En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

02.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

03.

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

04.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

05.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

06.

L’étrange pas de deux d’Emmanuel Macron avec le Hezbollah

07.

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

03.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

04.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

05.

Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique

06.

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

ça vient d'être publié
light > Media
Nouvelle équipe
Plusieurs départs au sein du magazine Paris Match dont Valérie Trierweiler
il y a 26 min 31 sec
pépites > Politique
Vice-présidente
Joe Biden choisit la sénatrice Kamala Harris comme colistière avant l’élection présidentielle face à Donald Trump
il y a 1 heure 36 min
décryptage > High-tech
Avenir

Comment empêcher la fuite des cerveaux français du numérique ?

il y a 5 heures 5 min
décryptage > Santé
Course contre la montre

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

il y a 5 heures 33 min
décryptage > International
Idéologie

Communisme revisité : ces nouveaux penseurs dont s’inspire Xi Jinping pour diriger la Chine d’une main de fer

il y a 5 heures 51 min
décryptage > International
En même temps à risque

L’étrange pas de deux d’Emmanuel Macron avec le Hezbollah

il y a 6 heures 16 min
pépites > Santé
CORONAVIRUS
Les chiffres qui inquiètent en Ile-de-France
il y a 1 jour 1 heure
pépites > Consommation
BILAN MITIGÉ
Soldes : un résultat décevant
il y a 1 jour 2 heures
pépites > Faits divers
VAL-DE-MARNE
Vincennes : deux morts dans un incendie
il y a 1 jour 2 heures
light > Loisirs
MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS
Elle se fait tatouer à 103 ans
il y a 1 jour 4 heures
pépites > Europe
Accident ferroviaire
Un train de passagers déraille en Ecosse, les autorités redoutent un lourd bilan
il y a 1 heure 11 min
pépite vidéo > International
Violence de la catastrophe
Les images de l’explosion à Beyrouth au ralenti
il y a 2 heures 27 min
décryptage > Société
Tout nouveau tout beau

Vous avez aimé le # "privilège blanc" ? Vous adorerez le # "privilège juif"

il y a 5 heures 25 min
décryptage > Science
Espace

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

il y a 5 heures 43 min
décryptage > Histoire
Atlantico Business

Les femmes qui ont changé le monde et le cours de l’Histoire. Aujourd’hui, Mata Hari : du mouvement Metoo au Bureau des Légendes

il y a 6 heures 3 min
décryptage > Société
Protection contre le virus

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

il y a 6 heures 26 min
décryptage > Société
Des mots qui viennent d’ailleurs

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

il y a 1 jour 1 heure
pépites > France
DÉJÀ !
Les vendanges débutent avec plusieurs semaines d'avance
il y a 1 jour 2 heures
light > France
AÏE
Méditerranée : un poisson mord les mollets des vacanciers
il y a 1 jour 4 heures
pépites > Santé
VRAIMENT ?
Selon Poutine, la Russie aurait développé le "premier vaccin" contre le coronavirus
il y a 1 jour 4 heures
Lamarck devant le minaret de la mosquée de Paris.
Lamarck devant le minaret de la mosquée de Paris.
Liberté religieuse

Laïcité : le contresens de la société française

Publié le 05 avril 2011
Alors que le débat sur la laïcité fait rage, il convient de sortir des idées reçues : le respect de la laïcité n'empêche pas la manifestation publique de convictions religieuses.
Béatrice Durand
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Béatrice Durand est enseignante et écrivain.Elle vit depuis 1990 à Berlin et possède la double nationalité française et allemande.Elle est notamment l’auteur d’ un essai sur le quotidien allemand, Cousins par alliance. Les Allemands en notre miroir ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que le débat sur la laïcité fait rage, il convient de sortir des idées reçues : le respect de la laïcité n'empêche pas la manifestation publique de convictions religieuses.

Les commentaires indignés suscités par les prières de rue l'avaient déjà montrés. Le débat actuel l'illustre à nouveau : toute la société française commet un contresens à propos de la définition de la laïcité. On croit savoir que toute manifestation religieuse dans la sphère publique est une entorse à la laïcité, car la laïcité enjoindrait de cantonner les pratiques et les signes religieux à la sphère privée.

L’expression publique des convictions est pourtant un élément essentiel de la liberté de conscience, telle qu’elle est définie par la Déclaration des Droits de l’homme et du citoyen. Or on fait comme si c’était la visibilité de cette manifestation à contenu religieux qui était en elle-même répréhensible.

Ce que montre l'exemple des prières de rue

Si c’était le cas, il faudrait interdire aussi les pèlerinages et les processions, et tout rassemblement à thème religieux. Et, tant qu’on y est, tout rassemblement dans lequel s’expriment des « convictions », quelles qu’elles soient. Adieu manifs, sit-in divers et variés, Christopher Street Day Parade, randonnées de rollers, raves, concerts pop…

Tout rassemblement dans l’espace public est soumis à réglementation et donc susceptible d’être interdit ou limité. Mais pas parce qu’il est religieux. Dans le cas des prières de rue, par exemple, ce qui pose problème est simplement le fait que ces prières troublent l’ordre public, seule limite reconnue par la loi à la manifestation publique des convictions et à l’exercice des cultes. S’il y a lieu de les interdire – ou de les réglementer ou de faire en sorte qu’elles ne soient plus nécessaires parce que les musulmans auraient suffisamment de lieux de prière adaptés – c’est donc parce qu’elles bloquent la rue, ce qui limite la jouissance de l’espace commun pour les autres usagers.

Tout se passe comme si la société française définissait la laïcité par l’invisibilité des religions et faisait de toute pratique ou signe d’appartenance « visible » le critère d’une entorse à la laïcité. C’est un critère absurde. Et c’est toute une société, ses politiques, ses intellectuels, son opinion publique qui se trompent.

But de la laïcité : permettre le pluralisme religieux de la société

L’erreur est juridique, car aucune loi en France n’interdit de « manifester publiquement ses convictions » ou de pratiquer une religion de manière visible. La laïcité, c’est la neutralité de l’État en matière religieuse, pas le bannissement des religions de l’espace commun. La définition implicite de la laïcité dans laquelle communie, à tort, toute la société, étend abusivement aux individus et à la société une exigence de neutralité qui ne s’applique qu’à l’État.

L’erreur est aussi historique, car la laïcité n’a pas été instaurée pour obliger les religions à se cacher, mais pour permettre le pluralisme religieux de la société. Faire de la religion une affaire privée signifie qu’on est libre de penser et de croire ce qu’on veut, mais pas qu’on doive cacher ses convictions.

La définition implicite de la laïcité qui sous-tend les actuels débats français – et qui menace de servir de point de départ au fameux débat dont on nous menace – est un contresens fatal. Fatal, parce que si on la définit par ce critère imbécile de « l’invisibilité », la laïcité est irréalisable.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Candide2
- 07/04/2011 - 18:51
révisez votre histoire!
« But de la laïcité : permettre le pluralisme religieux de la société »
Je ne sais pas ce que vous enseignez, mais certainement pas l’histoire !
La laïcité c’est éviter les guerres de religions et en finir avec l’irrationnel enseigné par les sectes de croyants.(Jules Ferry et Paul Bert).
En 1905, le pluralisme religieux, c’était l’église catholique point. Et vous parlez de critères imbéciles !
ddlinotte
- 06/04/2011 - 09:39
Démago
Il faudrait peut être que mme DURAND vienne revivre en France quelque temps pour pouvoir juger. Et on en reparlera ensuite.
NOVY12
- 05/04/2011 - 18:03
Certains ne veulent pas comprendre...
que les Français ne veulent pas l'instauration de la charia !!
Et ils l'a voient arriver gros comme une maison avec le voile, le hallal,
l'éducation physique pour les filles, les piscines, les médecins hommes, etc..etc..