En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

02.

Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs

03.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

06.

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

07.

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Laïcité
Loi sur le séparatisme : pour Jean-Luc Mélenchon, "ce qui est visé, c'est l'islam"
il y a 10 heures 49 min
pépites > Politique
Lui aussi
2022 : Jean-Christophe Cambadélis est "vraiment" intéressé par la présidentielle
il y a 14 heures 6 min
pépite vidéo > France
Catastrophe
Inondations dans le Gard : deux personnes disparues et d'importants dégâts
il y a 15 heures 36 min
pépites > Politique
Il y pense en se rasant
Présidentielle : Xavier Bertrand se dit "plus déterminé que jamais"
il y a 16 heures 50 min
pépites > International
Balance à droite
Cour suprême américaine : Donald Trump veut nommer "très rapidement" une remplaçante à Ruth Bader Ginsburg
il y a 17 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Vaincre l’ennemi intérieur

il y a 18 heures 44 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

L’impossible équation du coronavirus

il y a 19 heures 37 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment Emmanuel Macron, via ses réformes, attise la France inflammable

il y a 19 heures 40 min
décryptage > International
Mère de vertu

Patience et prudence, piliers de la réponse iranienne à l'agressivité américaine

il y a 19 heures 41 min
décryptage > International
Danger ?

Frédéric Encel : "L’usage cynique du Covid-19 par des régimes autoritaires et/ou expansionnistes et des mouvances religieuses pose problème"

il y a 19 heures 42 min
pépite vidéo > Insolite
La tour infernale
Rennes : les habitants d'un immeuble dont le bardage émet un bruit de scie circulaire vivent un enfer
il y a 13 heures 8 min
décryptage > Religion
Tribune

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

il y a 15 heures 24 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Feu vert pour la construction de la mission de défense planétaire Hera ; La Nasa envisage une mission pour rechercher la vie dans les nuages de vénus en 2027
il y a 15 heures 52 min
pépites > Education
Education
Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs
il y a 17 heures 3 min
pépites > Politique
Cote
Popularité : Macron en hausse, Castex en baisse
il y a 17 heures 48 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé
il y a 18 heures 52 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : civils, colombes et commandement

il y a 19 heures 38 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Liberté d’expression, fake news et post-vérité : un jeu de dupes

il y a 19 heures 40 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : bobards pour une border !

il y a 19 heures 41 min
décryptage > High-tech
Piratage automne hiver 2020/21

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

il y a 19 heures 44 min
© Reuters
Un jeune sur dix se serait déjà filmé pendant ses rapports sexuels.
© Reuters
Un jeune sur dix se serait déjà filmé pendant ses rapports sexuels.
Tous menteurs

Pourquoi les sondages sur le sexe sont forcément biaisés

Publié le 18 avril 2013
Une enquête Ifop-CAM4 révèle qu'un jeune sur dix se serait déjà filmé pendant ses rapports sexuels. La question des pratiques intimes est toujours sensible, peut-on vraiment se fier à ces sondages sur le sexe ? Pourquoi est-ce que nous trafiquons la réalité ?
Pascal De Sutter
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal de Sutter est psychologue-sexologue et enseigne dans plusieurs universités de France et de Belgique, dont Lille et Metz. Il est l'auteur, avec Catherine Solano, de plusieurs ouvrages sur la mécanique sexuelle des hommes aux éditions Robert...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une enquête Ifop-CAM4 révèle qu'un jeune sur dix se serait déjà filmé pendant ses rapports sexuels. La question des pratiques intimes est toujours sensible, peut-on vraiment se fier à ces sondages sur le sexe ? Pourquoi est-ce que nous trafiquons la réalité ?

Atlantico : Un récent sondage rapporte que près d'un jeune sur dix a déjà fait une "sextape". Ce chiffre parait peu probable et surtout invérifiable. Peut-on vraiment se fier au sondage lorsqu'il s'agit des questions sur nos pratiques sexuelles ? Pourquoi faut-il se méfier de ces résultats?

Pascal de Sutter : De façon générale les sondages expriment ce que les gens pensent qu’il faut dire à un moment donné. C’est un phénomène psychologique nommé la "désirabilité sociale". Les gens répondent à un questionnaire en fonction de ce qu’ils pensent juste de répondre. Ils ne mentent pas volontairement. Les réponses témoignent d'une image idéalisée de nous-mêmes, ce que l'on aimerait être plutôt que ce que nous sommes vraiment, ce que l'on devrait faire plutôt que ce que nous faisons réellement.

Ce phénomène est d’autant plus visible lorsque l'on touche à un sujet intime comme la sexualité, la marge d’erreur augmente. Par exemple, dans un sondage, une femme célibataire répondra qu’elle a plusieurs partenaires sexuels, non pas parce que c’est la réalité, mais parce qu’elle pense que c’est la bonne chose à dire.

Concernant ce sondage précis, il y a deux possibilités : ou bien les jeunes trouvaient que c'est à la mode, que c'est excitant de dire qu’ils ont déjà réalisés une "sextape", on a alors un faux positif. Ou alors l’effet inverse, un faux négatif : les jeunes n’osent pas avouer qu’ils ont déjà eu recours à la vidéo. La seule indication valable, c’est qu’aujourd’hui un jeune sur dix estime qu’il est bien dans un sondage de dire qu’il a déjà fait une "sextape".

Que signifie cette tendance à mentir sur nos pratiques sexuelles ?

Il y a plusieurs facteurs dans la désirabilité sociale. Tout d'abord, la recherche de normativité : la volonté être comme tout le monde, c'est notre côté moutonnier. Par exemple, si la tendance est à la masturbation, et qu’on a l’impression que tout le monde le fait, les gens vont dire qu’ils se masturbent - sous-entendu comme tout le monde. Face à un groupe, il y a une certaine honte à avouer toutes les vérités, comme le fait d’être arrivé(e) vierge au mariage.

Enfin, la désirabilité sociale c'est également la volonté de plaire à la personne qui nous interroge. Nos réponses vont varier selon qui et comment on nous questionne. Pour être caricatural : sur un sujet comme les relations extra-conjugales, la réponse sera différente si c’est l’Église anglicane qui vous le demande, ou si c’est un site de jeunes branchés. 

Comment expliquer que malgré la levée de la plupart des tabous sur la sexualité et une société plus compréhensive, il soit encore si compliqué de parler de notre sexualité sans complexe ?

C’est un mythe de dire que nous sommes dans une société où il n’y a pas de tabous, au contraire il y en a certainement plus que dans les années quatre-vingt. Pour preuve les restrictions excessives du CSA. En France, il y a un néo-puritanisme qui créer plus de tabous aujourd’hui qu’il y a 20 ans, mais si les modes évoluent.

La sexualité dans son expression est encore quelque chose de très délicat, on ne se débarrasse pas de plusieurs milliers d’années de répression de la sexualité (féminine surtout) aussi aisément. Cela vient de notre éducation, de nos codes, on bride notre sexualité. Si on a une vie sexuelle qui n'est pas celle de la norme, c'est difficile d'assumer socialement. Il y a quelques années encore, les femmes divorcées étaient ostracisées, aujourd’hui ce sont d'autres comportements sexuels qui ne sont pas ceux de M .et Mme Tout-le-monde qui sont mal vus.

Propos recueillis par Manon Hombourger

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
abounidal
- 18/04/2013 - 23:02
La pudeur ?
Plutôt parce que c'est personnel, ça relève de l'intime, ça n'intéresse personne non plus, alors ! Si un collègue se vante de ses performances sexuelles, je lui dirai " Casse toi pov'con'.
vivalaquintabrigada
- 18/04/2013 - 11:53
REPONSE :
Parce que peut de personnes osent avouer leurs pratiques sexuelles est ce qu'un femme ou un homme va avouer qu'ils pratioquent al sodomie ou que madame aime le sirop d'homme ce qui est totu à fait normal cela s'appelle de la pudeur RIEN QUE CE PETIT DETAIL MONTRE BIEN QUE LES SONDAGES SONT BAISES EXCUSEZ PETIT JEUX DE MOTS SONT BIAISS