enregistrer une interview et que vous accueillez cette équipe de journalistes dans une pièce, ce lieu reste-t-il "privé" ?

De la même façon, votre concept "d’images volées" me turlupine. Lorsque l’une de ces personnes, que vous savez toutes les trois travailler pour la télévision, se met à tourner des images, sont-ce des images "volées" ? A vous lire, j’ai l’impression que ne seraient pas "volées" que les images qui seraient tournées avec votre autorisation expresse et de préférence avec de bonnes vieilles caméras d’épaule Bétacam, bien repérables et reconnaissables.

Je ne doute pas qu’avec vos nombreuses années de reportage d’investigation et de journalisme de terrain, vous savez aussi bien que moi, Monsieur Bellanger, qu’il est parfois nécessaire, pour faire correctement notre métier, de regarder dans d’autres directions que celle que nos interlocuteurs nous désignent et de montrer à nos lecteurs, auditeurs ou téléspectateurs d’autres tableaux que ceux, toujours joliment peints, qu’entreprises, partis politiques ou syndicats nous présentent de prime abord.

Je ne comprends pas non plus votre différence d’appréciation entre cette vidéo du "mur des cons" mise en ligne par Atlantico et les images "off " de Nicolas Sarkozy volées à la chaîne France 3 et révélées en 2008 par le site d’information Rue89.  Le non-lieu en faveur du site Rue89 vous avait inspiré l’année dernière un communiqué titré "victoire pour la liberté d’information".

Interrogé hier par notre consœur Camille Polloni du même site d’information Rue89, vous expliquez que la différence avec la vidéo d’Atlantico sur le "mur des cons" consiste en "un vrai travail de journaliste, avec une enquête derrière".

Là je deviens encore plus con : je ne vois pas où est "l’enquête journalistique" dans le fait de piquer des images à son employeur et de les filer à autre média pour que ce dernier les diffuse. (Remarquez en passant que jamais Atlantico n’a prétendu avoir réalisé une "enquête" en diffusant la vidéo du "mur des cons". Notre démarche a été de rendre public un document qui nous a été remis par un magistrat)

En préparant cet éditorial, Monsieur Bellanger, j’ai lu un article publié la semaine dernière,  qui s’interroge sur la déontologie et les conditions d’exercice de notre métier. Le papier exprime notamment le point de vue suivant : "Peut-on mettre en cause (…) des journalistes (qui ne sont pas au-dessus des lois par définition) quand ils ont révélé des informations d’intérêt public et seulement d’intérêt public ? Peut-on les accuser d'être des receleurs pour avoir simplement détenu les preuves de leurs informations ? Si la cour (…) devait répondre “oui” à ces deux questions, ce serait à l'évidence une défaite pour le journalisme."

Cette analyse que je soutiens pleinement devrait vous faire bondir, Monsieur Bellanger, puisqu’elle est en contradiction avec la charte de déontologie du SNJ qui précise qu’un journaliste "digne de ce nom proscrit tout moyen déloyal et vénal pour obtenir une information".

Mais je ne sais pas si vous allez vous fendre d’un communiqué de condamnation cette fois. Il est vrai que l’article est publié par Médiapart, qu’il concerne le procès fait à ce site d’information dans le cadre de son enquête sur l’affaire Bettencourt et qu’il est signé de notre confrère Fabrice Arfi… Je dois vraiment être un peu con.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

06.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

07.

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (62)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Sannicolao
- 06/05/2013 - 13:55
J'ai failli
Journaliste depuis 30 ans, non syndiqué, j'ai failli, une fois adhérer au SNJ. Réunion au siège du journal, débats, on me demande de prendre la parole, je le fais. Suggestion, applaudissements (d'une partie de la salle)... le DG arrive, explique que si on fait "ça" on est tous lourdés. Culotte baissée, suis reparti. Fini le SNJ (et les autres)...
Raymond
- 05/05/2013 - 11:32
C'est con!
apporter son soutien à au syndicat de la magistrature, c'est pour l'opinion publique, se mettre au même niveau que ces magistrats gauchiste et syndiqués. Ce niveau n'est pas très élevé et s'il faut désigner des CONS, pour moi, çà ne ait aucun doute, au SM je rajouterai le SNJ.
Je rajouterai que les adhérents du SNJ sont ridicules et mériteraient d'être sanctionnés pour leur manque de flair... Dans l'armée, çà doit exister, puni pour être trop con!
sergefabre
- 03/05/2013 - 16:06
M.Guyot, vous écrivez en
M.Guyot, vous écrivez en quelques lignes ce que pensent beaucoup de vos confrères... et qui me l'on dit : le SNJ est au journalisme ce que la Stasi était à la liberté de l'information dans la peu regrettée URSS. Des censeurs qui n'acceptent que les opinions conformes à la ligne dominante du parti (ou en l'occurrence ici du syndicat). Suivant que vous serez du bon côté ou pas...