En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

02.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

03.

Elle est réservée aux "femmes, meufs, gouines, personnes trans, intersexes, non binaires"

04.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

05.

Comment la méritocratie a transformé nos vies en une (pénible) compétition sans fin

06.

Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène

07.

Google affirme avoir atteint la "suprématie quantique"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

ça vient d'être publié
décryptage > France
Bonnes feuilles

Les aléas financiers : l'épée de Damoclès au-dessus des agriculteurs

il y a 4 min 16 sec
décryptage > Education
Plus vert que ça tu meurs

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

il y a 14 min 25 sec
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Les quatre coins du cœur" : un roman "inédit" de Françoise Sagan, publié aux éditions Plon

il y a 31 min 28 sec
décryptage > Social
Manifestation

Acte 45 des Gilets jaunes : ni retour en force ni convergence des luttes

il y a 1 heure 3 min
pépites > Social
Maintien de l'ordre
Incidents en marge de la Marche pour le climat : la préfecture estime avoir "maîtrisé" la situation
il y a 13 heures 19 min
pépites > High-tech
Révolution
Google affirme avoir atteint la "suprématie quantique"
il y a 15 heures 42 min
light > Insolite
"La vérité est ailleurs"
Echec de l'invasion de la zone 51
il y a 16 heures 34 min
light > Sport
Débuts prometteurs
Coupe du monde de rugby au Japon : première victoire pour le XV de France face à l'Argentine (23-21)
il y a 18 heures 41 min
décryptage > Société
"The Meritocracry Trap"

How meritocracy changed our lives into an endless competition

il y a 20 heures 56 min
décryptage > Finance
Bonnes feuilles

Etat omnipotent, gabegie budgétaire, complexité administrative, idéologie : les fléaux qui expliquent la manie des impôts en France

il y a 22 heures 19 min
décryptage > Finance
Bonnes feuilles

L'opacité de l'utilisation des deniers publics : un véritable fléau français

il y a 8 min 34 sec
décryptage > Société
Etat nounou, Papa Macron

Enfance : ces autres besoins nettement plus urgents que d'accompagner les parents pendant les 1000 premiers jours de leurs bébés

il y a 26 min 3 sec
décryptage > Economie
Etat des lieux

A la suite de politiques de Quantitative Easing, l'ensemble des banques centrales du monde se trouvent dans un corner

il y a 46 min 42 sec
pépite vidéo > Culture
Emotion
Le coq de Notre-Dame de Paris est exposé pour les Journées du patrimoine
il y a 12 heures 43 min
pépite vidéo > Social
Infiltration
Les images de la Marche pour le climat perturbée par les black blocs
il y a 13 heures 48 min
pépite vidéo > International
Bruit des bottes
Les Etats-Unis vont envoyer des renforts militaires dans le Golfe après les attaques en Arabie saoudite
il y a 16 heures 14 min
pépite vidéo > Media
Rivalité
Valérie Trierweiler confirme que Ségolène Royal avait exigé son départ de la rédaction de "Paris Match"
il y a 17 heures 28 min
pépites > Social
Mobilisation
Gilets jaunes : 163 interpellations à Paris, des black blocs ont perturbé la manifestation pour le climat
il y a 19 heures 52 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Les défis de l'Eglise face à la mutation de la société française

il y a 22 heures 17 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Cette accumulation de tâches qui poussent à bout nos agriculteurs

il y a 22 heures 24 min
© Reuters
Un tiers des Français se dit excité à l'idée "d'observer des gens en plein ébat sexuel".
© Reuters
Un tiers des Français se dit excité à l'idée "d'observer des gens en plein ébat sexuel".
Débauchés

Ce que révèlent les fantasmes des Français

Publié le 23 avril 2013
Le dernier sondage "Sexe 2.0" de l'Ifop sur les fantasmes des Français a rendu des conclusions étonnantes : les Français seraient de plus en plus exhibitionnistes et voyeurs.
Jean-Roger Dintrans est psychiatre et sexologue, chargé de cours à Paris V et à Paris VII.François Kraus est directeur d'études du département Opinion et Stratégies d'Entreprise à l'Ifop.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Roger Dintrans et François Kraus
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Roger Dintrans est psychiatre et sexologue, chargé de cours à Paris V et à Paris VII.François Kraus est directeur d'études du département Opinion et Stratégies d'Entreprise à l'Ifop.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le dernier sondage "Sexe 2.0" de l'Ifop sur les fantasmes des Français a rendu des conclusions étonnantes : les Français seraient de plus en plus exhibitionnistes et voyeurs.

Permettant de satisfaire sa libido ou d’entretenir les liens affectifs au sein du couple, les expériences sexuelles virtuelles viennent peu à peu enrichir le répertoire sexuel des Français. Certes, ces jeux sexuels virtuels restent des formes minoritaires de la sexualité. Mais le désir des gens, et notamment des jeunes, d'expérimenter des choses nouvelles, susceptibles de rompre avec la relative banalité de leur vie sexuelle, en font une source de créativité et de diversification de la sexualité. Ainsi, ces outils technologiques participent, au même titre que les sextoys ou d’autres pratiques sexuelles dites « rares » ou « transgressives », au développement d’une vie érotique plus variée. Plus largement, on note que l’intégration de ces nouvelles technologies dans la sexualité tend à inverser le mouvement de dissimulation de l’activité sexuelle et d’intériorisation des pulsions induit par le processus historique de civilisation. Car en garantissant aux gens un total anonymat tout en leur permettant d’élargir leurs choix de partenaires potentiels, Internet constitue un terrain idéal pour accomplir des fantasmes voyeuristes ou exhibitionnistes que l’on ne pouvait pas assouvir dans la vie réelle. L’engouement pour des sites spécialisés comme les sites de sexcam tient donc au fait qu’ils permettent aux adeptes de ce genre de pratiques d’assouvir des pulsions difficiles à réaliser dans la « réalité ».

Près d’un Français sur trois (31%) admet être excité à l’idée d’observer des gens en train de se livrer à des jeux ou à des ébats sexuels et près d’un sur cinq (19%) voit son désir attisé par l’idée de se faire surprendre en train de faire l’amour. Le potentiel d'excitation de ce genre de situations est donc loin d’être négligeable même si, dans la vie réelle, rares sont ceux qui assouvissent ce type de fantasmes. 

Si plus d’un Français sur deux (54%) a déjà surpris des gens en train de se livrer à des jeux ou à des ébats sexuels en plein air ou dans des lieux publics, seule une proportion marginale (3%) admet en avoir épié de manière délibérée. De même, si plus des trois quarts des Français (76%) se sont déjà livrés à des ébats sexuels en plein air ou dans des lieux publics et un peu plus d’un sur dix (13%) se sont déjà fait surprendre à cette occasion, rares sont ceux qui se sont faits surprendre volontairement (à peine 1,5%).

Consistant à échanger par voie électronique des messages, photos ou vidéos à caractère sexuel, le « sexting » est ainsi une pratique particulièrement répandue chez les jeunes de moins de 25 ans : plus du tiers (35%) a déjà reçu des photos ou des vidéos d'autrui nu ou dénudé et un quart d’entre eux (25%) a déjà envoyé des photos ou des vidéos d’eux nus ou dénudés, sachant qu’ils sont aussi nombreux à avoir sollicité (26%) ou avoir été sollicités (26%) pour envoyer des photos ou des vidéos intimes.

Vidéo X amateur destinée à un usage privé, la sextape est une pratique plus limitée si l’on en juge la proportion de jeunes ayant déjà cherché à mettre un peu de piment dans leur vie de couple en filmant leurs ébats avec leur partenaire (11%). Elle n’en reste pas moins un fantasme appartenant au domaine du réalisable pour quatre jeunes sur dix (40%).

La disposition des Français à faire l’amour virtuellement via une webcam est de plus en plus forte – 22% des Français pourraient se livrer à une telle expérience, contre 17% en 2009 – mais elle reste, dans les faits, une pratique encore limitée dans l’ensemble de la population (8% contre 6% en 2009). En revanche, elle se développe fortement chez les jeunes : la proportion de jeunes de moins de 25 ans s’y étant déjà adonnés a doublé en 4 ans, passant de 9% en 2009 à 16% en 2013. Au total, plus d’un jeune sur trois (35%) s’est donc déjà livré ou déclare qu’il pourrait se livrer un jour à ce type d’expérience.

On observe d’ailleurs le même niveau de pratique pour les jeux réalisés via une messagerie instantanée : 17% des jeunes se sont déjà livrés à des jeux sexuels sur un outil de type Skype ou MSN et près du double (36%) pourraient le faire. Le téléphone est quant à lui un outil un peu moins prisé pour ce type de jeux, que ce soit vocalement (13%) ou via la webcam d’un téléphone portable (3%).

L’observation de spectacles érotiques en direct (« live show sexuel ») est aussi une pratique de plus en plus répandue si l’on en juge la proportion de jeunes ayant déjà visionné le show sexuel d’une personne devant sa webcam, que ce soit comme simple spectateur (22%) ou en tchatant avec elle (18%). Dans le détail, on remarque que les adeptes de ce genre de shows sont, sans surprise, beaucoup plus nombreux dans la gent masculine (29% des hommes de moins de 25 ans) que féminine (11%) tout en étant surreprésentés dans les catégories populaires (16%) et chez les gays et bisexuels (53%). 

La proportion de jeunes ayant eux-mêmes déjà réalisé un live show sexuel devant leur webcam est en revanche plus faible (10% en moyenne), confirmant l’idée selon laquelle y compris sur le web, les pratiques exhibitionnistes comptent toujours moins d’adeptes que les pratiques voyeuristes.

Jean-Roger Dintrans, psychiatre sociologue, analyse les résultats de ce sondage.

Atlantico.fr : Y a-t-il une évolution des fantasmes des Français ? A-t-on réellement des fantasmes différents que les générations précédentes ?

Jean Roger Dintrans : Les fantasmes cités ne sont pas différents de ceux de la génération précédente : voir et/ou être vu était théorisé comme "pulsion scopique" et conçu par Freud comme propre à tout humain en tant que reste de la curiosité infantile. Faire l'amour dans un lieu inhabituel, et en particulier naturel (dans la mer, dans une forêt, dans la nature de façon plus générale) revient entre autres à souhaiter bouleverser les habitudes et redonner de l'intensité à la vie érotique. C'est là aussi un fantasme fort classique et en particulier très féminin. 

Le sondage révèle une grande tendance à l'amour dans les lieux publics : 3 Français sur 4 ont déjà fait l'amour en plein air. Comment peut-on interpréter cette tendance à l’exhibitionnisme sexuel ? Que révèle-t-il  ?

Jean Roger Dintrans : Tout en rappelant  que les fantasmes ne sont pas structurellement faits pour être agis/réalisés mais qu'en réaliser certains, surtout si c'est de façon imprévue, peut apporter parfois beaucoup de plaisir, il est loin d'être certain que ces réalisations soient plus agies de nos jours qu'autrefois. C'est sans doute la capacité à le dire, le déclarer qui a changé grâce à la plus grande - désormais trop grande aux dépens de la qualité de l'intime ? -  liberté de parole acquise récemment. L'opposition  autrefois observée entre l'intérêt et l'ouverture à la sexualité exprimés par les jeunes générations et le désintérêt, la rigidité morale, la réserve des générations plus anciennes tend à s'estomper (voire à s'inverser en milieu de vie !).

Le sondage révèle également une tendance des Français au sexe virtuel, une grande partie ayant déjà envoyé des clichés dénudés via smartphone, et 1 sur 10 a déjà réalisé sa propre sextape. Comment expliquer cet engouement des Français pour le sexe virtuel ? 

Jean Roger Dintrans : L'engouement des contemporains pour le sexe virtuel n'est sans doute que l'expression, dans le domaine de la sexualité,  de la tendance de l'humain... à utiliser des outils nouveaux ! 

 

Note méthodologique : Le "sexe 2.0" est une enquête sur le sexe virtuel via les webcams et les nouvelles technologies réalisée par  l'Ifop pour le site CAM 4. Elle a été réalisée par internet du 27 février au 1er mars 2013 auprès d’un échantillon de 1 113 personnes âgées de 18 à 69 ans, extrait d’un échantillon national représentatif de 1 200 personnes âgées de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Précision sur la méthode d'administration utilisée : En raison du caractère intime du sujet abordé, l’Ifop a fait le choix d’une méthode auto-administrée par ordinateur. Celle-ci permet de lever le biais qu’implique la présence d’un enquêteur et de libérer la parole des personnes qui n’auraient pas souhaité aborder certains sujets devant un enquêteur ou en présence d’une personne du ménage si l’entretien se déroulait devant un tiers.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

02.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

03.

Elle est réservée aux "femmes, meufs, gouines, personnes trans, intersexes, non binaires"

04.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

05.

Comment la méritocratie a transformé nos vies en une (pénible) compétition sans fin

06.

Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène

07.

Google affirme avoir atteint la "suprématie quantique"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
jlbaty
- 23/04/2013 - 22:50
pas beaucoup de lecteurs d ' atlantico
Que des frustrés6 androposés
PATRIE63
- 23/04/2013 - 13:26
@bellangevine
Beaucoup de femmes aiment les polissons !
Au fait, je lis dans l'article le terme "voyeuriste"..je croyais que l'on disait voyeur, tout simplement !
bellangevine
- 23/04/2013 - 12:06
ah
les polissons !