En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray a contracté la Covid-19

02.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

03.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

04.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

05.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

06.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

07.

Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

03.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

04.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Disparition
Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans
il y a 5 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Voir le jour" de Marion Laine : si le quotidien du personnel hospitalier m’était conté…

il y a 9 heures 58 min
pépites > Société
L’amour aux temps du Coronavirus
Covid-19 : un Français sur trois serait sur un site de rencontres depuis le premier confinement
il y a 10 heures 41 min
pépites > Santé
« The Wuhan files »
La rédaction de CNN dévoile le contenu de documents chinois confidentiels qui révèlent les erreurs commises par la Chine lors de l’apparition du Covid-19
il y a 12 heures 13 min
pépites > France
Dissolution
BarakaCity dénonce le gel « illégal » de ses avoirs par l'Etat
il y a 15 heures 6 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 16 heures 27 min
light > Science
Santé
L'Intelligence Artificielle pourrait prédire quelles combinaisons de médicaments luttent le mieux contre tel ou tel cancer
il y a 16 heures 50 min
pépites > Santé
Coronavirus
MHRA, l'agence de santé britannique, autorise l'utilisation du vaccin Pfizer/BioNtech : les premières vaccinations pourraient commencer la semaine prochaine dans les maisons de retraite
il y a 17 heures 27 min
pépites > Finance
Scandale
Faillite Wirecard : l'APAS, le régulateur allemand des firmes d'audit estime qu'Ernst & Young (EY, géant de l'audit) savait que son audit de 2017 était inexact
il y a 18 heures 20 min
pépite vidéo > Politique
Premier ministre
Crise sanitaire, loi « sécurité globale », ski à l’étranger: retrouvez l’entretien de Jean Castex sur RMC et BFMTV
il y a 18 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mindhunter" de David Fincher : entretiens avec des tueurs en série

il y a 9 heures 39 min
light > Culture
Monuments parisiens
Déconfinement : la Tour Eiffel va rouvrir dès le 16 décembre
il y a 10 heures 14 min
pépites > Santé
Endiguer la pandémie
Vaccin contre la Covid-19 : Boris Johnson attendra son tour
il y a 11 heures 10 min
light > Santé
Etat de santé
Michel Onfray a contracté la Covid-19
il y a 13 heures 26 min
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 15 heures 42 min
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 16 heures 41 min
décryptage > Consommation
Magie de Noël

Réveillons de fin d’année : petits conseils pour bien anticiper les plaisirs que vous pourrez vous autoriser sans vous ruiner la silhouette

il y a 17 heures 13 min
décryptage > Santé
Rempart pour endiguer l'épidémie

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

il y a 17 heures 51 min
décryptage > France
Nuit et Brouillard

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

il y a 18 heures 20 min
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 19 heures 28 min
Chiffres

Rebond de l’industrie française en février : simple éclaircie ou début de renaissance ?

Publié le 12 avril 2013
La production industrielle française a redémarré en février, en hausse de 0,7% par rapport à janvier, tirée par une augmentation de la production manufacturière (+0,8%).
Jean-Pierre Corniou
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Pierre Corniou est directeur général adjoint du cabinet de conseil Sia Partners. Il est l'auteur de "1,2 milliards d’automobiles, 7 milliards de terriens, la cohabitation est-elle possible ?" (2012).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La production industrielle française a redémarré en février, en hausse de 0,7% par rapport à janvier, tirée par une augmentation de la production manufacturière (+0,8%).

Atlantico : La production industrielle française a redémarré en février, en hausse de 0,7% par rapport à janvier, tirée par une augmentation de la production manufacturière (+0,8%). Est-ce le signe d'une inflexion conjoncturelle ou les prémices de la reprise?

Jean-Pierre Corniou : Il est beaucoup trop tôt pour tirer des leçons d’informations portant sur un seul mois. D’ailleurs en zone euro la production industrielle a baissé de 0,4% en janvier. Les paramètres économiques de l’Europe occidentale ne laissent pas présager une année 2013 euphorique avec une croissance légèrement supérieure à zéro et des capacités de production industrielle utilisées à moins de 80%. Mais les gouvernements s’accrochent à l’espoir que quelques fractions de points de croissance pourraient être le signal de la sortie d’un tunnel de cinq années déprimantes pour les pouvoirs publics comme pour les acteurs économiques. Toutefois l’économie n’étant qu’anticipation, il suffit d’un signal même très faible pour redonner espoir aux acteurs économiques.

Techniquement, dans un contexte de crédit peu cher et malgré cela une faible demande de crédit des entreprises, il n’y a que trois motifs raisonnables de penser au redémarrage de la demande : l’épuisement des stocks qui conduit, tôt ou tard, à une demande de reconstitution de stocks, l’obsolescence technique et l’usure, qui au-delà de l’allongement volontariste de la durée de vie des équipements conduit nécessairement à une demande de renouvellement, comme c’est le cas sur le marché automobile, et enfin l’innovation qui réduit artificiellement le cycle de vie des produits et équipements en anticipant la demande de renouvellement. Ces trois moteurs classiques vont agir avec certitude en 2013 et plus vraisemblablement 2014, mais il est difficile d’en prévoir l’ampleur. En termes d’emploi, ils vont faire sentir leur impact en premier lieu sur l’intérim dont l’industrie représente 45% des effectifs. Les chiffres de février 2013 confirment ce sentiment d’amélioration avec une croissance de 2,6% de l’intérim dans l’industrie entre janvier et février.

Globalement dans un marché mondial en croissance douce de l’ordre de 3%, comme en 2012,  la croissance française reste atone, la demande des ménages attentiste et les prévisions d’investissement des entreprises très plates.

Quelles sont les industries françaises en croissance aujourd'hui?

L’industrie française est perçue comme un secteur en régression. C’est une image déformée par le  prisme des réductions d’emplois. Mais la réalité est beaucoup plus complexe car la France demeure un des rares pays au monde à disposer d’une compétence globale couvrant la quasi totalité des besoins d’un pays industriel moderne, à l’exception de l’électronique et de l’informatique grand public. Mais c’est un secteur qui a perdu sur le territoire national plus de deux millions d’emplois depuis 1980, dont des centaines de milliers d’emplois dans les dernières années de crise. Aussi c’est une image négative qui domine l’opinion masquant toute embellie, tout îlot de prospérité relative. Or le système industriel étant totalement interdépendant, une meilleure performance d’un secteur, même très ciblée, a une influence positive. Bien que dans un contexte attentiste, la santé du seul secteur aéronautique a un effet bénéfique sur des milliers d’entreprises et sur de nombreux bassins d’emplois qui ne se limitent pas aux seuls sites d’assemblage. Ainsi l’industrie aéronautique, qui génère 250000 emplois, dont 37% d’ingénieurs et cadres, est bien répartie: Ile-de-France : 35%, Midi Pyrénées : 25%, Aquitaine 10%, PACA 8%, Pays de Loire 5% et Centre 3%. La bonne tenue des commandes d’avions civils a directement généré des milliers d’emplois nouveaux dans ces régions.

Toutefois cette réussite de l’ensemble du secteur aéronautique est isolée dans le contexte macroscopique industriel français. Il n’y a pas de raison de penser que l’automobile connaîtra une embellie en 2013, on table même sur une baisse de l’ordre de 6%. Les autres secteurs industriels - chimie, acier, verre, papier - très liés à la demande globale resteront en retrait en 2013 par rapport à une année 2012 médiocre.

Si en termes sectoriels globaux les indicateurs sont pessimistes, cela n’empêche pas de nombreuses entreprises françaises d’opérer de belles performances en croissance et en rentabilité. Cela tient à leurs stratégie mondiale, qui compense l’atonie de la zone euro par de meilleures performances asiatiques ou sud-américaines, à des acquisitions réussies, à leur capacité à exploiter les perspectives du développement numérique, à leur puissance d’innovation qui leur confère une image  positive.

Parmi les entreprises industrielles françaises de taille moyenne qui incarnent ces vertus, il faut citer le groupe SEB, leader mondial du petit électro ménager, qui a continué à croître en 2012 pour dépasser quatre milliards de CA. Gemalto a cru de 9 % en 2012 et prévoir une croissance à deux chiffres en 2013 dépassant 2,2 milliards de CA,  en fondant son développement sur la sécurité des transactions, électroniques. Legrand, spécialiste des infrastructures électriques et numériques du bâtiment (4,5 milliard de CA)  a connu une croissance de 5% en 2012 et réalise un quart de son chiffre d’affaires avce des produits nouveaux. Somfy, leader mondial de l’électrification des ouvrants,  a cru de 3,9% en 2012 et approche un milliard de chiffre d’affaires.

Ces entreprises ont en commun une politique de croissance réaliste et prudente, une maitrise d leur endettement, des dirigeants engagés sur le long terme et une stratégie d’innovation continue et de qualité perçue.

Certes les grandes entreprises françaises ne sont pas non plus en retard de performance. Les équipementiers automobiles Valeo ( CA en croissance 2012 de 8%), Plastic Omnium (+14%), Faurecia (+7,3%), Michelin (résultat opérationnel en croissance de 25%), l’électricien Schneider Electric, Sanofi, Air Liquide, Alstom tirent leur performance de leur présence mondiale comme de leur capacité à développer l’innovation et à maîtriser les coûts.

Ces exemples démontrent que l’image de l’industrie reste déformée dans l’opinion avec des  stéréotypes tenaces. L’industrie française, mondiale, innovante, leader existe. Elle se renouvelle avec aux côtés de grands groupes historiques leaders mondiaux dans leurs secteurs des firmes actives et en pleine croissance.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Lepongiste
- 13/04/2013 - 09:17
C'est un dernier sursaut avant la fin !!
Un peu comme le gouvernement actuel....
Ilmryn
- 13/04/2013 - 02:38
Le gouvernements français c'est suicidé ?
Non ? Alors ce n'est qu'une éclaircie ! Bientôt ils vont reprendre leurs interventionnisme grotesque qui coute un pont et dévaste l'économie.

Même si la gauche tombe dans la catégorie clown de compétition ça inclus aussi la droite évidemment. L'état doit assurer les tâches régalienne et fermer sa gueule sur le reste.
Le Lampiste
- 13/04/2013 - 01:29
@la saucisse intello
La marine arménienne a eu un navire très utile, au sommet du mont Ararat.... Etes vous certain que nous survivrons au déluge de connerie actuel ?