En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

07.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

ça vient d'être publié
light > Justice
Témoignages
Affaire Epstein : un appel à témoins international a été lancé afin de retrouver d'éventuelles victimes
il y a 3 heures 45 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Projet d'attentat contre Emmanuel Macron : arrestation de deux nouveaux suspects liés à l'ultra-droite
il y a 4 heures 42 min
pépites > Environnement
Tri des déchêts
La décharge géante chinoise de Xi'an atteint déjà ses limites avec 25 ans d'avance
il y a 5 heures 33 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 14 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlantico Culture

"Le Mur des cons, le vrai pouvoir des juges" de Philippe Bilger : les dérives de la justice dénoncées dans un essai revigorant

il y a 7 heures 48 min
pépite vidéo > Terrorisme
Coopération internationale
La Turquie poursuit sa politique d'expulsions de djihadistes
il y a 10 heures 1 min
décryptage > Politique
Sondages

Cette volatilité croissante de l'électorat qui renforce le risque de crise sociale

il y a 11 heures 41 min
décryptage > Education
Comme les chemises brunes…

Fac de Jussieu : une conférence sur le terrorisme interdite par des terroristes d'un nouveau genre !

il y a 12 heures 28 min
décryptage > Media
France Télévisions

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

il y a 12 heures 59 min
décryptage > High-tech
Maîtres des données personnelles

Ce que Margrethe Vestager ne semble pas comprendre à la phase 2 de la conquête du monde par les GAFAM

il y a 13 heures 40 min
pépites > Justice
Derniers mystères
Chokri Wakrim, témoin-clé dans l'affaire Benalla, pourrait livrer des informations sur un deuxième coffre-fort et souhaiterait être entendu par la justice
il y a 4 heures 14 min
pépite vidéo > Europe
Patience
Venise : les digues pour protéger la ville ne seront pas opérationnelles avant 2021
il y a 5 heures 8 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Éclatement des positions kurdes en Syrie : une aubaine pour l’État islamique ?
il y a 6 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La famille Ortiz" de jean-Philippe Daguerre : ce n’est pas un beau roman, mais c’est une belle histoire !

il y a 7 heures 40 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Mars regarde la Terre et quand les stylos écrivent l’heure : c’est l’actualité des montres aux premières neiges
il y a 9 heures 40 min
pépites > Social
Montoir-de-Bretagne
Les Gilets jaunes ont bloqué brièvement une usine chimique classée Seveso en Loire-Atlantique
il y a 10 heures 48 min
décryptage > Sport
Euro 2020

France - Moldavie : Olivier Giroud se rapproche du record de buts de Michel Platini... ou pas

il y a 12 heures 5 min
décryptage > Science
Espace

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

il y a 12 heures 45 min
décryptage > Société
"Arabe de service", "nègre de maison" et autres joyeusetés

Pourquoi les militants qui traitent leurs adversaires issus de minorités de "native informant" ne sont ni démocrates, ni républicains

il y a 13 heures 26 min
décryptage > Social
Mesures fortes ?

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

il y a 13 heures 55 min
© Flickr / DenisGiles
L'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac a reconnu mardi détenir un compte à l'étranger depuis une vingtaine d'années.
© Flickr / DenisGiles
L'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac a reconnu mardi détenir un compte à l'étranger depuis une vingtaine d'années.
Pinocchio

Spirale du mensonge : est-il plus difficile de mentir à l'Assemblée nationale qu'à sa femme ?

Publié le 03 avril 2013
Après avoir farouchement nié pendant plusieurs semaines avoir détenu un compte bancaire à l'étranger, l'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac a avoué le contraire mardi. Dans une lettre, il explique s'être fourvoyé dans "une spirale du mensonge".
Jean-Paul Mialet est psychiatre, ancien Chef de Clinique à l’Hôpital Sainte-Anne et Directeur d’enseignement à l’Université Paris V.Ses recherches portent essentiellement sur l'attention, la douleur, et dernièrement, la différence des sexes.Ses...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Mialet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Mialet est psychiatre, ancien Chef de Clinique à l’Hôpital Sainte-Anne et Directeur d’enseignement à l’Université Paris V.Ses recherches portent essentiellement sur l'attention, la douleur, et dernièrement, la différence des sexes.Ses...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après avoir farouchement nié pendant plusieurs semaines avoir détenu un compte bancaire à l'étranger, l'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac a avoué le contraire mardi. Dans une lettre, il explique s'être fourvoyé dans "une spirale du mensonge".

Atlantico : Jérôme Cahuzac a évoqué une "spirale du mensonge". Quelle est la définition de la spirale du mensonge ?

Jean-Paul Mialet : Le mensonge appelle le mensonge. Pour ne pas se recouper, il faut inventer de nouveaux mensonges quand sont évoqués autour de soi des faits qui pourraient être contradictoires et attester de la tromperie.

A partir de quand devient-on prisonnier de son mensonge ? Quelle est la différence entre un petit menteur et un menteur chronique ?

Tout dépend de l’enjeu. Le mensonge peut couvrir des faits mineurs sur lesquels il ne sera jamais fait enquête : ils feront partie du passé sans que l’on ait à y revenir et le mensonge restera une tricherie isolée. Quand un mensonge travestit des faits graves - une inconduite condamnable que l’on ne veut pas révéler - il faut faire face à des questions auxquelles on doit répondre en mentant pour maintenir une cohérence. De même lorsque le mensonge recouvre des faits qui se prolongent dans la vie quotidienne, comme l’infidélité d’une "double vie".

Le petit menteur est un menteur occasionnel qui travestit la vérité pour la rendre plus acceptable quand il sent que la révélation crue des faits sera inutilement dangereuse et douloureuse. Toute vérité n’est pas bonne à dire. Il peut même être utile de mentir pour servir de bonnes causes : c’est tout l’art délicat de la diplomatie. Le petit menteur n’aime pas forcément le mensonge et le pratique par nécessité. A l’inverse, le menteur chronique aime entretenir une fiction qui le met en valeur ou qui maintient sur certaines de ses faiblesses un voile pudique. Il peut également jouir de son pouvoir d’abuser l’autre, de lui raconter des histoires auxquelles il adhère. A l’extrême, on tombe dans cette pathologie qualifiée de "mythomanie" correspondant à une mise en scène de sa vie dans laquelle on s’abuse en abusant l’autre. La spirale de mensonge devient alors une façon d’être qui d’ailleurs, comme me le confiait un patient, réclame une grande mémoire…

Le mensonge est-il différent selon le contexte ? Est ce que mentir à une autorité, un juge est comparable à mentir à sa mère ?

Il y a en effet des mensonges « véniels ». L’enfant apprend très tôt à mentir pour concilier ses intérêts propres et sa peur de perdre l’amour de sa mère : ces petits mensonges de l’enfance ne doivent pas être encouragés – ils doivent même être réprimandés - mais ils correspondent à une première prise d’autonomie. Ultérieurement, savoir se servir utilement du mensonge peut représenter une force : pas de relations sociales possibles sans une certaine hypocrisie. Mais certes, mentir à un juge est d’une toute autre nature. Cependant, lorsque l’on est conduit à comparaître devant un juge ou une autorité, c’est que l’on a pris la liberté de mentir pour des faits qualifiés de graves par la société dans laquelle on vit : pourquoi ne continuerait-on pas à mentir devant les tribunaux de cette société alors que l’on n’a pas hésité à franchir les limites autorisées par son tribunal intérieur ? Dans ce cas, deux éventualités : soit on se dit en accord avec les valeurs de la société, et le mensonge révèle une imposture ; soit on s’y oppose et le mensonge résulte d’une révolte : je suppose que les résistants n’avaient pas grand scrupule à mentir devant les autorités d’occupation. Tout est finalement une question de jugement intime sur les motivations qui conduisent à mentir, c'est-à-dire de morale personnelle…


Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
mensonge, Jérôme Cahuzac
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

07.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Vertigo
- 03/04/2013 - 17:54
A priori
Ce ne semble pas si difficile que ça, puisqu'il est désormais établi que Mr Valls a également menti jusque devant le représentation nationale et avec le même aplomb concernant le nombre de participants à la manifestation du 24 mars ainsi que sur la cause des débordements.
Ici encore, qu'importe le pour ou contre concernant l'objet du débat, ce n'est pas non plus le nombre qui importe désormais, mais la gravité de ce dans quoi ce mensonge s'inscrit, implique et les conséquences dramatiques que cela aurait pu engendrer.
Le révélation du mensonge de Mr Cazuhac est d'autant plus aggravante pour Mr Valls qui connaît aujourd'hui les conséquences d'un tel mensonge et ne pourra demain plaider aucune circonstance atténuante.
Mr Valls, sachez que chaque jour qui passe avant que vous ne posiez votre démission est à retenir au titre de circonstances aggravantes, je vous souhaite que chaque jour qui passe vous taraude de plus en plus intérieurement Monsieur le Ministre de l'intérieur.
On ne lâche rien et certainement pas vous.
pidmerd
- 03/04/2013 - 17:42
BEURK !!!!!!
Pour un pris la main dans le sac, combien passent à travers les mailles du filet ? Le propre du politicar est de mentir, promettre, trahir (ils apprennent çà dans leurs grandes écoles), bref se rouler dans la forfaiture afin de parvenir au pouvoir pour se remplir les poches.
Quand on pense que tous ces nuls doivent leur pouvoir à un petit bulletin dans une urne ...
HERMES26
- 03/04/2013 - 17:33
erratum
il fallait lire NON ,bien sur..mais vous l'aurez rectifié de vous même