En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

02.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

05.

Une montre en acier adjugée à 28 millions d’euros, c’est extravagant, mais n’est-ce pas indécent ?

06.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

07.

Fac de Jussieu : une conférence sur le terrorisme interdite par des terroristes d'un nouveau genre !

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

ça vient d'être publié
light > Justice
Témoignages
Affaire Epstein : un appel à témoins international a été lancé afin de retrouver d'éventuelles victimes
il y a 6 heures 10 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Projet d'attentat contre Emmanuel Macron : arrestation de deux nouveaux suspects liés à l'ultra-droite
il y a 7 heures 8 min
pépites > Environnement
Tri des déchêts
La décharge géante chinoise de Xi'an atteint déjà ses limites avec 25 ans d'avance
il y a 7 heures 58 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 14 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlantico Culture

"Le Mur des cons, le vrai pouvoir des juges" de Philippe Bilger : les dérives de la justice dénoncées dans un essai revigorant

il y a 10 heures 14 min
pépite vidéo > Terrorisme
Coopération internationale
La Turquie poursuit sa politique d'expulsions de djihadistes
il y a 12 heures 27 min
décryptage > Politique
Sondages

Cette volatilité croissante de l'électorat qui renforce le risque de crise sociale

il y a 14 heures 7 min
décryptage > Education
Comme les chemises brunes…

Fac de Jussieu : une conférence sur le terrorisme interdite par des terroristes d'un nouveau genre !

il y a 14 heures 53 min
décryptage > Media
France Télévisions

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

il y a 15 heures 25 min
décryptage > High-tech
Maîtres des données personnelles

Ce que Margrethe Vestager ne semble pas comprendre à la phase 2 de la conquête du monde par les GAFAM

il y a 16 heures 5 min
pépites > Justice
Derniers mystères
Chokri Wakrim, témoin-clé dans l'affaire Benalla, pourrait livrer des informations sur un deuxième coffre-fort et souhaiterait être entendu par la justice
il y a 6 heures 39 min
pépite vidéo > Europe
Patience
Venise : les digues pour protéger la ville ne seront pas opérationnelles avant 2021
il y a 7 heures 34 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Éclatement des positions kurdes en Syrie : une aubaine pour l’État islamique ?
il y a 8 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La famille Ortiz" de jean-Philippe Daguerre : ce n’est pas un beau roman, mais c’est une belle histoire !

il y a 10 heures 5 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Mars regarde la Terre et quand les stylos écrivent l’heure : c’est l’actualité des montres aux premières neiges
il y a 12 heures 6 min
pépites > Social
Montoir-de-Bretagne
Les Gilets jaunes ont bloqué brièvement une usine chimique classée Seveso en Loire-Atlantique
il y a 13 heures 13 min
décryptage > Sport
Euro 2020

France - Moldavie : Olivier Giroud se rapproche du record de buts de Michel Platini... ou pas

il y a 14 heures 31 min
décryptage > Science
Espace

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

il y a 15 heures 11 min
décryptage > Société
"Arabe de service", "nègre de maison" et autres joyeusetés

Pourquoi les militants qui traitent leurs adversaires issus de minorités de "native informant" ne sont ni démocrates, ni républicains

il y a 15 heures 51 min
décryptage > Social
Mesures fortes ?

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

il y a 16 heures 20 min
© Reuters
Des populations bouddhistes mènent des actions violentes contre d'autres confessions.
© Reuters
Des populations bouddhistes mènent des actions violentes contre d'autres confessions.
Bouddha Bar(re) à mine

Le grand malentendu : de la Birmanie au Sri Lanka, qui a dit que les bouddhistes étaient pacifiques ?

Publié le 23 avril 2013
Birmanie, Sri Lanka, Thaïlande. Dans tous ces pays, des populations bouddhistes mènent des actions particulièrement violentes contre d'autres confessions.
Raphaël Liogier est sociologue et philosophe. Il est professeur des universités à l'Institut d'Études Politiques d'Aix-en-Provence et dirige l'Observatoire du religieux. Il a notamment publié : Le Mythe de l'islamisation, essai sur une obsession...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Raphaël Liogier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Raphaël Liogier est sociologue et philosophe. Il est professeur des universités à l'Institut d'Études Politiques d'Aix-en-Provence et dirige l'Observatoire du religieux. Il a notamment publié : Le Mythe de l'islamisation, essai sur une obsession...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Birmanie, Sri Lanka, Thaïlande. Dans tous ces pays, des populations bouddhistes mènent des actions particulièrement violentes contre d'autres confessions.

Atlantico : Des violences secouent la Birmanie, le Sri Lanka ou encore la Thaïlande. Les populations bouddhistes y mènent de véritables campagnes contre les autres minorités. Comment expliquer ces foyers de violence bouddhiste ?

Raphaël Liogier : Le phénomène nouveau, en particulier en Birmanie et au Sri Lanka, c'est le rapport à l'islam. Il y avait déjà des violences interconfessionelles, depuis longtemps, mais elles visaient, notamment au Sri Lanka, les hindouistes. Aujourd'hui, nous sommes confrontés à ce mythe de l'islamisme mondial, force décentralisée, qui mettrait en péril les identités nationales, dans le cas de l'Europe, mais aussi les identités religieuses ailleurs dans le monde. L'identité nationale, dans ces pays, est assez fragile. Elle s'est construite historiquement sur la religion.

Il n'est pas fréquent que des violences soient justifiées par le bouddhisme, mais cela a existé au cours de l'histoire. Un bon exemple est celui du moine zen japonais, extrêmement célèbre, Yasutani. Dans ses sermons, il justifiait l'attitude des kamikazes japonais lors de la Seconde Guerre mondiale. Il expliquait le suicide de ces gens au nom du grand Japon, expression de la vacuité bouddhiste.

D'un point de vue systémique, plus collectif, sur le plan politique, vous avez des régimes comme celui de la féodalité tibétaine, dans certaines conditions, qui a été extrêmement dur et inégalitaire. Une caste de moines et de lamas y dominait une population qui était forcée de les nourrir. Il ne s'agit pas de violences individuelles mais d'un système profondément injuste. Le bouddhisme est aussi marqué par ce type de périodes.

D'où vient, dès lors, cette image pacifique développée dans l'inconscient collectif occidental lorsque l'on évoque cette religion ?

Le passage par ce type de violences est propre à toutes les religions : c'est aussi valable dans l'histoire de l'islam. L'une ces caractéristiques des premiers temps de l'islam est la mise en place d'un système où chrétiens, juifs et musulmans coexistaient dans une même société. La première société considérée comme idéale, à Medine, constituée par le prophète Mohammed, voyait se rencontrer une multitude d'individus différents culturellement qui n'adhéraient pas tous à l'islam.

Dans l'histoire des bouddhismes, on trouve le même type d'histoire politique. Il y a eu un empereur en Inde, Ashoka, qui a mis en place au IIIème siècle avant Jésus-Christ ce que l'on considère comme l'un des premiers systèmes laïques. On y tolérait les différences religieuses et culturelles dans un même espace politique et juridique. La légende le décrit comme un combattant sanguinaire, dans les premiers temps de sa vie, qui se serait par la suite convertit au bouddhisme, optant pour une plus grande tolérance et une société dotée d'une grande tolérance et d'une grande redistribution sociale. Ce système se serait effondré du fait de l'inadaptation de ce modèle aux réalités de cette époque.

Le bouddhisme est donc bien, fondamentalement, une religion de non-violence ?

La notion de non-violence n'est pas propre au bouddhisme. Elle a été reprise assez récemment par différents activistes, comme le Dalaï Lama et d'autres activistes qui se sont manifestés un peu partout en Asie : Vietnam, Inde, Thaïlande ...

On retrouve beaucoup de ces personnalités au sein de l'INEB (International Network of Engaged Bouddhists) qui ont fait une interprétation du bouddhisme à travers le concept de non-violence. Ils en font une forme d'humanisme social, écologiste et engagé selon un concept rejetant la violence.

Dans le contexte extrême oriental, ce concept de non-violence est issu de l'hindouisme. Il est directement tiré du jainisme, courant dont faisait partie Gandhi. Pour eux, il faut éviter d'interrompre l'existence d'autrui. Cela va jusqu'à préserver le devenir de la moindre forme de vie, de la fourmi à la plante. En suivant cette perspective, il est donc évident que toute violence envers un autre peuple est inenvisageable.

Ces notions trouvent-elles leurs sources dans les textes originels du bouddhisme ?

Pas vraiment. On trouve une notion similaire, plus dépendante de ce que l'on appelle le karma. Dans cette vision du bouddhisme, nous sommes tous interdépendants. Chaque cause produit des effets. Ce que l'on fait a toujours un impact sur autrui. Si je fais quelque chose de négatif à autrui, cela peut avoir un impact négatif sur l'ensemble du monde.

Ce qui compte dans le bouddhisme, c'est l'intention. Si je décide d'être clairement non-violent et de ne pas réagir à une situation, je risque de provoquer des violences à un autre niveau de par mon attentisme. Le bouddhisme condamne cette attitude. Le Dalaï Lama a tenté d'appliquer cette idée à la lettre : il faut parfois agir. Le bien d'autrui et son éveil sont directement liés dans la poursuite d'une réduction des souffrances globales.

Dans cette interprétation du bouddhisme, la violence peut aussi être un moyen d'atteindre l'éveil. C'est le cas des samuraï : ils étaient bouddhistes, tout en développant une violence extrême. Pour eux, pourtant, il ne s'agissait pas de violence mais d'une quête d'une meilleure conscience. Le principe est le même que pour certaines expressions violentes du communisme, qui espérait y trouver une étape vers une société meilleure.

Ces logiques peuvent-elles justifier les violences qui secouent actuellement la Birmanie ou le Sri Lanka ?

En Asie du sud-est, le nationalisme s'est largement construit sur le rapport au bouddhisme. Certains régimes, extrêmement durs, se sont appuyés sur le clergé bouddhiste. Ca a été longtemps le cas en Birmanie.

Les événements actuels montrent surtout que ce n'est pas une question de bouddhistes ou non bouddhistes. Le problème relève surtout d'une instabilité identitaire dans toute la sous-région. Ce qui est inquiétant, c'est l'émergence d'un pan-nationalisme à l'échelle de toute cette partie de l'Asie, qui se tourne directement contre un islam qui devient le prétexte du sentiment d'insécurité identitaire et le moteur de violences interconfessionnelles graves.

C'est une bonne leçon pour nous qui imaginons les bouddhistes comme des surfeurs végétariens...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

02.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

05.

Une montre en acier adjugée à 28 millions d’euros, c’est extravagant, mais n’est-ce pas indécent ?

06.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

07.

Fac de Jussieu : une conférence sur le terrorisme interdite par des terroristes d'un nouveau genre !

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
SteakKnife
- 24/04/2013 - 11:55
@casanova
Jesus a chassé les marchands du temple en effet, et si j'étais aveuglé par la mauvaise foi comme vous, j'en déduirais que tous les chrétiens en tout temps et en tous lieux sont violents par nature.
casanova
- 23/04/2013 - 23:22
@ Thomas 13
Raphaël Liogier est celui qui a aussi écrit :
"L'islamisation de la France est un mythe" ....LOL !
Thomas13
- 23/04/2013 - 23:16
La conclusion ...
... est vraiment c...