En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Train ou avion ? Le point sur les risques d’être contaminé par la Covid-19

05.

Les conseillères de l’Elysée avaient alerté et dénoncé des comportements misogynes au plus haut sommet de l’Etat en 2018

06.

Ces pays où continuent à partir les Français malgré le Coronavirus

07.

Les idées cocktails originales de l’été : le Framboise Fizz, dégustez de l’armagnac frais, sans vous ruiner

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

06.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

05.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

06.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

ça vient d'être publié
pépites > International
Espoir pour les familles
Explosions à Beyrouth : un compte Instagram aide les habitants de la ville à retrouver les personnes disparues
il y a 3 heures 27 min
pépite vidéo > Environnement
Filière menacée
Pesticides : une dérogation accordée par le gouvernement pour sauver la culture de la betterave
il y a 4 heures 59 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le singe prend un bain et quand Mademoiselle souffle vingt bougies : c’est l’actualité aoûtienne des montres
il y a 6 heures 15 min
light > Culture
Disparition
Mort du philosophe Bernard Stiegler à l’âge de 68 ans
il y a 8 heures 51 min
pépite vidéo > Santé
Recommandations
Canicule et coronavirus : les bons gestes à adopter
il y a 9 heures 55 min
décryptage > France
Fines lames

La France orange mécanique (complément d’information) : merci de ne pas oublier les couteaux

il y a 12 heures 43 min
décryptage > Consommation
Origines des produits

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

il y a 13 heures 27 min
décryptage > Loisirs
"Voyage, voyage"

Ces pays où continuent à partir les Français malgré le Coronavirus

il y a 14 heures 11 min
décryptage > Economie
Relance européenne

L’Euro fort, bonne ou (très) mauvaise nouvelle pour la reprise ? Le match des arguments

il y a 15 heures 4 min
pépite vidéo > Politique
Solidarité avec le peuple libanais
Liban : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Emmanuel Macron à Beyrouth
il y a 1 jour 2 heures
pépites > International
Liban
Explosions à Beyrouth : le président libanais Michel Aoun rejette l’organisation d’une enquête internationale
il y a 4 heures 5 min
Liban
Beyrouth : la maison de Carlos Ghosn a été détruite par les explosions
il y a 5 heures 43 min
pépites > France
Enquête
Incendie à Anglet : un mineur de 16 ans mis en examen pour "destruction volontaire"
il y a 8 heures 9 min
pépites > Santé
0.800.06.66.66
Canicule et vague de chaleur : le ministre de la Santé, Olivier Véran, annonce la création d’un numéro vert
il y a 9 heures 31 min
décryptage > Santé
Transport collectif

Train ou avion ? Le point sur les risques d’être contaminé par la Covid-19

il y a 12 heures 22 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : Cognac Tonic, mieux que le Gin, optez pour un cocktail d’été "trendy"

il y a 13 heures 33 sec
décryptage > High-tech
Mort de la concurrence ?

Pourquoi nous surfons de moins en moins en dehors de Google

il y a 13 heures 53 min
décryptage > International
"Le Liban n'est pas seul"

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

il y a 14 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint, l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 1 jour 1 heure
pépites > International
Voix de la France
Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique
il y a 1 jour 2 heures
© Reuters
Des physiciens italiens affirment dans une étude que les fluctuations des cours boursiers seraient totalement livrées au hasard.
© Reuters
Des physiciens italiens affirment dans une étude que les fluctuations des cours boursiers seraient totalement livrées au hasard.
Rien ne va plus

Le hasard serait-il un bien meilleur gestionnaire que tous les parlements, experts et financiers réunis ?

Publié le 03 juillet 2013
Panique sur les marché à la moindre annonce de la Fed, dégringolade des actions chinoises... Les investisseurs en bourse ne savent plus à quel saint se vouer. Des physiciens italiens affirment dans une étude que les fluctuations des cours boursiers seraient totalement livrées au hasard, et donc en réalité impossibles à prévoir. L'investissement par pile ou face serait une nouvelle piste à explorer...
Nicolas Gauvrit
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Gauvrit est chercheur en Mathématiques appliquées à la psychologie, à l'éducation, en probabilités statistiques et probabilités subjectives.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Panique sur les marché à la moindre annonce de la Fed, dégringolade des actions chinoises... Les investisseurs en bourse ne savent plus à quel saint se vouer. Des physiciens italiens affirment dans une étude que les fluctuations des cours boursiers seraient totalement livrées au hasard, et donc en réalité impossibles à prévoir. L'investissement par pile ou face serait une nouvelle piste à explorer...

Atlantico : Deux physiciens italiens ont récemment publié une étude dont il ressort que les fluctuations des cours boursiers seraient totalement livrées au hasard, et donc imprévisibles. En comparant les prévisions obtenues à partir de quatre stratégies courantes sur les marchés avec celles d’une « non stratégie », à savoir le hasard, ils se sont aperçus que le taux de réussite moyen de chaque modèle classique était de 50%. Soit ce qu’on obtient en tirant à pile ou face. Dans quelle mesure peut-on faire confiance au hasard lorsque l’on veut investir en bourse ?

Nicolas Gauvrit : Si les fluctuations boursières sont effectivement purement aléatoires (et indépendantes des choix des actionnaires), alors toutes les stratégies se valent et, dans le cas d'une alternative simple (du type ça monte / ça descend), le taux de réussite de toute stratégie sera de 50%. On pourrait même dire que c'est une caractérisation du hasard.

Pour en savoir plus sur le caractère aléatoire des marchés et les mauvaises prises de décisions, retrouvez chez Atlantico Editions les ouvrages d'Evariste Lefeuvre Oui, les marchés financiers sont irrationnels (ou en tout cas sont incapables de comprendre les crises économiques) et Pourquoi vous vous trompez tout le temps (et comment arrêter) partie 1 et 2.


 

Le CAC 40 serait-il une loterie qui s’ignore ?

Pour autant, ce qu'ont observé les auteurs ne prouvent pas avec certitude que le CAC 40 est totalement aléatoire. Il peut en effet exister des processus parfaitement déterministes, suivant une loi bien précise, mais pourtant totalement imprévisibles en pratique, parce que la moindre erreur de mesure aboutit très rapidement à des prévisions aberrantes. C'est ce qu'on appelle des "systèmes chaotiques", systèmes liés aux fameux "effet papillon" : un changement initial minime engendre des variations considérables. C'est souvent ce qui est dit des fluctuations boursières : elles sont chaotiques.

Selon l’étude, en se basant sur cette « stratégie » de l’aléatoire, on gagne moins dans un laps de temps restreint, mais on perd également moins. Si un tel système devait voir le jour sur toutes les places boursières, en finirait-on avec la volatilité des marchés, les effets de groupe ? Autrement dit, parviendrait-on à la régulation parfaite ? Les prévisionnistes et les traders se retrouveraient-ils sur le carreau ?

Difficile de dire ce que donnerait un tel changement, parce qu'il y a des interactions entre ce que font les traders et les entreprises. A priori, si l'on s'en tient à l'idée qu'une action monte lorsqu'elle est beaucoup demandée et qu'elle baisse si elle l'est peu, en tirant tout au hasard, on supprime les effets de "bulles", et on obtient des fluctuations aléatoires moins variables que ce qu'on observe aujourd'hui.

Mais une autre piste de réflexion mérite d'être citée. Gerd Gigerenzer travaille depuis longtemps en "économie comportementale" sur ces questions de décision. L'une de ses hypothèses, bien appuyée par des expériences nombreuses, et que les personnes "naïves" sont finalement très bien armées pour résoudre des problèmes que les experts ne savent pas résoudre. Dans le cas de la bourse, il montre par exemple qu'une fillette de 6 ans peut constituer un portefeuille d'actions plus performant qu'un trader. Pour cela, elle se base sur des intuitions très simples mais efficaces : si elle connaît  le nom de la marque, c'est que l'entreprise est en bonne santé. Ces intuitions élémentaires débouchent, montre Gigerenzer, sur des choix plutôt bons et garantissant un bénéfice modéré, mais en général positif. Au contraire, les traders tentent des "coups", et sont amenés à prendre des risques énormes parce qu'ils espèrent gagner beaucoup, ce qui débouche parfois effectivement sur des bénéfices colossaux... mais très souvent sur d'énormes pertes.

Ces deux physiciens avaient déjà établi que les membres d’un parlement  travailleraient mieux si une grande partie était tirée au sort dans la population, car cette dernière obligerait les professionnels de la politique à œuvrer pour le bien du plus grand nombre. Pourrait-on aussi confier au hasard les questions de gestion qui incombent normalement aux parlements, financiers et autres experts ?

Comme le montrent les travaux de Gigerenzer, choisir une personne au hasard ne revient pas à choisir une option au hasard. Dans la démocratie grecque, on distinguait nettement les questions politiques générales, pour lesquelles tout citoyen peut avoir son opinion et doit être compétent (pour prendre un exemple récent, le mariage pour tous ou la loi interdisant le cumul des mandats), et certaines questions réservées aux experts (les stratégies militaires ou les choix énergétiques).

Il me semble que cette vision est toujours correcte. Le débat est maintenant de savoir si les questions de gestion entrent dans le domaine de la politique générale, ou si au contraire il s'agit d'une question d'experts...

Le regard humain reste-t-il une donnée irremplaçable ?

Encore une fois, choisir un citoyen au hasard n'est pas choisir une solution au hasard. Il y a en fait trois stratégies pour décider quelle décision prendre : on peut laisser le hasard décider, laisser décider un citoyen tiré au hasard, ou s'en référer à un expert.

Si l'on combine les résultats de Gigerenzer et des auteurs italiens, la meilleure solution semble être de s'en remettre à des citoyens choisis au hasard... Mais comme la manière dont on procède aura une influence sur les stratégies des entreprises, il est difficile de dire ce que cela donnerait en réalité. Par exemple, si les traders se mettaient à choisir leurs actions en fonction de la connaissance de la marque, le résultat serait inévitablement une explosion généralisée des campagnes de publicité... et peut-être retomberait-on rapidement dans la situation actuelle.

Propos recueillis par Gilles Boutin

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Alex de M.
- 03/07/2013 - 21:39
Ce qui est rigolo
L’espérance mathématique de gain du casino sur une roulette est de 1/36 = 2.77%
Les gains réels d'un casino sur une roulette sont plutôt de l'ordre de 10 % des mises.(Souvent plus)
Les joueurs parviennent donc à fausser les probabilités en leur défaveur.
Ce qui démontre à la fois que l'homme a des facultés "supra-normales" ET que les joueurs viennent PERDRE !
Sur 20 ans le CAC 40 Bénéfices réinvestis support défiscalisé "rend" plus de 6% / an.
Quels gestionnaires ont obtenu plus de 6 % /an sur vingt ans ?
gliocyte
- 03/07/2013 - 13:58
Pavlov?
La stimulation positive ou négative pour induire la répétition d'un comportement ou au contraire son éviction est à la base du réflexe de Pavlov. Ceux qui sont dans le rejet des marchés font partis, Ganesha, des gens conditionnés, et au final ils sont, comme vous, aussi dangereux que les autres. Une fois qu'on aura compris l'importance de la relativité, un grand pas sera fait... Rien n'est tout blanc ni tout noir, tout est relatif.
Ganesha
- 03/07/2013 - 13:10
Collapsus
Les marchés sont un mécanisme parasite et nuisible et sont appelés à disparaître !
Amis commentateurs, évitez de vous étrangler et de me sortir selon le "réflexe conditionné" du chien de Pavlov vos arguments habituels.
Tout comme la République est revenue après des expériences de restauration royaliste, les révolutions se préparent partout dans le monde (place Tahrir) .
Le Capitalisme est en état de pourriture avancée... Je ne vous annonce même pas la suite : vous venez de succomber à une attaque dans votre fauteuil !