En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

04.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

05.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

06.

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

07.

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 2 heures 20 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 3 heures 59 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 6 heures 52 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 8 heures 21 sec
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 8 heures 41 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 9 heures 13 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 9 heures 39 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 10 heures 55 min
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 11 heures 3 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 11 heures 27 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 3 heures 18 sec
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 4 heures 14 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 6 heures 56 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 8 heures 18 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 8 heures 50 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 9 heures 31 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 10 heures 38 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 11 heures 2 min
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 11 heures 26 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 11 heures 28 min
© Reuters
L'incarcération des délinquants multirécidivistes permet de prévenir de nombreux crimes et délits.
© Reuters
L'incarcération des délinquants multirécidivistes permet de prévenir de nombreux crimes et délits.
Bonnes feuilles

Incarcérer plus longtemps les multirécidivistes : vraie solution ou fausse bonne idée ?

Publié le 14 avril 2013
Xavier Bébin explique que l'incarcération des délinquants multirécidivistes permet de prévenir de nombreux crimes et délits. Cela pour une raison simple : une petite minorité de délinquants est responsable d'une très grande part des crimes et délits. Extrait de "Quand la justice crée l'insécurité" (2/2).
Xavier Bebin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Bebin est secrétaire-général de l'Institut pour la Justice, juriste et criminologue. Il est l'auteur de Quand la Justice crée l'insécurité (Fayard)
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Bébin explique que l'incarcération des délinquants multirécidivistes permet de prévenir de nombreux crimes et délits. Cela pour une raison simple : une petite minorité de délinquants est responsable d'une très grande part des crimes et délits. Extrait de "Quand la justice crée l'insécurité" (2/2).

Pour les délinquants endurcis, toutefois, la perspective d’être incarcéré n’est pas vraiment dissuasive. Un passage en prison fait partie des risques du métier. Pis, il peut contribuer à renforcer leur statut de caïd. D’où les doutes de juges, et même de policiers, sur l’efficacité dissuasive de la prison, car ils ne cessent d’interpeller ou de juger ceux qui n’ont pas été dissuadés, alors qu’ils ne revoient jamais ceux qui ont interrompu leur carrière délinquante de peur d’aller en prison !

Mais contrairement à une idée reçue, même pour ces profils endurcis que la peine ne dissuade plus, la prison n’est pas inefficace pour autant. C’est même le contraire : l’incarcération de ces profils permet de prévenir de nombreux crimes et délits, y compris les plus graves, homicides, viols et violences graves. Cela pour une raison simple, peu connue du grand public, alors qu’elle est établie par la criminologie depuis les années 1970 : une petite minorité de délinquants est responsable d’une très grande part des crimes et délits. Parmi les nombreuses études qui appuient ce constat, citons une enquête datant de 1986, réalisée à partir d’entretiens avec des détenus californiens condamnés pour vol avec violence. La moitié d’entre eux commettaient en moyenne moins de quatre délits par an, tandis que 5 % d’entre eux avaient avoué en commettre plus d’une centaine.

De nombreuses enquêtes ont confirmé ce phénomène, notamment dans le monde francophone. À Montréal, 5 % d’un échantillon représentatif d’adolescents étaient responsables de plus de 60 % des délits commis par les membres de cet échantillon. En France, Sebastian Roché a réalisé à la fin des années 1990 une enquête à l’aide d’un questionnaire portant sur un échantillon de 2 300 écoliers de treize à dix-neuf ans : 5 % d’entre eux se déclarent les auteurs de 48 % des petits délits et de 86 % des délits graves avoués par tous les répondants.

Par simplicité, et en raison de la remarquable similarité des ordres de grandeur trouvés dans les différents pays, on dit généralement que 5 % des délinquants sont responsables de plus de 50 % des crimes et délits. Cette observation a une conséquence considérable : elle signifie que, lorsque les individus appartenant à ces 5 % sont en prison, le nombre total de crimes et délits commis dans la société est très largement réduit. Chaque année passée par l’un de ces délinquants endurcis en prison réduit mécaniquement le nombre d’infractions graves. Cette observation est d’ailleurs confirmée par le ressenti de nombreux élus de quartiers difficiles, qui constatent que le quartier est nettement plus calme lorsque le « caïd » est en prison. La fonction de neutralisation a donc un sens pour les délinquants d’habitude, et pas seulement pour les grands criminels. Lorsque l’on a affaire à un délinquant multiréitérant, chaque année de prison permet d’éviter un certain nombre de crimes et délits. Et ce même s’il a naturellement vocation à sortir de prison et à se réinsérer dans la société.

La caractéristique de ces délinquants suractifs est de commettre des délits nombreux et variés : vols, violences, dégradations, agressions sexuelles. En France, 19 000 individus sont connus par les forces de l’ordre pour plus de cinquante affaires chacun : ceux-là forment ce noyau dur de la criminalité. Ils ne commettent pas seulement des « petits » délits. Ces délinquants suractifs commettent proportionnellement encore plus de crimes et délits graves (viol, agression avec l’intention de tuer ou blesser grièvement, vol avec violence) que les autres délinquants. On retrouve ici les chiffres de Sebastian Roché : les 5 % qui causent près de 50 % de la totalité des délits sont aussi responsables de plus de 80 % des délits les plus graves.

Ainsi, la prison fait mécaniquement reculer la criminalité. Plus elle détient un nombre important de ces délinquants suractifs, plus la société est sûre. Et contrairement à une idée reçue, cette neutralisation ne fait pas que « repousser » le problème au moment où ils sortiront de prison. Plus ces délinquants sont condamnés à des peines élevées, moins ils passent de temps en liberté, et moins ils peuvent commettre de délits au long de leur carrière criminelle. Il y a de surcroît un effet d’âge qui fait que la majorité d’entre eux cessera son activité criminelle passé trente ans. Non parce que la Justice a fini par réussir à les « réinsérer », mais parce que, l’âge aidant, ils finissent par avoir envie de « se poser », tendent à se mettre en couple et à avoir des enfants.

__________________________________

Extrait de "Quand la justice crée l'insécurité" (Fayard) 10 avril 2013

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
fentreti
- 15/04/2013 - 16:43
Le conte de monté cristo ne voulait pas retourner en prison
Quand les prisons seront de vrais prisons , il y aura beaucoup moins de récidivistes .
castres81
- 15/04/2013 - 11:45
La prison pritège la société
En enfermant ceux qui commettent 2 délits par semaine on a donc 100 délits de moins par an d'enfermement.
Cela ne fait pas plaisir au détenu, ça ne lui apporte rien vu sa mentalité ça nous coute des sous mais on s'y retrouve.Avec 6mois de prison par délit il suffira d'une police efficace pour qu'une semaine de liberté soit suivie d'un an de prison.

C'est ainsi qu'on évitera d'enfermer les honnêtes gens chez eux pendant que les délinquants se promènent à la recherche d'une porte mal fermée.
esurlo
- 14/04/2013 - 16:34
Pour les memes durées............
.................... de peines , il faudrait rajouter durant ce temps , un volet " formation morale et civique " , et ne pas se contenter de privation de liberté . Ce n'est pas l'un OU l'autre , mais les deux .....................
Cette formation-redressement devra etre appliquée de manière coercitive , avec un suivi après libération ............................................
mais surement que là , les moralisateurs vont bégayer .......................................................................