En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

ça vient d'être publié
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 1 heure 3 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 2 heures 18 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 3 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Hokusai, Hiroshige, Utamaro. Les grands maîtres du Japon" : splendeurs du Japon à Aix-en-Provence: Les Maîtres de l’époque Edo (1600-1867)

il y a 6 heures 43 min
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 8 heures 53 min
pépites > Santé
Virus en sommeil
Une femme japonaise contracte le coronavirus une seconde fois après avoir été guérie
il y a 11 heures 55 min
pépite vidéo > Politique
Double langage ?
Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste après une question sur l'abattoir Sobeval
il y a 12 heures 52 min
décryptage > Société
Réaction politique

Injustice intergénérationnelle : les dangers d'une génération extorquée

il y a 13 heures 46 min
décryptage > Politique
A mort !

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

il y a 14 heures 36 min
décryptage > Politique
Tri sélectif

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

il y a 15 heures 29 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 1 heure 37 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 3 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 6 heures 33 min
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 8 heures 11 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 10 heures 59 min
pépites > Santé
Coronavirus
Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux"
il y a 12 heures 28 min
décryptage > Politique
Réforme(s)

Edouard Philippe, patron de Licence IV, Bruno Le Maire, gérant d’auto-école

il y a 13 heures 28 min
décryptage > Politique
Passage en force

Recours au 49-3 : cet ultime baril de poudre qu'Emmanuel Macron roule dans la fabrique d'allumettes

il y a 14 heures 19 min
décryptage > Défense
Graal du XXIeme siècle ?

Défense : le retard technologique de la France s’accumule

il y a 14 heures 55 min
décryptage > Politique
Casse-tête

Retraites : 49.3, retrait ou "bidouille", quel chemin de sortie de crise serait le moins dommageable pour Macron ?

il y a 15 heures 47 min
© Reuters
Des physiciens italiens affirment dans une étude que les fluctuations des cours boursiers seraient totalement livrées au hasard.
© Reuters
Des physiciens italiens affirment dans une étude que les fluctuations des cours boursiers seraient totalement livrées au hasard.
Rien ne va plus

Le hasard serait-il un bien meilleur gestionnaire que tous les parlements, experts et financiers réunis ?

Publié le 03 juillet 2013
Panique sur les marché à la moindre annonce de la Fed, dégringolade des actions chinoises... Les investisseurs en bourse ne savent plus à quel saint se vouer. Des physiciens italiens affirment dans une étude que les fluctuations des cours boursiers seraient totalement livrées au hasard, et donc en réalité impossibles à prévoir. L'investissement par pile ou face serait une nouvelle piste à explorer...
Nicolas Gauvrit est chercheur en Mathématiques appliquées à la psychologie, à l'éducation, en probabilités statistiques et probabilités subjectives.  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Gauvrit
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Gauvrit est chercheur en Mathématiques appliquées à la psychologie, à l'éducation, en probabilités statistiques et probabilités subjectives.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Panique sur les marché à la moindre annonce de la Fed, dégringolade des actions chinoises... Les investisseurs en bourse ne savent plus à quel saint se vouer. Des physiciens italiens affirment dans une étude que les fluctuations des cours boursiers seraient totalement livrées au hasard, et donc en réalité impossibles à prévoir. L'investissement par pile ou face serait une nouvelle piste à explorer...

Atlantico : Deux physiciens italiens ont récemment publié une étude dont il ressort que les fluctuations des cours boursiers seraient totalement livrées au hasard, et donc imprévisibles. En comparant les prévisions obtenues à partir de quatre stratégies courantes sur les marchés avec celles d’une « non stratégie », à savoir le hasard, ils se sont aperçus que le taux de réussite moyen de chaque modèle classique était de 50%. Soit ce qu’on obtient en tirant à pile ou face. Dans quelle mesure peut-on faire confiance au hasard lorsque l’on veut investir en bourse ?

Nicolas Gauvrit : Si les fluctuations boursières sont effectivement purement aléatoires (et indépendantes des choix des actionnaires), alors toutes les stratégies se valent et, dans le cas d'une alternative simple (du type ça monte / ça descend), le taux de réussite de toute stratégie sera de 50%. On pourrait même dire que c'est une caractérisation du hasard.

Pour en savoir plus sur le caractère aléatoire des marchés et les mauvaises prises de décisions, retrouvez chez Atlantico Editions les ouvrages d'Evariste Lefeuvre Oui, les marchés financiers sont irrationnels (ou en tout cas sont incapables de comprendre les crises économiques) et Pourquoi vous vous trompez tout le temps (et comment arrêter) partie 1 et 2.


 

Le CAC 40 serait-il une loterie qui s’ignore ?

Pour autant, ce qu'ont observé les auteurs ne prouvent pas avec certitude que le CAC 40 est totalement aléatoire. Il peut en effet exister des processus parfaitement déterministes, suivant une loi bien précise, mais pourtant totalement imprévisibles en pratique, parce que la moindre erreur de mesure aboutit très rapidement à des prévisions aberrantes. C'est ce qu'on appelle des "systèmes chaotiques", systèmes liés aux fameux "effet papillon" : un changement initial minime engendre des variations considérables. C'est souvent ce qui est dit des fluctuations boursières : elles sont chaotiques.

Selon l’étude, en se basant sur cette « stratégie » de l’aléatoire, on gagne moins dans un laps de temps restreint, mais on perd également moins. Si un tel système devait voir le jour sur toutes les places boursières, en finirait-on avec la volatilité des marchés, les effets de groupe ? Autrement dit, parviendrait-on à la régulation parfaite ? Les prévisionnistes et les traders se retrouveraient-ils sur le carreau ?

Difficile de dire ce que donnerait un tel changement, parce qu'il y a des interactions entre ce que font les traders et les entreprises. A priori, si l'on s'en tient à l'idée qu'une action monte lorsqu'elle est beaucoup demandée et qu'elle baisse si elle l'est peu, en tirant tout au hasard, on supprime les effets de "bulles", et on obtient des fluctuations aléatoires moins variables que ce qu'on observe aujourd'hui.

Mais une autre piste de réflexion mérite d'être citée. Gerd Gigerenzer travaille depuis longtemps en "économie comportementale" sur ces questions de décision. L'une de ses hypothèses, bien appuyée par des expériences nombreuses, et que les personnes "naïves" sont finalement très bien armées pour résoudre des problèmes que les experts ne savent pas résoudre. Dans le cas de la bourse, il montre par exemple qu'une fillette de 6 ans peut constituer un portefeuille d'actions plus performant qu'un trader. Pour cela, elle se base sur des intuitions très simples mais efficaces : si elle connaît  le nom de la marque, c'est que l'entreprise est en bonne santé. Ces intuitions élémentaires débouchent, montre Gigerenzer, sur des choix plutôt bons et garantissant un bénéfice modéré, mais en général positif. Au contraire, les traders tentent des "coups", et sont amenés à prendre des risques énormes parce qu'ils espèrent gagner beaucoup, ce qui débouche parfois effectivement sur des bénéfices colossaux... mais très souvent sur d'énormes pertes.

Ces deux physiciens avaient déjà établi que les membres d’un parlement  travailleraient mieux si une grande partie était tirée au sort dans la population, car cette dernière obligerait les professionnels de la politique à œuvrer pour le bien du plus grand nombre. Pourrait-on aussi confier au hasard les questions de gestion qui incombent normalement aux parlements, financiers et autres experts ?

Comme le montrent les travaux de Gigerenzer, choisir une personne au hasard ne revient pas à choisir une option au hasard. Dans la démocratie grecque, on distinguait nettement les questions politiques générales, pour lesquelles tout citoyen peut avoir son opinion et doit être compétent (pour prendre un exemple récent, le mariage pour tous ou la loi interdisant le cumul des mandats), et certaines questions réservées aux experts (les stratégies militaires ou les choix énergétiques).

Il me semble que cette vision est toujours correcte. Le débat est maintenant de savoir si les questions de gestion entrent dans le domaine de la politique générale, ou si au contraire il s'agit d'une question d'experts...

Le regard humain reste-t-il une donnée irremplaçable ?

Encore une fois, choisir un citoyen au hasard n'est pas choisir une solution au hasard. Il y a en fait trois stratégies pour décider quelle décision prendre : on peut laisser le hasard décider, laisser décider un citoyen tiré au hasard, ou s'en référer à un expert.

Si l'on combine les résultats de Gigerenzer et des auteurs italiens, la meilleure solution semble être de s'en remettre à des citoyens choisis au hasard... Mais comme la manière dont on procède aura une influence sur les stratégies des entreprises, il est difficile de dire ce que cela donnerait en réalité. Par exemple, si les traders se mettaient à choisir leurs actions en fonction de la connaissance de la marque, le résultat serait inévitablement une explosion généralisée des campagnes de publicité... et peut-être retomberait-on rapidement dans la situation actuelle.

Propos recueillis par Gilles Boutin

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Alex de M.
- 03/07/2013 - 21:39
Ce qui est rigolo
L’espérance mathématique de gain du casino sur une roulette est de 1/36 = 2.77%
Les gains réels d'un casino sur une roulette sont plutôt de l'ordre de 10 % des mises.(Souvent plus)
Les joueurs parviennent donc à fausser les probabilités en leur défaveur.
Ce qui démontre à la fois que l'homme a des facultés "supra-normales" ET que les joueurs viennent PERDRE !
Sur 20 ans le CAC 40 Bénéfices réinvestis support défiscalisé "rend" plus de 6% / an.
Quels gestionnaires ont obtenu plus de 6 % /an sur vingt ans ?
gliocyte
- 03/07/2013 - 13:58
Pavlov?
La stimulation positive ou négative pour induire la répétition d'un comportement ou au contraire son éviction est à la base du réflexe de Pavlov. Ceux qui sont dans le rejet des marchés font partis, Ganesha, des gens conditionnés, et au final ils sont, comme vous, aussi dangereux que les autres. Une fois qu'on aura compris l'importance de la relativité, un grand pas sera fait... Rien n'est tout blanc ni tout noir, tout est relatif.
Ganesha
- 03/07/2013 - 13:10
Collapsus
Les marchés sont un mécanisme parasite et nuisible et sont appelés à disparaître !
Amis commentateurs, évitez de vous étrangler et de me sortir selon le "réflexe conditionné" du chien de Pavlov vos arguments habituels.
Tout comme la République est revenue après des expériences de restauration royaliste, les révolutions se préparent partout dans le monde (place Tahrir) .
Le Capitalisme est en état de pourriture avancée... Je ne vous annonce même pas la suite : vous venez de succomber à une attaque dans votre fauteuil !