En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
ça vient d'être publié
light > Insolite
L'or sur
Voici un mystérieux masque d'or pour se protéger de la Covid-19
il y a 6 heures 2 min
pépites > Sport
Respect piloté
Des pilotes posent un genou à terre avant le départ du grand prix d'Autriche
il y a 7 heures 24 min
pépites > France
Un incendie pas encore éteint
Pour la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France la crise a été gérée sans prise en compte de principes fondamentaux
il y a 8 heures 2 min
pépites > Education
Médaille en chocolat
Dans certaines académies, on félicite les enseignants avec des badges
il y a 9 heures 4 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Ce trou noir monstrueux dévore l'équivalent d'un Soleil par jour ; Pour coloniser Mars, il faudra au moins 110 personnes »
il y a 12 heures 26 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

il y a 12 heures 28 min
décryptage > Environnement
"Grandes villes vertes"

Ecologie et économie sont-ils compatibles ?

il y a 12 heures 46 min
décryptage > Politique
Un vélo nommé problème

Aurelien Véron : « La politique anti-voitures d’Anne Hidalgo est extrême et quasi sectaire »

il y a 12 heures 59 min
décryptage > Santé
Téléphonie addictive

Rester scotché jusqu’à tard le soir sur l’écran de son smartphone nuit plus à la santé mentale que ce vous imaginez sans doute

il y a 13 heures 42 min
décryptage > International
De l'eau dans le gaz

Nord Stream 2 : le pipeline voulu par l’Allemagne qui met le feu aux relations entre les Etats-Unis et l’Europe

il y a 14 heures 23 min
pépites > International
Il y a toujours pire ailleurs
L'Angleterre réouvre les pubs dans la cacophonie générale
il y a 6 heures 35 min
pépites > Politique
Speedy Castex
À peine arrivé à Matignon, Jean Castex veut "aller vite"
il y a 7 heures 42 min
light > Insolite
La revanche des singes
En Thaïlande, les singes font la loi dans la ville
il y a 8 heures 21 min
pépite vidéo > Media
ONPC c'est fini
ONPC touche à sa fin, voici le best-of des clashs de l'émission
il y a 11 heures 55 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les leçons du combat d’une urgentiste contre le coronavirus

il y a 12 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Les femmes de" par Caterina Bonvicini

il y a 12 heures 30 min
décryptage > International
Retour Ottoman

L'expansionnisme turc aura-t-il raison de l'OTAN ?

il y a 12 heures 48 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Ce que les scientifiques ont découvert grâce à l’anthropause, cette grande mise à l’arrêt de l’activité humaine liée à la pandémie Covid-19
il y a 13 heures 26 min
décryptage > Loisirs
À consommer avec modération

Moscow Mule et cocktails vegans : petite liste des long drinks tendances de l’été

il y a 14 heures 30 sec
décryptage > France
Abandon de souveraineté

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

il y a 14 heures 43 min
© Reuters
Le"Short Term European Paper" est un marché européen de refinancement des banques.
© Reuters
Le"Short Term European Paper" est un marché européen de refinancement des banques.
Bulle

Affaire STEP : les banques françaises font-elles face à une dangereuse crise de liquidités ?

Publié le 22 avril 2013
Et si les très bas taux auxquels la France emprunte ne seraient que le résultat d'une politique généreuse et discrète de rachat par la Banque de France d'actifs douteux des banques françaises ? Une situation qui risquerait de ne pas pouvoir durer très longtemps.
Philippe Herlin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Herlin est chercheur en finance, chargé de cours au CNAM.Il est l'auteur de L'or, un placement d'avenir (Eyrolles, 2012), de Repenser l'économie (Eyrolles, 2012) et de France, la faillite ? : Après la perte du AAA (Eyrolles 2012) et de La...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Et si les très bas taux auxquels la France emprunte ne seraient que le résultat d'une politique généreuse et discrète de rachat par la Banque de France d'actifs douteux des banques françaises ? Une situation qui risquerait de ne pas pouvoir durer très longtemps.

L'information circule aux États-Unis et commence à faire du bruit en Allemagne, mais pas encore en France. Appelons-la "l'affaire STEP", acronyme de "Short Term European Paper", un marché européen de refinancement des banques.

Faisons tout d'abord un rappel sur le fonctionnement de l'euro, et qui montre que cette monnaie est vraiment mal conçue. Le cas est unique, aberrant : l'euro est une monnaie qui dispose de plusieurs banques centrales ! Enfin, plus exactement d'un réseau de banques centrales supervisées par la Banque centrale européenne (BCE) sise à Francfort, et cet ensemble se dénomme l'Eurosystème. Les banques européennes en difficulté peuvent solliciter directement la BCE (on se rappelle les deux LTRO de 500 milliards d'euros chacun en décembre 2011 et février 2012), mais aussi en plus leur propre banque centrale. Ainsi chaque banque centrale nationale dispose d'une certaine autonomie pour aider ses banques. Les critères de refinancement pour les banques commerciales en difficulté peuvent varier d'un pays à l'autre (quels actifs accepter en échange de cash), et on se dit que la Banque nationale de Grèce ne s'avère sans doute pas aussi regardante que la très sévère "Buba", la banque centrale allemande...

Bref, là il s'agit de la France. Les STEP permettent à chaque banque centrale de refinancer ses banques, mais avec 483 milliards d’euros d’encours à fin décembre 2012, le marché français est le premier d’Europe et le deuxième au monde (derrière son équivalent américain) selon la Banque de France ! A lui tout seul il représente plus de la moitié du marché européen, et s'avère en forte augmentation (l'encours était de 300 milliards à la mi 2012).

Cela veut-il dire que les banques françaises sont en grande difficulté et récupèrent des liquidités auprès de la Banque de France en échange d'actifs de mauvaise qualité (créances douteuses, bons d'État en difficulté, etc.) dont personne ne voudrait par ailleurs ? Cette réalité inquiétante traduit clairement une situation tendue. Le Prix Nobel d'économie américain Paul Krugman écrit que "la France a retrouvé sa monnaie", et que cela explique le niveau très bas auquel elle emprunte ; en fait elle fait tourner la planche à billets dans son coin mais ne dispose pas formellement de sa propre monnaie.

La presse allemande s'inquiète comme Die Welt ou les Deutsche Wirtschafts Nachrichten (DWN - article en français ici), qui crient au loup et accusent Mario Draghi de laxisme coupable. Selon les DWN, "la BCE a donné à la France une possibilité de stabiliser ses propres banques, sans que l’Allemagne puisse entreprendre quoi que ce soit pour s’y opposer [...] il se développe en France, sous les radars, une gigantesque bulle financière"...

Il serait urgent que la Banque de France et le ministère de l'Économie communique sur cette "affaire STEP" car elle jette un voile trouble sur la situation des banques françaises.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Demystificateur
- 24/04/2013 - 14:44
Allo @ gdv Je ne t'ai pas sonné !!
Pourquoi a t on censuré ma réponse ?
gdv serait il le second pseudo d'Herlin ?
Très curieux .....
PHILIPPEHERLIN
- 23/04/2013 - 08:49
La Tribune reprend l'info !
Après mon article, La Tribune reprend aujourd'hui l'information sur "l'affaire STEP" :
"La BCE aurait-elle perdu le contrôle de la création monétaire en zone euro ?"
http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20130422trib000760997/la-bce-aurait-elle-perdu-le-controle-de-la-creation-monetaire-en-zone-euro-.html

zebulon54
- 23/04/2013 - 08:19
Un coup à la Caton?
Mais a-t-il oublié que, même en visage masqué, il avait été reconnu.
Cette précipitation n'aura certainement pas d'heureuses conséquences mais elle recule encore son échéance dans ce fauteuil beaucoup trop grand pour lui.