En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

06.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

07.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Ultimes mystères
Affaire Benalla : le témoin-clé Chokri Wakrim met en cause des membres de l’Elysée sur la question de la disparition des coffres-forts
il y a 12 min 26 sec
pépites > Politique
L'heure du bilan
69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022
il y a 3 heures 24 min
light > Culture
"Always look on the bright side of life"
Mort de Terry Jones, membre des Monty Python et réalisateur de "La Vie de Brian"
il y a 7 heures 36 min
pépites > Politique
Bataille de chiffres
L'Association des maires de France souhaite obtenir une modification de la "circulaire Castaner" pour les municipales
il y a 8 heures 58 min
décryptage > Santé
Industrie pharmaceutique

Autorisation de médicaments : les consommateurs ont droit à la transparence

il y a 10 heures 26 min
décryptage > Social
Surtout que Martinez ne se fâche pas !

CGT : Cancer Généralisé du Travail

il y a 10 heures 46 min
décryptage > Social
Réforme

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

il y a 11 heures 11 min
décryptage > Environnement
Révolution ?

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

il y a 12 heures 18 min
décryptage > Politique
Souvenirs, souvenirs

Nicolas Sarkozy présente ses voeux, c’est l’occasion de se repencher sur son mandat ou le dernier mandat présidentiel "tranquille"

il y a 13 heures 24 min
décryptage > Environnement
Davos 2020

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

il y a 14 heures 8 min
pépites > International
Soupçons
Piratage du téléphone de Jeff Bezos par l'Arabie saoudite : des experts de l'ONU réclament une enquête
il y a 2 heures 36 min
pépite vidéo > International
Tension
Incident entre Emmanuel Macron et des policiers israéliens au cœur de la Vieille Ville de Jérusalem
il y a 6 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" de Arnaud Viard : l'amour, la tendresse et la nostalgie en partage...

il y a 8 heures 28 min
pépite vidéo > Europe
Vigilance
Les images impressionnantes de la tempête Gloria dans les Pyrénées-Orientales et en Espagne
il y a 9 heures 34 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

L’affaire des "médecins empoisonneurs" : quand Staline inventait des complots imaginaires contre les Juifs

il y a 10 heures 41 min
décryptage > Economie
Larmes de crocodile

Inégalités : et le choeur des pleureuses milliardaires repris à Davos

il y a 10 heures 55 min
décryptage > Social
France

Les cercles vicieux du modèle social français

il y a 11 heures 31 min
décryptage > Europe
Concurrence européenne

Post-Brexit : entre un Singapour britannique et un cavalier solitaire allemand, quel destin pour l’économie française ?

il y a 12 heures 50 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

A trop célébrer l’attractivité française, on en oublie les effets pervers

il y a 13 heures 51 min
pépites > People
Retraite
Après 50 ans de carrière, le couturier Jean Paul Gaultier dit adieu aux défilés haute couture
il y a 1 jour 4 heures
© Reuters
L'affaire Cahuzac révèle le manque d'éthique du gouvernement.
© Reuters
L'affaire Cahuzac révèle le manque d'éthique du gouvernement.
Partie immergée de l'iceberg

Derrière l'affaire Cahuzac, la mollesse éthique de la classe politique

Publié le 04 avril 2013
L'affaire Cahuzac révèle les origines du mal qui nous ronge et l'ancien ministre du Budget ne devrait pas servir de bouc émissaire pour masquer la mollesse éthique qui a permis qu'on arrive à une telle situation.
Sophie de Menthon est présidente du Mouvement ETHIC (Entreprises de taille Humaine Indépendantes et de Croissance) et chef d’entreprise (SDME)
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sophie de Menthon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sophie de Menthon est présidente du Mouvement ETHIC (Entreprises de taille Humaine Indépendantes et de Croissance) et chef d’entreprise (SDME)
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'affaire Cahuzac révèle les origines du mal qui nous ronge et l'ancien ministre du Budget ne devrait pas servir de bouc émissaire pour masquer la mollesse éthique qui a permis qu'on arrive à une telle situation.

Le sage montre du doigt, l’imbécile regarde le doigt... Le cas Cahuzac correspond une fois encore à la sagesse de cet adage chinois. Quand nous aurons fini de hurler à la mort et de conduire avec délectation et haine dans un parfait ensemble l’ancien ministre en place de grève, on pourra s'interroger sur les origines du mal qui nous ronge.

Le président de la République était tout occupé à se tenir bien droit dans les médias pour s'indigner de cet abus de confiance de son ministre (abus de faiblesse ?) ; on pourra réfléchir au fait qu'en recrutant un collaborateur talentueux au poste éminent de ministre du Budget (et donc des impôts !), et pour remplir le lot de promesses électorales enflammées d’un parti qui lave plus blanc que blanc,  le chef de l'Etat aurait pu se poser quelques questions préalables sur les éventuels conflits d'intérêts de ses futurs et proches collaborateurs. Facile de se lancer dans une inflation infinie de mesures futures, de déclarations, de mises en garde, de promesses... alors que pour bien commencer, il suffisait de poser aux "candidats pressentis" les questions basiques que n’importe quel recruteur poserait à un cadre supérieur qu'il voudrait engager !

"Vous étiez, cher Monsieur, au ministère des Affaires sociales au sein duquel vous avez fait partie du cabinet du ministre de l’époque, Claude Evin. Tout de suite après vous avez intégré l'industrie pharmaceutique en tant que conseiller technique. Aviez-vous eu des contacts avec certains interlocuteurs avec lesquels vous avez eu des relations de pouvoir ?"

Inutile d'aller plus loin. On ne peut plus s'autoriser le moindre soupçon à ce niveau de responsabilités. Sans mettre en doute à cet instant la probité du candidat de l'époque, il me semble qu'on aurait pu creuser un peu le sujet et interroger les milieux concernés ; on prend bien des références pour une simple femme de ménage !

Dans n'importe quelle entreprise, on appelle les précédents employeurs des cadres ou même des employés... On vérifie les conflits d'intérêts possibles, on épluche le CV. Mais peut-être qu'un poste de ministre est moins important et ne nécessite pas tant de précautions ! Ou bien que l'appartenance à un parti est un blanc seing ! Et encore mieux si on a contribué à son financement.

Alors que 8 mois après le Premier ministre annonce une sévérité accrue sur les conflits d'intérêts, ça prête à sourire.

Quel rapport avec le compte en Suisse me direz-vous ? Peut-être aucun ! Sauf que le terme "irréprochable" n'était déjà pas de mise lorsqu'on examinait même rapidement le parcours de Jérôme Cahuzac qui ne correspondait pas aux critères intransigeants que l'on nous promet à droite comme à gauche. La haute fonction publique doit être irréprochable et au dessus des critères de sélection habituels... elle nécessite un degré de "suspicion" sur le cursus d'un homme à un niveau inégal ailleurs, et dans le doute on s'abstient !

La morale qui étouffe aujourd'hui les esprits si bien pensants a quelque chose d'outré et de choquant ! Les tartufes sont légions et il est tout aussi moralement inacceptable de conspuer un homme, fut-il coupable, que de se racheter sur son dos une légitimité politique et morale en danger. "Ce n’est pas moi, c'est lui, je ne savais pas, je le jure... Il est très méchant !".

Un certain manque de hauteur non ? La grandeur d'âme manque singulièrement.

Plus l'indignation se manifeste, plus on sent la peur au ventre et le sauve qui peut.

On ne peut s'empêcher d'imaginer de Gaulle face à un problème de cette nature...

Jérôme Cahuzac a menti, il a écrit une lettre qui laisse entrevoir une véritable sincérité sur la schizophrénie qui a dû le miner pendant toutes ces années ; jusqu'à se mentir à lui même sur la réalité de ce compte qu’il voulait nier totalement et auquel il ne touchait apparemment plus...

Alors oui, c'est honteux d'avoir menti à l'Assemblée nationale mais il va le payer dans tous les sens du terme. Ce serait encore plus honteux que de s'en servir comme bouc émissaire pour masquer la mollesse éthique qui a permis qu'on arrive à une telle situation.

Nous avons le choix maintenant concernant le pouvoir au plus haut niveau : ignorance et incompétence ? Aveuglement par lâcheté ? Cynisme du pas vu, pas pris ? Médiapart est-il infiniment mieux renseigné que nos renseignements généraux ?

Alors laissons Jérôme Cahuzac vivre sa descente aux enfers et interpellons plutôt notre classe politique dans la vérité de ses petits arrangements et dans sa superbe intolérance : des lois, vite des lois ! Oui mais pour les autres !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

06.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

07.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

Commentaires (17)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Decebal
- 05/04/2013 - 02:23
Incroyable
ce type avait déjà été condamne pour n avoir déclarer sa femme de ménage.
avec un tel antecedant comment ne savaient ils pas ?
.
esurlo
- 04/04/2013 - 15:42
Combien.....
Combien d'élus , députés , ministres , ont dejà eu affaire à la justice , et peu ou prou condamnés ? ? ................................
Qu'en est-il résulté ?
Pourquoi tolérer ?
Pourquoi cumuler ?
Pourquoi " ne pas en parler pour ne pas faire monter le F.N. ? ?"
Pourquoi jamais de referendums sur ces sujets ?
Pourquoi pas de proportionnelle ?
Pourquoi des votes bloqués par partis aux assemblées ?
Pourquoi jamais de vrais primaires ?
Pourquoi des appels de fonds sans limites des collectivités locales ..? ?
Pourquoi la Saga des Guerinis dure tant ?
Pourquoi tant de clientélisme ......?
Bon courage , à +
Ocissec
- 04/04/2013 - 13:08
Et pendant ce temps là..
Les 12 millions de français en difficulté sont totalement ignorés, à l'encontre de l'oligarchie politico médiatique. Pas de quoi être fier !