En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"

02.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

05.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

06.

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

07.

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Culture
Enchères
Une oeuvre de Banksy parodiant Monet a été vendue 8,5 millions d'euros chez Sotheby's à Londres
il y a 13 heures 41 min
pépites > Santé
46 millions de personnes concernées
Covid-19 : Jean Castex annonce l'instauration du couvre-feu pour 38 nouveaux départements et la Polynésie dès samedi
il y a 14 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Man Ray et la mode" : quand un photographe surréaliste magnifie les femmes... Une exposition d'une suprême élégance

il y a 15 heures 43 min
pépites > International
Réformes attendues
Liban : Saad Hariri a été officiellement désigné Premier ministre
il y a 17 heures 14 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche
il y a 18 heures 38 min
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 20 heures 36 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 21 heures 12 min
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 22 heures 47 sec
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 23 heures 21 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 23 heures 45 min
pépites > Politique
Calendrier électoral
François Bayrou, haut-commissaire au Plan, est favorable à un report des élections régionales
il y a 14 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Féministe pour Homme" de Noémie de Lattre : rira bien qui rira la dernière

il y a 15 heures 21 min
pépites > International
Tensions
Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"
il y a 16 heures 46 min
pépite vidéo > Politique
Idéologie
Jean-Michel Blanquer : "Ce qu'on appelle l'islamo-gauchisme fait des ravages"
il y a 18 heures 3 min
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 20 heures 20 min
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 21 heures 1 min
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 21 heures 21 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 22 heures 44 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 23 heures 40 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 23 heures 49 min
© Reuters
La mission interministérielle de lutte contre les sectes alerte sur la montée de pseudo organismes de formation professionnelle.
© Reuters
La mission interministérielle de lutte contre les sectes alerte sur la montée de pseudo organismes de formation professionnelle.
Don't be evil

Et la crise n’est pas perdue pour tout le monde... Nouveaux groupes et recrutement en hausse, les sectes en pleine croissance

Publié le 29 avril 2013
Profitant de la crise et de son lot de chômeurs, les organes à tendances sectaires recrutent, notamment sous couvert de formations professionnelles.
Georges Fenech
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Georges Fenech était député de la 11ème circonscription du Rhône et ancien juge d'instruction du procès lyonnais de l'Eglise de scientologie.Il est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Face aux sectes : Politique, Justice, Etat" (1999)...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Profitant de la crise et de son lot de chômeurs, les organes à tendances sectaires recrutent, notamment sous couvert de formations professionnelles.

Atlantico : Dans son rapport annuel, la mission interministérielle de lutte contre les sectes alerte sur la montée de pseudo organismes de formation professionnelle sous l’emprise de mouvements sectaires. Ces organismes profitent-ils de la crise pour prospérer ?

Georges Fenech : Le développement de formations professionnelles infiltrées par des mouvements sectaires n’est pas lié à la crise économique. C’est  un phénomène que l’on observe depuis plusieurs années. Les recherches approfondies que nous avons mené à la Miviludes (Mission interministérielle de lutte contre les sectes) du temps où j’en étais le président (de 2008 à 2012) avait révélé que sur 60 000 organismes de formation professionnelle présent en France, au moins 1 500 organisations étaient en réalité des organes à dérives sectaires, ce qui représente un volume considérable.

Ce constat nous avait amené à signer un partenariat avec Pôle Emploi pour lutter contre la prolifération de ce phénomène. Nous avons formé le personnel de Pôle emploi ainsi que les inspecteurs du travail à être vigilants et les avons sensibilisés au problème sectaire. On peut penser, compte tenu du nombre de chômeurs qui s’accroît  et des plans de reconversion qui nécessitent des formations, qu’il y a de fait plus de probabilité de rencontrer un organisme sectaire.

Quelles sont les cibles de ces mouvements ? Ont-ils adapté leurs méthodes ?

Les organes sectaires se développent sous couvert de formations professionnelles proposant des séances de coaching, des séminaires et des stages visant à accroître ses capacités. Il n’y a pas de profils visés en particulier. Par exemple, les entreprises qui envoient leur salariés pour améliorer leur performances professionnelles peuvent se retrouver confrontées à des organismes sectaires. Dans ce cas, les sectes ciblent d’avantage les profils de cadres ou de personnes qui jouissent d’un pouvoir d’achat élevé.

En effet, les profils de cadre sont régulièrement intéressés par des séminaires ayant des thématiques qui tournent autour du développement de soi et de l'amélioration de ses performances. C’est un marché très lucratif et incontournable pour les sectes ; sans oublier que c’est un moyen de recrutement privilégié pour acquérir de nouveaux adeptes.

Les méthodes utilisées se manifestent de différentes manières. Par exemple, à l’issue des stages de perfectionnement, les organisateurs proposent des offres alternatives qui comprennent des soins, des manuels concernant des modes de vies plus en rapport avec la nature, tout ce qui en apparence n’est pas dangereux mais qui peut le devenir, en particulier à travers l’emprise mentale et financière. Ces formations s’accompagnent également de ventes de toutes sortes de produits comme des DVD ou des brochures, qui constituent dans de nombreux cas le premier contact de l’individu avec la secte. Les sectes proposent également des formations avec l’obtention de diplômes qui n’ont en réalité aucune valeur officielle. Nous avons par exemple rencontré des organismes de formation en « biomagnétisme » à Paris, qui ont été aussitôt suspendus sous notre initiative par la mairie. Ces formations étaient en réalité de type crapuleuses et charlatanesques.

La lutte contre ces organismes s'est-elle complexifiée ?

C’est au moment de la déclaration de l’organisme à la chambre de Commerce, à la Mairie, ou à la région, que les services administratifs opèrent les contrôles approfondis, en particulier en ce qui concerne les formations professionnelles. Il faut vérifier le contenu de cette formation mais aussi le profil des intervenants sans oublier leur diplôme. Enfin, le ministère du Travail répertorie depuis 2009 sur son portail Internet l’ensemble des organismes qui ont obtenu de la préfecture l’autorisation d’exercer une activité. Ces activités sont donc désormais soumises à un contrôle strict de la part des pouvoirs publics.

La lutte contre ces organismes sectaires est un travail quotidien et difficile car les sectes sont des structures mobiles, mouvantes et qui renaissent  sous de nouvelles appellations. La vigilance doit-être permanente et très ciblées. Il appartient à toutes les structures administratives décentralisées d’effectuer des contrôles.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
cpamoi
- 01/05/2013 - 16:10
Fenech n'a rien a faire dans une démocratie.
Ce type a fait son beurre sur la scientologie à laquelle il devrait rétrocéder une partie de ses revenus ! La preuve sur le CV affiché en haut de la page ! Comme tout politicard en mal d'argent il fantasme la menace dite sectaire, terrifie le petit peuple, pour se mousser et empocher au passage.

Il avait promis une invasion à Bugarach pour la fin du monde. Mobilisation colossale de moyens. Résultat : pas un chat. Encore lui qui proposait que le refus de vaccination soit condamné de « six mois d’emprisonnement et de 3 750 euros d’amende ». Lui qui a organisé des descentes de gendarmes dans des groupes écolos...

Encore lui qui clamait que 60 000 à 80 000 enfants étaient l'objet de menaces sectaires... résultat après une commission d'enquête qu'il présida lui-même : 8 cas recensés, à grande peine ! On se moque de qui ? Il serait intéressant de savoir pour qui roule ce bonhomme.
Satan
- 01/05/2013 - 13:13
Jésus! Jésus! Jésus!
Vive le capitalisme!
mariecl29
- 30/04/2013 - 16:49
Au secours,la France est envahie par les sectes !
Au secours,la France est envahie par les "sectes"!
Elles sont partout:dans les entreprises,dans les écoles,les hôpitaux,dans les villes et les campagnes!
Les Français sont tous des victimes potentielles d'un gourou qui veut leur laver le cerveau !
On abuse de leur faiblesse,ils sont victimes de "manipulation mentale" ou "sujétion psychologique"!
Pauvres Français !
Décidément,pour M.Fenech,ils sont des êtres bien plus fragiles que les Anglais,les Allemands,les Espagnols etc
Mais quel gourou a manipulé M.Fenech pour qu'à son tour il manipule et déplace à Bugarach les médias de toute la planète avec ses élucubrations de "sectes apocalyptiques" et de suicides collectifs?

Communiqué de presse du Centre d'Information et de Conseil des Nouvelles Spiritualités (CICNS)
Le retour de la menace tentaculaire ; épisode 9 du feuilleton de la MIVILUDES
http://www.sectes-infos.net/communiques_presse_229_MIVILUDES_rapport_2012_menace_tentaculaire.htm